Importations « made in China » : 1,9% du PIB

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Importations « made in China » : 1,9% du PIB

Publié le 21 octobre 2011
- A +

En 2010, la France a importé pour 37,6 milliards d’euros de biens depuis la Chine [1]. Sur un total de 443,7 milliards, nos importations de produits « made in China » [2] ne pesaient que 8,5% de nos importations de marchandises ; à titre de comparaison, nos importations en provenance de la zone Euro (EA16) atteignaient 220,8 milliards (49,8% du total) dont 78,9 milliard de produit allemands (17,8%). Au total, ces importations de produits chinois ne pesaient que 1,9% du PIB – c’est-à-dire de la quantité de richesses créée en France au cours de l’année.


[1] Chiffres de la Banque de France, Hong-Kong inclus.
[2] Ce terme est trompeur, un produit « made in China » n’est qu’assemblé en Chine ; ça ne préjuge pas d’où viennent les composants ni où va la valeur ajoutée.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Ce qui m’a frappé au cours de cette année 2021, ce n’est pas le virus, mais l’extension de l’autoritarisme sous sa forme dramatique comme sous sa forme rampante et bureaucratique. J’ai remarqué également la numérisation et le retour en force des marchés qui « se vengent » des dictatures notamment par l’inflation. Bien sûr, le virus a joué son rôle, mais il a plutôt été l’occasion que la raison de fond.

La violence autoritaire

Cette violence a gagné une grande partie du monde, et s’il fallait donner un premier prix, il reviendrait au My... Poursuivre la lecture

Par Chloé Froissart. Un article de The Conversation.

Les élections législatives qui ont eu lieu le 19 décembre à Hong Kong ont parachevé l’alignement du système politique hongkongais sur celui de la Chine.

Pékin célèbre ce scrutin comme une victoire de la démocratie, en dépit du fait que les Hongkongais ont voté Non avec leurs pieds.

Ces élections, marquées par un taux d’abstention record (la participation n’a été que d’environ 30 %), ont vu les candidats pro-Pékin rafler 89 des 90 sièges du Parlement.

L’orchestration... Poursuivre la lecture

Nouvelles bien désolantes en provenance de Hong Kong, où l’on apprend que les journalistes de Citizen News ont mis fin à leur activité, face aux menaces que fait peser sur eux le pouvoir chinois au vu des arrestations et perquisitions qui ont frappé quelques jours auparavant le journal Stand News, jugé subversif.

Liberté de la presse et information « sûre » à Hong Kong

La « loi sur la sécurité nationale » impose désormais aux médias de ne publier que des informations « sûres ». Avec l’assentiment des nouveaux élus de Hong Kong, qui se ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles