Piratage monstre du réseau PSN de Sony

Le 19 avril dernier, PSN a subi une attaque informatique majeure. Des centaines de milliers de données bancaires auraient été volées.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Logo Sony (Tous droits réservés)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Piratage monstre du réseau PSN de Sony

Publié le 30 avril 2011
- A +

logo sonyDepuis le 19 avril dernier, le réseau PlayStation Network (PSN) a subi une importante attaque informatique qui a obligé la firme Sony, détentrice de l’infrastructure, à stopper les services.

Selon diverses sources, il s’agirait peut-être du plus important vol de données informatiques organisé sur Internet; Sony précise en effet que les données personnelles des 77 millions d’utilisateurs ont été volées. Dans ces données, on trouve bien sûr des informations personnelles (nom, date de naissance, lieu de résidence) ainsi que des informations bancaires (numéro de carte de crédit, historique des achats réalisés sur le PSN).

Dès le début de l’attaque, le manque de transparence du groupe japonais a suscité de vives réactions de la part des clients du réseau, puisqu’il a pris plusieurs jours avant de révéler l’étendue des problèmes.

Sur le plan commercial, l’arrêt complet du réseau empêche les transactions habituelles d’avoir lieu et, de ce fait, aux clients de Sony d’acheter des produits en ligne.

Reste la question de savoir ce que feront les pirates des données collectées, mais déjà, des rumeurs de tentatives de ventes de plusieurs centaines de milliers de numéros de carte de crédit circulent sur les forums spécialisés. Autre question pour Sony : quelle indemnisation la firme nippone pourra-t-elle proposer à ses clients ?

Voir les commentaires (17)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (17)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Article disponible en podcast ici.

C’est la dernière nouvelle de la messe Apple 2022. L’entreprise lance son service passkey pour permettre à des sites internet d’utiliser les capteurs biométriques FaceID ou TouchID pour s’authentifier. L’objectif est clair : tuer les mots de passe.

Mais pourquoi vouloir tuer les mots de passe ? Est-ce une lubie californienne ? Les GAFAM ont-ils des arrière-pensées ?

 

Qui veut tuer les mots de passe ?

Un site internet gère des milliers d’utilisateurs, toutes les données sont ... Poursuivre la lecture

Après six ans de développements inaboutis dans la douleur, le projet de logiciel de rédaction des plaintes, petit nom : Scribe, destiné à faciliter, harmoniser et moderniser le travail de la police et de la gendarmerie dans le contexte du passage à une procédure pénale intégralement numérique, a été purement et simplement abandonné à la fin de l’année dernière. Perte sèche pour les contribuables : 13,3 millions d’euros, selon un rapport d’audit de la Cour des comptes publié le 1er juillet dernier.

Une paille, finalement, quand on pense... Poursuivre la lecture

Article disponible en podcast ici.

La Russie est connue pour ses compétences en piratages informatiques. Elle les utilise actuellement en Ukraine et pourrait se lancer à l’assaut de l’Europe pour déstabiliser des pays comme la France.

Aussi, il est de notre devoir de ne pas faciliter la vie des pirates russes en optant pour trois bonnes pratiques.

Garder les systèmes à jour

Si un pirate russe tombe sur une faille, il n’y a plus rien à faire. Il peut corrompre l’ordinateur de sa victime en appuyant sur une seule touche. On... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles