Dans l’avion

Quelque part, à 15.000 pieds d’altitude au-dessus de l’océan

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
décollage d'un avion à l'aéroport d'Héraklion (Crédits Guillaume Richer, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dans l’avion

Publié le 22 octobre 2010
- A +

Quelque part, à 15.000 pieds d’altitude au-dessus de l’océan.

décollage d'un avion à l'aéroport d'Héraklion (Crédits Guillaume Richer, licence Creative Commons)Lui – Il faut jeter les moteurs à la mer !

Moi – Comment ?

Lui – Oui, c’est très gênant.

Moi – Mais… on ne peut pas se défaire des moteurs en plein vol !

Lui – Tu es un conservateur.

Moi – Tout cela n’a aucun sens.

Lui – Le bruit des moteurs produit beaucoup de désagréments. Il affecte la santé des passagers et dégrade leurs conditions de vie. Le vol se réaliserait de meilleure manière sans moteurs.

Moi – Oui, mais sans moteurs l’avion tombe à la mer. Voilà qui serait encore plus mauvais pour la santé des passagers.

Lui – C’est faux. Une étude scientifique a prouvé que plus l’avion est lourd, plus il vole difficilement. En nous débarrassant des moteurs, nous éliminons de la charge et nous volerons mieux. Et l’oppression acoustique cesserait en même temps.

Moi – Je voudrais te rappeler que les avions ont besoin des moteurs pour décoller et pour mener à bien des vols comme celui-ci.

Lui – Tu es vendu aux fabricants de moteurs d’avion.

Moi – Absolument pas. Par ailleurs, tous les avions qui ont largué leurs moteurs en plein vol ont fini de manière désastreuse. Alors que ceux qui les conservaient arrivaient à bon port.

Lui – C’est ce que tu dis ; souviens-toi de l’accident de la Pan Am du 13 mars 1979, avec un bilan de 6.500 victimes.

Moi – Tu es bien sûr de tes chiffres ? De toutes manières les statistiques sont claires : les avions volent avec plus de succès avec un moteur que sans.

Lui – Ces chiffres sont le fait de fascistes au service des compagnies aériennes qui font ignoblement travailler des enfants dans les pays en voie de développement.

Moi – Les as-tu consultés ?

Lui – À quoi bon, si les résultats sont trafiqués ?

Moi – …

Ce genre de conversation vous est-elle familière ?

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Christopher Paige. Un article du Mises Institute

Un cliché typique dans les milieux socialistes est que les pauvres et les opprimés refusent de voter pour leurs intérêts économiques. Voir, par exemple, l'ouvrage de Thomas Frank What's the Matter with Kansas ? How Conservatives Won the Heart of America.

Cette théorie est utilisée pour justifier divers stratagèmes antidémocratiques visant à "protéger" les personnes vulnérables contre elles-mêmes. Si, après tout, les pauvres ne votent pas dans leurs intérêts, alors pour... Poursuivre la lecture

Par Robert Guiscard.

Le Club de l'économie du Monde se propose de faire débattre décideurs et "experts" sur les grandes mutations économiques. Quels traits constitutifs se dégagent de leur Cité idéale ?

Trois aspects semblent se dessiner : la souveraineté européenne et numérique, la transition écologique et enfin des conceptions économiques originales sur la dette, l’inflation ou la dépense publique que je regroupe sous le terme de nouveaux économistes.

Malheurs de la souveraineté : l'autarcie et la citadelle assiégée

Sur... Poursuivre la lecture

La gauche politique comporte une constante : pour séduire, elle doit quitter la réalité et faire rêver. On le voit à nouveau avec la réussite politicienne d’un ancien socialiste : Jean-Luc Mélenchon. Ministre de Lionel Jospin de 2000 à 2002, il quitte ensuite la social-démocratie pour la radicalité politique. Concurrent du Parti socialiste dans une gauche de plus en plus divisée, il n’aura de cesse de critiquer cette gauche, surtout lorsqu’elle sera au pouvoir de 2012 à 2017.

Avec 21,95 % des suffrages exprimés à la présidentielle 2022... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles