Merci Bertrand !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
[cp_donation]

Merci Bertrand !

Publié le 8 septembre 2010
- A +

Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP qui n’a pas l’intention de démissionner, a tout de même pris soin de convaincre ses petits camarades du Bureau politique de verser 1,7 million d’euros à Jackie au titre des bons et loyaux services rendus par l’ancien maire de paname au parti de droite. Le tout, bien évidemment, avec l’argent des contribuables, qui constitue la principale ressource du groupement des (mocassins à) glands.

Tout ça pour quelques babioles, des emplois fictifs, des détournements, la routine quoi.

Si on en croit la presse, l’accord a été approuvé à l’unanimité des quelque soixante membres du bureau politique présents, moins une voix, celle du député-maire de Chamalières Louis Giscard d’Estaing. On a les vengeances qu’on peut.

[cp_donation color="blue" margin_bottom="10"]
métro parisien avec pass navigo
3
Sauvegarder cet article

Navigo, un véritable tour de passe-passe !

En effet, il est ahurissant de voir la polémique qu’engendre l’augmentation du prix du passe Navigo qui devait passer de 75,20 euros mensuel à environ 90 euros en tenant compte partiellement de l’augmentation du coût de l’énergie mais également d’une baisse de la fréquentation en période covid.

 

À quoi donne accès le passe Navigo

Le passe Navigo donne un accès à l’ensemble du réseau transport en commun francilien soit :

13 lignes de train, 14 lignes de métro, 1500 lign... Poursuivre la lecture
10
Sauvegarder cet article

Le vendredi, c’est poisson et la morue en est un excellent qu’on peut par exemple déguster en brandade. Sans rapport aucun, signalons qu’Anne Hidalgo fait actuellement parler d’elle alors que la ville dont elle a la charge serait en très fâcheuse posture budgétaire.

Il est vrai que la situation économique du pays et l’inflation galopante finissent par toucher tout le monde, même la Ville des Lumières. Ajoutons-y une petite guerre à l’Est, un méchant covid qui a nettement pénalisé les activités touristiques et voilà la capitale français... Poursuivre la lecture

6
Sauvegarder cet article

Anne Hidalgo avait promis de ne pas augmenter les impôts à Paris. C’était pour rire.

Elle a décidé de taper les Parisiens au portefeuille par surprise au moment qui fait le plus mal. L’inflation galopante a déjà commencé à rogner leur pouvoir d’achat et leur épargne. Une récession dure pointe le bout de son nez. Joli contexte pour accroître brutalement la pression fiscale de 570 millions supplémentaires. Au groupe Changer Paris, nous avions prévenu les Parisiens qu’Anne Hidalgo entrainait la mairie sur une trajectoire financièrement in... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles