Des réseaux de neurones artificiels qui révolutionnent l’intelligence artificielle

Publié Par Thierry Berthier, le dans Technologies

Par Thierry Berthier.

Les réseaux de neurones artificiels, à la base du deep learning, révolutionnent l'intelligence artificielle.

Vincent_van_Gogh_-_De_slaapkamer_-_Domaine public

 

Les technologies d’apprentissage profond (deep learning) s’appuyant sur les réseaux de neurones artificiels (RNA) multiplient les performances technologiques notamment dans le domaine très porteur de la reconnaissance d’objets, de formes et d’images.

Ils sont capables aujourd’hui de capter par apprentissage le style artistique d’un peintre puis de le transférer à une vidéo en conservant les spécificités de l’artiste. La chaire de reconnaissance d’images de l’Université de Freiburg a mis en ligne des exemples saisissants de transfert du style de Vincent Van Gogh, Picasso ou Edvard Munch. Chacun de ces grands maitres possède un style unique que l’oeil humain reconnaît presque immédiatement et sans difficulté. Le RNA utilisé par l’équipe allemande s’est entrainé sur les images des œuvres originales puis a transféré le style de l’artiste à de banales vidéos. Le résultat est impressionnant. On assiste ici à l’émergence d’une nouvelle capacité de transfert et de prolongation de l’œuvre d’un artiste sur d’autres supports.

S’agit-il d’un simple « clonage / plagiat » algorithmique ou au contraire d’une extension légitime de l’ensemble de l’œuvre originale de l’artiste sur un support dynamique ? C’est dans tous les cas une petite révolution dans le domaine de la création vidéo.

Vidéo Univerity of Freiburg – Chair of Pattern Recognition and Image processing.

  1. Faut pas exagérer. Ce truc existe pour les photos. Il suffit de choisir un des effets disponibles qu’on reconnait et l’appliquer à des images qui bougent.

Les commentaires sont fermés.