Le grand retour d’un mythe : le moteur à eau

Publié Par Anton Suwalki, le dans Sciences, Sciences et technologies, Technologies

Le « scandale » du brevet d’un moteur à eau, racheté par un grand groupe industriel pour mieux l’enterrer, est un grand classique des légendes urbaines contemporaines.

Par Anton Suwalki.

Le week-end dernier, des amis de passage m’ont affirmé  que Renault avait racheté le brevet d’un moteur à eau pour l’enterrer aussitôt. La première fois que j’ai été mis au parfum de ce « scandale », c’était à la fin des années 70. À l’époque, et c’est la version qui circule encore le plus fréquemment sur le net, c’est l’industrie pétrolière qui avait enterré l’invention.

C’est un grand classique des légendes urbaines contemporaines, et la discussion que nous avons eu est quasiment exemplaire de la manière dont bien des gens peuvent gober à peu près n’importe quelle thèse, du moment qu’elle est séduisante. Ici, l’industrie pétrolière (et/ou automobile) protège forcément ses intérêts, et il est bien connu que ce sont des méchants. Donc cette affaire doit être vraie. Le coupable n’a laissé aucune trace sur les lieux du présumé crime, on n’a pas le cadavre, on n’a même pas d’avis de disparition de la présumée victime. Qu’importe , on a un mobile !

PV approximatif de la conversation, naturellement plus désordonnée dans la réalité. Je tiens à préciser que les personnes en question sont dotées d’une intelligence tout à fait normale.

1/ Je demande l’origine de leur information.

Ils l’ont lu « quelque part ».

Sur le net ?

Affirmatif.  Néanmoins ils ne savent plus trop où.

2/ Suffit-il que quelque chose soit écrit sur le net pour que ça soit vrai ?

Réponse imparable : Parce que tu crois que les pétroliers n’ont pas intérêt à priver le monde d’une source d’énergie illimitée ?

On ne répond pas à la question, mais on inverse les rôles : le sceptique devient le naïf, et le naïf , lui, se sent tout à coup terriblement lucide, et ne se laisse pas impressionner par les exigences de preuves ou au minimum d’indices crédibles. Seuls comptent les intérêts tout puissants qui guident le monde. Le machiavélisme des grandes firmes suffit à rendre crédible absolument n’importe quoi.

3/ Tu parles de l’industrie du pétrole. Mais quel serait l’intérêt de Renault ? (NB dans d’autres versions qui circulent, c’est Ford qui aurait enterré le brevet. Mais qu’importe, si ça n’est lui, c’est donc son frère, la théorie du complot est l’ennemie de la précision).

La réponse est un peu confuse, mais en gros : il doit bien y avoir collusion quelque part entre industrie de l’automobile et industrie pétrolière.

4/ Pourquoi les constructeurs développent-ils alors des moteurs moins gourmands en carburant, des voitures électriques etc. ?

À défaut de pouvoir résoudre cette contradiction, un ami m’embarque vers la fusion nucléaire, qui porterait un coup terrible aux pétroliers et aux gaziers.

Je rétorque que si ça n’existe pas encore, c’est parce que c’est très difficile à mettre au point, et non pas à cause d’un quelconque sabotage. On n’en est qu’au début du stade expérimental, et très loin du stade industriel. Je lui parle des réacteurs Tokamak, d’ITER : Connais pas… Je lui mentionne que des physiciens de grande pointure ont exprimé des réserves sur la faisabilité de la fusion. Pierre-Gilles de Gennes ? Connais pas non plus. Mais pourquoi s’embarrasser d’une information minimale sur le sujet ? Là encore, des spéculations gratuites sur ceux qui ont intérêt à ce que ça ne marche pas suffisent.

5/ Tu as parlé d’un brevet acheté et enterré. Il devrait bien y avoir une trace quelque part de ce brevet ? Réflexe pavlovien imparable des complotistes : en substance, l’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence.

Cela pourrait s’expliquer par le fait que les malfaisants sont particulièrement habiles et machiavéliques et qu’ils ont réussi à rendre le crime parfait. Pour un peu, l’absence de preuve deviendrait la preuve ultime !

6/ Mais tout de même, on devrait bien avoir une petite idée du principe physique selon lequel fonctionnerait un tel moteur à eau ?

Je ne sais pas, je ne suis pas physicien.

7/ Moi non plus, je ne suis pas physicien, mais je sais un minimum de choses, et le fait est que je n’ai jamais vu un début d’explication physique de votre fameux moteur à eau. Il y aurait bien des moteurs à hydrogène, dans ce cas-là, la source d’énergie ne serait pas l’eau mais par exemple l’électricité utilisée pour séparer les atomes d’hydrogène et d’oxygène par électrolyse. Il y a aussi le système « Pantone », qui lui dispose bien d’un brevet, où l’eau ne se substitue pas à l’essence, mais qui a réellement été testé et qui est inefficace. À défaut de connaître une seule personne, fut-ce le professeur Shadoko, capable de fournir un début d’explication au principe d’un moteur utilisant l’eau comme source d’énergie, je considère donc qu’une telle invention n’a vraisemblablement jamais existé et que cette histoire de brevet enterré est une simple légende.

Fin  de la discussion. Je pense que mes arguments ont eu une certaine portée. Qu’ils doutent quand même, en fin de compte, de la réalité de cette histoire.

Au-delà de la légende du moteur à eau, cette discussion aurait porté ses fruits si elle avait abouti à un réel questionnement sur la façon d’appréhender l’information. Mais, là, je n’en suis pas tout à fait sûr.

Un peu plus tard, j’avais droit « aux semences stériles » de Monsanto.

Grosse fatigue…

—-
Sur le web.

Laisser un commentaire

      1. Détrompez-vous, elle vend des graines qui donnent des plantes stériles, nous l’avons étudié à la fac comme exemple de biotechnologie illustrant des techniques de recombinaison chez les eucaryotes, au demeurant très utiles en recherche fondamentale notamment.

  1. N’importe qui qui a un niveau acceptable en thermodynamique c’est que le moteur à eau est physiquement impossible.
    cf les trois lois fondamentales de la thermodynamique….

      1. Ça, c’est parce que vous ne comprenez pas à quoi sert le graphique et ce qu’il montre. C’est très différent de laisser entendre que ça n’a aucun sens.

        1. Ce graphique est utilisé dans le but de montrer que si on veut, on peut (extraire des hydrocarbures). Or, procéder ainsi, c’est considérer que le prix des hydrocarbures est aussi indifférent au bon fonctionnement de nos économies que le prix du chocolat. C’est passer complètement à côté de la notion de source d’énergie.

          Comme je l’ai déjà dit ailleurs, il y a bien mieux à faire pour tenter de démystifier le peak oil : du genre critiquer la notion de réserves 2P backdated utilisée par l’ASPO pour démonter le discours des « réserves qui ne font qu’augmenter » , expliquer comment la théorie économique peut expliquer que la corrélation entre le niveau des investissements dans la prospection et les découvertes de nouvelles réserves est égale à zéro, pourquoi l’EROEI n’est pas important selon vous …

          Traitez le peak oil comme si tous ceux qui l’étudiaient et avertissaient de ses conséquences étaient des crétins incultes en économie peut peut-être amuser la galerie sur contrepoints, mais c’est bien tout.

          1. FabriceM : « du genre critiquer la notion de réserves 2P backdated utilisée par l’ASPO pour démonter le discours des « réserves qui ne font qu’augmenter » , expliquer comment la théorie économique peut expliquer que la corrélation entre le niveau des investissements dans la prospection et les découvertes de nouvelles réserves est égale à zéro, pourquoi l’EROEI n’est pas important selon vous »
            ————————-
            On se demande ce qui est le plus pathétique dans l’histoire, votre ignorance ou votre prétention de savoir ! Car tout ça a été traité, en long en large et en travers. Il suffit par ex. d’aller consulter des sites de vulgarisation comme trendlines.ca ou peakoildebunked ou des analyses plus poussées comme celles de masterresource ou du World Petroleum Council pour avoir autant de données et de preuves qu’on veut. Encore faut-il le vouloir !

            Seulement, un pichuileux qui admet que le concept de peak-oil est pure foutaise, c’est comme un astrologue qui admet que l’astrologie est basée sur du vent, ça arrive peut-être mais vouloir les y amener, c’est comme cracher en l’air.

          2. @Minitax

            Heureux de vous voir enfin lâcher des sources d’information.

            Aussi navrant que ça puisse paraitre, je n’ai pas scruté les 37 millions de réponses que fourni google sur le mots clés « peak oil », et je ne suis jamais tombé sur ces sites lors de recherches plus précises de sources de qualité pour certains chiffres.

            Si je voulais rester cloitré dans ma prétendue ignorance, ça ferait longtemps que j’aurais déserté contrepoints et serait allé bêler contre les méchants libéraux dans une des innombrables antres gauchistes du net.

          3. @H16

            Le graphe supporte ce paragraphe : « dès lors qu’on est prêt à accepter des coûts de production plus élevés, le rang de produits disponibles pour satisfaire les besoins énergétiques de l’Humanité s’élargit dans des proportions notables »

            Ca n’est pas qu’une simple présentation des techniques de production d’hydrocarbures liquides …

          4. «Si je voulais rester cloitré dans ma prétendue ignorance, ça ferait longtemps que j’aurais déserté contrepoints et serait allé bêler contre les méchants libéraux dans une des innombrables antres gauchistes du net.»

            Peut-être que vous êtes tout simplement déséquilibré. :p
            D’ailleurs, le fait d’avoir introduit ce sujet et dériver le sujet d’origine dénote un certain trouble obsessionnel pour ce sujet.

    1. ben comme on ne sait pas exactement ce que recouvre le moteur à eau..qui n’est pas un moteur à eau…
      mais un moteur dans lequel on ajoute de l’eau…pour moins consommer de carburant….la critique sur des bases thermodynamique est ardue…

  2. Je vous invite à vous documenter sur un certain Stanley Meyer assassiné en 1998…
    Les énergies libres bousculent de plus en plus les certitudes scientifiques car il y a des domaines non encore maitrisés mais qui fonctionnent.
    Rappelons-nous un certain scientifique qui la veille de mourir dans de terrible souffrance ne pu s’empêcher de dire « et pourtant, elle tourne »

    1. Il y a une différence entre les LENR et le moteur à eau. Ne mélangeons pas tout.
      Et par définition, un truc « non maîtrisé » ne fonctionne pas. Il montre qu’il y a une piste à explorer, mais pas que c’est maîtrisable, par exemple.

  3. On devrait programmer un générateur de légendes urbaines, ce ne devrait pas être très difficile.
    D’ailleurs, le fait de n’avoir jamais entendu parler d’un tel logiciel est plutôt suspect… l’alliance Israël-USA-OVNI-Illuminati doit y être pour quelque chose.

    Étrange ces secrets dont tout le monde connait les moindres détails… (tiens, on frappe à ma port

    1. C’est vraiment dingue la crédulité des gens dès qu’on parle de méchants industriels capitaliste sionistes spéculateurs américano-chinois.

      Quand on voit le nombre de reportages faits par on ne sait qui, dénonçant un ennemi intérieur, responsable de tous les maux ; flims dans lesquels ont interview on ne sait qui, où les faits présentés sont invérifiables, où on ne sait pas ce qui est coupé au montage, ça devient inquiétant.
      Et c’est si fréquent sur les chaines françaises…

  4. Soit dit en passant, le moteur à eau, quand il existera, ne sera pas forcément que sous forme d’ITER, comme certains voudraient le faire croire (sous-entendu, ça ne marchera pas avant 2 siècles et on va mourir dans d’atroces souffrances avant si on n’éteint pas en sortant).
    On pourra très bien faire fusionner le deutérium ou le lithium par des dispositifs beaucoup plus astucieux comme le focus fusion, la fusion par blast acoustique ou par laser mega joule, la Z-machine etc. Une machine comme le focus fusion peut très bien arriver à un rendement positif, et alors, on aura réellement un moteur qui marche à l’eau et qui tient dans un coffre. Mais ça marchera selon des principes physiques tout à fait établis avec de la bonne science, ouverte et reproductible par des scientifiques sérieux et compétents, pas par des bidouilleurs soit-disant incompris et brimés par le big business.

    1. sans doute…ce sont des charlatans…comme pour le système de Paul Pantone…qui fonctionne avec 75% d’eau et que des gens trop crédules utilisent tous les jours…!

      1. Eh bien, allez y, montez une stratup et devenez riche grâce à l’aveuglement des masses bêlantes que nous sommes à vos yeux. Et vous rendrez (dans tous les cas) un fier service à l’humanité au passage.

        1. Je suis très étonné de l’agressivité de certaines réponses.
          Accepter l’existence de solutions alternatives, est le meilleur service que l’on peut rendre à l’humanité.
          Certains équipements commencent à être diffusé, entre autre pour la motoculture, l’agriculture et les moteurs les plus polluants, avec des résultats étonnants.
          Les énergies libres commencent à bouleverser notre monde, avec internet qui permet une diffusion infinie des découvertes, ce sont nos propres certitudes qui vont être bousculées.

          1. L’aggressivité de certaines réponses ? Mais confronté à la bêtise crasse (la vôtre, car dire que Galilée est mort « dans d’atroces soufrances », faut le faire, hein ?), comment doivent réagir les lecteurs ? En vous donnant le numéro de téléphone d’un bon psy ?
            Beati pauperes spiritu, certes, mais quand même…

      2. « des gens trop crédules utilisent tous les jours…! » : citez nous donc UN nom précis, avec UNE adresse précise, d’une personne faisant fonctionner sa voiture avec 75 % d’eau, et on en reparle. C’est de la bêtise pure.
        J’ai personnellement participé, dans une école technique, à la mise au pont d’un moteur Pantone, avec des étudiants de dernière année. Cela ne marche pas. La moindre consommation provient d’un bridage du moteur. C’est le seul effet.
        Bref, faut vous faire soigner.

        1. Cher Monsieur Célestin,
          Encore de l’agressivité, c’est incroyable, je vous invite à taper « Tondeuse Pantone » sur votre moteur de recherche habituel, ou encore Gillier-Pantone, il semble que certains ont réussi la ou vous avez échoué…(avec un prix au Salon de la motoculture à Niort en Mars 2012)

          1. Toi y en a pas avoir compris. Moi y en a te demander UN (1) nom précis avec UNE (1) adresse précise. Pas propagande invérifiable. Toi comprendre ?

          2. Une tondeuse ??? Warfff.
            L’idée de mélanger l’eau au carburant pour produire de l’hydrogène sensé booster le rendement, il y a des dizaines de brevets déjà déposé dès les années 50, en particulier dans l’aéronautique. C’est top en théorie mais en pratique, tout ce que ça réussit, c’est de bousiller les moteurs par oxydation accélérée. La preuve, la seule application dont ses promoteurs peuvent se targuer, c’est dans les moteurs de tondeuses prêt à aller au rebut pour pas cher ou chez les couillons qui veulent acheter un joujou révolutionnaire qu’ils vont bazarder vite au bout de quelques jours d’utilisation.

            Soit dit en passant, le brevet « Pantone » (US5794601) a été déposé il y a 10 ans : http://worldwide.espacenet.com/publicationDetails/biblio?locale=fr_EP&adjacent=true&KC=A&ND=4&date=19980818&NR=5794601A&DB=EPODOC&CC=US&FT=D&II=0
            Il est tellement merdique que son inventeur n’a même pas payé la redevance annuelle pour le maintenir ce qui fait qu’il est tombé dans le domaine public avant terme. Tu parles d’une invention géniale ! Ca doit bien être sur le podium des inventions inutiles, aux côtés du casse-ampoule ou du fil à trancher le beurre.

            Mais visiblement, en matière de couillonnade, plus c’est gros, plus il y a d’abrutis qui tombent dans le panneau.

  5. Quelqu’un peut il me donner les plans du moteur à eau ?
    Vu le prix de l’essence, je suis pour faire le plein de ma voiture avec l’eau du robinet.
    Si ca marchait si bien que ça, plein de gens l’auraient déjà fabriqué, ne serait-ce que dans leur cave !

      1. Je passe mon échappement dans un bulleur et mes gaz d’échappements sont plus propres…. Et l’eau probablement pleine de nanoparticules vous en faites quoi? Et si vous rallongiez légèrement votre câble d’accélérateur, vous allez consommer moins? Création d’énergie par raccourcissement cablaire, il faut poser un brevet! La seule explication que j’ai vue est une histoire de plasma d’eau pour expliquer toutes ces extraordinaires performances. Manque de bol je suis physicien plasma….

      2. il ne fume plus noir? m’enfin c’est quoi le moteur à eau?
        qu’un moteur marche en foutant de l’eau de dans pourquoi pas ( pas de problème de rouille?)
        mais la question n’est pas là…
        économiser du carburant? par rapport à quoi? sinon il suffit de ralentir?

        en pratique…quelle est votre diminution de consommation de carburant sans changer votre conduite bien sur?

        ça vous arrive de faire des mesures genre rendement puissance et tout le toutim?

    1. Et par quel miracle H2O est il décomposé dans ce système? Parce qu’on y croit très fort?
      A tout les coups c’était avec des hydrures métalliques.

  6. Et encore, vous avez échappé aux moteurs perpétuels à base d’aimants permanents… Ils captent de l' »énergie cosmique ». C’est pas beau, ça ?

  7. Il est étonnant que tous ceux qui prétendent savoir fabriquer un moteur Pantone efficace refusent systématiquement de devenir multimilliardaires (et donc de sauver la planète !)… à moins qu’ils soient simplement incapable d’assumer publiquement avoir été crédules une fois dans leur vie. Que ne fait-on pas pour son seul égo !

  8. Je rejoins RS sur l’agressivité de certains commentaires d’une part et d’autre part, sur l’émergence de nouvelles technologies.
    J’en veux pour preuve l’E-cat, catalyseur d’energie à fusion froide. L’E-cat relié au reseau electrique domestique permettra de se chauffer pour environ 20€/an cout d’achat initial de l’appareil 1300€. Il acheve sa batterie de tests d’homologation aux US et devrait y être produit à 1 million d’exemplaires dès 2013.
    Tout est possible , ailleurs qu’au pays du tout nucléaire …

    e-cat.com

      1. Il y a 2 ans, la commercialisation était promise pour 2011. Et champagne et pole-danseuses pour tout acheteur d’E-cat.
        C’est une machine perpétuelle à attraper les couillons.

    1. Ah oui, la fameuse transmutation du nickel en un mélanges d’isotopes du cuivre qui, par le plus grand hasard, est dans des proportions identiques au cuivre terrestre …

  9. Inculte, est celui qui affirme que le moteur a eau n’existe pas.

    On voit tout de suite pour qui tu travaille toi.

    Et nous prendre pour des idiots ça t’amuse. Je rêvé de breveter une fois de plus le moteur a eau pour me le faire racheter par un groupe quelconque et devenir milliardaire.