Année du singe : quelles tendances pour l’or en Chine ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
chinese new year by Simon Roberts(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Année du singe : quelles tendances pour l’or en Chine ?

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 14 février 2016
- A +

Par Jean-François Faure
Un article de l’Or et l’Argent

chinese new year by Simon Roberts(CC BY-NC-ND 2.0)
Chinese new year by Simon Roberts(CC BY-NC-ND 2.0)

 

L’année chinoise a démarré fort le lundi 8 février, avec une belle crise financière ! Que dit l’année du singe ? Les marchés boursiers vont-ils continuer de faire des singeries toute l’année ? Il est probable que oui. En tout cas, seuls les efforts individuels seront payants.

Que dit l’année du singe ?

Le singe en astrologie chinoise, n’est pas rassurant. L’animal, bavard et exubérant, a tendance à s’éparpiller et à faire prendre ses vessies pour des lanternes. Il invite à sortir des conventions pour trouver des solutions originales.

L’année promet d’être animée, en bon comme en mauvais. Sur le plan collectif, ce n’est pas une année idéale pour tirer des plans sur la comète, planifier, stocker, épargner. Il ne faudra pas compter sur le soutien politique pour faire avancer les choses.

Sur le plan individuel, vous pourrez en revanche compter sur vous-même et votre malice pour obtenir des résultats et tirer votre épingle du jeu. C’est en substance exactement la tendance de la Chine vue par le prisme de l’or en 2015.

L’appétit chinois en or devrait se renforcer

Malgré un fort ralentissement économique et de successives dévaluations du yuan, la demande en or des particuliers en Chine a été étonnamment résistante en 2015, et elle devrait se poursuivre ainsi en 2016.

D’après les chiffres du  rapport du World Gold Council, la demande s’est concentrée sur les lingots et les pièces de monnaie, les particuliers ayant recherché l’or comme valeur refuge et protecteur de fortune, pendant que la devise nationale battait de l’aile. La demande en ETFs a quant à elle littéralement explosé de 21%, entre le dernier trimestre 2014 et le dernier trimestre 2015.

Avec 1,762.3 tonnes d’or (déclaré) à son actif, la banque centrale de Chine est la 6ème plus importante réserve d’or mondiale.

Le climat général étant à l’insécurité sous le signe du singe et les Chinois étant particulièrement férus d’astrologie, ils pourront continuer d’être, en 2016 encore, les plus gros demandeurs d’or mondiaux, pour assurer leurs arrières.

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Le 17 janvier 2022, aux Cafés Géographiques, Michel Bruneau a présenté son livre, L’Eurasie. Continent, empire, idéologie ou projet.

Voici ce que j’en ai retenu.

L’idée générale est de comprendre que l’Europe et l’Asie forment un seul continent et notamment que les États ou les empires (une vingtaine) ont souvent été à cheval sur les deux. Les plus connus sont ceux d’Alexandre, l’empire romain puis byzantin, ceux des turco-mongols dont l’empire ottoman, et la Russie.

La géo-histoire

Michel Bruneau commence par une rapide ... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Ce qui m’a frappé au cours de cette année 2021, ce n’est pas le virus, mais l’extension de l’autoritarisme sous sa forme dramatique comme sous sa forme rampante et bureaucratique. J’ai remarqué également la numérisation et le retour en force des marchés qui « se vengent » des dictatures notamment par l’inflation. Bien sûr, le virus a joué son rôle, mais il a plutôt été l’occasion que la raison de fond.

La violence autoritaire

Cette violence a gagné une grande partie du monde, et s’il fallait donner un premier prix, il reviendrait au My... Poursuivre la lecture

Par Chloé Froissart. Un article de The Conversation.

Les élections législatives qui ont eu lieu le 19 décembre à Hong Kong ont parachevé l’alignement du système politique hongkongais sur celui de la Chine.

Pékin célèbre ce scrutin comme une victoire de la démocratie, en dépit du fait que les Hongkongais ont voté Non avec leurs pieds.

Ces élections, marquées par un taux d’abstention record (la participation n’a été que d’environ 30 %), ont vu les candidats pro-Pékin rafler 89 des 90 sièges du Parlement.

L’orchestration... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles