Pourquoi Google n’est pas un monopole

La concurrence doit se définir par la liberté d’entrer sur le marché.

Lire le point de vue de Pascal Salin, dans Les Échos

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.