Le nouveau mousse du capitaine Hollande

Le regard de René Le Honzec.

 

Hollande René Le Honzec

 

La France peut pousser un ouf de soulagement dans la tourmente qu’elle traverse : le Capitaine de Pédalo a demandé à son bosco d’enrôler un p’tit mousse qui a une sérieuse expérience de construction de maquettes de bateaux acquise par un stage dans un chantier de construction de yachts de luxe.

Les galériens du boulot sont rassurés : enfin quelqu’un qui les comprendra et partagera leurs soucis les plus pragmatiques, à la différence du charlot précédent avec sa manie de lancer des navires qui coulaient aussitôt, laissant des milliers de naufragés rejoindre la côte par leurs propres moyens, bien que leur ayant promis des gilets de sauvetage individualisés. Des indiscrétions de l’entourage du nouveau Premier Mousse laissent entendre que la production de pédalos pourrait connaître une nouvelle relance avec des quantités d’emplois à la clé, en particulier dans une perspective d’exportation vers les Émirats, le Qatar et l’Arabie Saoudite. Un peu trempé et essoufflé, le Capitaine de Pédalo a confié en pédalant qu’il comptait maintenir le cap « surtout si ces crétins pouvaient pédaler plus vite ».