Les contrôleurs aériens s’accrochent à des privilèges injustifiés

Le statut de contrôleur aérien est l’un des plus avantageux en France. Si l’aménagement du temps de travail est motivé par l’importance de la tâche, les différences observées avec d’autres pays ne justifient tous les excès. Un article de Lucas Léger à lire sur le site de l’Iref.