Rapport MIQ : censure et police privée au nom de la protection du droit d’auteur

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Rapport MIQ : censure et police privée au nom de la protection du droit d’auteur

Publié le 17 mai 2014
- A +

« … sous couvert de lutter contre la contrefaçon commerciale […] de dangereuses mesures de censure et de blocage sans intervention du pouvoir judiciaire ». Une information à lire sur le site de la Quadrature du Net

 

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don