30 km/h en ville : une mesure inadaptée

Hier, Frédéric Cuvillier, ministre des Transports, a présenté un plan de transport national avec 25 mesures, dont la généralisation du 30 km/h en ville. Cette mesure est un contre-sens.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Une zone 30, à Agen (Crédits jean-louis Zimmermann, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

30 km/h en ville : une mesure inadaptée

Publié le 6 mars 2014
- A +

Un communiqué de « 40 millions d’automobilistes ».

zone 30

Un contre-sens économique

Il faut minimiser les temps en voiture si on veut optimiser les temps de travail. En descendant à 30km/h, on sera davantage au volant et moins au bureau.

Généraliser le 30 km/h en ville est une erreur, car cette limitation de vitesse n’est adaptée que sur des zones courtes, là où les automobilistes doivent être vigilants. Étendre les zones 30 sur de longues distances aurait pour effet de banaliser la réduction de la vitesse, qui ne serait alors plus associée pour l’automobiliste à la présence potentielle d’un danger. C’est pourquoi la limitation à 30km/h est adaptée, par exemple à proximité des zones piétonnes ou aux abords des écoles.

Un contre-sens social

Ne perdons pas de vue que nos véhicules sont aussi un moyen de transport essentiel à notre vie de tous les jours, en dehors du simple aspect « travail ». En réduisant quasiment par deux les img contrepoints130 limitation vitessevitesses autorisées, il est certain que le temps passé dans nos véhicules serait une atteinte grave à notre liberté. Allonger les temps de déplacements, c’est raccourcir nos temps de loisirs !

Un contre-sens écologique

Toutes les études indiquent que circuler à 30 km/h au lieu de 50 km/h provoque une augmentation sensible des émissions polluantes. De plus, en ralentissant le flux de la circulation, on crée davantage de bouchons. Et nous savons tous que les bouchons constituent la situation la plus pénalisante en termes d’émissions carbone.

Voir les commentaires (85)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (85)
  • Pourquoi 30 et pas 10 ou 20 ? Quelqu’un a-t-il lu une explication ?

    • Je circule en région parisienne, et la vitesse moyenne dépasse a peine les 20km/h.
      la limitation à 30 vise juste a limiter les pointes inutiles entre deux feux, pendant 3 secondes le temps de s’enquiller dans une file d’attente…
      C’est connu et vérifié qu’un cycliste qui respecte le feux, mais a un bon coup de pédale reste dans la course avec les auto, et est retardé par celle ci…

      limiter à 30 a un sens dans les viles embouteillées, et ca ne changera pas la vitesse moyenne qui est pathétique. sur les tronçons ou il y a des bus (hors site propre), la vitesse est contraintes par les flot de bus.
      en effet il y a de moins en mois de capacité de dépasser (passage à 1 voies, et stationnement même sur 2 voies) , et c’est très chaud.
      Par contre ca évitera des accident liés a des véhicules trop rapides par rapport aux flot moyen (d’ou le danger des scooters et même vélo dans les bouchons, et des crétins en camionette qui jouent au scooter)

      la guerre des 50km/h est soit un problème pour les villes de provinces, soit un problème idiot de gens (de moins en moins d’automobiliste, mais trop de professionnels surtout bus et camionnettes) qui ne comprennent pas que ca sert a rien de pointer à 50 pendant 2 secondes avant de s’arrêter…

      dans les villes ou le 50km/h est possible en moyenne, le problème c’est que les piétons se jettent de plus en plus sans regarder si les auto ont la capacité de freiner, en plus d’avoir de plus en plus d’automobiliste tout aussi idiots qui refusent de céder…
      Ce phénomène s’aggrave car pour réduire les accidents on complexifie les trajets piétons, comme d’ailleurs poir les trajet cyclables… résultat il est de plus en plus requis de passer outre ces équipements délirants… et au final on pred l’habitude, à pied, à vélo et en auto de ne rien respecter vu que rien ne marche sinon.

      l’INRETS avaient expliqué ainsi qu’il y a très peu d’accident ou les deux participants ne sont pas responsables objectivement de l’accident… l’un par une faute ou erreur, l’autre par un refus de l’admettre.

      Une autre raison pathologique de cette limitation est que certains roulent à tombeau ouvert genre 80 là ou déjà 30 c’est chaud, ou roulent à 50 dans des rues étroites avec des stationnement de 4×4 et camionettes sans possibilité de voir les piétons, et sont donc des dangers publics.

      la surrèglementation a créé une population de crétins qui lisent le droit au lieu de lire la physique…
      le piétons se jette sous les roues des auto car il sait qu’il n’est pas responsable, et l’automobiliste roule à 50 car c’est marqué 50, indépendamment de la visibilité du contexte, de la météo…
      Il arrête de rouler bourré a cause des contrôles d’alcoolémie et pas pour éviter de tuer des gens.
      Il faut restaurer l’enseignement de la physique des collision, la cognition des accidents, et arrêter de parler de code de la route et de responsabilités. je défendrais que dans un accident les deux soient punis (il y aurait qq rares condamnés vraiement innocents, mais moins d’accidents)

      les gens pointent à 45km/h en ville sur 10m juste parce que c’est permis, au lieu d’admettre que quand la moyenne c’est 15km/h ca sers a rien de dépasser le 30…

      bref une réponse crétine à la crétinerie, avec des critiques toutes aussi crétines, dans un monde de crétins irresponsables.

      mar de vivre dans un monde d’avocats… je veux de la physique et de la cognition.

      • Sauf que ce genre de limitation sera généralisé quelque soit l’endroit et le moment. Donc à 2h du matin, tout seul sur un boulevard sans feu, il faudra rouler à 30 km/h …

        Si on veut protéger spécifiquement des piétons à un endroit, la meilleur solution est de mettre un dos-d’âne. Les conducteurs sont bien obligés d’aller à 30 km/h. Idéalement, il faudrait des dos-d’âne gonflable suivant les heures …

        • Et encore, les ralentisseurs ( ceux qui sont carrés) sont facilement contournés. J habite dans une rue étroite, en ligne droite, il y a 5 dos d âne, ça n’a rien changé, c est toujours dangereux, personnes ne fait attention, je me suis déjà fait rentré dedans 4 fois en 5 ans.

      • Tout le monde ne vit pas à Paris et régler la vitesse de la province sur la capitale est une aberration bien parisienne.
        Merci pour les autres, de nous lâcher un peu avec les problèmes du périphériques, et autres artères embouteillées.
        Chez nous on peut rouler à 50 kms heures, et en plus on a du soleil !!

    • Point 54 dans ce document :

      http://btawa.org.au/wp-content/uploads/2011/09/ECU-Report-on-Road-Safety-Koch-2011.pdf

      Toujours voir ce qui se passe de coté là. Bien plus qu’on ne pense.

      • Une vrai pépite ! Ça confirme ce que l’on sait déjà tous : l’Europe menace bel et bien notre souveraineté.
        Merci de nous avoir déniché ça ^^

        • Un nouveau: « l’Europe menace bel et bien notre souveraineté. »

          Quel souveraineté ? Celle des élites qui torpillent la France depuis 40 ans ?

    • A 30 un piéton reste en vie. A 50, il est pas trop en forme. A 80, on le met dans une bouteille à ketchup.

      Maintenant, une route ça sert plus pour:
      Les voitures ou les piétons ?

      Là, est la question. Que veulent nos élus ?

      Surtout que les plans de circulations sont illisibles et dangereux.
      Spécialement pour les motards, cyclistes, et même piéton. On rajoute des lois pour faire chier les autos plus des radars et vous avez le topo.

  • Depuis quand rouler à 30km/h allongerait il la durée du trajet en ville ou creerait il plus de bouchons?

    • C’est difficile de compter ?
      Supprimons la voiture, c’est le plus simple. En plus, il n’y aura plus d’accident, ce sera parfait.

    • Soit un trajet de distance D en Km, Domicile-Travail.

      Soit V ma vitesse en Km / Heure

      Soit T le temps de trajet en Heure.

      D / V = T, donc pour V1 > V2 (par exemple 50 Km/h > 30 Km/h), T1 < T2

      Diminuer la vitesse augmente le temps de trajet, la distance de celui-ci étant invarié

      • C’est plus compliqué que ça

        Rouler moins vite peut faire que vous pouvez avoir devant vous, étant arrivé sur votre chemin (à un croisement) par la droite ou la gauche , un camion qui, de part sa vitesse, non seulement vous polluera, mais encore sera peut-être longtemps indoublable pendant des kilomètre une fois une vitesse supérieure autorisée. Alors qu’à une autre vitesse vous auriez eu ce camion derrière vous

  •  » Toutes les études indiquent que circuler à 30 km/h au lieu de 50 km/h provoque une augmentation sensible des émissions polluantes.  »

    Je suis curieux d’en connaitre une de ces études. La pollution diminue avec la vitesse.

    Nonobstant l’éventuelle pertinence de la limitation à 30km/h de la vitesse en ville, il me semble que aller de 20km/h en 20km/h est excessif.

    • La pollution diminue avec la vitesse.
      Ah ? Moi je croyais qu’elle diminuait en fonction de la consommation globale sur un trajet donné.

      • Puisque la pollution diminue avec la vitesse, on pollue certainement moins à 0km/h avec son moteur allumé qu’à 10km/h. J’essaierai sur mon temps libre. Ou pas.

      • Laquelle consommation globale est variable selon la vitesse moyenne sur le parcours donné.

    • Donc régime +8%, pendant +66% (eh oui, ça dure plus longtemps à 30 km/h qu’à 50), augmentation de 75% de la pollution et de la consommation.

    • C’est cette réalité qu’il faut faire connaitre

      Mais est-il exacte qu’après 90 km ça s’inverse. La pollution croît

      Mais commet justifier autrement 90 et pas 95 ou 85 ?

      Merci

    • En effet, la preuve est que l’on peut etre à 4000 tr min en frein moteur mais avoir 0 l de consommation.
      Dans tous les cas, il faut 2,7 fois plus d’énergie pour rouler à 50 au lieu de 30. C’est physique

    • Je vais dire un truc con, mais j’avais envie.
      Ma 2cv consomme moins que la grosse porche panamera de DSK.

      Même au parking.
      Gauche caviar=consomme plus, pollue plus.

    • 2.7 ? C’est bien plus compliqué que ça. Une fois la vitesse atteinte, il faut vaincre essentiellement des frottements pour s’y maintenir, donc on a des termes constants, des termes en V, et des termes en V^2. On notera aussi que toute irrégularité dans la continuité de la vitesse est pénalisante, un ralentisseur qui fait passer de 30 à 20 puis revenir à 30 est une véritable catastrophe.

    • golum

      gauche caviar = consomme plus

      surtout des actrices et des mannequins…

  • Periph’:30 kms je crois de memoire—> 1h pour son trajet a 30 km\h a 50 kms\h pour son trajet je mets moins de temps.si je dois me coltiner 8 ou 10 heures de livraisons ou autres types de travail ou le volant d la bagnole est omnipresent car c est mon emploi qu il s agit ma quantite de travail produit sera plus rentable si j fais ma journee a 50 kms\h de moyenne plutot que 30 kms\h.de toute maniere l assassin dla route que je suis roule a 60 en ville car j ai appris mon permis avec cette vitesse la.

  • Je propose l’interdiction pure et simple de circuler avec un véhicule motorisé dans ce pays. Ceci sera plus simple…

  • Quel parti proposera de supprimer les vitesses limitées pour les remplacer par les vitesses conseillées?

  • Ce qu’ils veulent ce d’interdire la voiture en ville.. au début.
    Puisque le plan, en bons communistes, est le transport en commun, maîtrise de la population pour ces déplacements, contrôler où elle va et pourquoi. Comme les fascistes pendant la guerre.

  • « Et nous savons tous que les bouchons constituent la situation la plus pénalisante en termes d’émissions carbone. »
    ————
    Depuis quand « le carbone » est-il un polluant et qu’est-ce que son émission pénalise ??

    • Allo, il faut sortir de temps en temps : « émissions carbone » désigne les émissions de CO2 qui est un gaz à effet de serre. L’effet de serre, phénomène naturel, a de fortes changes de se transfomer en bonne grosse externalité négative du fait de l’émission de gaz à effets de serre par la consommation d’énergies fossiles.

      • Bonjour Elmar
        C’est bien vous avez bien appris la leçon. Le CO2 c’est mal.
        PS vous lisez contrepoints de temps en temps ?

        • « l’Etat me semble devoir agir sur les normes »
          AMHA l’état n’a pas à s’occuper des normes. C’est du ressort des contrats entre individus. (lire le post de P http://www.contrepoints.org/2014/03/03/158357-energie-climat-florilege-des-illusions-dont-nous-sommes-victimes#comment-751004)
          Mais bon le sujet est la vitesse à 30Km/h, je trouve cela stupide, soit on est dans une zone piétonne-mixte (zone 30km/h actuelle), soit on est dans une zone de circulation dédiée exclusivement aux engins motorisés et c’est ridiculement bas. Quand je relis les interventions c’est très Parisien-centré, il n’y a pas que Paris en france.

        • Quel équilibre ? Quelles fortes chances ?

        • joletaxi: « Aligner les évidences, démontrer les erreurs, les falsifications ,tout cela n’aura que peu d’effets, car le problème est dans la société,malade et à la merci des bateleurs et camelots habituels. »

          Je souscris entièrement à ton message sauf à la phrase ci-dessus. Historiquement ce n’était pas 50% ou 60% de la population qui donnait dans la croyance et le charlatanisme mais le quasi 100% et certains effets étaient absolument navrant pour l’économie et la vie en général.

        • Tous les écolos de terrain ne sont pas « chez les éGologistes d’ EELV, loin delà.

          Et il y aurait pas mal de survivants des fondateurs des Verts en 1984 qui seraient toujours écolos, et pas escrolo, mais plus cartés.

          L’écologisme n’est ni à droite ni à gauche, ni au centre (même si on y trouve deux anciens SG)

          L’écologisme se doit d’être légèrement en avant en montrant réalistement l’exemple sans intégrisme

        • @joeletaxi « ll aura suffi que durant 15 ans, les t° ( qui auront d’ailleurs été bien cuisinées pour la circonstance) semblent corrélées à la montée du taux de CO2 pour que cette hystérie se propage à tous les niveaux de la société. » Ce n’est pas sur 15 ans que la corrélation a été démontrée, mais sur plusieurs centaines de milliers d’années : http://www.planetseed.com/fr/relatedarticle/co2-et-rechauffement-climatique
          Et aujourd’hui la corrélation entre l’explosion de la concentration en CO2 et le fait de brûler depuis 100 ans des millards de tonnes d’énergies fossiles est assez claire…

        • Elmar: « et le fait de brûler depuis 100 ans des millards de tonnes d’énergies fossiles est assez claire… »

          Tout simplement non.
          Mais bon, c’est plié pour vous, on va pas se fatiguer, vous arrivez après la bataille.

        • @ Ilmryn : éclairez ma lanterne, je ne comprends pas votre point. Accepter l’idée d’une corrélation entre l’augmentation de la concentration en CO2 et la consommation d’énergies fossiles, c’est contraire au libéralisme défendu sur ce site ?
          Energie fossile = carbone. Brûler du carbone génère du CO2. Bruler beaucoup d’énergie fossile en peu de temps donne une forte augmentation de la concentration en CO2 dans l’atmosphère en peu de temps (exactement ce que montre la courbe sur le lien mis dans mon commentaire précédent). Je ne vois pas en quoi cette démonstration scientifique serait contraire aux principes du libéralisme ou véhiculerait une doctrine socialisante. Donc gardez vos procès en orthodoxie libérale pour vous.

        • Elmar : « Accepter l’idée d’une corrélation entre l’augmentation de la concentration en CO2 et la consommation d’énergies fossiles, c’est contraire au libéralisme défendu sur ce site ? »
          ——————————
          Personne ici n’a dit le contraire, mais là n’est pas le sujet. Ce qu’on vous dit, c’est que
          – il y a ZERO preuve qu’il y a une « forte augmentation de la concentration en CO2 dans l’atmosphère » vu qu’on est passé de 0,03% à 0,04% en un siècle et vu que les mesures directes (au baseline douteux comme tous ceux qui s’informent le savent !) n’existe que depuis 50 ans.
          – il y a ZERO preuve que le CO2 cause un changement de température et non l’inverse, sinon, comment expliquez vous que, je vous cite « la corrélation a été démontrée, mais sur plusieurs centaines de milliers d’années », par le char de Ben Hur ??, sinon, comment expliquez-vous que sur ces 100 dernières années qu’on dispose de mesures décentes, la corrélation n’existe que sur la moitié du temps ?
          – et surtout, surtout, il y a ZERO preuve que les émissions de CO2 fossile ou un réchauffement seraient néfastes (c’est tout le contraire qu’on a constaté par tous les critères objectifs, productivité agricole, productivité primaire de la végétation, prospérité humaine…), vous le reconnaissez vous-même avec vos risibles phrases au conditionnel et vos oracles catastrophistes à deux balles.

          Mais évidemment, comme vous avez aucun argument crédible contre ces FAITS, vous changez de sujet pour ne pas avoir à y répondre. C’est d’un banal à pleurer venant d’un réchauffiste.

        • @minitax
          – « zéro preuve d’une forte augmentation de la concentration en CO2 » : passer de 300ppm à 400ppm, c’est une forte augmentation. Les niveaux de CO2 n’ont jamais été équivalents sur 800000 ans.
          – « il y a zéro preuve que le CO2 cause un changement de température et non l’inverse » : on sait que le CO2 contribué l’augmentation des températures, mais on ne sait pas lequel des deux enclenche le phénomène, à la hausse comme à la baisse.
          – « il y a zéro prive que le réchauffement serait néfaste » : si nous étions des chasseurs-cueilleurs, je serais d’accord avec vous. Il nous suffirait de nous déplacer là où le climat nous convient. Sauf que 1/ notre civilisation a dépassé ce stade depuis longtemps, il est donc beaucoup plus difficile de déplacer nos habitats et les populations, 2/ le changement de climat pourrait aller plus vite que notre capacité à ajuster nos sociétés (mais bon on peut aussi choisir de laisser mourir des millions de gens) et 3/ on ne parle pas d’une variation climatique genre réchauffement médiéval ou de l’époque romaine, on parle de dérèglements par rapport à ce que nous connaissons depuis l’apparition de l’homme.

          Alors oui, on n’a pas toutes les preuves scientifiques. Einstein aussi n’avait pas toutes les prives scientifiques lorsqu’il a sorti la théorie de la relativité. Et dans un autre genre, la courbe de Laffer non plus n’était pas complètement démontrée jusqu’à ce que Hollande se la prenne en pleine poire.

      • @ Elmar : désolé, mais le CO2 augmente pourtant la température n’augmente pas depuis environ 15 ans : magnifique décorrélation entre CO2 et température, donc je repose ma question : en quoi le CO2 (ce que l’auteur nomme « carbone ») est-il un polluant ???

        http://www.youtube.com/watch?v=gWbKRCnrWdc

        http://www.youtube.com/watch?v=JNAoG_E7eyk

        Le CO2 est actuellement à environ 400 ppm or il devient dangereux pour l’homme (santé) aux alentours de 20 000 ppm soit à une concentration dans l’air de 2%, soit 50 fois plus que sa concentration actuelle.

        • Peut-être que sur 15 ans, à l’échelle de la planète, ce n’est pas forcément représentatif ? Et il est démontré qu’il y a une forte similarité entre les courbes de concentration en CO2 et les températures moyennes.
          Encore une fois, je suis anti-principe de précaution et anti-régulation, sauf sur le sujet du climat. Pourquoi faire une exception sur le climat ? Parce que nos vies sont trop courtes pour constater les conséquences des choix que nous faisons aujourd’hui. Donc on ne peut être rationnels dans nos choix. Donc il est important d’être prudent.
          Aujourd’hui les technologies pour consommer moins, donc émettre moins de CO2 et de polluants, existent. Par prudence vis-à vis du climat, on peut accepter des normes environnementales intelligentes. Les « normes intelligentes », c’est par exemple celles qui conduisent à adopter une meilleure efficacité énergétique, pas les absurdités économiques du type limitation de vitesse à 12km/h ou WC XXL systématiques dans les logements neufs.

          • je ne réponds plus à ce genre de salades, car elles sont un peu défraîchies, et cela devient vraiment ch.. de devoir sans cesse revenir sur des pseudo arguments, qui sont doit discutables, et loin d’être établis, soit franchement faux,,comme la corrélation CO2 et T°

            si vous avez un brin de réflexion, vous vous demanderiez comment il se fait que sur toutes les affirmations et études sur le climat, on peut prétendre une chose et son contraire,un peu comme s’il était possible que la pomme de Newton puisse remonter sur le pommier?

            Votre attitude démontre mon propos, vous avez peur… que le ciel ne vous tombe sur la tête.
            Et vous êtes prêt à admettre tout ce qui va dans le sens de votre conviction.

            Mais peut-être êtes vous un savant?
            dans ce cas, expliquez-nous l’effet de serre et l’action du CO2, je ne demande qu’à comprendre?

            • Pour comprendre l’effet de serre, il y a un truc pratique, ça s’appelle Wikipedia, ou la culture générale (genre des restes du collège, en SVT) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_serre.
              Voilà des faits. Essayez de les nier, votre démonstration m’intéresse.
              – le CO2 est un gaz à effet de serre : il contribue à « piéger » les rayons du soleil dans l’atmosphère.
              – durant les 800 000 dernières années la concentration de CO2 dans l’atmosphère oscillait entre 175ppm (froid => glaciations) et 250, max 300ppm (plus chaud => non-glaciations). Je précise qu’une différence glaciation / non glaciation correspond à des continents majoritairement recouverts de glace vs. la situation que nous connaissons : rien à voir avec des épisodes plus anecdotiques comme l’optimum climatique médiéval ou le rafraîchissement du XIXe siècle.
              – en 2013 la concentration de CO2 a franchi les 400ppm. Elle était de 310ppm en 1960. En 50 ans, elle est passée 33% au-dessus des records des 800 000 dernières années.
              – la consommation d’énergies fossiles carbonées qui se sont accumulées depuis des centaines de millions d’années est devenue significative depuis 150 ans (exploitation industrielle du charbon, du pétrole, et je ne compte pas le gaz histoire de rester sur une relation carbone CO2 simple à comprendre pour vous).

              Alors soyons clairs : ce n’est pas parce que des communistes repeints en vert proposent des solutions débiles et malthusiennes, ou que les scientifiques ne sont pas encore en mesure d’expliquer l’évolution des températures sur 15 misérables années, que les libéraux doivent nier la forte probabilité d’un dérèglement du climat. S’il ne se produit pas, tant mieux : on vivra la 1ère exception de la relation taux de CO2 t°.
              Je pense que le rôle des libéraux est de proposer des solutions libérales aux problèmes complexes, pas de jouer à l’autruche.

              J’attends le procès en orthodoxie libérale.

            • Elmar: « que les libéraux doivent nier la forte probabilité d’un dérèglement du climat »

              Le « dérèglement du climat » est avéré depuis des siècles, on en retrouve trace même chez les romains et les grecs quand à la faune et la flore européenne elle n’a cessé de passer de tropical à toundra glacée dans le dernier millions d’année.

              Déjà la, c’est quoi un « climat bien réglé » !?

              Maintenant une affirmation extraordinaire requiers une preuve extraordinaire, on nous a sortit tout un tas de graphiques qui vous feraient rire aussi si vous étiez calé en science. Mais comme je l’ai dit on ne va pas tout vous réexpliquer parce que vous arrivez après la bataille.

              Pour le CO2 juste deux questions pour votre propre reflexion:
              -Il précède ou suit les changements de températures ?
              -Quel est la précision des mesures de CO2 et de températures dans les périodes historiques et quel est la taille du maillage ?

              Votre « preuve extraordinaire » est constitué de méthodes qui ont des précisions tellement médiocre que vous pouvez tracer le graphique à mains levé tout en restant dans les intervalles de confiance. Si vous êtes un organisme « d’étude du réchauffement provoqué par l’homme » c’est plié.

              La meilleurs réponse de la science actuellement (En vrai) est celle du Dr Lovelock, père de la théorie « Gaïa » et alarmiste de la première heure:

              “Le problème c’est que nous ne savons pas ce que fait le climat en ce moment. Nous pensions le savoir, il y a vingt ans. Ceci a poussé à l’écriture de quelques bouquins alarmistes – y compris le mien – parce que ça paraissait bien clair, mais cela ne s’est pas produit. ».
              http://www.pensee-unique.fr/paroles.html#lovelockII

            • bref, vous en êtes toujours au même endroit de l’histoire.

              Sauf que c’est beaucoup plus complexe, et que cela n’a jamais pu être démontré d’une quelconque façon.
              Vous prenez argument des malheureux 15 ans de « hiatus » pour nous dire que cela est sans importance, sauf que cela préoccupe les « savants » qui ont concocté la belle théorie, au point de nous sortir les plus hilarantes fables sur le sujet.

              Mais cela vous satisfait , pourquoi pas, moi je suis persuadé que Jesus a marché sur l’eau, et je m’exerce avec peu de réussite il est vrai, mais un jour….

              Je lisais un article l’autre jour sur une « étude » une de plus qui se proposait de démontrer la possibilité de récupérer sous forme électrique les fameux IR ,émis par le sol la nuit,ils parlaient de 3 watts par m/2, au maximum, dont on pourrait croire que cela réchauffe la haute atmosphère au point de modifier le climat?
              faut y croire non?

          • Sur lequel des faits suivants souhaitez-vous discuter plus en détails ?

            – Il ya un gros demi degré de réchauffement depuis 1880
            – Ça coïncide avec la sortie du petit age glaciaire
            – Une bonne partie de ce réchauffement vient d’un période d’émission humaine de CO2 bien plus faible que maintenant
            – il faisait plus chaud à l’optimum médiéval
            – Il faisait probablement plus chaud à l’empire romain, à la période minoenne
            – Si on prend un échelle de temps pertinente, comme quelques centaines de milliers d’années, il fait souvent plus chaud
            – Le réchauffement s’est arrêté depuis plus de 17 ans
            – Cet arrêt correspnod aux plus fortes émissions de CO2 humain
            – Les scientifiques n’ont pas d’explication pour cet arrêt, ou pour être plus juste, ils en ont 10
            – Les modêles de simulations utilisés pour justifier les mesures politiques n’on pas prévu cet arrêt (On nous disait qu’il faut maintenir la hausse sous les 2 degré C)
            – Ces modèles s’en trouvent invalidés
            – Quelle preuve y-a-t-il de la part anthropique du réchauffement et quelle mesure fiable y-a-t-il de l’ampleur de cette part ?

            Pour conclure, une question : je veux vous croire, quelle raison pouvez-vous me donner de vous croire ?

            • Il parait que les modèles du « climat » ne peuvent pas s’appliquer sur des périodes de moins de 30 ans. Une question d’échelle.

              Du coup, pourquoi le pas de temps est aussi fin?

            • simple-touriste: « Il parait que les modèles du « climat » ne peuvent pas s’appliquer sur des périodes de moins de 30 ans. Une question d’échelle. »

              Ça change au gré des intérêts, si sur 15 ans ça les arranges c’est 15 ans, quand ça ne les arranges plus c’est 30 ans.

      • La notion même de gaz à effet de serre est une vue de l’esprit extrêmement néfaste par ses implications politico économiques. Cela fera sans doute l’étonnement des historiens dans l’avenir, et cela cause déjà l’indignation des scientifiques qui n’ont pas été opérés de la honte. Voir ici: http://www.skyfall.fr/wp-content/2011/12/comprendre-l-effet-d-atmosphere-thermodynamique-tr-mln-cor.pdf
        Et ici pour les anglophones: http://arxiv.org/pdf/0707.1161.pdf

        • Non mais j’hallucine là. On est vraiment sur le site du « nivellement par le haut » ? Votre article qui remet en cause l’effet de serre, vous y croyez ? Un article publié sur un site qui affirme que l’ « anticyclone des Acores n’existe pas » ?
          Vous cherchez à démontrer quoi au juste ? Si vous cherchez à lutter contre ceux qui prônent la décroissance pour protéger la nature, ne niez pas l’existence de la nature. Contentez-vous de trouver des arguments pour leur dire qu’ils proposent de mauvaises solutions.

          • Elmar : « Non mais j’hallucine là. On est vraiment sur le site du « nivellement par le haut » ? »
            —————————-
            Quand on vient prétendre raconter aux autres la Vérité, la moindre des choses, c’est de venir avec des biscuits. Alors répondez aux arguments précis qu’on vous oppose au lieu de vous agiter et de faire de l’esbroufe.

            Et au fait, la Nature, on s’en tape. C’est une salope qui a fricoté avec les météorites tueuses, les éruptions cataclysmiques, les méga bombardements de rayons cosmiques, les dinosaures (parce que question conscience écologique, ces grosses bêtes proliférantes sont carrément des bouses), 10°C de plus, 10°C de moins, 20x plus de CO2, les âges glaciaires et interglaciaires, les inversions magnétiques des pôles, la dérive des continents et même le communisme, elle vous bouffera tout cru si on vous y lâche, vous croyez sérieusement qu’elle a besoin des petits humains vaniteux pour la protéger ? Bah ! Eh oh, ça se soigne la mégalomanie…

  • Aux Pays-Bas la ville de Drachten a supprimé la signalisation. Ca marche parce que tout le monde est plus prudent, et les automobilistes ne sont pas arrêtés toutes les 30s à des feux. En plus ca coûte moins cher. Bref, c’est libéral, et comme par hasard, ça marche.
    Nous on continue à changer les règles tous les quatre matin, pour n’aller que dans un sens : faire encore plus ch… les citoyens.

  • Et nous savons tous que les bouchons constituent la situation la plus pénalisante en termes d’émissions carbone.

    Ils s’en foutent. C’est plus de TIPP et de TVA pour Bercy

    L’insécurité routière (ne pas oublierz le in) nous ment quotidiennement.

    Par exemple pour ce qui est de la distance de freinage Réfléchissez

  • on ne se trouve pas ici dans le domaine de la science mais de l’idéologie socialiste : la traban ou la coccinelle pour tous n’ayant plus cour , il faut que les ‘citoyens’ utilisent les transport en commun aux horaires et itinéraires décidés par le parti

  • Le mec regarde la rue en bas de chez lui et veux imposer toutes les solutions débiles qui naissent dans son pauvre cerveau à chaque m2 du pays.

  • à propos de diesel, qu’en est il de rouler au rouge ? est ce que ça abime le moteur ?
    certains disent qu’il n’y a aucun problème à rouler au rouge. d’autres disent qu’on ne peut le faire sans risque pour le moteur qu’avec les voitures de plus de 15 ou 20 ans…
    imaginons un véhicule diesel d’un an ou deux, qu’en est il ?

    • Rouler au rouge ne présente qu’un risque fiscal.

      Je recommande DE NE PAS le faire.

      • « Rouler au rouge »
        Pas plus de deux verres..

      • après chacun est libre et responsable…
        mais j’ai une question subsidiaire : lors du contrôle technique de la voiture tous les 2 ou 3 ans, est ce que le contrôleur technique peut le voir facilement ? par exemple, si le contrôle est dans 2 mois et que je prends bien soin de vider comme il faut le réservoir et de refaire le plein avec du carburant avec 80 % de taxe incorporée, est ce que c’est encore visible au bout de 2 mois de ce traitement ?

        • il vous faudra plusieurs pleins, et changer le filtre,ils disposent de réactifs très fins qui relèvent des traces du colorant rouge.
          Je n’ai jamais vu ,lors d’un contrôle technique, un prélèvement du carburant?

        • met de l’huile de colza, et la couleur rouge disparaitra… ou du pétrole lampant .

  • Tout le monde sait parfaitement que le seul but de cette imbécilité c’est de pouvoir flasher encore plus les automobilistes et leur pomper encore plus de fric. Nos gouvernants n’ont qu’un but, nous appauvrir tous, ainsi nous serons tous à leur merci et incapables de nous révolter. Je dois dire qu’ils sont entrain d’atteindre leur but très rapidement. Quelle honte, quelle misère. Qu’avons nous fait pour mériter cela?

  • Le délire complet avant c’était 60 Km/H et il n’y avait pas de zone 30. Vouloir obliger les conducteurs à conduire comme le plus mauvais conducteur ne fera qu’amplifier le problème. Le conducteur doit être raisonnable et conduire suivant ses capacités. Maintenant il y a tellement de zones 30 que bien sûr, le plus raisonnable c’est de tout mettre à 30. Mais les zones 30 ont-elles modifié le comportement et la conduite, pas du tout. J’ai surpris mon voisin prendre des photos de sa rue. Quelque temps après j’ai reçu dans ma boîte aux lettres un questionnaire biaisé pour soi-disant faire des aménagements dans cette rue devenue dangereuse ! Peu après un panneau 30 est apparu. Ce que voulait mon voisin c’était avec la nouvelle construction de logements sociaux empêcher la circulation d’augmenter. Personne ne respecte le panneau et la circulation a bien augmenté, voilà le résultat ! Il ne fallait pas accepter de nouveaux voisins d’autant que c’est un grand immeuble avec une centaine de logements et deux fois plus de chiens avec des crottes partout sans compter l’odeur d’urine. Les propriétaires de chiens ramassent quand ils sont devant vous et pire, quand vous les regarder ils montrent leur sac plastique vide pour vous montrer que eux ramassent ! La vie de la cité ce n’est pas facile. Bien entendu je suis un véritable facho quand je dénonce l’état de fait !

  • Je lance un appel aux nombreux lecteurs de contrepoints, j’ai un nouveau projet.
    Je vous le présente. Il s’agit d’une entreprise de leasing dont le siège est dans le nord de l’Europe. Les clients pourraient rouler anonyment avec une plaque étrangère tout en étant aux normes légales concernant l’Europe. Concernant la France, je la déteste de plus en plus.

  • Prenez le vélo, mettez vous à poil, roulez à plus de 30km/h devant un radar, voilà une nouvelle photo sur les murs de la police des PV.
    A vos vélos !

  • Vous comprenez, l’état est actionnaire de Renault et de Peugeot maintenant, ils ont lourdement investi dans l’electrique, ils leur faut absolument rentabiliser à terme l’investissement, donc vendre des caisses électriques. Et comme l’autonomie est atterrante aux vitesses des véhicules thermiques, ils tendent à faire baisser les limitations de vitesses afin de rendre acceptable les électriques et limiter les conflits entre thermique et électrique… sacré eux !!!

    • Je pensais que le freinage rechargeait la batterie et que l’électrique était efficace dans toute la gamme de vitesse.

  • L’état devrait cesser de considérer les automobilistes comme des imbéciles. il serait beaucoup plus efficace d’apprendre les personnes à conduire et à adopter un comportement adapté.Il est stupide de rouler à 30KM/ h sous le prétexte de la proximité avec une école si il est 11 H du soir ou bien si on est en août! la vitesse doit toujours être adaptée aux circonstances ( fatigue, nuit, pluie, trafic….).

    • Votre exemple est une parfaite illustration de la résignation grégaire de nos concitoyens.

      Et il y en a bien d’autres.

      Les vitesses légales ont été arbitrairement fixées , alors qu’il fallait/faudrait logiquement se baser sur la VMC (vitesse moyenne constatée) de tous les chauffeurs qui ne sont pas des chauffards. 100 km sur une route de campagne semi-déserte un dimanche matin, c’est pas criminel.

      La distance de freinage n’est pas la même pour deux véhicules identiques (même modèle) censés en pareil état selon, entre autres paramètres, l’âge du chauffeur et son nombre de passagers. Et pourtant le discours officiel de l’insécurité routière …

      A quelle distance doit être un véhicule sur la route protégée pour que je franchisse un stop en toute légalité sans mettre personne en danger ?

      Imaginez une vue aérienne d’une autoroute, hors bouchon, si tout le monde respectait la distance de sécurité qui est en soi logique …. et rapporte aussi du fric.

      Quinze secondes et plus évidemment de non respect des vitesses légales arbitrairement fixées peuvent aussi bien vous tuer que vous sauver la vie et celle de vos passagers..

      • Quelle est l’influence des passagers sur la distance de freinage?

        • Réfléchissez un peu avant d’écrire

          La distance de freinage dépend aussi quelque peu du poids total du véhicule, non ?

          Déjà à 0,5 cm près vous touchez ou vous ne touchez pas

          Mais quand vous touchez, c’est plus ou moins fort selon le poids du véhicule, non ?

          • Non, bien sûr. Et « toucher » n’est PAS le soucis.

            Réfléchir, c’est quelque chose que vous devriez faire.

            Calculer, aussi.

            Consternant…

            • Cultivez-moi, SVP

              Toucher, c’est pour la première prise de conscience

              Mais le fait que mon véhicule pèse X kilos ou X kilos + 3 X 75 kilos pour 3 passagers n’a absolument aucun impact sur la distance de freinage ?

              Merci d’avance.

            • Voilà, vous posez des questions sans intérêt. Rien n’a « absolument aucun impact ». Encore faut-il évaluer cet impact et le comparer à l’impact d’autres facteurs.

              La question : de quel ordre est l’impact d’une augmentation de masse de 3*75 kg d’une voiture sur la distance de freinage? La réponse dépend bien entendu de la voiture et de la vitesse.

              La masse d’une voiture est d’un peu plus d’une tonne, disons que les passagers représentent 20% de la masse de la voiture. L’énergie cinétique est augmentée de 20%, ce qui est significatif. Cela correspond à une augmentation de vitesse de 9 km/h par rapport à la vitesse de 90 km/h.

              Au delà du problème physique du freinage lui-même, il y a le problème psychologique et physiologique du temps nécessaire au conducteur pour comprendre la situation et réagir, et aussi le délai de fonctionnement des freins.

              D’après WP :

              « Pour le calcul, on adopte généralement la valeur de 2 secondes pour ce temps de perception-réaction quelle que soit la vitesse, (…) »
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Distance_d'arr%C3%AAt#Distance_de_perception-r.C3.A9action

              Mais les 9 km/h supplémentaires, soit 2,5 m/s vont rajouter 5 m parcourus pendant les 2 secondes de latence; 5 m peuvent faire une grosse différence : toujours d’après WP, c’est la distance de freinage de 30 km/h. Un choc à 30 km/h, c’est violent.

              L’augmentation de la masse de 20 % a donc un impact moins important que l’augmentation de la vitesse de 10 %.

              (Par ailleurs, je me demande quelle est l’influence du poids de la voiture sur les pneumatiques… en principe ça en a une, mais je me demande si elle est significative.)

  • le but unique est de remplir la tirelire avec les radars automatiques ou pas.on finira tous par balancer nos plaques d’immatriculations ou se les echanger entre voisin….

  • on pourrait aussi obliger les conducteurs à pousser leur voiture: la balance commerciale serait fortement améliorée et il y aurait moins de gros ?

  • Le poids global ( certainement supérieur à 20 % pour un chauffeur et trois passagers adultes) modifie-t-il la distance de freinage doctement affirmée par la Sécurité routière ?

  • Une autre connerie du discours officiel : la distance de sécurité ….. qui varie selon le poids du véhicule, son état, l’âge et l’état physique et psychique du chauffeur, etc.

    En théorie le principe est absolument pertinent, même si, à un cm près on touche ou on touche pas, et même que si on touche un peu , il y a faible gravité , mais facture de garagiste, donc croissance du PIB, donc augmentation des chances de ne pas dépasser les 3 %

    Mais concrètement, imaginez, même pas un départ en vacances, mais un simple soir de semaine où tout le monde respecterait miraculeusement les distances de sécurité, une photo aérienne d’une autoroute à 5 km d’une grosse agglomération. Ca ressemblerait à quoi ?

    Si tous les articles essentiels du code de la route étaient respectables (au sens estimables et rationnels) , l’ensemble du code serait estimable et respecté. Révisons donc au plus vite les articles importants du code. Avec le souci évident d’éviter les morts et les grands blessés (dont on parle moins) , mais aussi de réduire le gaspillage d’énergie, d’argent et de temps.

  • La sécurité n’est une fois de plus qu’un prétexte pour racketter les automobilistes.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don