Attractivité de la France : le coup de semonce

Accuser les passagers qui fuient le navire n’a malheureusement jamais empêché le bateau de couler, ni même excusé l’impéritie du capitaine.

Lire le point de vue d’Olivier Babeau dans Les Échos