Matières premières : le temps des grands écarts

Les performances des différentes matières ont été très disparates en 2013. Tandis que les cours du maïs et de l’argent ont plongé l’an dernier de 40 %, que l’or, le café ou l’huile de soja ont vacillé de plus de 20 %, les prix du cacao ont flambé de 20 %, ceux de l’huile de palme et du coton de plus de 10 %.

À lire dans Les Échos