Complémentaire santé : le projet de l’exécutif retoqué

Le Conseil constitutionnel a donné raison aux assureurs et aux mutuelles. Le dispositif fiscal accompagnant les clauses de recommandation est invalidé.

À lire sur Les Échos