François Pupponi, député maire de Sarcelles, soupçonné d’abus de biens sociaux

25 800 € ! C’est la somme que François Pupponi, député maire de Sarcelles, a dépensé entre 2004 et 2006, en restaurants et hôtels.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

François Pupponi, député maire de Sarcelles, soupçonné d’abus de biens sociaux

Publié le 11 juin 2012
- A +

25 800 € ! C’est la somme que François Pupponi, député maire de Sarcelles, a dépensé entre 2004 et 2006, en restaurants et hôtels. Il a, pour cela, utilisé la carte bancaire d’une société d’économie mixte dont il est président. 

Un article du Cri du Contribuable.

25 800 € ! C’est la somme que François Pupponi, député maire de Sarcelles, a dépensé entre 2004 et 2006, en restaurants et hôtels. Il a, pour cela, utilisé la carte bancaire de la SEM chaleur, dont il est président. Selon nos confrères du Monde, le rapport de synthèse de la brigade financière de Versailles, révèle que l’homme pourrait faire l’objet de poursuites, pour abus de bien sociaux.

Les dépenses mises en cause ont été réalisées dans le très chic restaurant parisien de La Closerie des Lilas, à l’hôtel 4 étoiles Napoléon, dans des clubs proches des Champs-Élysées et dans un palace lillois… François Pupponi assure que ces dépenses correspondaient à des rencontres dans le cadre des négociations avec Dalkia, pour vendre le réseau de chauffage de la ville.

Pour assurer sa bonne foi, l’élu a même reconstitué la liste de ses convives. Problème, l’un d’eux a déclaré que « ces déjeuners n’avaient pas eu lieu » peut-on lire dans Le Monde… L’avocat de François Pupponi a déclaré que son client avait fait ces dépenses « en refusant toute rémunération et dans le seul intérêt des Sarcellois »…

Le parquet peut désormais classer sans suite, confier le dossier à un juge d’instruction ou, si les charges sont suffisantes, citer directement François Pupponi devant un tribunal.

Source : Le Monde


Sur le web

Voir les commentaires (23)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (23)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le nombre de dossiers transmis au parquet pour des anomalies relevées dans l’évolution du patrimoine de responsables publics a connu “une forte hausse” depuis deux ans. C’est ce que constate la Commission pour la transparence financière de la vie politique, dans un rapport publié le 11 décembre.  A lire dans Acteurs Publics.

... Poursuivre la lecture