Année du singe : quelles tendances pour l’or en Chine ?

Publié Par Jean-François Faure, le dans Bourse et investissements

Par Jean-François Faure
Un article de l’Or et l’Argent

chinese new year by Simon Roberts(CC BY-NC-ND 2.0)

Chinese new year by Simon Roberts(CC BY-NC-ND 2.0)

 

L’année chinoise a démarré fort le lundi 8 février, avec une belle crise financière ! Que dit l’année du singe ? Les marchés boursiers vont-ils continuer de faire des singeries toute l’année ? Il est probable que oui. En tout cas, seuls les efforts individuels seront payants.

Que dit l’année du singe ?

Le singe en astrologie chinoise, n’est pas rassurant. L’animal, bavard et exubérant, a tendance à s’éparpiller et à faire prendre ses vessies pour des lanternes. Il invite à sortir des conventions pour trouver des solutions originales.

L’année promet d’être animée, en bon comme en mauvais. Sur le plan collectif, ce n’est pas une année idéale pour tirer des plans sur la comète, planifier, stocker, épargner. Il ne faudra pas compter sur le soutien politique pour faire avancer les choses.

Sur le plan individuel, vous pourrez en revanche compter sur vous-même et votre malice pour obtenir des résultats et tirer votre épingle du jeu. C’est en substance exactement la tendance de la Chine vue par le prisme de l’or en 2015.

L’appétit chinois en or devrait se renforcer

Malgré un fort ralentissement économique et de successives dévaluations du yuan, la demande en or des particuliers en Chine a été étonnamment résistante en 2015, et elle devrait se poursuivre ainsi en 2016.

D’après les chiffres du  rapport du World Gold Council, la demande s’est concentrée sur les lingots et les pièces de monnaie, les particuliers ayant recherché l’or comme valeur refuge et protecteur de fortune, pendant que la devise nationale battait de l’aile. La demande en ETFs a quant à elle littéralement explosé de 21%, entre le dernier trimestre 2014 et le dernier trimestre 2015.

Avec 1,762.3 tonnes d’or (déclaré) à son actif, la banque centrale de Chine est la 6ème plus importante réserve d’or mondiale.

Le climat général étant à l’insécurité sous le signe du singe et les Chinois étant particulièrement férus d’astrologie, ils pourront continuer d’être, en 2016 encore, les plus gros demandeurs d’or mondiaux, pour assurer leurs arrières.

Sur le web