Hommage à Jacques Faizant

Publié Par René Le Honzec, le dans Caricatures

Le regard de René Le Honzec.

dessin politique183

Jacques Faizant  a été un très grand dessinateur de presse, auteur de près de 50 000 dessins. Pilier du Figaro de 1960 à 2005, seul l’âge l’empêcha de continuer. À côté de dessins mythiques, comme  » Marianne pleurant sur le chêne abattu » de la mort du Général de Gaulle, ses « Vieilles dames » ont enchanté des générations de lecteurs, avec quantité d’autres dessins humoristiques. C’est de lui que j’ai retenu, à une époque de ma carrière, l’idée simple de doter tous les hommes politiques d’un costume noir (J’ai évolué). Et c’est en hommage à sa Marianne que j’ai troussé ma Marianne qui apparaît dans Contrepoints. Comme cette vieillissante Vème République, elle est nettement moins fraîche, fume, boit et porte une robe quasi transparente pour rappeler que les haillons de nos récents monarques ne cachent pas grand-chose de leurs turpitudes…

  1. Bon, c’est vrai, Faizant a fait une quantité de très bons dessins politiques.
    Ce qui ne l’empêchait pas d’être un fieffé fayot gaulliste.

    1. J’imagine qu’à l’epoque, pour faire quoi que ce soit demandait de prendre parti pour le pouvoir en place. Pas de multimédia et qu’une ORTF etc. Des contraintes bien différente d’aujourd’hui. Ça relativise pas mal de chose.

Les commentaires sont fermés.