Notre-Dame-des-Landes : le coup de grâce

« Certaines procédures n’auraient pas été respectées ». En effet, comme souvent, l’Etat, qui harcèle inlassablement les citoyens de ses tracasseries bureaucratiques, se permet lui de passer outre les lois qu’il promulgue. Une information à lire sur breizh-info.com