Répression fiscale : le dernier refuge

Ainsi la gauche met-elle ses pas dans ceux de la droite. Les obsessions changent, mais le peu de souci pour les libertés individuelles demeure.

Ainsi la gauche met-elle ses pas dans ceux de la droite. Les obsessions changent, mais le peu de souci pour les libertés individuelles demeure.

À lire sur Les Échos