Retraites des professions libérales : l’État convoite la caisse

Quand on est incapable de gérer soi-même, il est tellement plus simple d’aller taper dans les caisses des autres. À lire sur le site de l’ iFRAP