Finn Andreen
Reconnaissances
À propos Articles
Finn Andreen
Reconnaissances
Finn Andreen est un auteur libertarien vivant en France. Il écrit régulièrement pour le Ludwig von Mises Institute aux États-Unis et pour des sites libéraux en Suède.
9 followers

Articles

Même si le soutien du libre marché s'est renforcé au cours des dernières décennies, le libéralisme, celui de Frédéric Bastiat et de Ludwig von Mises, ne peut encore être considéré qu'un mouvement marginal.

La majorité continue à penser que de nombreux problèmes sociaux sont dus à une "défaillance du marché", qui nécessiteraient donc forcément une intervention de l'État pour être "résolus". Malgré les défauts évidents du socialisme moderne, avec sa combinaison improbable d’État providence redistributif et de capitalisme mondialiste de c... Poursuivre la lecture

Par Finn Andreen.

Retrouvez les autres parties de l’article ici, ici, ici et ici.

Pour conclure cette lecture libérale de Les Machiavéliens de James Burnham, il faut commencer par dire que la science politique machiavélienne est essentielle pour comprendre la réalité du pouvoir politique dans la société. Elle reconnaît le manque de représentation politique réelle pour la majorité, et fournit des explications complètes de ce phénomène, en puisant dans la sociologie, la psychologie et la théorie politique. De plus, les travaux des... Poursuivre la lecture

Par Finn Andreen.

La première partie de l'article se trouve ici

L’analyse historique et sociologique des penseurs machiavéliens montre que le système démocratique moderne n’est en fait démocratique que de nom. Comme explique Burnham, aucune organisation politique de quelque importance que ce soit ne peut être dirigée par la majorité de ses membres ; sa désintégration chaotique s’ensuivrait rapidement.

De même, aucune société ne peut être dirigée de manière ordonnée par le peuple car le règne de la foule s’ensuivrait, ou c... Poursuivre la lecture

L’entretien du président Macron à TFI le 24 juillet 2023, à l'occasion de son déplacement en Nouvelle Calédonie, est l’occasion de jeter un coup d’œil libéral sur la géopolitique du Pacifique.

https://www.youtube.com/watch?v=OInY0FHey_g

 

Macron parle ouvertement de la « projection de la France » dans le Pacifique. Or, d’habitude, les dirigeants politiques ne le font pas en ces termes et à juste raison : ils savent que ce n’est pas démocratique, que les intérêts géopolitiques d’un État sont différents des intérêts de... Poursuivre la lecture

Mon article « Le socialisme d’aujourd’hui n‘est pas le socialisme d’antan » mérite une suite.

Ce premier article a montré un changement de définition du terme « socialisme » ; changement nécessaire au vu des échecs de cette idéologie au cours du siècle dernier. Le socialisme d’aujourd’hui est basé sur l’idéologie de l’« étatisme », c’est-à-dire la conviction que l’État doit jouer un rôle fondamental dans la société. C’est l’acceptation d’un État social moderne qui s’implique dans toutes les activités de la société, qu’elles soient de n... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles