Un missile tombe en Pologne, BHL explose

BHL nous a gratifiés d’un tweet qui mérite un minimum d’attention.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 2
Bernard Henri Lévy (BHL) aux Universités d'été du Medef (Crédits : Pierre Metivier, CC-BY-NC 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un missile tombe en Pologne, BHL explose

Les points de vue exprimés dans les articles d’opinion sont strictement ceux de l'auteur et ne reflètent pas forcément ceux de la rédaction.
Publié le 18 novembre 2022
- A +

Cette semaine, Bernard-Henri Lévy est en Ukraine. Il ne cesse évidemment pas de nous le rappeler sur Twitter, illustrant ainsi sa légendaire témérité, s’exposant au feu nourri des photographes à distance respectable des lignes de front. BHL’s business as usual : rien que de très prévisible. Mais tout de même, il nous a gratifiés d’un tweet qui mérite un minimum d’attention.

« N’en déplaise aux experts en intention & escalade : 1 l’Histoire a un inconscient ; 2 la #Pologne est à nouveau frappée ; 3 les pro-#Poutine sont à l’Ouest, les missiles viennent de #Russie ; 4 #Zelenski avait raison ; 5 le NATO doit, d’1 façon ou d’1 autre, dire : #StandWithPoland »

 Examinons la chose point par point.

D’abord, qu’est-ce donc que des « experts en intention » ? Des ignares qui ont l’intention de se faire passer pour des spécialistes ? Des magiciens qui lisent dans les intentions d’autrui ? Ou une espèce d’animaux étranges dont seul BHL a détecté l’existence ? Mystère. Toujours est-il que BHL leur parle et qu’il les tance.

Il leur dit que « l’Histoire a un inconscient ».

Première nouvelle. Si l’on s’en tient à la définition universellement admise de l’inconscient, on en déduit logiquement que l’Histoire a un cerveau. On aimerait bien savoir où il se trouve. Et aucun cerveau ne flottant dans le vide, on en conclut nécessairement que l’Histoire a un corps. À quoi ressemble-t-il ? L’Histoire est-elle un garçon ou une fille ? Quelle âge a-t-elle ? Est-elle musclée, longiligne, trapue, sexy, obèse ? Où vit-elle, sur Terre ou dans les cieux ?

BHL nous répondra sans doute que nous sommes des idiots : l’Histoire a un inconscient parce qu’elle est une mémoire collective et que Freud est tellement génial que l’on peut appliquer ses thèses à tous les sujets sans exception. Toujours est-il que l’idée d’une mémoire collective planétaire est un sacré casse-tête. En quoi nos souvenirs correspondent-ils de près ou de loin à ceux des Eskimos, des Bantous et des Jivaros ? Et quand bien même cette mémoire collective ne serait que continentale, doit-on considérer que les habitants de l’envoûtante Séville partagent leur inconscient historique avec ceux de la nettement moins fantaisiste Aleksandrovsk-Sakhalinski, située à 440 kilomètres au nord de Ioujno-Sakhalinsk ?

Laissons BHL nous livrer, peut-être, un jour, sa définition de la cervelle universelle sur le divan cosmique, et continuons.

« Les pro-Poutine sont à l’Ouest, les missiles viennent de l’Est », affirme-t-il, singeant le célèbre « Les pacifistes sont à l’Ouest, les missiles sont à l’Est » de Mitterrand.

Mais la formule de ce dernier était brillante tandis que celle de BHL est fausse. Car des pro-Poutine, on en trouve encore énormément en Russie. D’abord parmi le peuple, chez les pauvres gens qui ont le plus été trépanés par la propagande russe. Ils sont sans doute de moins en moins nombreux mais ils constituent une masse non négligeable pesant, par sa passivité, sur la situation politique de la Russie. Dans les cercles du pouvoir également, du haut en bas de la pyramide, chez tous ceux qui perdraient leurs fortunes, leur impunité, leurs mainmises politiques ou économiques en cas de chute du maître du Kremlin. Il convient de rester prudent lorsqu’on dit que Poutine est « isolé ». Il l’est d’un point de vue stratégique mais ses fans les plus aveugles et ses affidés les plus intéressés forment encore un solide bouclier humain empêchant toute réforme démocratique ou libérale – et rendant impossible sa destitution. BHL prend ses prophéties pour des faits accomplis.

BHL lance alors : « Zelensky avait raison. »

Loin de nous l’idée que Zelensky a tort sur la mobilisation du peuple ukrainien, sur le courage, sur le patriotisme, sur les relations avec l’Ouest, sur la fermeté face à la Russie, sur le charisme et sur la communication politique. À coup sûr, il est un des politiciens les plus doués, les plus performants et les plus intéressants de l’année. Mais il ne saurait avoir raison sur tout car aucun homme n’en est capable, et surtout pas un chef d’État dans le contexte d’absolue imprévisibilité qu’est une guerre. Entre 1939 et 1945, Churchill a eu très souvent raison avant tout le monde mais il s’est également énormément trompé – il lui arrivait d’en pleurer à chaudes larmes.

Concernant le missile tombé sur le sol Polonais, il semble fort que Zelensky se soit trompé. Au moment où nous écrivons ces lignes, il commence à exprimer des doutes et esquisse une marche arrière. Beaucoup lui sera donc pardonné. En revanche, BHL se retrouve lourdement pris à contrepied par l’Histoire, dont il prétend pourtant être le psychanalyste.

Quand à l’idée que « le NATO » (pourquoi tant de snobisme ?) doit « d’une façon ou d’une autre » soutenir la Pologne ?

Elle est extraordinairement stupide. Depuis 1999, la Pologne fait partie de l’OTAN, qui y stationne un nombre toujours plus important de militaires et de matériel, avec des renforts constants cette année. Ses soldats n’ont en aucune manière à défiler dans les rues de Varsovie avec des pancartes « Je suis Pologne », ni à lancer des hashtags #PolishLivesMatters. Obsédé par le caractère superficiel des événements, BHL rêve de gamineries. Pour survivre à l’agressivité de Poutine, ni la Pologne, ni l’Ukraine, ni la dissidence russe, n’ont besoin de ses trouvailles publicitaires low cost.

Pendant ce temps, la Libye se noie dans le chaos.

 

Article mis à jour le 18/11/22 à 8h26.

Voir les commentaires (33)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (33)
  • BHL et Sandrine Rousseau meme combat tout ce qu’ils veulent c’est que les médiats parlent d’eux en bien comme en mal peu importe, pouvu que l’on parle d’eux. Alors ne perdons pas notre temps, oublions les.

    • Je crains qu’il ne faille y ajouter l’auteur de cet article, nouveau fétiche quotidien. Le problème est que ces éclatants médiatiques occupants de devants de scène parviennent non pas à convaincre qui que ce soit de leurs thèses, mais à cacher l’existence de thèses sensées et raisonnables.
      La dénonciation du trublion fait passer le personnage plus posé, mais aux idées tout aussi condamnables, pour un parangon de vertu. C’est une tactique de plus en plus usitée en France.

  • « Pendant ce temps, la Libye se noie dans le chaos »
    Vous proposez quoi ? qu on occupe le pays pour essayer d y construire un etat viable ? on a essayé en afghanistan ou au mali. ca ne marche pas
    la solution doit venir des citoyens du pays. tant qu ils veulent s etriper et raisonnent en tribu/clan … c est infaisable
    on a rien a y faire a part prendre des coups

    • C’est bizarre d’attaquer une affirmation sans lui reprocher d’être fausse mais en lui reprochant de ne rien proposer et en lui reprochant ce qu’elle ne propose pas.
      – « Il fait beau »
      – «  et alors vous proposez quoi ? Qu’on s’enduise d’huile pour que nos corps luisent ? Espèce d’inverti, vous voulez qu’on se frotte la couenne, c’est ça, j’ai vu clair dans votre jeu »

      Faut arrêter les projections, vous vous faites du mal.

      • Aerosol, ne faites pas le naïf. Quand on écrit « Il fait beau », on prend le lecteur pour un imbécile incapable de s’en être rendu compte lui-même et qui a grand besoin de l’avis éclairé de l’auteur.

      • Aerosol, ne faites pas le naïf. Quand on écrit « Il fait beau », on prend le lecteur pour un ***** i*capable de s’en être rendu compte lui-même et qui a grand besoin de l’avis éclairé de l’auteur.
        (La clé des étoiles est la scélératesse du robot)

    • Ce ne serait peut-être pas une mauvaise idée d’exiler Poutine, Trump et BHL en Lybie. A condition de leur adjoindre Zelensky et Macron, et surtout de savoir mieux distinguer la Lybie de la Corse que la Pologne de l’Ukraine, vu le titre de cet article…

  • BHL aura au moins réussi à diffuser largement une doctrine philosophique : le ridicule ne tue pas.
    En ce qui me concerne, il m’arrive, certainement plus souvent qu’à mon tour, d’être ridicule. Il m’arrive même de m’en rendre compte et d’en avoir honte.
    Dans ce cas, je pense à BHL et je me sens tout de suite beaucoup mieux.

  • Question : Mais pourquoi certains donnent-ils tant d’importance à bhl ? Dès que je le vois apparaître quelque part sur un média, je m’empresse de zapper et je vais vous avouer que non seulement il ne me manque pas mais que je me sens plus intelligent en ne l’écoutant pas. Il y a quelques siècles, ce type aurait été pendu haut et court pour tous ses mensonges et ses prises de position plus stupides les unes que les autres !!! Prochainement, dans le Petit Larousse, à la définition de narcissique nous aurons : Exemple : bhl, archétype du narcissique !!!
    Bref, laissons-le faire son cinéma. Un jour il tombera tout seul de son piédestal comme tout fruit pourri.

    • BHL sème la bonne parole woke, gouvernemental et de gauche. Avec de telles compétences, tous les médias se l’arrachent. En France, si tu es c** mais que tu sais surfer sur la gauche écologiste caviar, tu deviens un génie.

  • L’inventaire des « Méchants » se poursuit, aprés Poutine avant hier et Trump Hier, Voila BHL.
    Je tremble a l’idée du prochain épisode.

  • En attendant, Zelensky ne semble pas avoir raison, car le missile ne semble pas venir de Russie… Et pour info, la majorité des armes ukrainiennes sont de type Russe…
    « La Pologne de nouveau frappée », qu’est-ce qu’il ne faut pas lire comme débilité… La France semble être en guerre, pourquoi ne dit-il pas la même chose pour elle ?
    ‘Louest pro Poutine » ? Euh… faudrait vraiment qu’il explique le fond de sa pensée, car s’il s’agit de l’ouest ukrainien, c’est pas vraiment le cas…

  • Ah ça, c’est sûr… Les pro-poutine sont à l’ouest !
    😄

  • Un missile sur le museau de cette crevure serait de salubrité publique .

  • BHL, sont seul mystère, la blancheur légendaire de ses chemises(bah, il les achètent par paquet de dix, ça ne se lave pas ça se jette), le reste……. Philosophe il paraît, sans doute aussi écrivain, vendeur de soupe ou de cravates à la sauvette lui va bien, et plein de pognon le bougre comme quoi… !

  • Avatar
    The Real Franky Bee
    18 novembre 2022 at 13 h 35 min

    Je soutiendrai Bernadette le jour où il aura le courage de ses convictions en se postant en première ligne dans la zone de combats. En mode, « lève-toi soldat russe où je t’écrase la g… à coup de talons » (pour les connaisseurs). Dommage que certains génies ne soient plus de ce monde pour renvoyer ces intellectuels de salon à leur vraie place de starlettes du showbiz.

  • Est-ce qu’on peut raisonnablement tenir pour sérieux les propos de ce triste sire de mémoire ? Quant à cette histoire de missile sur la Pologne, la meilleure sortie de la semaine revient à l’inénarrable Vlodymyr Zelensky quand il affirme tout de go : « Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Nous ne le savons pas avec certitude. Le monde ne le sait pas. Mais je suis sûr que c’était un missile russe ». Dire que toutes les chancelleries européennes lui vouent une confiance aveugle, en dit long sur la déchéance du continent…

    • Il sait parfaitement que c’était un missile russe puisque c’est lui qui l’a fait prendre dans son stock des missiles de fabrication russe et lancer. Ce qu’on peut se demander, et dont les chefs d’Etat connaissent la réponse mais ne la divulgueront pas, est comment un missile lancé pour se défendre contre une attaque venant de l’est, censé être guidé par l’illumination radar de sa cible, et lancé par une armée compétente, a bien pu se diriger tout seul vers l’ouest…

  • Je ne comprends pas comment un cerveau de sa trempe peut à la fois autant briller et quand bien même passer pour un parfait imbecile heureux. À la limite, pourquoi n’engage t’il pas un coach Mckinsey ? Je sais pas moi, un filet de sécurité, un genre d’homme sandwich qui ferait tampon entre sa mégalomanie de rings et une certaine idée de l’altruisme totalement naïf mais croirons nous, « agapé » comme qui diraient les chrétiens ? (Qui ne recherche pas son propre intérêt).

  • 16.000 morts au Dombass entre 2014 et 2022 en violation du cessez-le-feu des accords de Minsk (totalement ignorés par leur signataires Ukraine, France, Allemagne) sans aucun tweet de BHL ou condamnations de qui que ce soit

  • SI au moins il en concluait qu’il faut se méfier du bias de confirmation..

  • Cet article inutilement complexe tend à régler un compte avec BHL. Bon, ici, l’individu attaqué n’est pas apprécié, c’est un fait. Ses positions toujours du côté de la bien-pensance exaspèrent, il se trompe souvent, est de mauvaise foi. Mais franchement dans l’histoire du missile, tout le monde aurait pu faire preuve de plus de retenue : lui bien sûr, Zelenski évidemment, mais même les américains et l’Otan pour une fois d’accord avec la Russie dans le sens opposé. Au départ il est dit que deux missiles sont tombés au même endroit. Curieux tout de même de lancer deux missiles sol-air S300 forcément pas en même temps, qu’ils filent à plus de 1000 km/h, à plusieurs kilomètres d’altitude et qu’on les retrouve tous les deux dans la même ferme en Pologne. Bref, tout n’était pas clair au départ et ne l’est toujours pas. La passion est mauvaise conseillère.

    • Trouver des excuses à bhl, cela me dépasse ! Cet individu est malfaisant et ne sert ni la cause de la France ni celle des français. Il est moqué dans la plupart des pays étrangers et est pris pour ce qu’il est : Un narcissique extrême ! Je lui conseille deux choses :
      – La première de se taire, cela participera à faire diminuer le réchauffement climatique,
      – La seconde à héberger des émigrants dans ses luxueuses demeures inoccupées pour être en accord avec lui-même et avec ses propositions.
      Comme me disent les amis de mes petits-enfants : Ce type est imbuvable !

    • Personne n’avait à faire preuve de retenue, mais les spectateurs auraient pu faire ouvertement preuve d’un peu plus de lucidité.
      BHL est contraint de s’agiter et de pousser des hauts cris s’il veut continuer à exister dans les médias.
      Zelensky a naïvement pensé pouvoir négliger qu’à posteriori, les trajectoires précises de tous les missiles ayant survolé l’Ukraine sont connues de l’OTAN, de la Chine, de la Russie et d’autres, au mètre et à la seconde près, et que ces informations seraient jugées secondaires par rapport à l’occasion de s’indigner contre Poutine et de relancer les fournitures d’armes et de biens à l’Ukraine.
      Le missile, que les débris identifiaient formellement comme un S300, ne pouvait être arrivé là par hasard sans cible à poursuivre. Restaient deux possibilités : il avait été délibérément lancé d’Ukraine vers la Pologne pour créer l’escalade, ou bien il poursuivait un autre missile, russe ou fou, pour le détruire avant qu’il ne fasse des dégâts. Pour infirmer la trajectoire délibérée, il fallait donc un 2e missile. Faute de deuxième impact, il fallait que ce soit le même cratère… Tout a toujours été très clair.

  • BHL (L comme Lumière) est un philosophe bardé de certitudes.
    Il en devient agaçant, irritant, énervant.
    Le coup du missile est une grossière provocation de la part de l’Ukraine qui a besoin d’un gros coup de main de l’OTAN. Cela se sentait dès l’annonce, car pourquoi reculer?

    • Cher MichelC,
      Dire que BHL est un philosophe c’est injurier le Siècle des Lumières et ses philosophes. Michel Onfray a très bien décrit, dans un article récent, ce qu’il pensait de cet imposteur. Bref, arrêtons de parler de lui car il n’intéresse que ses amis de la gauche caviar qui se donnent le titre d’intellectuels sachant qu’un citoyen de droite ne peut être un intellectuel, bien évidemment !!!
      Demandons à tous ces intellectuels de gauche combien de migrants ils hébergent dans leurs différentes demeures cossues ? Kant doit bien se marrer dans sa tombe !!!

    • D’ailleurs, si dans la nuit noire vous n’avez pas de lampe torche, sortez un BHL de votre poche. Vous y verrez comme en plein jour 🙂

  • BHL nous explique qu’il est necessaire… il est son sujet …

    et il est un gentil…

    les gentils contre les méchants…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Vladimir Poutine
1
Sauvegarder cet article

Le poutinisme français est un phénomène étrange, passionnant si l’on veut bien prendre la peine de l’observer et peut-être inquiétant pour l’avenir.

Quel que soit le forum politique online sur lequel vous avez l’habitude de vous rendre, vous les avez rencontrés : on trouve des pro-Poutine à peu près partout sur le champ de bataille du débat démocratique français, de la droite à la gauche, chez les conservateurs comme chez les révolutionnaires, chez les encartés comme chez les électrons libres, de tous âges, de toutes conditions sociale... Poursuivre la lecture

Nous pensions ces dictateurs inébranlables. Ils gouvernent la Chine, l’Iran, la Russie et bien d’autres pays mais il semblerait bien qu'ils soient des géants aux pieds d’argile.

Leur règne peut durer très longtemps et peut être ébranlé par un évènement banal a priori banal mais pouvant conduire au chaos.

 

La Chine

Les différents dirigeants et particulièrement l’actuel Xi Jinping, ont proposé à la population chinoise un deal simple : lui garantir une meilleure qualité de vie en échange du pouvoir absolu.

Ce pr... Poursuivre la lecture

Le 1er décembre 1991 s’est tenu le référendum d’indépendance de l’Ukraine vis-à-vis de l’Union soviétique. Avec un taux de participation de 82 %, 92 % des votants ont approuvé la déclaration d’indépendance.

Ce référendum reste un évènement important compte tenu de la situation actuelle, d’autant plus que les résultats sont révélateurs des disparités entre les régions malgré une tendance à l’unité nationale.

 

L’ouest plus favorable à l’indépendance que l’est

Dans toutes les régions de l’Ukraine, la majorité a voté en... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles