Covid-19 : vague de racisme décomplexé

Racism by Farhad sh on Fickr (CC BY 2.0) — Farhad sh , CC-BY

C’est dans les moments de crise qu’il nous faut réaffirmer nos valeurs humanistes. Il est temps de retrouver du bon sens.

Par Benjamin Faucher.

Décidément, cette crise aura fait ressortir les pires tendances de l’espèce humaine. Entre les velléités autoritaires de certains maires et les messages abjects qu’ont pu recevoir certains soignants de la part de leurs voisins, c’est une vague de racisme décomplexée qui secoue certaines parties de notre société.

Déjà lorsque le virus n’était que confiné dans la province de Wuhan, des témoignages faisaient part de mouvements de rejet subis par certains Asiatiques. En plus de relever d’une stupidité crasse, cette confusion entre individus de type asiatique et ceux revenant de Wuhan durant les dernières semaines, relève d’une attitude idiote et profondément choquante.

La stupidité et le racisme sont contagieux

Malheureusement, la stupidité et le racisme sont aussi contagieux qu’un certain virus qui nous obsède, puisque c’est au tour des Chinois de faire preuve de racisme. Depuis début avril, plusieurs ressortissants africains du quartier de Guangdong ont subi des actes racistes et discriminatoires de la part des autorités chinoises.

Des rumeurs ont en effet circulé sur les réseaux sociaux et les médias chinois à propos de cas de covid-19 repérés dans les quartiers à forte population africaine. Selon les représentants de cette communauté, 98 % des Africains auraient été mis en quarantaine de façon autoritaire et injustifiée par les autorités sanitaires chinoises. Ce genre de comportement se serait généralisé à tout le pays.

Les étudiants sont apparemment les plus touchés, certains ayant reçu l’ordre de leur université d’être systématiquement testés, alors que d’autres auraient carrément été expulsés de leur logement. Les photos d’Africains dormant à même le sol dans les rues sont devenues virales.

C’est dans les moments de crise qu’il nous faut réaffirmer nos valeurs humanistes. Il est temps de retrouver du bon sens. C’est en dépassant le racisme que nous avons  bâti la grande société, c’est en dépassant les réflexes tribaux qu’on améliore la situation économique et qu’on aboutit à la prospérité que l’on connaît.

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.