Greta Thunberg représente-t-elle tout ce qu’elle déteste ?

Greta Thunberg est-elle une privilégiée qui s'ignore, à l'instar des politiciens qu'elle dénonce ? Serait-elle, tout comme eux, déconnectée des réalités ?
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Greta Thunberg by appaloosa(CC BY-NC-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Greta Thunberg représente-t-elle tout ce qu’elle déteste ?

Publié le 22 décembre 2019
- A +

Par Phoebe Ann Moses.

Greta Thunberg, la désormais célébrissime Suédoise voyageuse, a encore fait parler d’elle ces derniers jours. Et on peut commencer légitimement à s’interroger sur la déconnexion de l’adolescente d’avec la réalité vécue par les gens du commun.

Dernièrement, en rentrant chez elle en train, elle s’est malencontreusement retrouvée assise par terre car le train était bondé. Et elle en a fait un tweet :

La teneur du tweet est assez factuelle. Mais les internautes s’en sont emparés aussitôt pour lui faire remarquer que oui, lorsqu’un train est bondé, le commun des mortels voyage comme il peut, et parfois assis par terre. Surtout ces jours-ci…

Petit couac : la Deutsche Bahn, peut-être piquée par la mauvaise publicité que lui aurait fait la jeune fille, et sentant qu’on allait sans doute reprocher de ne pas l’avoir fait voyager avec les égards qui lui sont dus, a mis les pendules à l’heure en lui répliquant qu’il aurait été bienvenu qu’elle mentionne que juste avant elle avait bien voyagé en place assise et… en première classe :

« Cela aurait été encore mieux de ta part de mentionner que notre équipe s’était occupée de toi de manière amicale et professionnelle à ta place en  première classe ».

Évidemment, il n’aurait pas été très politiquement correct de tweeter depuis sa place en première classe. Depuis que les sandwiches sous plastique avaient agité les réseaux sociaux, on peut supposer que le service de communication de l’adolescente en a pris de la graine (non-OGM, la graine) et essaie de ne plus prêter le flanc de sa fille à la critique.

Mais à trop vouloir bien faire, à trop vouloir la présenter comme une fille normale qui prend le train assise par terre comme toute ado qui se respecte, on finit par obtenir un résultat un peu différent : Greta Thunberg et ses acolytes jouent à faire comme s’ils étaient comme vous et moi, et même, comme s’ils étaient des gens « du peuple », en gommant tout ce qui ferait penser le contraire.

Ainsi, la dernière couverture de Paris-Match montrant la grande fille sur les genoux de sa mère est-elle tout aussi révélatrice de ce hiatus entre sa vie et ce qu’elle prétend défendre, entre son train de vie et celui qu’elle souhaite imposer au monde.

Là encore, ce sont les internautes qui s’en sont emparés et ont pointé quelques détails qui font un peu « tache » dans un paysage écolo-altruiste :

Kit de découverte « Vous avez volé mon enfance ».

On constate que l’environnement matériel de Greta est un peu éloigné des consignes de consommation réduite et équitable qu’elle prodigue autour du monde.

Évidemment, à son âge, et en tant que mineure, il ne peut lui être reproché les conditions matérielles très décentes dans lesquelles elle vit. Même si lorsqu’elle s’adresse aux « grands » de ce monde, elle semble se mettre sur un pied d’égalité et ne plus être la gentille petite fille qu’on voudrait bien voir.

Mais les adultes qui l’entourent, pour ne pas dire qui sont responsables d’elle, ne devraient-ils pas prendre garde aux conséquences prévisibles et dévastatrices qui se profilent pour leur fille, qui pourrait bien passer d’égérie à tête de turc ?

Surtout, ils oublient, à force de baigner dans des conditions de vie un peu hors du commun, qu’ils finissent par faire de leur enfant l’exact modèle de ce qu’elle dénonce : une personnalité  déconnectée des réalités de « monsieur-et-madame-tout-le-monde ».

Déjà, lorsqu’elle criait qu’on lui avait « volé son enfance » (« You have stolen my dreams and my childhood »), il était un peu tentant de lui répliquer qu’en matière d’enfance volée, on avait vu pire…

Lorsque Greta Thunberg dénonce les politiciens et leurs mots « vides de sens » (discours à l’ONU), lorsqu’elle les accuse de ne pas mettre en accord leurs paroles et leurs actes, lorsqu’elle leur dit, finalement, qu’ils vivent dans un autre monde, n’est-elle pas en train de faire exactement la même chose qu’eux ? N’est-elle pas une privilégiée qui s’ignore, et qui voudrait voir les autres vivre dans un monde bien différent du sien ?

Voir les commentaires (39)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (39)
  • claude henry de chasne
    22 décembre 2019 at 6 h 49 min

    la religion verte a besoin d’une sainte , genre « Bernadette soubirou », pour vilipender les pécheurs!
    et ramener plus de pognon a la quête du samedi !
    Voila , c’est tout.. on a donc chargé cette pauvre fille malade(ses parents) d’anoner a la tribune des textes rédigés par le clergé vert, pour justifier la gabegie « alternative » tellement prolifique en taxes de toutes nature et en messages marxistes de lendemains qui chantent et de sauvetage de l’humanité..

  • Je ne sais pas qui manipule qui mais notre Greta est devenue une vedette avec tous les encouragements du personnel politique en charge de notre destinée….ils ne vont pas tarder a la descendre ,elle leurs fait trop d’ombre…pas bcp d’articles sur elle après sa dernière prestation et sa ridicule élection par Time comme personnalité de l’année ,une kmer rouge au USA qui finira par nous faire manger nos bébés pour sauver les animaux , qui l’eut cru !

  • Greta est une campagne de com, rien de plus, à un moment où la théorie du RCA commence à être éventée. Une campagne com particulièrement à destination des jeunes, comme tout totalitarisme qui se respecte.
    Or cette imposture du RCA est un élément important de la stratégie qui consiste à placer les Etats sous gouvernance supranationale.

    • de la stratégie conçue par qui?
      il y a un paradoxe ..à l’instar de méluche avec l’ue ..les politiques sont volontiers pour un pouvoir supranational…si ce pouvoir met en place une politique qui leur sied…parce que le peuple comprenez vous..il est parfois un peu con..voire populiste..

      on peut dire qu’on observe ( trump,brexit) une tentative de faire valoir une illégitimité de certaines ides à s’exprimer et à fortiori à parvenir au pouvoir démocratique…

      • c’est une apocalypse..pour tout ceux qui ont vécu sur une illusion de compétence ..

        • ces gens ont un système de valeur qui pose en premier principe leur supériorité et dont la fin est de faire perdurer cela.

          leur attachement à la démocratie ou à aux libertés à la paix sont circonstanciels.

          • Stratégie concue au départ par une poignée d’élites financières européennes, surtout anglo-saxonnes qui ont usurpé le pouvoir monétaire, colonisé une bonne part du pouvoir économique et cherche à conquérir le pouvoir politique en plaçant peu à leu les Etats sous leur dépendance.
            Ils ont une vision élitaire du gouvernement du monde, méprisent les peuples et la démocratie.
            Tout à fait d’accord avec vos commentaires.

      • Les machins à la Greenpeace TM ?

    • ce n’est pas une stratégie mais une conséquence naturelle de système politique sans suffisamment de contre pouvoirs..
      tôt ou tard on se sert du pouvoir pour mettre en place les condition de sa conservation.
      à se passe aussi aux plus petites échelons.

  • pauvre gamine..ce n’est pas nous qui lui volons son enfance…

    mais bon..greta souligne surtout combien sont misérables les politiciens qui l’écoutent…
    nous avons des politiciens souhaitant mettre ne place des politiques d’appauvrissement tout en sachant qu’elles ont impopulaires et qui sont demandeurs de ce genre de sermons ..

    ce qui frappe désormais est l’ouverture de parapluies généralisés pour échapper à la responsabilité..
    dans 10 ans les macrons pourrons dire ben c’est vous qui vouliez..
    c’est la faute à europe…
    on est obligés à cause du principe de précaution..

  • Greta Thunberg n’existe pas, elle ne représente rien. Cet article n’a pas lieu d’exister, pour traiter de la manipulation la première règle est de ne Jamais la nommer.

  • Sainte Greta est le produit marketing d’écolo-gauchistes verts à l’extérieur et très rouges à l’intérieur.
    Mais le pire est l’empressement des politiques dont le chef de l’exécutif du Vatican à se prosterner devant elle.

    • Guère surprenant de la part du Pape, le premier des anticapitalistes…

      • Voir « les deux papes » actuellement sur netflix.
        Intéressant: on voit notre Pape François dans la tourmente de la junte argentine.
        J’ai tendance à penser que le Pape François a eu le malheur de naître en Argentine, un pays qui aurait dû être prospère (qui l’a été), mais qui a tout gaché à cause de politiques…trop politiques.

  • Faites ce que je dis et pas ce que je fais. L’hypocrisie et la duplicité, c’est comme le baton de berger : il y a pas d’âge pour en croquer !

  • Raz le bol de cette greta et de son obsession d’adolescente. En bonne écolo, elle voyage en « voilier zéro carbone », confort spartiate (médiatisation oblige) mais rentre (discrètement) en Suède en avion… elle déverse à l’ONU sa haine accusant les politiques de lui avoir « volé son enfance » (sait-elle de quoi elle parle ?) alors que tous ses caprices lui sont accordés… elle poursuit son discours se montrant vertueuse en clamant « je devrais être en classe » alors qu’en Suède elle pratique la grève pour « sauver la planète », Planète qui n’a rien à foutre de son délire… elle parle au nom de la « science » alors qu’elle est d’une ignorance crasse de toutes les lois Physique régissant non seulement notre planète mais tout notre système solaire … elle bouffe vegan et accepte les aliments sous barquette plastique… et pour couronner le tout, la voilà indignée de voyage cul parterre en train, alors qu’elle est habituée au « déploiement du tapis rouge ».
    Mais le pompon de cette médiocrité sur-médiatisée, est d’oublier de mentionner le milieu bobo-marxiste dont elle est issue. Ce sont toujours les mêmes à donner des leçons aux autres !!!

  • Une nouvelle maladie doit porter un nom ..le grétinisme ,cela ne se soigne pas encore car personne n’a conscience d’être n’atteint ,c’est comme être con ,on ne peut pas s’en apercevoir ,il faut un avis extérieur de personnes non atteintes et dignes de confiance…très rares a notre époque !

    • Populaire… mais pas faux. 😉
      « Quand on est mort, on ne sait pas qu’on est mort.
      C’est pour les autres que c’est difficile.

      Quand on est con, c’est pareil ! »

  • Les parents sont d’extrême gauche, mais vivent dans le luxe! bref 2 bobos typiques, hypocrites et charlatans.

  • Ne négligez pas Greta T. Sa pensée est absolument rationnelle, dit-on. Elle est Spinoziste :
    http://www.skyfall.fr/2018/01/01/bistrot-coin-2018/comment-page-81/#comment-267000

  • En tout cas ses parents l’auront mis dans un sacré merdier. Elle va déguster la pauvre et ça commence déjà.
    Merci Papa et merci Maman (qui se sont eux certainement bien amusés et peut être s’en sont mis plein les fouilles)

  • Tous ces gens là se battent pour garder leurs privilèges, leurs modes de vie (exactement comme les fonctionnaires et les syndicalistes)… Et pour cela il faut absolument maintenir la plèbe à « sa place » par l’explosion des taxes et des réglementations et empêcher le développement économique des pays pauvres par tous les moyens possibles. C’est du malthusianisme pur et dur !!!

  • Cessons de parler de cette famille de demeurés.

  • belle exemple de manipulation de cette enfant : l’attitude des parents est à vomir !
    Mais tous les médias qui jouent le jeu, encore plus !

    • ça plait aux jeunes de la nouvelle génération…..no futur ( et no brain) mais papa et maman nourris à la mamelle de la taxe made in fr

  • gretta-jupiter rien sous les cheveux tout ,dans la gueule, semblable à la folle ,du Poitou qui révèle à l’humanité entière que les cancers du seins des femmes sont dû au glyphosate. En fond sonore j’entend L.Sitrone inviter la société « tout se le monde se lève pour Danone »!

  • Greta emet plus de co2 que nous certainement avec tous ses déplacements et vient nous faire la leçon… greta est à la tête d un mouvement d extrême gauche anti capitaliste ( allez voir la pétition qu elle a signé sur le colonialisme le racisme) c’est une pastèque comme beaucoup d écolos qui se contrefichent de la nature et ils s en servent comme prétexte … rouge à l intérieur vert à l extérieur ! Pauvre petit co2 qui n a rien demandé et qui est essentiel à la vie , que de bêtise que l on commet en ton nom!

  • 18.000€ les deux fauteuils !
    Ca pique un peu !

  • A mon sens, l’exploitation répugnante faite du handicap et des erreurs de la bobo Greta dictées par les escrolos a eu pour la France, un effet très important en révélant à Jupiter lui-même que ceux-ci n’ont jamais rien voulu de plus que sa mort politique s’il ne restait pas sagement à leur botte …jusque devant la première instance mondiale ! Uniquement parce qu’à leurs yeux il ne rétablissait pas assez vite les scandaleuses taxes carbones qui révoltaient la France, non sans raison. Il n’en a pas fallu moins pour qu’il prenne en compte l’échec total de la mensongère et catastrophique « transition énergétique » allemande, pour reconnaitre enfin la proposition TOUJOURS AFFIRMÉE DU GIEC de remplacer les combustibles fossiles par des réacteurs nucléaires en précommandant ostensiblement 6 EPR à EDF! Faut-il rappeler à ceux qui veulent le faire oublier que la conversion au nucléaire par De Gaulle a été le moteur des « 30 glorieuses » et qu’elles se sont terminées avec le malheureux Jospin quand il a pris la décision stupide de démanteler le surgénérateur Phénix, qui était une réussite exceptionnelle que les Chinois se sont appropriés depuis avec le concours d’EDF et qui va en faire les maîtres du Monde en leur donnant les moyens de faire démarrer le développement de l’Afrique pour en faire les clients dont ils ont besoin!. Faut-il rappeler qu’avant son démantèlement criminel, EDF était la première entreprise électrique du monde, facturant intégralement ses coûts ,et vendant sa production le moins cher en Europe, bien que payant aussi le plus d’impôts à l’Etat et aux régions, et enfin la première entreprise au CAC40, mise frauduleusement en faillite, en peu d’années par l’Europe par des politiciens véreux, sous prétexte de faire jouer la concurrence, mais en réalité d’augmenter les prix de vente en vue de subventionner les éscrolos…

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un article d'European scientist

Changement climatique, érosion de la biodiversité, fin du monde…

Les messages catastrophistes assiègent les Unes des médias. Parfois ils sont fondés mais le plus souvent cette mécanique sans discernement répand dans l’opinion une angoisse larvée. S’installe alors dans le public un manque de confiance en la science.

Et pourtant depuis quelques années maintenant, des voix différentes se font entendre qui cherchent à calmer la panique générale. Des experts prennent la plume pour résister aux a... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Le virtue signalling en quelques exemples

Il y a quelques semaines de cela, j’ai failli commettre un crime épouvantable : jeter un masque chirurgical usagé, comme ça, direct, dans la poubelle ! Halte-là, me dit en substance l’ami parisien chez qui j’étais en visite, sortant illico une paire de ciseaux d’un tiroir et se mettant à couper consciencieusement les élastiques. J’ai vu un reportage horrible, tous les déchets vont à la mer, les mouettes se prennent inextricablement les pattes ou les ailes dans les élastiq... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Patrick Aulnas.

Même une pandémie ne peut avoir raison de la politique. Controverses, polémiques, affirmations péremptoires occupent les médias. La politique a sa noblesse lorsqu’elle se propose de rechercher, avec toute la modération qui convient, la meilleure solution commune, l’intérêt général. Elle est médiocre, vulgaire, exécrable lorsqu’elle n’est que le produit des luttes partisanes et des ambitions personnelles.

La politique politicienne, la popol, se situe toujours dans la petitesse. Elle nous rabaisse en cherchant ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles