Électricité : voici pourquoi votre facture augmente

Vous allez payer le prix de la transition énergétique. En doutiez-vous encore ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Électricité : voici pourquoi votre facture augmente

Publié le 4 juin 2019
- A +

Par Michel Gay.

L’électricité augmente de 5,9 % à partir du 1er juin 2019 sur votre facture comme le prix du gaz avait augmenté de 7,45 % le 1er juillet 2018.

Une hausse supplémentaire de 1 % est envisagée pour le 1er août 2019.

La faute à qui et à quoi ?

 

Les énergies renouvelables

Qui paie les milliards d’euros de subventions annuelles engagés pour 20 ans pour « soutenir » éoliennes et panneaux photovoltaïques ?

Vous !

Qui paie les milliards d’euros supplémentaires nécessaires pour alimenter les certificats d’économie d’énergie servant notamment à isoler (plus ou moins bien) les logements pour… un euro ?

Vous !

Qui paie pour intégrer dans la facture du réseau de RTE le raccordement de l’immense gabegie (25 milliards d’euros) des éoliennes en mer pour en diminuer artificiellement le coût total ?

Vous !

 

Le nucléaire a bon dos

Accuser le nucléaire d’augmenter le coût de production d’électricité est un enfumage de première classe alors que, dans le même temps, tous les acteurs (ou presque) qui vendent de l’électricité veulent venir biberonner à sa production bas tarif (42 euros par mégawattheure) que leur procure l’accès régulé à l’énergie nucléaire historique (ARENH).

Ils demandent même une augmentation de son plafond (limité aujourd’hui à 100 térawattheures (TWh) sur les 420 TWh d’électricité nucléaire que produit EDF) dans le but de pouvoir concurrencer davantage cette entreprise d’état aux prix… trop bas ! Selon l’expression populaire : « on croit rêver ! ».

La Commission européenne veut niveler les prix de vente de l’électricité… par le haut pour favoriser la concurrence des entreprises danoises et allemandes dont le coût de production est trop élevé ! Le prix de vente de l’électricité dans ces deux pays y est deux à trois fois plus élevé qu’en France à cause… des éoliennes et des panneaux photovoltaïques qu’il faut subventionner !

De plus, les antinucléaires se délectent à chercher par tous les moyens à faire augmenter le coût de production du nucléaire sous des tracasseries diverses en apeurant la population avec des déclarations péremptoires et fausses (Tchernobyl et son « nuage », Fukushima, incidents sans gravité montés en épingle à Fessenheim…).

 

La facture va grimper

Oui, notre facture d’électricité augmente avec le soutien financier inconditionnel jusqu’à présent aux énergies renouvelables. Et c’était prévisible depuis 10 ans.

Le pire est à venir car le gouvernement actuel, comme les précédents, ne fait rien pour enrayer la machine infernale de la désastreuse « transition énergétique » fondée sur les énergies renouvelables et soutenue par la loi de transition énergétique pour la croissance verte d’août 2015.

 

Des députés s’émeuvent (enfin !)

Seuls quelques parlementaires « audacieux » alertés par différents rapports de la Cour des comptes commencent à s’émouvoir de la facture insurmontable pour les Français.

Une Commission d’enquête sur le coût des énergies renouvelables présidée par le député Julien Aubert a été créée en décembre 2018. Les auditions sont en cours jusqu’en juillet 2019.

Les parlementaires découvrent l’ampleur de certains circuits financiers « autonomes » et la profondeur des sables mouvants où disparaissent inutilement par dizaines de milliards d’euros l’argent que les consommateurs paient sur leur factures d’électricité et de gaz, et aussi à la pompe à carburant, et que les contribuables (ce sont les mêmes) paient, en plus, sur leurs taxes et leurs impôts !

Quelqu’un va-t-il enfin mettre fin à cette incroyable mascarade ruineuse pour la France ?

 

 

Voir les commentaires (46)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (46)
  • des que quelque chose est produit sous le controle de l’etat il sers de pompe a fric pour payer ses gabegies..
    c’est du vol manifeste

    • Je ne vois pas pourquoi il n’y aurait que les « extrêmes » à s’atteindre !

      Les libéraux ont besoin d’état pour protéger leurs propriétés privés (ou business…). Le problème, c’est de le cacher.

      • @amike
        Bonsoir,
        La propriété est un Droit fondamental. Tout comme les trois autres qui l’accompagnent, l’Etat a le DEVOIR de les protéger, et c’est la SEULE raison valable et légitime de la perception de l’impôt et donc de l’existence de l’Etat. Ainsi, il n’aurait rien à cacher. Si le gouvernement actuel cache des milliards ventilés, c’est que ce leur utilisation n’est pas très légitime.

  • Augmenter les prix pour ne pas pénaliser la concurrence… qui a pour but, dans un monde normal, de faire baisser les prix. Je crois qu’on ne nous l’avait encore jamais faite… Bienvenue chez les dingues !

  • bon une chose semble possible ..SI le marché était libéré..edf augmenterait ses prix ( la demande est là) et donc le controle des tarifs revient à ce que les investissements judicieux ne sont pas reconnus à leur juste valeur et récompensés.

    • si le marché etait liberé peut etre y aurait il alors une veritable concurence? EDF et france Telecom meme combat

      • Le probleme est similaire a la distribution de l’eau ,la concurrence ne peut pas exister de maniere naturelle…c’est toujours le cas quand une importante infrastructure fixe est necessaire .

        • Ah bon? Il n’y a pas de concurrence dans les télécoms alors? Ni entre les aéroports ? Ni les ports de commerce? Ni l’industrie lourde?

    • si le marché était libre, personne n’aurait planté une deuxième éolienne quand il aurait constaté que la première n’était pas rentable.

    • Sauf que le consommateur devrait pouvoir exiger d’être livré par telle centrale, à son choix, selon l’offre et non selon les prix fixés par l’état. Il y aurait une réelle concurrence. Celui qui voudrait du nucléaire aurait son nucléaire, celui qui voudrait du barrage aurait son barrage, ainsi que celui qui voudrait du moulin à vent aurait son moulin à vent.

      Le consommateur a besoin de liberté, la vrai, pas celle concédée par l’état.

      • y aurait il de la corruption dans tout ça, horreur vous n’y pensez pas !!!!
        et ceux qui veulent du vert n’auraient qu’à la fermer quand ils seraient en panne d’électricité faute de production

      • Michel C, et celui qui aurait un moulin à vent aurait de la puissance électrique en dents de scie, l’obligeant à acheter un groupe électrogène polluant et produisant du CO2 ou un énorme stockage par batteries, fonctionnant en contrepoint

        • Il se passe de jus tout simplement. Il n’a qu’à pédaler sec, non?
          Il veut de la sobriété?
          Il le fait comme un grand 🙂

      • ça ne se passerait sans doute pas comme ça..sans doute par fournisseurs…qui éventuellement vous garantiraient ..des trucs…
        les gens ne veulent pas que des kilowatt.heure il veulent aussi pouvoir en disposer à la demande ..
        bien difficile de dire comment s’organiserait le marché..sinon que des producteurs purement intermittents auraient beaucoup de mal!

  • Sans l’intervention de l’état l’inflation serait aussi negative que les taux d’interets ,les banquiers ne pourraient pas s’en remettre..voila pourquoi on vous ordonne d’etre écolo , c’est pour sauver la france..enfin sauver la banque !

  • ce n’est pas une mascarade ruineuse, c’est du vol/spoliation/escroquerie aux bénéfices de quelques amis du pouvoir.

  • Faites comme moi, changez de fournisseur. Quand E.D.F sera en voie d’être saigné à blanc, ça fera réfléchir pas mal de monde, à commencer par nos politiques (sous la pression des syndicats ?…)

    • Voila la reaction de quelqu’un qui n’a rien compris, quand l’edf sera moribonde ,son parc nucleaire divisé par deux ,les alternatifs n’auront d’autres choix que de fournir de l’energie tres cher comme nos voisins et en pire car nos taxes seront toujours la puisque le co2 ne pourra qu’augmenter.
      La bonne chose a faire est de rester chez l’edf et de bannir les escrocs alternatifs

      • Selon mes sources (mais je dois être mal informé), il y a EDF production, chargé de produire et de vendre aux distributeurs, et E.D.F distribution, chargé, comme d’autres distributeurs, ceux là privés, de la vente aux particuliers, et les deux sont sensés être indépendants. Pour ma part, c’est seulement E.D.F distribution que je vise en espérant que la concurrence, la vraie, pas la copie actuelle, finira bien par jouer (à condition que le consommateur y mette du sien).

    • jaja64, les électrons n’ont pas de couleur. Ils sont achetés à bas prix à EDF par votre fournisseur (qui n’a pas de moyens de production et qui n’a pas l’intention d’en créer car cela lui coûterait top cher) pour vous être revendus avec un bénéfice suffisant pour satisfaire ses actionnaires ( qui autrement iraient voir ailleurs). Cette arnaque incroyable, dont vous êtes une victime collatérale a dit-on été mise au point avec la bénédiction de la Commission Européenne. Je ne sais s’il y a une Haute Cour de Justice pour ce genre d’arnaque, mais il faudrait en crée rien que pour çà.

    • @jaja64
      Bonsoir,
      « Quand E.D.F sera en voie d’être saignée à blanc »
      EDF est détenue à 83% par l’Etat (qui ne peut selon la loi en détenir moins de 70%) a une dette dépassant 50Mds€. Juste sur l’année derniere, elle est dedans de 2,5Mds. Une entreprise privée aurait mis la clé sous la porte depuis longtemps.
      Cela vous fait-il reflechir ?

  • Juste une précision pour les amateurs de voiture électrique :

    Vous pensez que vous allez faire le plein électrique de votre voiture au prix de votre eau chaude, mais vous allez payer votre eau chaude au prix du plein, même si vous n’avez pas de voiture…

    • Bah ils le savent que demain le kw ne sera pas inferieur a 1€ ..le cout d’installation partout de bornes ne sera pas gratuit ni leur entretien ni les piscines necessaires a eteindre les batteries en surchauffe

      • j’ai vu comme tout le monde quelques vidéos de tesla en feu, mais est ce fréquent ? y a t’il un réel danger en utilisation normale, faut il prendre des précautions chaque jour pour éviter les sinistres ?

        • Il y en a et aura sans doute autant que de voitures normales prennant feu…a priori ,un feu de batterie ne peut pas s’éteindre !

        • J’assiste de temps en temps mon fils sur des courses de mini-bolides en France et en Europe, thermiques et électriques, et croyez moi je n’ai jamais vu une course sans batterie li-po qui soit meurt en gonflant comme un ballon, soit brûle de manière violente.
          Le règlement veut que les batteries douteuses soient stockées dans des sacs en kevlar pour limiter les accidents.
          une video d’une trottinette électrique :

    • une autre, il faudra bien compenser les taxes sur le carburant…

  • Dans ce pays on est souvent ,trop souvent même, à la limite de l’écoeurement

  • En complément de cet article
    https://arretsurinfo.ch/lue-se-comporte-comme-une-agence-chargee-de-defendre-des-interets-globaux-financiers-et-de-pouvoir/
    La conclusion est que l’énergie, c’est le métier des énergéticiens, pas celui des politiciens, qu’ils soient à Paris ou à Bruxelles

  • Pour ma part je suis prêt à payer un peu plus cher mon électricité pour financer la transition vers des énergies propres.
    J’estime que ca en vaut la peine.

    • Qu’est-ce qu’une énergie propre?

      • En Suisse, on peut payer un peu plus cher pour avoir de l’électricité « verte ». Ca me fait sourire car personne ne sera jamais en mesure de me prouver que ce que je paie est bien « vert ». Cela vient du même réseau que le reste, mais c’est plus cher. Ca sert en fait juste à se donner bonne conscience.

        Quant à la « propreté » des ENR, on peut effectivement se poser la question vu les tonnes de béton qu’il faut pour faire tenir une éolienne ou les terres rares pour les panneaux photovoltaïques !

    • Vous ne payez pas pour une énergie propre (si vous avez une réponse à la question de La petite bête). Mais pour le « spectacle de la concurrence » !

    • green washing…

  • Je rappelle que l’industrie de l’énergie nucléaire est la seule que les compagnies d’assurance refusent de couvrir.
    Ce sont les états qui assurent le risque (comme au Japon suite à Fukushima).
    C’est donc une industrie subventionnée par les Etats.

    • Les barrières anti-tsunami sont assurées contre les sous-estimations, peut-être ? Pour toutes les industries derrière, sauf la production d’énergie nucléaire ? Et les barrages hydro-électriques contre la rupture ? C’est l’assurance d’EDF qui a indemnisé après Malpasset ?

      • Posez vos questions en français s’il vous plait.
        C’est incompréhensible.
        Sur le fond, tsunamis et ruptures de barrage sont couverts par les assurances privés si c’est votre question.

    • Et l’argent de l’Etat il vient d’où? Ça ne coûte rien c’est l’Etat qui paye?

  • * d’autres supputations circulent sur les réseaux sociaux sur cette augmentation en question. D’après LCI, les tarifs auraient augmenté de 50% en 10 ans et 5,6% le 1.06.19…
    https://www.lci.fr/conso-argent/edf-engie-energie-oui-les-prix-de-l-electricite-ont-bien-augmente-de-50-en-dix-ans-tarifs-insee-2117366.html?fbclid=IwAR3c5avq5yQhQcBk8H3EpapdpViBRM18GuIdhu0UzjLDejFbrb2tc6m3ubo
    * Pour que les concurrents d’EDF puissent pénétrer sur le marché d’après « C dansl’air » ; on commencé à rabaisser les prix de 1/4 de l’énergie produite pour eux et ensuite remonté les tarifs d’EDF qui se trouvaient amortis par l’arrivée des centrales nucléaires depuis des années : https://www.facebook.com/valerie.chenard.9/videos/2278073335573406/UzpfSTEwMDAzNzI1Njg2Mzc3MzoxMTI3OTkzMTY2Mzg2MzA/

  • En l’occurrence, le tarif n’augmente pas à cause du renouvelable mais pour soutenir la concurrence à EDF.
    Merci la loi NOME !

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Lorsque les États retirent les subventions à l'achat de voitures électriques, la demande ne baisse pas, elle disparait. Telle est l'observation de Carlos Tavares lors de son audition au Sénat.

« Lorsque les états retirent les subventions à l’achat des VE, la demande ne baisse pas, elle disparait » Carlos Tavares, DG de Stellantishttps://t.co/CSKnae5SiR pic.twitter.com/fynYYVSYVz

— Documentaire et Vérité (@DocuVerite) April 4, 2024

Après Vincent Bolloré à l'Assemblée nationale, ces auditions de grands ... Poursuivre la lecture

5
Sauvegarder cet article

Comme chaque année, les chiffres de la balance commerciale sont minorés et présentés en retirant les frais de transport du montant de nos importations.

Les frais de transport sont pourtant une partie intégrante du coût de revient et sont répercutés sur le prix de vente au consommateur. Mais pourtant, ils sont retraités afin de les comparer aux chiffres des exportations qui, eux, n’intègrent pas les frais de transport. L’opération semble contestable…

Les « vrais » chiffres de la balance commerciale de 2022 avaient ainsi frôlé les... Poursuivre la lecture

La nécessité de décarboner à terme notre économie, qui dépend encore à 58 % des énergies fossiles pour sa consommation d’énergie, est incontestable, pour participer à la lutte contre le réchauffement climatique, et pour des raisons géopolitiques et de souveraineté liées à notre dépendance aux importations de pétrole et de gaz, la consommation de charbon étant devenue marginale en France.

Cependant, la voie à emprunter doit être pragmatique et ne doit pas mettre en danger la politique de réindustrialisation de la France, qui suppose une... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles