Un placement sans risque ? Tour d’horizon des solutions

L’or apparaît aujourd’hui comme le placement le plus sûr pour tout épargnant.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un placement sans risque ? Tour d’horizon des solutions

Publié le 2 octobre 2012
- A +

L’or apparaît aujourd’hui comme le placement le plus sûr pour tout épargnant.

Par Charles Sannat.

Une somme d’argent à placer, des économies qu’on aimerait sécuriser, ou encore une envie de projets ? Trouver un placement sans risques peut ressembler à un parcours du combattant dans une jungle de promesses dévaluées. Et dans un contexte économique où les Français cherchent de plus en plus à épargner , il y a des solutions vers lesquelles se tourner. Elles ont pourtant presque toutes leurs limites.

La pierre, solide comme un roc ?

Souvent montré comme un placement sans risque, l’immobilier est établi comme un patrimoine par les Français. Il faut d’ailleurs différencier l’immobilier locatif, qui est un investissement, et l’immobilier d’habitation, qui est un placement. Avec le faible rapport actuel, il faut considérer l’immobilier comme un projet de vie plutôt qu’un véritable placement sans risque.
Inconvénient : L’immobilier n’est pas un placement « liquide », mal classé sur l’échelle des biens vendables.

Les produits bancaires : la banque a-t-elle la solution ?

Fer de lance de l’épargne française, le Livret A est largement plébiscité par les Français. 3 Français sur 4 bénéficient d’un rendement annuel de 2,25% depuis 2011.
Inconvénient : La fiabilité de ce produit bancaire repose sur le fonds de garantie des dépôts… qui ne pourrait assurer un remboursement de tous les épargnants en cas de faillite des banques.

Une assurance-vie pour assurer l’avenir ?

Avec l’épargne, les assurances-vie sont le placement préféré des Français. La flexibilité et la sécurité sur lesquelles se repose l’assurance-vie sont des points forts.
Inconvénient : Si le contexte économique entraîne une faillite des États, les liquidités des compagnies d’assurance ne seraient pas suffisantes pour rembourser les épargnants.

Les terres agricoles : un gage de sérieux ?

La terre agricole reste certainement une valeur sûre, dans ce qu’elle a de plus concret : c’est ce qui nous permet de nous nourrir. Mais l’achat de terres agricoles n’est pas forcément à la portée de tous les épargnants, ne serait-ce que parce que le prix est élevé et les règles juridiques complexes.
Inconvénient : Comme pour la pierre, la terre agricole fait aussi partie des biens peu liquides et qui représentent de grosses sommes.

De l’art et du vin pour investir ?

L’art et les vins représentent une véritable niche d’investissement destinée aux passionnés. Le marché de la vigne, par exemple, peut se révéler juteux à condition de miser sur le long terme. Tout comme pour les produits vinicoles, le marché de l’art est cependant réservé à un public de spécialistes.
Inconvénients : Des frais liés à la vente aux enchères et la taxation de certains biens pour le marché de l’art, et une attention toute particulière à porter aux produits de la vigne.

L’or : des garanties et des assurances pour un placement de choix

Depuis toujours et à travers les siècles, l’or apparaît donc comme la seule véritable valeur refuge qui ne soit pas touchée par les crises. C’est un métal qui ne se déprécie pas, contrairement aux devises ou aux monnaies papier.  C’est aussi une assurance de liquidité : l’or peut être revendu facilement.
Même pour les États, l’or est une monnaie d’échange de référence et une garantie, une assurance de solvabilité. En clair, tout peut disparaître, sauf l’or : c’est ce qui apparaît aujourd’hui comme le placement le plus lucratif et le plus sûr pour tout épargnant.

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Bref le retour à un système monétaire réel fondé sur l’or;l’argent et les effets réels se profile à l’horizon mais quand?Après les malheurs que nous aurions enduré en vain?

    • À mon avis l’étalon-or n’est pas une solution stable parce qu’il est trop facile à supprimer.

      Je tente de promouvoir la démocratie directe comme solution au même problème, soit l’incurie des politiciens et leur propension à piller le futur pour soudoyer la présent (Mark Steyn).

      Une monnaie fiat, c’est possible à condition que le peuple tienne les politiciens en laisse. En plus, la démocratie directe entraîne de vrais débats politiques au sein du peuple, au lieu de l’en tenir à l’écart.

  • Je suis totalement en harmonie sur les propos de Charles Sannat. L’or est selon moi l’actif le plus sûr car il n’est pas adossé à la signature d’un Etat. En gros, investir sur l’or c’est prendre le contre-pied des autorités politiques.

    Cordialement.

    • L’or un actif sûr? Rien n’est moins sûr! Cela dépend de plusieurs facteurs : 1/ le niveau relatif de l’or par rapport aux monnaies et aux autres actifs 2/ les politiques monétaires à venir. Au contraire, il faut être prudent car une bonne partie de la hausse de l’or est due à des politiques monétaires inflationnistes qui finiront tôt ou tard par se retourner : attention au reflux!

      • Il n’y a pas eut reflux depuis 150 ans… (à moyen-long terme j’entend), dans les conditions actuelles du marché a mettre 10% de son épargne en or et/ou argent.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Pour épargner, commencer par définir ses objectifs

La première priorité pour bien placer son argent ? Savoir ce qu'on veut en faire, ce qu'on aura besoin d'en faire et quand. Il est essentiel de commencer par vous demander pourquoi vous mettez de l'argent de côté : pour un projet à court terme ou à long terme ? Pour un objectif précis comme un achat immobilier ou les études de vos enfants ?

Cette première étape vous permettra ensuite de choisir les produits appropriés. Elle ne doit pas être négligée, faute de quoi vous risqueriez de so... Poursuivre la lecture

Par Mark Thornton.

Nous allons nous intéresser à ce qui se passe avec une augmentation de la masse monétaire, plutôt qu'une augmentation de l'épargne. Ceci est d'une importance capitale. L'idée mercantiliste selon laquelle l'augmentation de la masse monétaire accroît la prospérité a été dénoncée comme une erreur il y a des siècles par Richard Cantillon[1. Richard Cantillon, Essai sur la Nature du Commerce en Général, translated and edited by Henry Higgs (1755; London: Cass, 1931), chap. 1.].

L'orthodoxie monétaire contemporaine

... Poursuivre la lecture

L’assurance vie est le placement préféré des Français, avec près de 1900 milliards d’euros d’encours. Des millions de Français épargnent régulièrement sur leurs contrats d’assurance vie. Et pourtant, ils sont nombreux à mal connaître ce produit d’épargne et à ne pas savoir comment bien l’utiliser pour investir. Explications.

Rappels sur le fonctionnement de l’assurance vie

Avant tout, rappelons que l’assurance vie est un placement qui génère des intérêts et des plus-values (ou moins-values). Les épargnants détiennent une créance auprès... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles