Baisse du pouvoir d’achat en 2012 et 2013

Résultat des choix politiques et économiques faits tant au niveau de l’Europe que de la France.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints752 Hollande pouvoir d'achat

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Baisse du pouvoir d’achat en 2012 et 2013

Publié le 25 septembre 2012
- A +

Résultat des choix politiques et économiques faits tant au niveau de l’Europe que de la France.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Le Credoc vient de publier son étude sur l’évolution de la consommation des ménages. Selon les résultats de cette étude, en 2012 et en 2013, le pouvoir d’achat par ménage devrait reculer de 1,2% par an, soit au total quatre années consécutives de baisse.

En 2012 et particulièrement en 2013, le revenu des ménages sera impacté par les hausses d’impôts, les faibles revalorisations des prestations sociales (retraites, allocations familiales) et la pression sur les revenus d’activité. En effet, dans le climat quasi récessif de l’économie en l’absence d’inflexion à la politique d’austérité budgétaire menée en Europe, l’emploi restera à la peine et le chômage poursuivra sa hausse pour s’établir à un taux proche de 11% fin 2013. Avec des pressions inflationnistes domestiques faibles (tensions sur le marché du travail, salaires atones, faiblesse de la demande), l’inflation des prix à la consommation devrait donc légèrement freiner, sous l’hypothèse d’une accalmie progressive des prix du pétrole. Malgré cela, la faiblesse des revenus après impôts ne permettrait pas au pouvoir d’achat par ménage de résister : il reculerait à nouveau sur 2012-2013.

Augmentation du chômage et baisse du pouvoir d ‘achat, voici ce que l’avenir nous prépare à court terme. Les causes en sont clairement exposées.

—-
Sur le web.

—-

L’assassinat du pouvoir d’achat.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

    Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Nathalie MP Meyer.

Pour le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, tout avait plutôt bien commencé. « Cher Bruno », a déclaré en substance le secrétaire général de l’OCDE Mathias Cormann jeudi dernier, alors qu’il présentait la nouvelle étude économique de l’OCDE sur la France, le soutien public français pendant la crise du covid a été « impressionnant et très efficace » et le rebond induit par « l’accélération impressionnante » de la vaccination va permettre à la France de retrouver en 2021 son niveau d’activité de 2019.

Mai... Poursuivre la lecture

Par Jean-Luc Ginder.

Notre système économique basé sur l’impôt est appelé à s’améliorer, à s’améliorer toujours, et à s’effacer au niveau de l’impôt sur le revenu pour réaliser autrement sa mission de service public.

Supprimer un impôt n’est pas supprimer les autres impôts. Notre système économique est malade. La suppression de l’impôt sur le revenu signifie 20 % des recettes de l’État afin de relancer l’emploi par la consommation. Il serait alors judicieux de s’interroger pour savoir si les 80 milliards dédiés au plan de relanc... Poursuivre la lecture

Par Pierre-Guy Veer.

La folie c’est de répéter les mêmes erreurs et espérer des résultats différents.

Cette citation est attribuée à Albert Einstein. Qu’il en soit l’auteur ou non, elle est très vraie, surtout quand vient le temps de décrire les politiques anti-libérales. Depuis au moins Marx, elles tentent de reformuler des idées saugrenues dans l’espoir de finalement pouvoir s’imposer.

La plus récente est celle de la théorie monétaire moderne (MMT en anglais). C’est la nouvelle façon de nous faire croire aux éléphants r... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles