L’Église de Climatologie ouvre ses premiers confessionnaux en Allemagne

L’Église du Réchauffement Global Anthropogénique fait un pas supplémentaire vers sa confirmation définitive comme mouvement religieux

La « protection du climat » devient officiellement une religion : on commence à ouvrir des confessionnaux en Allemagne.

Par Luis I. Gómez

Après l’établissement de la nouvelle doctrine religieuse sur le changement climatique et la protection du climat, l’Église du Réchauffement Global Anthropogénique a fait un pas supplémentaire vers sa confirmation définitive comme mouvement religieux : la confession et l’instauration du sacrement de la pénitence et de l’absolution.

Sous les auspices de divers ordres écologistes, vient de naître Klimaretter.info, le premier confessionnal virtuel de l’Église du Réchauffement Global Anthropogénique. Bien entendu, vous pouvez vous rendre à n’importer quel centre du culte pour réaliser votre confession :

Si vous vous sentez particulièrement pécheur, le mieux serait de recourir à une position de respect, de repentir, d’humiliation :

Après avoir confessé avoir ingurgité 300 grammes de viande de bœuf, violant le commandement « Tu n’émettras pas ni ne provoquera l’émission de méthane », qui avait été transformée et transportée avec comme conséquence l’émission de CO2, ce qui porte atteinte au commandement « Tu n’émettras ni ne provoquera d’émission de CO2 », non seulement vous vous sentirez mieux : vous recevrez l’absolution du prêtre de l’Ordre d’Al Gore qui se trouve dans le confessionnal.

S’il ne se trouve pas près de votre domicile un lieu de culte adéquat, vous pouvez réaliser votre confession (logique, par les temps qui courent !) directement online. Votre confession, rendue anonyme comme il se doit, sera ensuite publiée dans klimaretter.info en guise d’exemple face aux autres pécheurs ! L’Ordre Militaire des « Klimaretter » (qui sonne presque comme Tempel Ritter) restera vigilant face à toute tentative de blasphème et/ou d’hérésie.

Heureusement que nous, nous nous étions déjà confessé… et vous, qu’attendez-vous ?

___
Traduit de l’espagnol.