Arrêt maladie : jours de carence et carence d’équité chez Bertrand, Pécresse et Baroin

Health Care / Sécurité sociale

Les mesurettes gratte-budget gouvernementales se délivrent avec ordonnance élyséenne à l’approche de la prochaine pantalonnade électorale de 2012.

Parmi elles, l’ajout en cas d’arrêt maladie d’un jour de carence aux trois jours actuellement définis dans le secteur privé et la création d’un jour de carence pour la fonction publique « par souci d’équité »  comme le soulignent Xavier Bertrand, Valérie Pécresse et François Baroin.

Health Care / Sécurité socialeVous avez bien lu, le trio de médecins malgré eux souffre d’une forte carence d’équité bien heureusement compensée par un excès de culot.

L’employé de petite entreprise privée appréciera, lui qui ne voit souvent aucun jour de carence pris en charge par un quelconque privilège de fonction publique, ou par un quelconque accord de branche pour grande entreprise.

Pour gagner en toute « équité » 200 millions d’euros, petit goutte d’eau budgétaire dans les fonds abyssaux de la dette publique, il faut donc poser une équation complexe où 1 fonctionnaire = 0,x salarié du privé lui même = 0,y sous-salarié du privé le tout multiplié par racine carrêt maladie moins usine à gaz puissance 2012…

Ouh la, j’arrête. Mes faibles capacités pour les calculs mathématiques en général et les bricolages math-étatiques en particulier vont me pousser vers un arrêt prolongé  en pleine période d’épidémie électorale, avec de nombreux jours de carence citoyenne non couverts !