Sur Tinder, c’est Hillary Clinton qui aurait été élue… sauf en Russie !

Publié Par Alexis Vintray, le dans Amérique du Nord

Par Alexis Vintray.

Et si, et si, et si ? À chaque résultat électoral « dérangeant », les experts tentent d’expliquer doctement que c’est la faute aux vieux (pour le Brexit), aux blancs (pour Trump), aux extrêmes (pour la Constitution Européenne), etc. Alors, pour une fois, faisons plus simple et regardons les résultats électoraux par la lunette… d’une application de rencontres, la bien connue Tinder.

L’entreprise s’est ainsi essayé, avec un petit programme « swipe the vote », basé sur son principe phare du « swipe », à identifier qui préférait Clinton ou Trump aux États-Unis et dans le monde. Les utilisateurs ont été invités à « matcher » avec Hillary Clinton ou Donald Trump pour dire pour lequel ils comptaient voter, et aussi à « matcher » avec des points du programme de chacun des candidats pour savoir qui était idéologiquement le meilleur candidat pour eux.

Aux États-Unis, Clinton l’emporte largement sur Tinder

En dépit de la victoire claire de Donald Trump mardi dernier, les utilisateurs de Tinder étaient eux clairement plus pro-Clinton, puisque 53% des utilisateurs déclaraient voter pour Clinton, et 57% étaient plus proches d’elle sur les points de programme testés.

trump-ou-clinton-sur-tindr

Un biais pro-Clinton somme toute très logique, puisque l’âge moyen des utilisateurs de l’application doit s’approcher de l’âge moyen des célibataires américains, bien inférieur à celui des couples mariés, et que les pro-Clinton se recrutent majoritairement chez les plus jeunes. Si 49% des Américains sont mariés, ils ne sont que 24% à l’être en-dessous de 35 ans.

Dans le reste du monde, un pays fait exception !

L’expérience a aussi été menée dans 15 autres pays du monde : Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chili, Colombie, France, Allemagne, Inde, Japon, Corée du Sud, Mexique, Russie, Espagne et Royaume-Uni.

La différence entre les États-Unis et le reste du monde est massive puisque 80% des non-Américains étaient plus proches de Clinton sur le plan des idées, et 73% déclaraient voter pour elles s’ils l’avaient pu. Le plus massif étant les femmes en Inde, qui sont… 96% à déclarer préférer Hillary Clinton.

La seule exception à ce biais pro-Clinton des utilisateurs de Tinder, c’est la Russie. 71% des Russes disent préférer Trump à Clinton. Manipulation du KGB ou pas, cela ne surprendra pas grand monde !

trump-ou-clinton-sur-tindr-monde

  1. Gavroche dit qu’ il s’en bas les couilles: Avant de dire ou d’avoir peur lisez creusez l’histoire contemporaine et vous verrez que l’herbe n’est verte nul pars Lisez et vous serez rassurer vous pourrez dire ha » mais oui en fait…on ne s’est jamais affoler et pourtant on aurait du !!.ensuite vous pourrez car désorienter vous demandez si le pire et devant ou derrière et si finalement l’histoire c’est comme la mort inévitable par un éternel recommencement on ne peut y échapper. Alors Gavroche même pas peur 🙂 .

  2. Cette élection concerne les étatsuniens, pas nous !
    Elle aurait été élue avec environ 200 000 voix d’avance sur 120 millions de bulletins ?
    Ce n’est pas de la démocratie, mais la dictature de la majorité, il faut que la majorité soit nette et non du 50 + 1.
    Faire deux tours ou entre chaque il y a tractations entre copains coquins … c’est ça la démocratie ?

    1. Ce Tinder ce ne serait pas un de ces genres de truc où tout le monde peut voter autant de fois qu’il désire?

      D.J

  3. Amusant.
    Pour les russes c’est à se demander si le filtrage médiatique qui est déployé la bas (d’après ce qui se dit) n’a pas ramené la propagande de Clinton a ce qu’elle est : de la propagande…

    1. excellent,très bien vu et je j’arrêterai la pour crier ma joie de voir la lucidité de certains hélas trop peu nombreux. !!! la « com »de cette dame était meilleure mais le résultat est là.bonne leçon pour tous les médias et tous ces sondeurs

  4. ben , vouiche , c’est logique que les russes préfere trump ; vu que clinton ne cachait pas que si elle était élue elle s’occuperai de poutine mais pas pour lui faire des bisous ; si elle avait dit la même chose concernant la france , ou un autre pays , croyez vous que les citoyens se seraient tourné vers elle ? allons , allons ……

    1. Les citoyens français sont avant tout, très sensibles au matraquage médiatique. La preuve depuis quarante ans ils élisent les mêmes.

  5. Résultats de TINDER, fort instructifs !

    1. Oui, pour la part de ceux qui utilisent Tinder ET qui ont répondu !
      « Un biais pro-Clinton somme toute très logique, puisque l’âge moyen des utilisateurs de l’application doit s’approcher de l’âge moyen des célibataires américains, bien inférieur à celui des couples mariés, et que les pro-Clinton se recrutent majoritairement chez les plus jeunes. »
      Mais dans l’élection aux USA, et dans le contexte de celle-ci (système des grands électeurs), c’est bien Trump qui a été élu.
      Tinder ne représente pas l’électorat aux USA, mais une partie conforme aux souhaits de l’establishment qui s’est planté…

  6. « les pro-Clinton se recrutent majoritairement chez les plus jeunes. »
    Encore cette façon de voire la politique par ce qu’on est plutôt que ce qu’on veut.

  7. Un autre pays aurait également voté Trump malgré l’intoxication des médias : Israël.

  8. Il y a un autre biais. Les pro Trump ont peut être moins participé à ce sondage comme ils ont moins participés au sondage des instituts de sondage classiques.

    Trump n’a pas de vrai programme comment ils ont pu demander aux gens s’ils avaient les mêmes idées ?
    Le programme de Clinton c’était l’affairisme, la corruption, le capitalisme de connivence,….. Inquiétant que des gens se sentent proches d’un tel programme.

  9. Dans une élection nationale, ce sont les candidats qui font campagne. Dans une élection d’un autre pays, ce sont les media qui font campagne. Et le résultat est différent. Conclusion : les média sont totalement biaisés.

    Il y a bien sur d’autres raisons et cela n’a aucun sens de « voter » dans les élections d’un autre pays. Mais les média ne se rendent même pas compte qu’ils font surtout la démonstration de leur malhonnêteté !

  10. Comparer l’invomparable ne rime à RIEN ! Ou sont les Grands Electeurs de Tinder ?

  11. Nos petits jeunes sont adorables : non content d’être les perdants du système actuel, ils en redemandent.

    1. Parce qu’ils seront gagnant avec Trump ? Vous êtes un comique vous.

  12. A quel point peut-on être naïf! Et si Tinder était un instrument des Démocrates ou des Républicains ou même du Mossad, FIS (ex KGB), CIA, MSS (Chine) ou autre? A croire les media et les statistiques américaines, Clinton était nettement en avance même le collège électoral était 60 votes de plus en sa faveur jusque au dernier moment. Comment est-il possible au pays du marketing, de la technologie avancée, des statistiques et des media de se tromper royalement ? A moins que ma mémoire se trompe nos statistiques électorales sont bien meilleures, avez-vous pense a tout ca ? Bravo, Tinder quel beau coup publicitaire j’en connaissais même pas votre existence.

  13. Sur le site d’un quotidien régional on a pu lire dans un article que H. Clinton a bénéficié d’un vote POPULAIRE et sur un autre article, certes par du même chieur d’encre, que D. Trump a bénéficié d’un vote POPULISTE. Peut être qu’en Russie il n’ont qu’un seul mot pour désigner le peuple

Les commentaires sont fermés.