Pourquoi Hillary Clinton veut que vous aimiez l’Union Européenne

Publié Par Bill Wirtz, le dans Europe, Pushmobile

Par Bill Wirtz.

Pourquoi Hillary Clinton veut que vous aimiez l'Union Européenne

Sec. Hillary Rodham Clinton By: Aaron VowelsCC BY 2.0

L’apparition du politicien pro-Brexit Nigel Farage lors d’un événement du candidat républicain Donald Trump au Mississippi a été fortement critiquée par Hillary Clinton. Elle a accusé les opposants à l’Union Européenne d’avoir « nourri des sentiments anti-immigration » et d’être « une marque de nationalisme extrême ».

Les institutions de l’Union Européenne sont complexes

La raison pour laquelle Hillary Clinton veut que vous aimiez l’UE est claire : l’Union représente tous les aspects que le mainstream politique veut soutenir, dont la croissance continue des responsabilités de l’État.

L’Union, avec ses trois institutions principales, est un grand chaos de responsabilités. La commission est censée être l’exécutif. Elle est composée d’ex-politiciens, la grande majorité étant inconnue, qui sont surtout là pour satisfaire l’intérêt politique de l’État, ou du gouvernement les ayant mis en place. Le parlement européen n’est pas vraiment un parlement, puisqu’il ne détient pas le droit d’initier de la législation. Et enfin il y a le conseil, qui est en place pour défendre les intérêts des États, et qui a un président permanent, un président par rotation, un président de commission et tous les présidents et chefs de gouvernement… bref il y a de multiples présidents un peu partout.

Ne s’agissant que des bases du fonctionnement de l’UE, soyons d’accord que le citoyen moyen éprouve beaucoup de difficultés à comprendre qui est vraiment en charge et qui prend ces décisions. Cette structure incompréhensible a rendu facile la centralisation.

Les Britanniques sont devenus eurosceptiques à cause de la centralisation des décisions

Quand l’électorat britannique a dû en 1975 se prononcer sur la participation du Royaume-Uni à la Communauté économique européenne, ils ont répondu par l’affirmative car celle-ci priorisait le libre-échange. Ce libre-échange est une valeur libérale qui a enrichi tous les peuples d’Europe.

L’intégration politique et la centralisation de l’Union européenne a rendu les Britanniques, par nature sceptiques envers les gouvernements trop intrusifs, extêmement eurosceptiques. Quand on parle de ces Britanniques eurosceptiques on oppose les bureaucrates de l’UE au pays de John Locke, Adam Smith et John Stuart Mill.

Un sentiment britannique anti-immigration ?

Est-il donc faux de dire que la campagne pour la sortie de l’Union européenne a incité des sentiments anti-immigration ? Non. Ces sentiments ont vraiment eu leur importance dans le débat. Il faut cependant savoir que seul un quart des personnes ayant voté pour la sortie de l’UE sont des sympathisants du parti UKIP de Nigel Farage. Par conséquent, il est malhonnête de conclure que ce sont les positions anti-immigration qui ont été les clés de cette victoire.

Lors de sa visite au Royaume-Uni, Barack Obama a supplié l’électorat britannique de maintenir le pays au sein de l’Union. À en juger par la réaction de Clinton à l’annonce du résultat, il semble que le mainstream politique ait vraiment cette union politique à cœur. Ont-ils peur que les notions de décentralisation politique et des réductions des pouvoir des États se propagent ? Enfin, s’il y a un Brexit, pourquoi pas un Texit (sortie du Texas des États-Unis) ?

Si, dans un avion, un des passagers commence à se plaindre, la probabilité que d’autres le suivent augmente. C’est un peu la même chose en politique. Et c’est sans doute pour cela qu’Hillary Clinton veut effacer tout doute envers l’Union européenne. Si demain, les Européens commencent à remettre en cause Bruxelles, les Américains pourraient remettre en cause Washington. Et c’est comme ça que le pouvoir vous échappe des mains.

De quoi ont-ils vraiment peur ? Du peuple.

Traduction par Bill Wirtz pour Contrepoints de « Why Hillary Clinton Wants You To Like The European Union ».

  1. Je ne suis sûr que les traités de libre change actuellement négociés par l’UE seraient approuvés avec enthousiasme par les peuples,…Je n’ai d’ailleurs jamais l un article dans ce sens. Un seul exemple,mais fondamental.

    Quel est le vice de construction fondamental du CETA ? Il est bâti sur le modèle de tous les vieux accords OMC des années 90 : toutes les clauses sur le commerce ainsi que celles sur l’argent (les investissements) sont contraignantes. Le pays qui ne les respecte pas est passible du dispositif de règlement des différends, qui peut le condamner à de fortes amendes.

    En revanche, les clauses concernant l’Homme et l’environnement sont toutes purement facultatives. Que se passe t-il si elles ne sont pas respectées ? Rien.

    Par conséquent, le commerce et l’investissement sont hissés au rang de finalité dans la mondialisation, car les engagements les concernant sont contraignants. De son côté, l’Homme devient un simple moyen, puisque tout ce qui le concerne est facultatif. Idem pour l’environnement (dont le climat !) qui est réduit à un simple coût à minimiser au maximum.

    L’économie n’est plus au service de l’Homme. C’est le contraire.

    Cette inversion des normes sera irréversible dans la mondialisation, car le CETA servira de modèle aux 18 accords qui vont suivre.

    Beau projet de société pour tous ceux qui sont en quête de sens.

    Même les américains (après le Président du Forum de Davos) ont compris que ce surprenant acharnement à faire passer le business avant toute autre considération menait à l’échec de la mondialisation . Dans l’accord transpacifique (février 2016) et dans l’accord « Etats Unis/ Corée du sud », signé en 2012, les clauses sociales et environnementales sont contraignantes (déclaration de Monsieur Obama en personne), et relèvent du système général de règlement des différends.

    Rendre les normes sociales et environnementales contraignantes va-t-il diminuer d’un seul dollar les échanges entre le Canada et l’UE ? La réponse est évidemment non. La position actuelle de l’UE et du Canada est donc intenable. Elle vient d’être approuvée. Reste à savoir si cela aura ou non des conséquences lors des élections françaises et allemandes.

    1. faut il des normes? Pourquoi une norme doit prendre telle ou telle valeur? Quelle est la base rationnelle d’une norme sinon le fait qu’on puisse savoir ce qui est bon pour vous mieux que vous même?
      Il faudrait aussi une définition de la mondialisation et quelque chose de clair si possible… ça dévient très fatigant de demander à des gens pourquoi ils sont contre un truc dont ils ne sont pas capables de donner une définition!
      Le ceta est un traité de commerce …pas la « mondialisation », pas libéral,, c’est juste un accord entre deux parties avec des perdants et des gagnants..
      c’est sympathique de vouloir prendre de la hauteur mais de très haut on ne voit plus les individus…

      1. Ben …. j’ai bètement lu que le TTIP (40 % du PIB mondial) avait pour objet d’imposer les normes américaines et européennes dans la mondialisation

        Je viens aussi de lire dans ce N° de contrepoints,que les classes moyennes étaient déclassées, ce qui se vérifie partout dans les pays développés et pas seulement en France. J’ai lu dans la presse que le brexit était le fait des perdants de la mondialisation dont vous parlez. Superbe conséquence, selon vous ?

        En fait, avant de définir la mondialisation, la question qu’il faut se poser est la suivante : »à quoi sert l’économie ? » Pour moi, la réponse, est simple : assurer le bien être des peuples, sans en laisser une partie au bord du chemin. C’est donc un outil au service des gens et non une finalité en soi. Pour remplir sa mission , l’économie doit « obéïr à la nature » car c’est un point clé du bien être des peuples. Elle ne doit pas non plus utiliser l’Homme comme un simple moyen.

        Quant à la définition de la mondialisation, selon le Larousse, il s’agit de « l’Élargissement du champ d’activité des agents économiques (entreprises, banques, Bourses) du cadre national à la dimension mondiale ».

        Cette définition me semble rigoureuse.

        Permettez-moi alors un petit dégagement supplémentaire :

        Actuellement dans toutes les démocraties, le droit du commerce, le droit social et le droit environnemental sont au même niveau. Par exemple, en France :

        – les entreprises doivent respecter le droit commercial. en cas de défaillance, elles seront condamnées par les tribunaux de commerce

        – elles doivent respecter le droit du travail. en cas de défaillance, elles seront condamnées par le conseil des prudhommes

        – elles doivent respecter le droit de l’environnement. en cas de défaillance, elles seront condamnées par le tribunal de grande instance ou le tribunal correctionnel.

        Rien de tel dans la mondialisation. Aucun pays ne peut s’opposer a l’importation d’un produit sur son territoire, des lors que les règles du commerce sont respectées, même si le produit a été fabrique dans des camps de travail force (en piétinant la charte de l’Onu et les textes de l’organisation internationale du travail) et au prix de dégâts environnementaux majeurs.

        Par voie de conséquence, dans la mondialisation, le droit du commerce est devenu supérieur aux autres droits. C’est totalement inacceptable au xxieme siècle.

        C’est pourquoi mon premier commentaire ne me semblait pas idiot.

        1. j’ai bètement lu que le TTIP (40 % du PIB mondial) avait pour objet d’imposer les normes américaines et européennes dans la mondialisation

          Nos politiques sont assoiffés de pouvoir, mais pas idiots pour autant. Pourquoi diable signeraient-ils un accord qui réduit leur pouvoir et accroît les normes étrangères ?
          J’ai tenté de faire appel à votre logique; sur les faits, bien évidemment que le TIPP ne sacrifie pas nos normes sans considération, la gauche alter-mondialiste se repasse en boucle ces imbécillités, ça n’en fait pas des vérités d’autant plus qu’il prônent l’économie planifiée qui a entrainé la faillite des 37 pays qui l’on essayé..

          Je viens aussi de lire dans ce N° de contrepoints,que les classes moyennes étaient déclassées

          L’argent n’est pas parti en Chine, le pays d’à côté se porte merveilleusement bien,contrairement à la France, et la moitié de son PIB est fait à l’étranger.

          L’argent des classes moyennes françaises est parti ici:
          http://www.eclaireco.org/files/common/Depenses_-_5.jpg

          Ici:
          Évolution des dépenses des administrations publiques (en milliards)
          —————————————————————————–
          2002: 833,77
          2003: 864,31
          2004: 898,56
          2005: 936.99
          2006: 972,84
          2007: 1016,17
          2008: 1057,61
          2009: 1100,61
          2010: 1128,02
          2011: 1151,54
          2012: 1185,38
          2013: 1207,49

          Ici:
          http://www.observatoiredesgaspillages.com/2009/05/associations-les-subventions-les-plus-delirantes/

          Entre autres, les rapports de la Cour des comptes servent à caler les armoires des ministères, mais ils sont pleins d’enseignements sur le pillage des deniers de la classe moyenne.

          l’économie doit « obéïr à la nature » car c’est un point clé du bien être des peuples. Elle ne doit pas non plus utiliser l’Homme comme un simple moyen.

          Le commerce c’est le summum de l’échange mutuellement bénéfique qui respecte l’Humain, vous n’achetez jamais à perte, le vendeur non plus !

          Rien de tel dans la mondialisation. Aucun pays ne peut s’opposer à l’importation d’un produit sur son territoire

          .

          C’est faux. La liste des produits interdits ou régulés par la taxe ou la loi est longue comme un jour sans pain,

          même si le produit a été fabriqué dans des camps de travail force…

          C’est faux, demandez à l’Afrique du Sud de l’apartheid et aux pays sous embargo.

          et au prix de dégâts environnementaux majeurs.

          C’est faux,
          C’est dans les pays les moins mondialisés et les moins libres qu’on arrache les forets et qu’on tue la faune pour survivre comme en Indonésie au Brésil ou en Afrique. La propreté, ça coûte cher, le commerce enrichi mutuellement les peuples.

          Depuis que la chine a embrassé la mondialisation et le marché « libre », c’est l’équivalent de la population de l’Allemagne, 80 millions de Chinois, qui sortent de la pauvreté chaque année. Cette nouvelle classe moyenne n’a pas du tout envie de vivre dans un environnement dévasté et ils ont désormais les moyens de payer pour ça.

          Enlevez-lui la mondialisation et c’est 560 millions de nouveaux pauvres qui vont dévaster la nature pour simplement survivre.

          1. « Faux…..pays les moins mondialisés et les moins libres………… » Merci, pour la contradiction!!
            Comme si mondialisation libérale égale liberté Pff!!
            Certainement pas les peuples ; et, pour la richesse encore moins!!!!

            Si certains sortent de la pauvreté, quid du reste ; pire : de la majorité !?!

            ET, surtout, de ceux qui y entre : dans la pauvreté, la précarité, etc.

            Des millions de pauvres, seulement, en France.
            ET, je sais, moi, de quoi, je parle ; puisque, mon docteur m’a dit, dernièrement : « Vous êtes officiellement sous la barre de la pauvreté. »

            Car, on a « bô » magouiller/manipuler des chiffres, la pauvreté ET la précarité augmentent dans trop de pays.

            1. Votre docteur ❓

              1. Simplement, pour indiquer que ce n’est pas qu’un ressenti vague ; mais, très officiel.

                Car, les chiffres sont un peu trop frisés.

                Comme les chiffres de l’ANPE ; cette « machine à barrer » ; il suffit que vous ne pouvez venir une fois à une convocation ; pour qu’un personne ne soit plus « demandeuse d’emploi », etc.

        2. je n’ai pas dit que votre commentaire était idiot.. JE me définis comme un idiot. Et en conséquence j’aime qu’on me mâche le travail de compréhension et qu’on me définisse les termes.
          je ne partage pas votre point de vue sur le but de l’économie je ne crois pas que l’économie ait un but l’économie désigne un champ d’activité humaine c’est tout…quant à servir des gens ne veut rien dire quels gens? ce sont les gens qui font l’économie…mais un acte économique ,tels échange de service ou de biens entre deux personnes, n’a évidemment pas pour but de faciliter la vie à une troisième.
          donner un but à l’économie c’est commencer à faire de la politique.
          bon …élargissement du champ d’activité du cadre national au cadre mondial… c’est pas si clair. mais peu importe…
          je disais juste que votre commentaire est politisé.
          on ne voit pas trop pourquoi la mondialisation définie comme le larousse le fait imposerait la disparition du droit national voire des normes…par contre des accords commerciaux peuvent stipuler. le respect de certaines procédures en cas de conflit et l’adoption de normes communes mais alors vous devez vous demander qui a autorité pour signer de tels accords? Et on peut revenir sur un accord , surtout en démocratie…

          Ce n’est donc pas dans la mondialisation que le doit du commerce prime, mais dans les accords commerciaux…et votre refus doit porter éventuellement sur la réalisation de l’accord.
          du moins c’est mon impression…

    2. ET qui est derrière de tout se remue-ménage de l’élection du nouveau à la présidence des USA.!
      1°) Trump et les Clinton sont copain comme cochons, Ils font partie du même club, Bill, Hillary et Donald Trump depuis des décennies. Surtout quand Trump
      « I’ve alway likel Hillary.. » (J’ai toujours aimé Hillary) et rajoute « She and Bill are members of my Club and they’re wonderful people » (Elle et Bill sont membre de mon Club et elle sont les personnes merveilleuses). Donald Trump..!
      2°) A savoir que Hillary Clinton se shoote à la cocaïne depuis plus de 40 années.? « Cocaïne Woman Show depuis 40 ans ».! Le spectacle de la femme droguée. (Le mode de vie à l’Américain). De plus « The Américan Way of Life, pour disposer des code nucléaires de la 1éme armée du Monde.?? (Sources: dondevamos.canalblog.com,).
      3°) D’autre par pour le CETA ou bien le TTIP appelé aussi le TAFTA ou encore Le Grand Marché Transatlantique (GMT).. c’est du kif-kif au même..!!
      Une structure de ce type poursuit un seul But/ Donner raison à la firme privée.! C’est ce que montre l’exemple de l’accord de Libre-Échange CANADA – ÉTATS-UNIS – MEXIQUE signé il y a de cela 20 ans et qui sert de Modèle aux CETA – TTIP ou GMT..???
      On aurait dû mettre toute en œuvre pour faire échouer cette négociation UE-CANADA, idem pour le TTIP qui vas aboutir, c’est les 28 États de l’Europe vas devenir les 28 Colonies de l’Amérique du Nord..?? Et touts cela fera un grand plaisir, des milieux Patronaux et Financiers privée de notre planète..???
      Ce que le Nouvel Ordre Mondial est le Bébé de la haute finances privée, tel que pour David Rokefeller ou bien la familles Rothschild avec les OMG: ces instrument du N.O.M: Catégorie Zéro, Ordre Occulte..
      Catégorie 1°: les Think Tanks, CFR, Chatham House, ICG Institut Brooking, Avaaz..
      Catégorie 2°: Financement et entrainement, Open Society, Soros, NED, OAK, Rokefeller et institution Ford Sigrid Rausing Trust..
      Catégorie 3°: Human Rights Watch, Ammesty Intermational, IWMF, Reporter/Frontière, MSF…
      Catégorie 4°: ONU, OTAN, World Bank Group, For European Recovery…
      Catégorie 5°: Tous les exécutants sur le terrain.! Les No-Border, payés par Soros et disposant de cartes de visite d’avocats de la place de Paris en cas d’Arrestation.!! L’organisation Otnop en Serbie, l’organisation Canvas financée par les USA, soutient ce qu’on appelle les révolution des couleur dans le monde Entier.. Open Ukraine, ONG, elle a été financée par le NED et la Chathman House… l’ONG exécutante: la Free Malaysia Today, la Prachataï, le Pussy Riot, Demokratiische Alternative Da, Arab Commission for Human Rights, la Bhrain Centre Human Rights, Entsar Qadhi, The Young for the Révolution Fureur, Entsar Dadhi, et bien d’autre ONG méconnue du grand public..?? Extraits de l’excellente chaine Allemande <>, alors pour visionner toute l’émission, http://www.klagemauer.tv...

  2. En ce qui me concerne moi moi moi : échos : j’attends toujours de voir les promesses cette Europe : Sœur Anne ne vois tu toujours rien venir !!! Non ma sœur mais à force d’attendre tu va finir par te changer en statue de pierre tu sais » . l’ Europe c’est la seule fois que je votais et pour dire non et c’est le seul véritable référendum eu mais qui n’ a jamais été respecté Bon ma Sœur tu as raison rentrons .

    1. l’europe n’a jamais fait de promesses….mais certains en ont fait…

      1. Décidemment l’âge… mais, pourtant, il me semblait bien (si, si) qu’il avait été question d’une Europe des Peuples et blablabla……….. en tout cas, pas d’une Europe de bureaucrates!!

  3. C » est malhonnête de faire le parallèle entre la sortie « future » de la Grande Bretagne de l’ Eu ,éventuellement, avec le cas d’une improbable sortie du Texas ou d’ un autre état de l » union qu » on appele communément Usa. Pour le premier cas, il y a cette possibilité qui se trouve dans les accords entre les états europeens et l’ Eu, tandis que pour ce qui est des Usa cette éventualité n’ existe purement pas, sinon, la guerre . Je ne pense pas que le Royaume-Uni a fait sécession de l’ Eu.

  4. Surtout parce que l’union européenne est une institution politique voulue par les U.S. Faites un peu d’Histoire.

    Elle est l’égal de l’O.T.A.N mais pour le côté « civil ».

    (Oui, l’U.E comme « poids face aux grand blocs (et notamment face aux blocs nord américain) » est un mythe.

    Je l’ai deviner depuis que j’ai 15 ans donc il serait bon que des gens ayant prétendument fait des « études » le sachent.

  5. Bah, de toute façon, tous les mêmes : USA, Europe, France. « Gauches caviars », etc. Les laquais des 1% !!
    Car, la mondialisation n’est bonne, que pour ces derniers et leur religion : l’économie/le fric.
    Ils seraient plus que temps, que les gens arrêtent de voter ; c’est à dire leurs donner une légitimité imméritée/des chèques en blanc!!

  6. Comparer l’État fédéral américain au patchwork européen me semble là aussi abusif. Les Texans ou les Californiens n’ont pas besoin d’exemple ou d’incitations pour(ne pas)faire secession…

Les commentaires sont fermés.