1. Philippe du Penhoat

    pourquoi resortir aujourd’hui cet article qui a près d’un an. Il faudrait à tout le moins intégrer le pic de température de 2015/2016, qui fragilise le discours sur la pause, même si les questions de fond demeurent. Le caractère idéologique de bien des études nuit à la science.

Les commentaires sont fermés.