Que devons-nous attendre de 2017 ?

Publié Par Alexandre Mancino, le dans Sujets de société

Par Alexandre Mancino.

Il y a 15 ans, le XXIe siècle s’ouvrait avec les attentats du 11 septembre 2001. Un jour historique allait marquer le monde en le faisant basculer vers une recomposition globale qui allait exiger une compréhension fine des enjeux en présence. Cette date marqua le début du siècle. D’elle découle tous les déboires internationaux qui ont suivi : l’Afghanistan puis l’Irak allaient instaurer une instabilité permanente au Moyen-Orient. Une nouvelle menace naissait pour les démocraties occidentales : celle du terrorisme djihadiste, idéologie qui allait prendre la forme d’une « nouvelle guerre », insidieuse et différente de celles déjà connues jusqu’alors. Les tristes événements de cet été 2016 en France soulignent à quel point nous sommes vulnérables face à cette nouvelle menace.

Marier défense, sécurité et libre-échange

Les enjeux de défense et de sécurité constituent aujourd’hui une priorité dans le monde tant la recomposition de la puissance exige de repenser les relations internationales. Le sommet du G20 à Hangzhou s’est ouvert par une avancée positive avec la ratification du Traité de Paris sur le climat par les deux plus gros pollueurs de la planète, signe que l’environnement sera un enjeu majeur des prochaines années et exigera de repenser le business model des entreprises. Ce sommet a aussi montré les velléités entre les puissances qui veulent défendre leurs intérêts stratégiques personnels et a reconnu les effets néfastes que pouvait avoir la mondialisation tout en ne mettant pas en cause le libre-échange.

Ce G20 a illustré l’ensemble des enjeux auxquels est confronté le monde moderne : problème de soutenabilité de la croissance, insécurité grandissante face à de nouvelles menaces globales, questionnement sur les bienfaits de la mondialisation qui engendre de nombreuses inégalités… Ces dernières exigent de repenser le modèle capitalistique en l’adaptant aux nouveaux défis et en n’oubliant pas que « l’enjeu de la mondialisation, c’est la justice sociale » comme l’a très bien dit Emmanuel Faber, Directeur Général de Danone, aux nouveaux diplômés d’HEC le 10 juin dernier.

Quelle Europe souhaitons-nous ?

Le Vieux Continent n’est pas épargné par une grande remise en question : quelle Europe souhaitons-nous ? Alors que davantage de transferts de souveraineté semblent indispensables pour continuer à peser face à d’autres grandes puissances, les tentatives de repli sur soi font florès et s’accompagnent de la montée des populismes. L’exemple du Brexit en est le plus significatif. Le vote des Britanniques porte un coup rude à la construction européenne. Encore faut-il désormais transformer les échecs en opportunités et profiter de l’occasion pour relancer l’Europe avec une coopération renforcée efficace pour porter un projet européen fort et fidèle à ses valeurs. L’Union Européenne doit se réinventer et trouver sa place dans un nouvel ordre international instable. Elle est la solution pour l’expansion économique et la promotion des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. La mondialisation fait peur parce qu’elle est incomprise. Une nouvelle élite doit naître en faisant preuve de pédagogie pour la défense de l’intérêt général.

La France doit faire partie de ce nouveau monde en acceptant de changer ses structures qui la gangrènent depuis plus de 20 ans. Les Trente Glorieuses ne seront plus d’actualité. Notre modèle social est à revoir pour adapter le pays à la mondialisation et lui faire retrouver sa place à part dans le monde.

Il s’agit aujourd’hui de s’éloigner de toute fatalité et de prendre des réformes justes et courageuses en remettant la valeur travail au cœur de notre société.

Ce qui précède n’est qu’un aperçu de ce nouveau monde en recomposition. L’année 2017 s’annonce riche en événements cruciaux pour l’avenir à commencer par les élections américaine et française. Les mutations de notre société exigent de repenser les priorités, de les hiérarchiser et de renouveler l’élite politique. Face à tous ces enjeux, la jeunesse française doit se montrer entreprenante et doit en prendre toute sa part. Les enjeux en présence sont lourds et pesants. Le monde est complexe ; il exige de l’appréhender sous un prisme multiple. Le nouvel ordre qui émerge et l’évolution concomitante de notre société nécessitent d’avoir une vision globale des enjeux en présence et de peser de toutes nos forces pour prendre part à cette recomposition. Cette aventure s’annonce rude mais absolument passionnante.

Les prochains mois marqueront un tournant pour l’ensemble de ces mutations. Ils seront l’occasion d’analyser en profondeur les causes de ces changements et de prendre toutes les mesures pour s’adapter à ce nouveau monde qui est en train de naître.

 

  1. Attendre de 2017:

    RIEN ……

    La continuité dans la médiocrité, la manipulation et la démagogie de bas étage « Droite » et « Gauche » confondues

  2. renouveler l’élite politique…..en france , on prend les mêmes et on recommence ; ho certe , certain nous disent qu’ils ont changé ,d’autres proposent des réformes qui vont dans le sens des électeurs , mais au final , une fois sur le trone les promesses s’envolent et le maitre n’en fait plus quà sa tête ;je ne me fais aucune illusion pour 2017 ; je vais juste me contenter de savourer les batailles orales , les coups bas , les mensonges de tout ces partis et de tout ces élus qui lorgnent le poste suprême que peu méritent ;en france , le changement , c’est pas pour demain la veille ;

  3. Que penser d’un G 20 qui place en tête des préoccupations un accord sur le climat alors que, comme vous l’indiquez d’ailleurs, les vrais enjeux sont autrement plus graves.
    https://m.youtube.com/watch?v=p_na-TPMRwo
    Le nouveau président devra être très compétent sur les affaires internationales.
    Attention de ne pas faire d’amalgame sur le populisme. On peut accepter des transferts de souveraineté sur des domaines pertinents et bien délimités en faisant valoir le principe de subsidiarité sur d’autres. Les défenseurs d’une Europe fédérale assimilent volontiers cela à du populisme, comme ils assimilent à de la xénophobie tout souhait d’élaborer une politique migratoire responsable (c’est-à-dire pas uniquement guidée par les bons sentiments et quelques arrière-pensées).

  4. Ce qui nous attend pour 2017 ? encore plus de lois liberticides et totalitaires , encore plus de surveillance , quel que soit le pourri ( qui se prétendra démocrate mais sera facho comme les autres ) qui sera élu .
    Le fascisme a encore frappé : port des gants obligatoires pour les motards .
    On enfume les gens car le plus grave problème en France est occulté par les médias , c’est le recul massif et incroyable des libertés individuelles depuis le successeur de Pompidou . Certes , on ne vous mais pas d cous de crosse de fusil dans la tronche , mais c’est encore pire car plus hypocrite: tous , absolument TOUS les pans , TOUS les domaines de votre vie sont réglementés , tout ce qui était libre devient obligatoire ou interdit , et personne ne dit rien .
    Les gens ont de plus en plus une mentalité d’esclave , de dominé, de serf . Le pire , c’est qu’ils acceptent tout , voire même RECLAMENT leur servitude !!!
    Bizarrement , aucun syndicat ou assos , si prompt à faire descendre des étudiants dans la rue pour manifester par ex pour la retraite ( qui ne les concernera que dans 40 ans ) ne demande de manifester contre le recul massif de nos libertés individuelles .
    Par ex , avez-vous une assos demandant de manifester contre la loi interdisant le cash pour les paiements de plus de 1000 euros ? moi non , je n’ai vu personne .Pourtant , là , il y avait VRAIMENT de quoi manifester !!!
    Pareil pour l’obligation de faire sa déclaration par internet : merci pour ceux qui ne maitrisent pas internet , qui n’ont pas d’ordinateur ou le pauvre ou le retraité dont l’ordinateur plante et à qui il faudra 1 an pour en racheter un. Là aussi , il y avait VRAIMENT de quoi manifester !!! Vous avez vous un syndicat , une assos ou un parti demander de descendre dans la rue , vous?
    Comme quoi que les assos et syndicats , en fait c’est la même mafia que les politiques : ils font semblants mais sont bien copains pour avoir des postes ensuite ( voir Thibaut CGT , Nicole Nottat , Chéréque , le député européen CFDT … etc .. TOUS recasés en politique , ces pourris !!!
    le pire étant les lobbies qui donnent de belles enveloppes pour faire des lois liberticides ( loi Morange détecteur de fuméé, Ligier copain de Mitterand pour les sièges bébé , le lobby de la sécurité routière pour le gilet fluo et maintenant les gants pour motards… j en oublie
    Si nous laissons faire , si nous continuons à être trop gentil , , et vraiment je trouve que nous le sommes BEAUCOUP TROP , vous verrez que ces fascistes imposeront le port du casque obligatoire pour piéton .
    En fait , je suis persuadé que ces malades se moquent complètement de l’objet des lois qu’ils imposent : ils veulent juste vous faire sentir qu’ils sont les maitres , des dominants et nous des esclaves , des dominés , qu’ils peuvent nous écraser comme ils veulent et que nous ne sommes pour eux que des serfs , des animaux , des objets , à qui ils peuvent faire faire tout ce qu’ils veulent . J e le répète , toutes ces lois sont des excuses qui ont seulement pour but de nous faire sentir qu’ils ont le pouvoir et de nous écraser .
    J’ai franchement la haine du politique et c’est une preuve de santé mentale et de lucidité !

  5. Je voulais évidemment écrire à la septième ligne :  » on ne vous met pas de coup de crosse …. » !

  6. J’oubliais : Lepaon délégué CGT rémunéré 4200 euros par mois et logé gratuitement , nommé par Valls à la tête de l’agence contre l’illettrisme , l’ancien CFDT Edouard Martin devenu député européen socialiste….Chérèque recasé au think tank socialiste Terra Nova , thibault au BIT , Notat dirige une agence…
    Tous font parti du club d’influence du Siècle ( syndicats , médias , droite , gauche , représentant des lobbies ….Tous bien copains à boire ensemble !
    Vous comprenez , maintenant , pourquoi vous n’avez rien à attendre de ces pourris !

  7. Et notre combat contre contre tous ces politicos fascistes qui veulent nous enlever toutes nos libertés individuelles est sans fin : Regardez les mutuelles OBLIGATOIRES ( eh oui , il veulent faire notre bonheur DE FORCE maintenant ,
    Le fasciste Sapin a interdit les paiements en cash de plus de 1000 euros . Son parti avait également , sur les recommandations du décédé fasciste O.Ferrand du think tank Terra Nova , de réintégrer les loyers fictifs des propriétaires qui avaient terminé de payer leur crédit immobilier dans leur revenu imposable.
    Le fasciste ( condamné 2 fois ) Juppé veut rendre OBLIGATOIRE le financement des mosquées par le contribuable en les faisant passer pour des centres culturels ( ce statut permettant des subventions , le stratagème est bien trouvé )
    La fasciste S. Royal avait proposé le syndcat OBLIGATOIRE pour les salariés .
    Le fasciste écolo De Rugy et le fasciste Bartelone propose le vote OBLIGATOIRE .
    Le fasciste Dupont-Aignant propose le service civique OBLIGATOIRE ( ceux qui travaillent ou sont en études sur apprécieront…)
    Tous les gouvernements confondus qui vous obligent à répondre aux enquêteurs de l’INSEE ( bon là , sachez qu’aucune loi ne vous oblige à ouvrir votre porte lorsqu’on sonne chez vous ).
    J’appelle , et c’est le nom qui leur convient , fascistes tous ceux qui veulent supprimer des libertés individuelles alors que ces libertés ne nuisaient à personne , et pratiquent la surveillance de masse . On les retrouve dans tous les partis ( ou assos , lobbies et syndicats ), du simple député au ministre .
    Le pire est que les candidats ne disent plus comme à la fin des années 60 :  » votez pour moi et je vous donnerez plus de liberté  » , mais ils disent maintenant : votez pour moi et je vous donnerai plus de répression dans tous les domaines !  » Plus aucune honte !
    Et dire que les gens se déplacent pour ces ordures ! Les gens ont vraiment de plus en plus une mentalité d’esclave et sont bien ignorants !

  8. Et aussi , pour terminer :
    Obligation d’être juré d’assise si vous êtes tiré au sort à partir des listes électorales , même si vous en avez rien à foutre ( c’est mon cas et je pense que les jurés devraient être des professionnels ). bon là ,pour être sûr de ne pas être emm…., il suffit de n’être pas inscrit sur les listes électorales .
    Mais bon sang de bon sang , pourquoi acceptons nous tout cela ? comment en sommes nous arrivés là , à renoncer à toutes nos libertés ? pourquoi ne nous révoltons pas?

    1. Bref , je considère que tous ceux qui veulent faire mon bonheur de force alors que je ne leur ai rien demandé sont des fascistes . Ce sont même les pires ils se déguisent en humanistes, des hypocrites en plus !

Les commentaires sont fermés.