Le cri d’alarme des soufis contre le wahhabisme

Publié Par Yves Montenay, le dans Moyen Orient

Par Yves Montenay.

Les musulmans soufis sont très nombreux mais mal connus. Ils n’ont pas les moyens financiers des missionnaires wahhabites qui inondent les chaînes de télévision et les mosquées. Leur « islam de tolérance et d’amour laissant sa liberté à l’individu. » est raillée par les ignorants.

Pour les soufis, le wahhabisme est une dégénérescence de l’islam

Le soufisme est une variante individualiste de l’islam, répandue à ma connaissance au moins en Afrique du nord et de l’ouest ainsi qu’en Turquie, mais probablement aussi dans l’ensemble du monde musulman. Elle n’est pas recensée, étant souvent discrète s’agissant d’une opinion personnelle et non d’un culte public. Ses confréries sont toutefois visibles là où elles sont très majoritaires, par exemple au Sénégal.

Laissons les soufis se présenter via l’un d’entre eux, Zaïm Khenchelaoui (EHESS, Paris), membre du comité de rédaction de plusieurs publications scientifiques relatives au soufisme et membre fondateur de l’Union mondiale du soufisme qui vient d’être créé en Algérie. Il résume le soufisme par les fameux vers d’Ibn Arabi, dont on fête le 850e anniversaire :

« Mon cœur devient capable de toute image / Il est prairie pour les gazelles / Couvent pour les moines / Temple pour les idoles / Mecque pour les pèlerins / Tablettes de la Torah et livre du Coran / Je suis la religion de l’amour / Partout où se dirigent ses montures / L’amour est ma religion et ma foi.».

Cette citation explique l’existence de l’affirmation, souvent entendue avec scepticisme : « l’islam est une religion de tolérance et d’amour ». Elle est surtout répandue dans le monde soufi ou son environnement dans certaines populations maghrébines ou turques.

Zaïm Khenchelaoui précise que le soufisme prône l’acceptation de l’autre dans sa différence et le devoir de miséricorde, « rahma ». La prière de tous les musulmans se fait d’ailleurs au nom d’Allah le miséricordieux. Il estime que le soufisme serait le véritable islam originel. Privilégiant la recherche en soi-même, il n’est pas un mouvement prosélyte, contrairement au wahhabisme qui appuie sa diffusion par les importants moyens financiers des pays de la péninsule arabique. Ce qui fait que la destruction militaire de l’État Islamique, bien sûr utile, ne résoudra pas le problème.

Pour Zaïm Khenchelaoui, le wahhabisme est la matrice idéologique commune à toutes les sectes exterminatrices soi-disant musulmanes. Il estime urgent de s’attaquer au discours takfiriste (« les autres musulmans sont des apostats qu’il est légitime de tuer ») diffusé par les wahhabites. Ce discours est répercuté à travers les mosquées, les chaînes de télévision et internet, « et jusqu’à nos salles de sport (en Algérie) » ; c’est la secte la plus dangereuse qu’ait connue l’histoire de l’humanité. Elle devrait être prohibée en France, comme la secte de scientologie ou celle du Temple solaire. Elle est d’ailleurs interdite en Russie.

Le géopolitologue français Jean-Michel Vernochet, auteur de Les égarés : le wahhabisme est-il un contre-islam ?, confirme cette analyse :

« Nous sommes face à une Internationale wahhabite qui échappe désormais à tout contrôle. Avec le temps, cette mouvance est devenue une forme de religion autocéphale disposant de son livre sacré qui a supplanté même le Coran : le Tawhid d’Al Wahhâb, fondateur du wahhabisme. »

Wahhabites contre Frères musulmans dans les pays du Golfe

Les émirats sont wahhabites, et à ce titre opposés aux Frères musulmans, car ces derniers sont des sunnites plus classiques, souvent nationalistes et opposés aux régimes des monarchies du Golfe. Cette vieille opposition vient de se réveiller : les officiels de ces pays estiment que leur chef, Qaradhawi, est « le mufti des attentats-suicides » et devrait être traduit en justice. Bien sûr, ces officiels pensent aux attentats qui ont eu lieu en Arabie, et non ailleurs dans le monde. Je laisse les théologiens apprécier si ceux de l’État Islamique sont d’inspiration wahhabite ou non.

Quelle liberté de conscience au Maroc ?

Le Maroc est un cas à part dans le monde musulman, le roi étant commandeur des croyants et l’influence soufie présente, bien que difficile à évaluer. Sa constitution garantit les libertés de pensée, d’opinion et d’expression. Il a signé la résolution sur la liberté de conscience et de religion du Conseil des droits de l’homme. Mais son Code pénal condamne le prosélytisme des autres religions, et la pratique policière n’est pas toujours indulgente envers certains comportements « immoraux » qui nous paraissent totalement anodins. Voir par exemple l’article de Figaro Madame sur l’immoralité du bikini largement repris sur l’Internet marocain.

C’est dans ce contexte que l’association Bayt Al Hikma, qui reprend l’appellation des « maisons de la sagesse » de l’âge d’or de l’islam, a remis en février dernier au ministre de la Justice du gouvernement (modérément) islamiste un mémorandum en faveur de la liberté de conscience, à l’initiative de son président Fettah Bennani.

Les écoles coraniques maintenant sur Internet

Les écoles coraniques sont les lieux où l’on apprend à lire et réciter le Coran.

D’après un reportage au Pakistan de The Economist du 20 août 2016, elles multiplient les cours à distance, surtout à destination des croyants européens, mieux équipés et plus riches que les populations locales (environ 15 $ la demi-heure). Mais la concurrence s’est intensifiée et il y a des prix d’appel.

À mon avis, s’agissant de Pakistanais, l’islam enseigné est celui de la variante déobandie, que l’on peut grossièrement qualifier de « wahhabisme local », bien qu’elle se soit développée indépendamment. Il faut toutefois préciser que l’arabe coranique est nettement différent de l’arabe standard d’aujourd’hui, ce qui ne permet pas aux non-arabophones d’acquérir une pratique de la langue et exclut d’autres matières, scientifiques par exemple. Ce ne sont donc pas des écoles au sens occidental du terme, ce qui entraîne des malentendus dans les statistiques de scolarisation de certains pays à certaines époques.

Fethullah Gülen, rétrospectivement

Le supposé commanditaire du coup d’État manqué en juillet dernier en Turquie écrivait en décembre 2015 dans Le Monde :

« Je suis triste et révolté face au carnage perpétré par les groupes terroristes du soi-disant État islamique. Je partage la frustration du milliard et demi de musulmans (qui les voient) draper de religion leurs idéologies perverties. Nous, musulmans, avons une responsabilité particulière ; il nous incombe non seulement de joindre nos mains à celles des autres humains pour sauver notre monde du fléau du terrorisme et de la violence extrémiste, mais encore de restaurer l’image ternie de notre foi… le véritable test pour la croyance, ce ne sont ni les slogans, ni le fait de s’habiller de telle manière… c’est de vivre en conformité avec les principes fondamentaux communs à toutes les grandes religions du monde, tels que la préservation du caractère sacré de la vie humaine et le respect de la dignité de tous les êtres humains. »


Aux Turcs de commenter…

Sur le web

  1. En effet, le wahhabisme fait son prosélytisme via le financement des lieux de cultes, et via l’inondation de Corans qui contiennent des commentaires qui orientent le sens de lecture vers leur idéologie. Comment peut-on laisser circuler de tels versions du Coran en France si l’on souhaite lutter contre la radicalisation ? Ou encore permettre le financement de lieux de cultes qui orienteront invariablement ses adeptes vers le wahhabisme dont le salafisme découle. Qui manipule qui ?

    Précisons que le salafisme n’est pas forcément à tendance terroriste et peut s’y opposer, mais les terroristes sont normalement salafistes (à part les mercenaires et autres opportunistes). Sa strict orthodoxie permet de manipuler plus facilement d’éventuelles recrues.

    1. Le salafisme en occident est par ailleurs une hérésie; lorsqu’on applique le coran et la sunna à la lettre, sans interpretation, sans contextualisation, on applique alors la hijra.

      1. Tout le monde n’a pas la capacité physique et financière de faire la hijra

      2. Le Coran et la Sunna doivent au contraire être mis en pratique en suivant l’interprétation des compagnons et non pas à la lettre…
        Cela nécessite des études religieuses…
        Si tout le monde suivait le Coran à la lettre sans étudier … tout le monde pratiquerait selon ce qu’il a compris…

      3. « on applique alors la hijra »
        Oui. D’ailleurs si l’islamophobie continue à grimper, c’est tout simplement le choix de l’exil pour certains, sans forcément être salafiste et sans forcément rechercher un islam rigoriste ou un pays musulman. C’est d’ailleurs le but avoué de certains qui mettent la pression pour pousser les musulmans à partir. Pressions qu’ils mettent peut-être à cause de la non volonté du gouvernement de s’occuper des problématiques migratoire, une sorte de solution pour pallier à cette non prise en compte et empêcher d’autres musulmans de venir qui penserait que la France est devenue trop islamophobe.

    2. Voici dans quelles situations sont la plupart des gens…malheureusement :
      >Soit ils font du copier-coller : C’est à dire, ils ont vu des reportages, lus des articles sur ce sujet puis copient tout simplement leur propos tout bêtement…tel un perroquet…sans être sur que ces propos soient vrais…l’homme se doit d’être plus intelligent que ça
      >Soit ils font des commentaires liés à leur avis personnels : C’est a dire, qu’ils disent ce qu’ils pensent, ce qu’ils ont vus ou vécus dans leur vie (Exemple : Un homme parle avec un autre homme qui se dit salafi et il avait une certaine violence dans ses propos…Et voila que cette personne intègre dans sa tête une image du salafisme issue de cet homme). Ne pas oublier une règle IMPORTANTE : L’Islam est parfait mais le musulman n’est pas parfait (sauf le prophète mohamad que la paix et la prière soient sur lui)

      La plupart des gens n’étudient donc pas le sujet.
      Que veut dire wahabisme ?
      Qui est donc cet homme ?
      Qu’a t il fait ?
      Pourquoi est-il est connu ?

      Que veut dire salafisme ?
      Pourquoi utiliser le mot « salafi » ?

      Que veut dire terrorisme ?
      Qui sont-ils ?

      Par conséquent, dû au manque de science sur le sujet et au suivi aveugle des médias, beaucoup de gens mélangent tout…
      Ils disent donc wahabisme = Salafisme = Terrorisme

      Je vais quand même prendre le temps d’expliquer très brièvement les termes…
      Wahabisme = Le wahabisme dans l’islam n’existe pas !!!
      Ce mot fait référence à l’imam mohamed ibn abdel wahab , il est un grand savant musulman né en 1703 et Il n’est venu ni avec une nouvelle religion, ni avec une nouvelle doctrine. Pourquoi est-il connu ? Car il est celui qui a crée, avec le gouverneur de l’époque mohamed ibn saoud, l’arabie saoudite que l’on connaît.
      Cet homme a donc passé sa vie a étudié l’islam, le mettre en pratique et le transmettre.

      Salafisme = Ce terme vient du mot « salaf » = les salafs sont les 3 premières générations après le prophète mohamed (que la paix et la prière soient sur Lui). On y trouve les compagnons du prophète mohamad (que la paix et la prière soient sur lui), ce sont les meilleurs hommes après les prophètes (mohamad, abraham, jésus…) car ils ont vécus aux côtés du prophète, ils ont tout appris de lui directement sans intermédiaire, ils l’ont vu, ils l’ont écouté. Le prophète lui même a fait l’éloge de cette génération.
      Salafi ou Salafite = Une personne qui suit les salafs , une personne qui suit les compagnons du prophète
      Pourquoi se dire salafi et pourquoi vouloir suivre les compagnons ? Car ce sont ces hommes qui ont compris cette religion, ce sont ces hommes qui ont vus comment le prophète pratiquait sa religion, ce sont ces hommes qui on été les élèves du prophète, ce sont ces hommes qui ont compris l’interprétation du Coran.
      Pourquoi ne pas se contenter de dire « Je suis musulman et je suis (suivre) le prophète » ?
      Car cela ne suffit pas ! La personne qui suit le prophète sans suivre les compagnons va interpréter le Coran ainsi que les paroles du prophète à sa FACON.
      Il est donc obligatoire de suivre les compagnons car eux ont compris cette religion, on doit donc suivre leur explication, leur interprétation.

      Suivre les compagnons = Cela veut dire automatiquement et directement sans même le rajouter, suivre le prophète (que la paix et la prière soient sur lui)

      Terroristes = Ce sont des gens qui disent « Nous sommes musulmans, nous suivons le prophète, nous obéissons à Allah… »mais appliquent l’islam a leur FACON, selon leur passion leur désir leur envie, interprètent le Coran comment le veut leur raison et leur tête…
      Pourquoi ? Car ils ne suivent pas les compagnons ! ils ont délaissé l’interprétation des compagnons !
      Résultat : voici comment ils agissent : »Allah a dit ça dans le Coran…OK et bien je pense que ca veut dire ça…Donc on va tuer tout le monde, on va faire ça et ça… Vous voyez dans quelle égarement cela peut mener.

      Après cette briève explication voyez vous un lien entre le salafi et le terroriste ??!! Il n’y en a AUCUN le terrorisme est loin très loin des préceptes et des fondements de l’islam, il fait acte de violence, crimes…L’islam se désavoue d’eux
      Après cette briève explication peut-on se dire wahabite ? Non, on doit suivre le prophète (que la paix et la prière soient sur lui) et ses compagnons, mohamed ibn abdel wahab fut un très grand savant et nous apprenons notre religion à travers tout plein de savants dont lui.
      Mais si quelqu’un lui posait la question à son époque : « Toi tu suis quel groupe ? » Il répondrait : je suis le Coran et la tradition du prophète mohamad avec la compréhension des salafs (=compagnons) ! il ne dirait pas je suis wahabite.

      Pourquoi trouve t on plusieurs groupes dans l’islam ?
      Car chacun a délaissé la compréhension des compagnons, résultat : chacun fabrique sa religion comme il le veut, chacun applique le Coran comme il le pense…
      Les soufis par exemple n’appliquent pas l’islam comme le prophète l’a appliqué mais inventent des choses, rajoutent des choses à l’islam en considérant que ce sont des bonnes choses…. Ceci est une erreur ! Pourquoi ? Car le prophète nous a TOUT montré et c’est même pour cela que Allah l’a envoyé.
      Les soufis ne suivent pas les compagnons et c’est pour cela qu’ils sont comme beaucoup d’autre groupe sur un chemin mené par les idées, les pensées des hommes…alors que le chemin est unique, il n’y a qu’un seul bon chemin, il n’a qu’un seul islam…Le prophète l’a décrit très clairement

      1. Je vais recadrer mon propos. Comme le dis Tarik Ramadan, tous les musulmans sont salafistes. La problématique du salafisme tel qu’on le définit, c’est qu’il ne reconnait aucune des 4 écoles. ça en devient ni plus ni moins qu’une secte. Comme les témoins de Jéhovah.

      2. « le chemin est unique, il n’y a qu’un seul bon chemin, il n’a qu’un seul islam »

        C’est marrant parce que c’est exactement ce que pense tous les courants de l’islam, mais aussi tous les courants du judaïsme, tous les courants du christianismes, tous les courants du socialisme (on me dit que ce n’est pas une religion…).

        Votre discours est le même que celui des terroristes : mon chemin est le seul vrai chemin. Sauf que vous allez nécessairement rencontrer des gens qui ne seront pas d’accord. Et là, vous faites quoi ? Les terroristes ont simplement choisi la manière forte pour imposer le « seul vrai chemin ».

        1. le serpent se mord la queue, on en sortira jamais, le vivre ensemble est une utopie et la Libanisation guette tous ceux qui persistent dans cette idée incompatible par nature .

          1. Libanisation ou Syrianisation …

          2. « le vivre ensemble est une utopie »
            Lorsque nos structures nous poussent plus vers un système d’opposition perpétuelle que vers le vivre ensemble, je suis d’accord avec vous. Mais la faute à qui et à quoi ?

      3. Pouvez-vous donc nous expliquer pourquoi dans le coran on peut très clairement dessiner 2 parties: la partie pré-médine (liberté, amour et paix) et la partie post-médine (violence, mort, méchants faux musulmans)?
        Car cette organisation m’interpelle au plus haut point. Comment peut-on dire d’un livre sacré si il est aussi bourré d’incohérences qu’un programme de nos politiciens? Comment dire qu’il n’existe qu’un seul chemin alors qu’on trouve autant de mots d’amour que de haine?
        Le coran me fait penser à la version islamique de l’ancien et nouveau testament concentrés dans un seul livre.

        1. @Koris
          Il est faux de dire que les sourates liées à l’époque de Médine ne parlent que de guerre et de violence. Elles parlent entre autre de guerre et de violence à cause du contexte historique, mais pas que. Elles abordent aussi ces violences dans le but de limiter la barbarie au sein de la barbarie, donc rien d’incohérent si l’on prend en compte l’ensemble.

      4. Oui, mais quelques précisions.

        Il y a bien sûr deux principaux types de salafisme, le quiétiste et le révolutionnaire (qui est celui des terroristes). Le salafisme révolutionnaire trouve que les quiétistes ne comprennent rien et inversement. De même que la wahhabisme d’origine n’est plus celui pratiqué de nos jours dans les pays du Golfe. mais il y a clairement des affinités entre ce wahhabisme et le salafisme.

        Ensuite suivre les Compagnons et donc le Prophète peut être interprété de plusieurs façon. Pour un salaf suivre les Compagnons peut revenir à se vêtir comme eux et manger des dattes parce que le Prophète mangeait les dattes. Pourquoi pas, mais l’on retrouve justement dans cette approche cette vision jugée littéraliste et attribuée au salafisme.

        De là une question, que veut dire suivre les Compagnons et le Prophète ? Est-ce que c’est s’habiller comme eux, ou bien reprendre la philosophie du Prophète si l’on se base sur ces actes. Notamment :

        Muhammad a voulu civiliser la société de son époque.
        Il a fait des guerres en utilisant son droit à la légitime défense et en se prenant aux responsables
        Il a cohabité de manière pacifique avec des communautés juives, chrétiennes, païenne et homosexuelles (les Mukhannathuns)
        Il a toujours préféré les voies diplomatiques à la violence, il est rentré de cette manière à la Mecque
        Il a contribué à civiliser la société de son époque
        Il a permis l’unification des différentes tribus arabes

        Donc qu’est-ce qui est le plus important, se vêtir comme à l’époque en suivant une vision littéraliste ? Ou alors suivre l’exemple de Muhammad en se basant sur ces actes indépendamment de l’époque, donc de ce qu’il a fait dans l’absolue et qui transcende les époques ? En d’autres terme, la Volonté de Dieu est-elle que les hommes s’habillent comme à l’époque du Prophète, ou bien de civiliser la société de leur époque, quelle que soit l’époque ?

        Bien sûr je ne fait que poser les questions et je n’attend pas à ce qu’elle trouve une réponse dans ce fil de commentaire. Tout comme tout le monde a le droit de vivre comme il l’entends tant que cela ne nuit pas aux autres.

        1. LeTurcCpbl
          Salafiste révolutionnaire ou salafiste terroriste
          2 termes incompatibles concernant leur définition religieuse mais mis ensemble de nos jours par la plupart des gens pour mettre tout le monde dans le même sac.
          Merci de faire une étude et une analyse de ces 2 termes :
          Salafiste = Celui qui suit les salafs (compagnons du prophète)
          Terroriste = Un groupe qui est apparu (sous le nom de khawarij) à l’époque des compagnons.
          Leur croyance et leur chemin est basée sur 2 principales règles :
          -Déclarer de mécréant toute personne qui ne fait pas parti de son groupe qu’il soit musulman, chrétien ou juif.
          -Tuer toute personne mécréante (mécréante selon la 1ere règle). Se retourner contre les gouverneurs, présidents car ils n’appliquent pas la charia (loi islamique) et qu’ils sont donc tous mécréants qu’il soit musulman, chrétien ou juif. (ce que l’on peut voir de nos jours en syrie…)
          Ces 2 règles n’EXISTENT pas en ISLAM, ce sont des règles qui ont été inventées par des hommes mauvais qui mènent au chaos, à la destruction, à l’injustice à la violence…choses que l’islam se désavoue totalement.
          Au contraire, en Islam il est interdit de tuer un innocent qu’il soit musulman, chrétien ou juif…
          En Islam, il est interdit de tuer les femmes et enfants en période de guerre…
          Les compagnons étaient donc déjà en CONTRADICTION TOTALE avec ces personnes là (khawarij = terroristes).
          Aujourd’hui les salafiste suivent les compagnons, comment pourrait-il être terroristes ???!!!
          Concernant wahabisme :à réponse c’est que ça ne veut rien dire du tout.
          Pour répondre à la question : Que veut dire suivre les compagnons et le prophète ?
          La réponse est : Les suivre dans la croyance, les paroles, les actes, le comportement
          Ou on peut dire aussi : Les suivre intérieurement et extérieurement
          L’objectif étant de les prendre en exemple dans ce que je viens de dire.
          Les gens qui disent : « Lui il porte la barbe et se vêtit comme le prophète lui c’est un salafiste (une personne qui suit les compagnons et le prophète» Réponse : Ceci est faux ! Pourquoi ? Parce que ce n’est pas l’habit qui confirme et qui montre que l’on suit les compagnons. Comme je l’ai dit, il faut les suivre dans la croyance (Croire en Allah , en tous ses messagers, aux anges…) ; les suivre dans les actes (faire la prière, donner l’aumône, faire le jeune, , faire le pèlerinage…) les suivre dans le comportement (Avoir un bon comportement avec ses parents, ses voisins, les chrétiens, les juifs, montrer de la douceur, de la gentillesse, sourire…).
          Pourquoi n’avoir pas cité la barbe et l’habit ?? Cela entre dans la catégorie « Actes » mais pourquoi ne pas l’avoir marqué ? Car ce n’est pas la 1ere chose que le musulman doit apprendre et faire lorsqu’il devient musulman !!! Je veux dire par là qu’il y a des ordres de priorité et d’importance dans l’Islam…
          Il doit commencer avant tout par la croyance, ensuite la prière, ensuite l’aumone…ensuite l’objectif du musulman c’est de toujours avancer et d’être le plus proche du prophète donc biensur que le musulman va porter la barbe, se vêtir comme lui…Car il y a un bien dans cela ! Pourquoi un bien ? Car le prophète ainsi que les compagnons l’ont fait ! Et ce qu’ils ont fait provient d’Allah le Parfait le Sage Celui qui fait toute chose avec Sagesse et Science…
          La mise en pratique est fonction de la foi. Certains vont pratiquer beaucoup de choses et d’autres moins…Le plus important c’est d’être sur une bonne base, une bonne croyance et faire les 5  piliers de l’islam.
          Beaucoup de gens pensent que l’islam se pratique en fonction de la période à laquelle on vit…
          Résultat : Il y a l’islam du 15e siecle, celui du 16e…Celui du 21e …Au final chacun personnalise sa religion, prends ce qu’il veut et délaisse ce qu’il veut et on se retrouve avec combien d’islam ??!!! Une infinité alors Qu’Allah a envoyé un seul Islam et cela depuis la création du 1er homme (Adam)
          Et oui Abraham Moïse et Jésus étaient musulman !! Pourquoi ? Car être musulman veut dire adorer Allah et lui seul
          Le fait de se vêtir comme le prophète est un acte d’adoration…mais ce n’est pas en soi la preuve du suivi du prophète.
          Car tout le monde peut s’habiller comme cela et se faire passer pour un salafiste ou même un musulman.
          Si tu croises une personne dehors avec la barbe et l’habit traditionnel, vas-tu dire qu’il est musulman ? Oui car cette image te renvoie à l’islam …mais as-tu la preuve qu’il est musulman ? NON !
          Cet habit aujourd’hui renvoie à l’image des salafiste c’est-à-dire des compagnons et du prophète, mais ou est la preuve qu’il en est un ?
          Les terroristes portent la barbe et s’habille d’un habit traditionnel…mais je vous assure qu’il n’ont que l’apparence …et que sur les points évoqués avant comme la croyance, les actes le comportement ils sont très très loin de l’islam.
          Peut on etre salafiste sans barbe et sans habit traditionnel ? Oui car tout le monde a des défauts et personne ne peut suivre PARFAITEMENT le prophète
          Peut on etre non salafiste avec la barbe et l’habit traditionnel ? Oui la preuve avec les terroristes

          1. Bonjour,

            « Salafiste révolutionnaire ou salafiste terroriste »
            Non, je fait la différence entre les quiétistes et les « révolutionnaires » (djihadistes). Et oui, les terroristes se réclament d’une branche du salafisme, difficile de le nier, et je ne met pas tout le monde dans le même sac. J’ai été amené à côtoyer des salafistes, je sais de quoi je parle. Je rajoute aussi le salafisme réformiste si l’on veut couper les cheveux en quatre :
            http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/29/01016-20150629ARTFIG00238-le-salafisme-un-terme-qui-regroupe-plusieurs-courants-religieux.php

            Ensuite déterminer si les terroristes sont de vrais salafistes ou non, ou encore savoir si ceux qui portent la barbe sont salafistes reviendrait à jouer sur les mots. Toutefois, et pour ce qui est de la barbe, vous n’êtes pas sans savoir que les salafistes la portent avec la moustache rasée. De même que ceux qui s’apprêtent à commettre des actes délictueux évitent d’avoir une apparence rigoriste. Ce qui me fait « marrer » lorsque l’on contrôle au faciès des hommes en djellaba, ou encore que tout le monde regarde avec apréhension des personnes habillés de manière « rigoristes », ou vus comme tel, dans les transport en commun.

  2. FLO
    Les salafis ne reconnaissent aucune des 4 écoles !
    C’est faux ils sont ceux qui s’attachent le plus à eux , la preuve en est que les savants ne cessent de citer les paroles de l’imam ahmed, malik, chafi et abou hanifa Ces 4 imams sont des exemples au niveau de leur science de leur comportement…
     
    RAMBO
    Dire que l’on suit le bon chemin et le faire sont 2 choses différentes.
    Je suis d’accord avec vous que tout le monde prétend suivre le bon chemin, tout le monde prétend aimer et suivre le prophète (que la paix et la prière soient sur lui)…mais en réalité qui sont ceux qui le suivent vraiment ??
    Toutes les sectes de l’islam prétendent suivre le prophète et pratiquer le vrai islam !! mais ou sont les preuves de leur pratique ? ou sont les preuves de leur soi disant amour pour cette si belle religion ???
    Entre les terroristes qui tuent des innocents, font des attentats suicides…des choses qui ne font pas partie de l’islam (pourquoi ? car le prophète lui-même n’a ni fait ces actes ni encourager à les faire)
    Entre les soufis qui ont inventé toutes sortes de croyances et d’actes qui ne font pas partie de l’islam (car le prophète ne nous a pas dit de les faire)
    Allah a envoyé le messager pour transmettre un message. Ce message est unique et ne laisse aucune place à l’ajout, à la diminution , aux changements…
    Evidemment tout le monde prétend être sur le vrai et sur le bon chemin !
    Exemple : Je veux gagner de l’argent
    MR X : « Je vais aller cambrioler une banque »
    MR Y : « Je vais faire la manche du matin jusqu’au soir »
    MR Z : « Je vais aller travailler »
    Les 3 personnes estiment et prétendent qu’ils choisissent la meilleure solution ,qu’il emprunte le bon chemin donc les choix sont liées aux personnalités…Mais en fin de compte il existe bel et bien LA REGLE pour savoir qui est dans le vrai et qui est dans le faux : Une règle Morale, Humaine… qui dit qu’il faut travailler pour gagner de l’argent même si les cambrioleurs vont rester sur leur position…
    Concernant l’islam, tout le monde va dire j’aime et je suis le prophète … mais la REGLE c’est quoi ? Est-ce que tu suis vraiment le prophète ? Est-ce que tu le prends pour exemple dans tous les domaines tels que la croyance, les actes, le comportement…
    La REGLE c’est le Coran et la Sunna ;
    Demande au terroriste qui se dit suivre l’islam une preuve pour ce qu’il fait…il n’aura aucune preuve issu du Coran et de la Sunna…Il se contentera de dire que Allah a dit cela dans le Coran et l’appliquer selon ce qu’il veut, ce que son faible cerveau dénué de science a compris.
    Demande aux autres gens des autres groupes pourquoi faites vous ça ? Le prophète ne l’a pas fait ! Pourquoi faites le vous ? Est-ce que Allah vous a recommandé de faire cela ?! Ils ne trouveront aucune réponse sauf des paroles telles que : « oui mais il y a un bien dans cela, il n’y a pas de mal a rajouter cela dans la religion… »
    KORIS
    Avez-vous lu le Coran en entier ?
    Si oui soit vous n’étiez pas concentré, soit vous n’avez lu le Coran que pour chercher les défauts afin d’émettre des critiques (Chose qui est impossible=trouver des défauts).
    Si non je vous invite à le lire du début jusqu’à la fin avec une bonne intention qui est celle de découvrir et rechercher le bien et le vrai.
    De milliers de non musulmans se sont convertis à l’islam en ayant seulement lus le Coran…Car ils l’ont lu avec Cœur Ouvert et méditation…
    La personne qui lit le Coran avec un Cœur ouvert va trouver de l’apaisement, de la sérénité, de la cohérence, de la compréhension, de l’amour pour Allah, de la joie…
    Mais la personne qui souhaite lire avec un cahier à coter pour noter toutes les incohérences, toutes les remarques, toute chose mauvaise…va sans doute trouver des choses qui lui paraitront incohérentes ou mauvaises en raison  de son manque de concentration et de plus car elle sortira le passage de son contexte…
    Par exemple : Certains versets abrogent d’autres versets, ou certains versets expliquent d’autres versets…c’est une science qui doit être apprendre et maîtrisée..C’est un tout, il faut tout prendre et ne pas noter les passage en les isolant (par exemple : Allah dit qu’il faut tuer les chrétiens …waaa quelle religion !!! ceci est un exemple d’un verset qui n’a pas été compris et qui été lu sans compréhension du contexte…
    Exemple :
    Je te dis : Tue la personne qui est en face de toi
    Ta réaction : Tu es fou !!!
    Si je te dis : Tue la personne qui est en face de toi car nous sommes sur le champ de guerre et qu’il faut vaincre l’ennemi, cet ennemi qui nous a fait tant de mal, a tué nos familles,…
    Le contexte a changé et l’approche n’est plus la même.
    La compréhension du Coran nécessite des études religieuses…surtout concernant les versets qui peuvent prêter à confusions.
     
     

    1. Un ouvrage ne peut pas être « parfait » et uniquement compréhensible selon un contexte. Si un livre a besoin d’un contexte pour avoir du sens c’est qu’il est confus, incomplet ou mal écrit.

      1. Amandine T
        Pourquoi Le Coran est parfait ? Car il vient d’Allah qui lui est PARFAIT. Le Coran n’a pas été crée par l’homme, ce n’est pas le prophète (que la paix et la prière soient sur lui) qu’il l’a crée ou inventé.
        C’est un livre qui vient d’Allah, ce n’est donc pas un livre comme les autres, ce n’est pas un livre que l’on bouquine au même titre que les livres écris par les hommes.
        Le Coran est d’une perfection, d’une précision et d’une beauté indescriptible…Seules les personnes douées de science, de sagesse peuvent comprendre les sens qui portent à confusion…
        Ces personnes étaient les compagnons…ainsi que tous les savants après eux jusqu’à aujourd’hui…
        Si toute personne pouvait comprendre le Coran dans son intégralité sans étudier et sans revenir aux paroles des compagnons, personne n’étudierais et il serait difficile de prouver que ce livre est extraordinaire…
        Nous à notre niveau, on va être touché par le sens GENERAL du Coran, on va comprendre le sens général du Coran son message principale les valeurs principales ,mais il est OBLIGATOIRE de revenir aux paroles des compagnons pour comprendre certains passages qui porte à confusion et ambigüité. Pourquoi OBLIGATOIRE ? Car chacun comprendrai à sa sauce et pratiquerait sa religion à sa sauce…il existerait combien d’islam ? Chaque personne dirait « Moi je pense que c’est comme ca et voila… » C’est ce que l’on voit de nos jours avec tous les groupes…

        Le problème de la plupart des gens n’est pas de croire en Allah, car même les chrétiens ou les juifs croient en Allah (même s’il donne peut être d’autre noms.mais en fin de compte ils croient en un créateur en quelqu’un qui dirige cet univers à l’organisation minutieuse parfaite et extraordinaire, choses que les scientifiques ne renient pas…) mais le problème est d’accepter de se soumettre à Allah en suivant le dernier des prophète Mohamed(que la paix et la prière soient sur lui).
        Nous musulmans croyons en Moïse et Jésus (que la paix soit sur eux) , nous les aimons même plus que les chrétiens et les juifs .pourquoi ? Car nous suivons leur chemins.
        Jésus (que la paix soit sur lui) a dit à son peuple de nadorer que Allah,certains l’ont suivi d’autres non et ont commencé a l’adorer lui alors qu’il avait ordonner d’adorer Allah.a chaque fois que vient un messager celui ci est le seul que l’on doit suivre..lorsque Jésus est venu on devait suivre Jésus et non Moïse..lorsque Mohamed(que la paix soit sur lui) Est arrivé il est désormais plus possible de suivre Jésus…
        La particularité de Mohamed c’est qu’il est le dernier des messagers. Il est donc obligatoire à toute lhumanite de le suivre.

         Chose que beaucoup de gens ne veulent pas par orgueil, par peur des réactions des familles…

      2. @Lamande
        Difficile de ne pas contextualiser un texte religieux qui date de 1 400 ans, idem pour tous les textes des différentes religions qui remontent à des milliers d’années. Sinon il y a toujours les romans de gare qui ne nécessitent pas de grand efforts intellectuels pour être aborder. De là à dire que ces romans sont parfaits …

    2. Ça c’est parler pour rien dire . Je ne sais même pas si vous arrivez à être d’accord avec vous même sans utiliser le mensonge!! Gardez les pour vous.

      1. Équilibre

        Les messages que j’ai posté ont un seul objectif : éclaircir,expliquer des choses qui portent à confusion aujourd’hui.

        Je trouve votre message incompréhensible, vide de sens et non pertinent.
        Je ne vous répond pas directement pour polémiquer ou débattre ou contreattaquer à votre critique…je vous répond seulement pour pouvoir comprendre votre propos.
        Je n’arrive pas a être d’accord avec moi même ? Pourquoi donc ? Sur quoi vous vous basez pour dire cela ?
        Des mensonges ? Merci de me montrer les mensonges

        Merci d’éclaircir votre message car en le lisant comme ça…et sans vouloir vous offenser je trouve que « c’est parler pour rien dire »

        1. Parce que vous essayez par la torsion d’esprit de convaincre que ça serait une chance que la France deviennent musulmane. Alors que si vous êtes ici c’est justement pour vivre selon d’autres rites..

  3. Question Turquie, ce pays est devenu une honte :

    https://www.indexoncensorship.org/2016/09/can-dundar-wife-come-back-shes-gone

    Il n’est pas étonnant qu’ils s’en prennent à Fethullah Gülen.

Les commentaires sont fermés.