Laïcité : le faux débat du fait religieux en entreprise

Publié Par Johan Honnet, le dans Entreprise et management

Par Johan Honnet.

Laïcité : le faux débat du fait religieux en entreprise

Musulman – Crédits : Hernán Piñera via Flickr (CC BY-SA 2.0

À l’occasion d’une interview au Figaro Magazine en date du 27 août 2016, Nicolas Sarkozy a proposé d’étendre l’interdiction du voile musulman jusque dans les entreprises privées. Cette énième déclaration illustre la tentation tenace de bannir le fait religieux de l’entreprise et la crispation entourant cette question. Serpent de mer des crispations identitaires, comme ont pu l’illustrer certains débats consécutifs à la loi relative au travail, à la modernisation du dialogue et à la sécurisation des parcours professionnels, familièrement appelée loi Travail ou loi El Khomri.

En effet, certains ont pu s’émouvoir de lire dans le rapport Badinter, puis dans le projet de loi Travail que le salarié était libre de manifester ses convictions en entreprise, y compris religieuses, y voyant là un danger pour la laïcité et le bon fonctionnement des entreprises.

Un problème de définition : liberté religieuse et laïcité en entreprise.

La première chose à faire, quand on souhaite aboutir à une meilleure compréhension d’un problème, est de commencer à se mettre d’accord sur le sens des mots utilisés.

La liberté religieuse ne se borne pas à la seule liberté de croire ou de ne pas croire. Elle implique nécessairement une certaine extériorisation des convictions, qu’il s’agisse de l’exercice d’un culte ou de l’expression individuelle de ses convictions. Si un lecteur s’émeut de ce qu’il vient de lire, qu’il pense donc à la liberté politique : elle ne se borne pas à la simple liberté de penser mais implique la possibilité d’exprimer ses opinions politiques, y compris en public,  de se réunir avec des personnes partageant les mêmes convictions politiques et éventuellement d’afficher des signes de ralliement politique, qu’il s’agisse de drapeaux, de pin’s, de symboles…

La laïcité est une caractéristique des institutions politiques sécularisées. Les institutions politiques laïques sont indépendantes des institutions religieuses et neutres vis-à-vis du fait religieux en lui-même (ce qui permet de distinguer la laïcité de l’athéisme). Principe d’indifférence de l’État, la laïcité est également la garantie que l’État assure la liberté de culte1. La laïcité a donc un champ d’application limité : elle concerne l’État et, plus généralement, toute personne chargée d’une mission de service public.

Définition du problème : que doit faire l’employeur pour restreindre le fait religieux en entreprise ?

L’employeur n’est en rien démuni face au fait religieux. En effet, outre le principe de non-discrimination2, le droit du travail français précise déjà très clairement la place des libertés des salariés dans l’entreprise : l’employeur ne saurait apporter aux droits des personnes et aux libertés individuelles et collectives de restrictions qui ne seraient pas justifiées par la nature de la tâche à accomplir ni proportionnées au but recherché3. Les libertés individuelles en cause englobent naturellement la liberté religieuse.

Loin d’être contraignantes, ces règles permettent à l’employeur de restreindre la liberté religieuse à chaque fois que la chose est objectivement justifiée. Ainsi, l’employeur peut tout à fait sanctionner un salarié :

  • refusant d’exécuter sa prestation de travail pour des raisons religieuses (par exemple, un boucher refusant de toucher de la viande de porc4, mais ce serait vrai également d’une personne quittant son poste ou arrêtant les machines afin de partir prier) ;
  • refusant de respecter les règles de sécurité et d’hygiène au travail (par exemple un machiniste refusant de raser sa barbe alors qu’il travaille sur des machines dangereuses, ou un salarié refusant le suivi médical obligatoire au motif que le médecin est du sexe opposé) ;
  • tentant d’imposer ses convictions à autrui, par exemple un formateur qui profite de sa position pour tracter pour les Témoins de Jéhovah, la Manif pour Tous, la mosquée du quartier ou pour son candidat politique favori.

Sur ce dernier point, il faut relever que seul le prosélytisme peut être sanctionné. Ainsi, doit être annulé le règlement intérieur qui interdisait, de manière générale et absolue, « les discussions politiques ou religieuses, et d’une manière générale, toute conversation étrangère au service »5 : une telle mesure n’est pas proportionnée au but recherché et revient à la négation pure et simple des libertés religieuses, politiques et d’expression.

Certes, tout ceci est bien beau, penseront certains in petto, mais quid du principe de laïcité ? Ce principe ne s’applique pas aux entreprises privées : la Cour de cassation a dû le rappeler dans son communiqué relatif à l’arrêt Baby Loup du 25 juin 2014.

Le seul problème des entreprises est donc de réussir à identifier les éléments objectifs leur permettant de limiter à juste titre la liberté de leurs collaborateurs. Une tâche parfois difficile, mais pas insurmontable, qui ne justifie pas une quelconque intervention législative.

La laïcité, un vœu pieux pour 2017

De nombreuses questions auraient pu être abordées, de la guerre des crèches au restaurant d’entreprise en passant par l’Europe. Elles ne le seront pas, faute de temps et de place. Les débats autour de ce sujet sont infinis. Cet article ne l’est pas.

À ce stade, il ne me reste donc plus qu’à exprimer qu’une chose : mon souhait que chacun saura distinguer ce qui relève de l’expression, peut-être jugée déplaisante, de convictions religieuses et ce qui relève du prosélytisme abusif. La préservation d’un équilibre entre liberté religieuse et bon fonctionnement de l’entreprise est à ce prix.

  1.  Rappelons que la loi du 9 décembre 1905 pose à son article 1er que « la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. »
  2.  Article L.1132-1 du Code du travail.
  3.  Article L.1121-1 du Code du travail.
  4.  Soc. 24 mars 1998, n°95-44738.
  5.  CE, 25 janvier 1989, n°64296.
  1. Comme personne ne « saura distinguer ce qui relève de l’expression, peut-être jugée déplaisante, de convictions religieuses et ce qui relève du prosélytisme abusif.  »

    Alors,  » le règlement intérieur qui interdisait, de manière générale et absolue, « les discussions politiques ou religieuses, et d’une manière générale, toute conversation étrangère au service »5″ est dans la pratique applique.

  2. Désolé, mais ceci n’est qu’un article écrit peu-être par un expert juriste, mais sa simple lecture, loin de nous convaincre, nous pousse plutôt à croire que nous sommes à l’aube d’une ère de conflits juridiques importants dans le monde du travail.

    La loi Napoleon sur la distinction du public et du religieux était amplement suffisante pour gérer cette question, et avait fait ses preuves avec les catholiques, protestants juifs juifs, et avait permis de régler le problème.

    Le simple fait « d’autoriser » l’entrée de la religion dans le monde du travail est une ineptie indigne d’un pays moderne et libre, le retour de l’obscurantisme du moyen âge, et la porte amplement ouverte aux juristes et autres adorateurs de l’argutie sémantique, qui encombreront les tribunaux et les détourneront de leur fonction régalienne, assurer la sécurité des français.

    Sans oublier bien sûr que « respecter l’expression de la liberté religieuse » dans le monde du travail revient à respecter les pratiques religieuses journalières, prières 5 fois par jour, cantines multiples et séparées, autorisation de la burka ou autre, postes de travail différenciés et séparés, non-interchangeables entre hommes/femmes, et à terme imposition du repos dominical pour le vendredi.

    Ceci n’est pas de la spéculation, mais uniquement l’application quotidienne des règles de vie des musulmans, telle que définie par cette religion, en attendant la reconnaissance de la polygamie (déjà en cours en Italie).

    Et je n’ose aborder la question des autres religions tout aussi respectables, hindouisme, bouddhisme, etc… il semble qu’on soit partis dans un drôle de cirque médiatique.

    Bref, bon courage à nos entrepreneurs, déjà victimes du syndrome syndical fran!ais de la grève à outrance pour le respect et l’amélioration des droits acquis.

      1. Je pense que les exemples de pays « moderne et libre » en question étaient plutôt la Chine, la Corée du nord, le Cambodge…

    1. Je n’ai pas lu le même article alors. L’auteur n’écrit rien de tout ça et je suis d’accord avec lui pour penser que les textes actuels, déjà surabondants, suffisent à gérer les situations. Avec une bonne louche de bon sens, une denrée rare en ce moment.

    2.  » Sans oublier bien sûr que « respecter l’expression de la liberté religieuse » dans le monde du travail revient à respecter les pratiques religieuses journalières, prières 5 fois par jour, cantines multiples et séparées, autorisation de la burka ou autre, postes de travail différenciés et séparés, non-interchangeables entre hommes/femmes, et à terme imposition du repos dominical pour le vendredi.  »

      Ce n’est pas un problème quand cela reste à l’appréciation de l’employeur. Et l’appréciation de l’employeur c’est aussi le droit d’ interdire toute référence à la religion sur le lieu du travail. Si l’employeur permet à ses employés musulmans de prier 5 fois par jour je ne vois pas en quoi l’état devrait lui en interdire le choix. ( Je parle bien dans mes commentaires d’entreprises privées ).

      D.J

    3. En cours en Italie ?..
      Pincez moi …je rêve..vite ou se trouve cette info?

  3. « En effet, outre le principe de non-discrimination, le droit du travail français précise »

    C’est là que se situe le cœur du problème, trop de libéraux oublient que le droit de discriminer est absolument fondamental dans une société libérale, que ce soit dans le client d’un bar, d’un commerce, ou l’employé d’une entreprise.
    En effet laisser les portes d’un pays ouvertes tout en FORÇANT les habitants à interagir avec les nouveaux arrivants s’apparente à du fascisme …

    1. « trop de libéraux oublient que le droit de discriminer est absolument fondamental dans une société libérale, que ce soit dans le client d’un bar, d’un commerce, ou l’employé d’une entreprise. »

      Etes vous en train de legitimer la discrimination a l embauche sur critères ethniques, genre, age?

      « En effet laisser les portes d’un pays ouvertes tout en FORÇANT les habitants à interagir avec les nouveaux arrivants s’apparente à du fascisme … »

      A partir de combien de temps, on n est plus « nouveaux arrivants »?

      1. Tout à fait je légitime la discrimination à l’embauche sur critère ethnique, genre, corpulence, humeur du jour du patron ou que sais-je, je légitime le même droit pour les commerçants vis à vis de leurs clients ect c’est un aspect fondamental du libéralisme.

        « A partir de combien de temps, on n est plus « nouveaux arrivants »? »
        C’est ni à vous ni à moi de le savoir, le marché s’en charge: si une communauté voit toutes les portes se fermer devant elle tandis qu’une autre au contraire est accueillie à bras ouverts, chacune en tirera les conclusions qui s’imposent.

        Pour résumer mon propos: Interdire les discriminations (=forcer les gens à interagir) c’est « casser le thermomètre » rien de plus, et on sait tous combien; dans quel domaine que ce soit; casser le thermomètre est voué à l’echec.

        1. « Tout à fait je légitime la discrimination à l’embauche sur critère ethnique, genre, corpulence, humeur du jour du patron ou que sais-je, »

          La discrimination sur critères ethnique age genre etc…est un délit.

          Merci de ne pas en faire l’appologie.

          PS: Seriez vous capable de légitimer la discrimination sur critères ethnique, genre, age etc…devant un juge…Si tel est le cs merci d indiquer vos nom, prénom et ville.

          1. C’est un délit tout comme fumer un pétard ou planter de la weed est un délit …
            Gare à ne pas confondre la loi et la morale, surtout dans nos dictatures douces ou le plus fou des délit: le délit d’opinion prospère de manière très inquiétante…

            http://www.wikiberal.org/wiki/Discrimination

            1. @lepef32

              cout de la discrimination = 10 milliards d euros.

              http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-142181-les-discriminations-plombent-le-pib-de-10-milliards-deuros-par-an-1168666.php

              Vous participez a ce cout. Vous êtes donc un problème pour la nation et…la république.

              PS si c est juste un souci de morale, j attends vos coordonnes.

              1. Ouch, un article des echos basé sur un rapport du « think tank different », machin dont l’égérie est Virginie Martin qui se définie politologue de gauche et spécialisée dans « le genre ». On sent tout de suite la rigueur économique. J’ai cherché un moment ce rapport mais je n’y suis pas arrivé Avez-vous le lien.

                1. Selon l’ancien directeur de la rédaction, Jacques Barraux,: « l’orientation du journal est d’essence libérale : nous défendons l’idée que le marché est supérieur au plan. En conséquence, nous pensons que l’entreprise privée est l’outil le plus performant, même si ce n’est pas le seul2. »

                  Les Échos est un quotidien français d’information économique et financière. Fondé en 1908 par les frères Robert et Émile Servan-Schreiber, il est actuellement propriété du Groupe Les Échos, pôle média du groupe LVMH. D’orientation libérale2

                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_%C3%89chos

                  1. Oui oui….

                    La présidente du « think tank different » Virginie Martin a été experte dans le think tank d’ultra-gauche Terra Nova et contribue à la campagne de François Hollande.

                    Un article et une étude « libérale » définitivement.

                    1. Demandez aux échos de ne pas faire d article dessus.

                    2. Samy: Demandez aux échos de ne pas faire d article dessus.

                      Pourquoi ? Ils sont libres d’écrire des âneries Pédalo-Compatible.
                      Je démontais juste ton affirmation, non cette étude n’a rien de « libérale » et elle émane même des pires idéologues gaucho-déconnectés.

                      Faut le faire quand même « d’oublier » que le chômage est un même drame pour tous les êtres humains (et l’économie) qu’ils soient des cités ou d’ailleurs.
                      Faut les avoir solidement accrochées pour parler de « discrimination » en « ignorant » que même la police et les pompiers ont des difficultés à aller dans certaines Zup et que la dégradation des biens et l’insécurité n’incitent pas à l’établissement des entrepreneurs:
                      http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/11/24/deployons-l-armee-dans-les-quartiers-sensibles_4816672_3232.html

                      Après 20 ans de déconstruction de l’état régalien par la gauche qui a complètement abandonné la protection des habitants des « quartiers sensible », voilà qu’ils se réveillent mais à la stupide manière de la gauche évidemment. L’armée rien que ça ?

                      « Mon appel à l’armée est le fruit de ce « choc de réalité » d’un besoin d’autorité. » – Samia Ghali est sénatrice-maire (PS) des 15ème et 16ème arrondissements de Marseille

              2. Samy: Vous participez a ce cout. Vous êtes donc un problème pour la nation et…la république.

                C’est la non-embauche de n’importe lequel des 6 millions de chômeurs qui coûte à l’économie.

                Un minimum de logique svp: s’il ne restait QUE les gens discriminés comme chômeurs, on pourrait parler d’une perte spécifique à la discrimination, mais comme ce n’est pas le cas, le raisonnement est ridicule comme tout ce que produit la gauche.

                -Les entreprises n’embauchent ou ne se créent pas à cause des impôts et de la réglementation de l’État.
                -Elles ne s’installent pas dans les cités parce que l’État n’y assure pas la sécurité des biens et des personnes.
                -Les gens des cités ne peuvent pas entreprendre pour les deux raisons précédentes.

                Tes mesures coercitives n’ont pas l’ombre d’une chance de régler quoi que ce soit.

                1. @Ilmryn – Imbitable.

                  10 milliards = C est le cout de la discrimination et non le cout des chômeurs.

                  Par ailleurs, il y a de nombreuses entreprises en banlieue et /ou près des quartiers sensibles:

                  SNCF siège social Saint-Ouen,
                  Danone siège social Saint Ouen
                  SNCF direction ingénierie a la plaine Saint Denis,
                  SFR Saint Denis
                  Dassault Systèmes Vélizy (Yvelines)
                  BNP Paribas à Pantin
                  Veolia à Aubervilliers
                  Carrefour s’est implanté à Massy
                  Dassault Aviation Argenteuil.

                  …etc…Et je ne parle pas des PME….agences bancaires, boucheries, boulangeries….etc…

                  D après, http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/03/la-tentation-de-la-banlieue_3524314_3234.html

                  « 43 % des entreprises parisiennes interrogées se déclarent prêtes à franchir le boulevard périphérique.  »

                  Finalement, vous connaissez peu les entreprises et peu les quartiers de banlieues. LOL.

                  Merci de bien lire mes écrits à l avenir et d évitez de faire un meltingpot des impôts, des lois, des cites, de la securite et des sous entendus qui suintent de vos commentaires.

                  Dites MERCI, vous venez d apprendre quelque chose.

                  1. Samy: 10 milliards = C est le cout de la discrimination et non le cout des chômeurs.

                    Amusant…. Mais c’est même dans le titre de l’étude que tu avances, c’est ballot.
                    « Les discriminations à l’embauche aggravent le chômage dans les Zones urbaines sensibles (ZUS). Ce phénomène coûte plusieurs milliards d’euros »

                    Samy: Par ailleurs, il y a de nombreuses entreprises en banlieue et /ou près des quartiers sensibles:

                    Tellement nombreuses que quasi la moitié des jeunes sont sans emploi:
                    http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/24/un-chomage-alarmant-dans-les-quartiers-sensibles_4562776_3224.html

                    Samy: « 43 % des entreprises parisiennes interrogées se déclarent prêtes à franchir le boulevard périphérique. »

                    Ah ben s’ils le déclarent, c’est que le problème est réglé alors… lol.

                    Samy: Merci de bien lire mes écrits à l avenir et d évitez de faire un meltingpot des impôts

                    J’ai lu, j’ai démonté ton étude bidon, démontré que tu ne lis même pas les titres des articles que tu cites ni ne comprends la logique qu’un chômeur est un coût pour l’état, qu’importe qu’il soit de Seine-Saint-Denis ou de Palavas-Les-Flots.

                    Tu peux entrer dans le gouvernement Hollande demain, tu as la même « compréhension » de l’économie et la même idéologie anti-liberté.

                    1. Je sais pas pourquoi ma réponse et parti en bas…je le remets la.

                      « Amusant…. Mais c’est même dans le titre de l’étude que tu avances, c’est ballot.
                      « Les discriminations à l’embauche aggravent le chômage dans les Zones urbaines sensibles (ZUS). Ce phénomène coûte plusieurs milliards d’euros » » – ineptie.

                      http://theconversation.com/la-discrimination-coute-dix-milliards-deuros-par-an-a-la-france-49784

                      quote: « Le constat des auteures de l’ouvrage (une étude du Think Tank Different) dont nous publions ci-dessous deux extraits est sans appel : la discrimination coûte cher à la société française. Dix milliards d’euros de manque à gagner chaque année car l’État investit et forme une jeunesse qui faute d’embauche, ne contribue pas ensuite à produire la richesse du pays. »

                      « Tellement nombreuses que quasi la moitié des jeunes sont sans emploi:
                      http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/24/un-chomage-alarmant-dans-les-quartiers-sensibles_4562776_3224.html »

                      OUI ÉVIDEMMENT car les DISCRIMINATIONS A L EMBAUCHE font RAGE. Rien n avoir avec le nombre des entreprises mais avec le choix des recruteurs (RH ou technique).

                      Pour rappel, en France en 2015, a CV égal MOHAMED doit envoyer 4 fois plus de CV pour obtenir un entretien.

                      « J’ai lu, j’ai démonté ton étude bidon, démontré » – Une démonstration de CP? lol. Ou avez vous lu l étude puisque c est un bouquin en vente (17,50 euros) dont je DOUTE que vous l ayez acheté dimanche après midi LOL….Vous mentez beaucoup.

                      Si vous avez un problème avec l étude faite par Virginie Martin vous n avez qu a lui écrire: virginie.martin@kedgebs.com
                      MAIS comme vous ne pouvez rien démontrer et qu en plus vous n êtes pas courageux (planque derrière votre ordi)….TOO BAD.

                      En pratiquant ou supportant la discrimination vous êtes le PROBLÈME de la nation et de la République.

                      Ne pas confondre libéralisme et racisme. Vous devez imaginer que c est la même chose donc je me permets de vous corriger.

                      PS je suis liberal et contre les discriminations ethniques, age, genre…Et la politique française ne m intéresse guère.

                    2. Samy: Dix milliards d’euros de manque à gagner chaque année car l’État investit et forme une jeunesse qui faute d’embauche

                      Parce que la formation de la jeunesse pas-des-cités ne coûte rien ?

                      Samy: l étude faite par Virginie Martin vous n avez qu a lui écrire […] MAIS comme vous ne pouvez rien démontrer

                      Tu as un énorme problème de logique comme tous les gauchistes:

                      Si un jeune-des-cités n’est pas engagé, c’est un autre qu’il l’est, la place ne reste pas vide, il est donc évident que c’est un jeu à somme nulle. Avec 6 millions de chômeurs, il n’y a aucun coût spécifique à la non-embauche des jeunes des cités.

                      Samy: je suis liberal et contre les discriminations ethniques, age, genre…

                      Pas une once de libéralisme chez toi. Tu es d’ailleurs un des ardents défenseurs de la discrimination positive, l’éviction d’une personne en raison de son ethnie, etc., etc. Du racisme d’état !
                      http://www.wikiberal.org/wiki/Discrimination_positive
                      http://www.wikiberal.org/wiki/Discrimination

                      Samy: Ne pas confondre libéralisme et racisme. Vous devez imaginer que c est la même chose.

                      C’est toi qui es profondément raciste et antilibéral, commentaire après commentaire, ta seule explication à tous les problèmes de la France ce sont les « méchants employeurs blancs naturellement racistes/ discriminateurs » qu’il faut forcer par tous les moyens possible.

                      Il y a énormément d’autres éléments que tu refuses totalement de prendre en compte:

                      1) Assurer la sécurité régalienne des banlieues => Pas d’émeutes, vols, agressions, problèmes d’image des jeunes des cités.
                      2) Libérer le travail => facilite l’entrepreneuriat, y compris dans les cités, moins de chômage.
                      3) Libérer le marché de la drogue => moins de délinquance
                      4) Libérer l’éducation => excellence, diminution des idéologies néfaste.
                      5) Libérer le foncier => entrepreneuriat, logements moins chers
                      6) Libérer le capital => entrepreneuriat, afflux d’investissements => augmentation des salaires
                      7) Libérer le marché du transport de personnes => entrepreneuriat, ouverture sur l’extérieur.

                      Samy: et qu en plus vous n êtes pas courageux (planque derrière votre ordi)…

                      Tu ne sais pas non plus discuter sans menacer les gens ?

              3. « cout de la discrimination = 10 milliards d euros. »

                Même dans l’hypothèse où ce serait vrai le but de la liberté n’est pas la maximisation de la production de richesses, cette dernière étant juste la conséquence de la recherche du bonheur par les individus.

          2.  » La discrimination sur critères ethnique age genre etc…est un délit.  »

            Le prétexte que c’est un délit n’est pas la bonne réponse à donner pour fustiger la discrimination à l’embauche que légitimise Lepef32. Vendre de la drogue c »est aussi un délit qui en fin de compte n’est pas plus immorale que de vendre des cigarettes qui sont tout aussi addictives et létales que le sont les drogues interdites.

            De toute façon faire une loi contre la discrimination à l’embauche est juste une façade pour cacher la merde au chat pour donner bonne conscience au législateur. Si un employeur ne veut pas de noir dans son entreprise il aura un tas d’autres prétextes pour ne pas l’embaucher sans tomber sous le coup de la loi.

            Perso moi je préfère mettre en avant le talent de l’individu. Les critères raciaux, ethniques, le genre ou l’âge je m’en tamponne.

            D.J

            1. « Perso moi je préfère mettre en avant le talent de l’individu. »

              ÉVIDEMMENT et tant mieux.

              Le souci c est qu on préfère un nul qui nous ressemble plutôt qu un bon qui ne nous ressemble pas….C est tout le problème.

              1. +1 mais laissons les entreprises consanguine ou trop basses de plafond mourir en paix le marché s’en chargera

            2. Je suis tout à fait d’accord avec vos propos, et effectivement un bon chef d’entreprise privilégiera le talent sur tout autre critère. Apres il a tout à fait le droit (moral) de se passer de talents dont la tête ne lui reviennent pas même si c’est pas bon pour son business.

          3. Samy: La discrimination sur critères ethnique age genre etc…est un délit.
            Merci de ne pas en faire l’appologie.

            Pourtant tu es pour la discrimination positive, c’est à dire l’éviction d’une personne parce qu’elle ne répond pas aux bon critères ethnique, genre etc. etc.
            2p2m…

            1. Je suis pour l egalite des chances a diplome egal.

              j attend toujours les démonstrations de vos déclarations (sur les 10 milliards d euros de cout) a l emporte piece type cafe du commerce 🙂

              Pour le moment entre une étude sur plusieurs années et votre phrase écrite sur un commentaire de site internet, bizarrement je donnerais plus de crédit a l étude.

              Try again.

              1. Non, tu es pour la discrimination positive ce qui est exactement l’inverse.

                une étude

                « Étude » d’une ex de l’ultra-gauche terra nova supportrice de François Hollande. lol !

                1. Aucun argument comme d hab’.

                  Juste des invectives.

                  « Pauvre France », comme vous dites, chez vous, au FN.

                  PS: Ton pseudo, il fait pitié.

        2. «  »Tout à fait je légitime la discrimination à l’embauche sur critère …. » »…. Qui sont totalement personnels, et qui n’ont pas à être justifiés, auprès de qui que ce soit …

    2. Il n’existe aucun droit de ou droit à qui ne soit libéral, mais uniquement des libertés.

      La liberté de choisir avec qui travailler n’a absolument rien à voir avec un droit de discriminer qui voudrait dire que l’Etat protège la discrimination et donc le copinage, les privilèges, l’abus de faiblesse, l’eugénisme, etc…

      En gros : tout « droit » est un acte d’autorité de l’Etat.

  4. Encore un règlement de plus qui va violer le droit à la propriété privée et au droit d’en jouir librement. Cela doit rester à l’appréciation de l’employeur et pas à celui de l’état. Au nom de quelle légitimité l’état se permet-il d’interdire à un employeur d’autoriser sur le lieu du travail les prières, le voile ou les crèches de noël ?

    A croire que les problèmes principaux que rencontrent les entreprises en France est la pratique de la religion sur les lieux du travail.

    D.J

    1. Encore un règlement de plus qui va violer le droit à la propriété privée et au droit d’en jouir librement. Cela doit rester à l’appréciation de l’employeur et pas à celui de l’état.

      +1

      Le seul problème des entreprises en France, ce sont les politiques qui viennent faire leurs besoins sur la moquette et qui s’essuient aux rideaux à coup de taxes et de réglementations.

      1. Si mes commentaires vous ennuient, evitez de les lire. En tout cas j ai bien rit en lisant vos raccourcis.

        Vous ne démontrez rien. Juste des déclarations a l emporte pièce. Au Royaume Uni, on dit « talking is cheap » LOL – Faites une démonstration et ensuite je vous promets je l envoie aux auteurs de l étude. Je suis sur qu elles vous répondront.

        PS: Quand on est bien éduque, on ne tutoie pas les gens qu on ne connait pas. 🙂

        1. Samy: Vous ne démontrez rien.

          À toi non, forcément…

          Samy: Quand on est bien éduque, on ne tutoie pas les gens qu on ne connait pas.

          Je vousoie comme il se doit les adultes que je respecte. Ça n’inclut pas les gamins immatures qui menacent leurs interlocuteurs en quasi-sms. Morceaux choisis:

          Samy:
          vous n êtes pas courageux (planque derrière votre ordi)….TOO BAD. […]
          Seriez vous capable de légitimer la discrimination […] devant un juge…Si tel est le cs merci d indiquer vos nom, prénom et ville.[…]
          PS si c est juste un souci de morale, j attends vos coordonnes.

          En tout cas j ai bien rit en lisant vos raccourcis.

          Comment appelle-t-on un type qui se prétend « libéral » et qui se marre sans rentrer en matière en lisant cela:

          1) Assurer la sécurité régalienne des banlieues => pas d’émeutes, vols, agressions, problèmes d’image des jeunes des cités.
          2) Libérer le travail => facilite l’entrepreneuriat, y compris dans les cités, moins de chômage.
          3) Libérer le marché de la drogue => moins de délinquance
          4) Libérer l’éducation => excellence, diminution des idéologies néfaste.
          5) Libérer le foncier => entrepreneuriat, logements moins chers
          6) Libérer le capital => entrepreneuriat, afflux d’investissements => augmentation des salaires
          7) Libérer le marché du transport de personnes => entrepreneuriat, ouverture sur l’extérieur.

          Et qui ne trouve rien à répondre à cela ?

          Pas une once de libéralisme chez toi. Tu es d’ailleurs un des ardents défenseurs de la discrimination positive, l’éviction d’une personne en raison de son ethnie, etc., etc. Du racisme d’état !
          http://www.wikiberal.org/wiki/Discrimination_positive
          http://www.wikiberal.org/wiki/Discrimination

          Ni à cela:

          Faut les avoir solidement accrochées pour parler de « discrimination » en « ignorant » que même la police et les pompiers ont des difficultés à aller dans certaines ZUP et que la dégradation des biens et l’insécurité n’incitent pas à l’établissement des entrepreneurs:
          http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/11/24/deployons-l-armee-dans-les-quartiers-sensibles_4816672_3232.html

          Après 20 ans de déconstruction de l’état régalien par la gauche qui a complètement abandonné la protection des habitants des « quartiers sensibles », voilà qu’ils se réveillent, mais à la stupide manière de la gauche évidemment. L’armée rien que ça ?

          « Mon appel à l’armée est le fruit de ce « choc de réalité » d’un besoin d’autorité. » – Samia Ghali est sénatrice-maire (PS) des 15ème et 16ème arrondissements de Marseille

          1. Vous semblez atteint. LOL.

            Je suis pas psy je ne peux rien pour vous.

          2. D apres Guy Sorman: « par exemple, libérer l’accès au marché du travail pour que chacun trouve un emploi, reconnaître que nos cultures sont métisses au lieu d’en exclure la diversité, accepter l’édification de mosquées, instaurer des quotas d’accès aux fonctions publiques, en particulier dans la police, comme aux États-Unis (affirmative action), sanctionner toutes les discriminations et respecter toutes les différences. »

            https://www.contrepoints.org/2016/08/28/264027-islamisme-ne-soyons-idiots-utiles-pouvoir

            Selon vous, Guy Sorman, n est pas liberal?

            keywords: quotas, affirmative action, sanctionner discrimination, respecter les differences.

            1. Ça accrédite ma thèse: tu n’as pas une once de libéralisme, ton SEUL crédo que tu répète en boucle c’est le méchant blanc discriminateur qu’il faut forcer par tous les moyens coercitif possible.
              Et non l’affirmative action et la discrimination positive ne sont pas du tout libéral, Guy se fait régulièrement critiquer sur ce point ici et comme certains intervenants te l’on dit dans l’article..

              http://www.wikiberal.org/wiki/Discrimination_positive

              1. Monsieur Sorman a bien raison. Ne vous en déplaise.

                Je lui tire mon chapeau pour ça.

                Ce qui est bien c est qu on se dirige vers ce que prédit Monsieur Sorman (id est: egalite des chances)….ca prendra un peu de temps. Les Francaises et les Francais sont patients.

                1. Ah bon ?
                  Pourtant l’éducation nationale après 30 ans de ce socialisme idéologique que tu vénères est devenue une des plus inégalitaire d’Europe:
                  C’est ce que fait ton socialisme.

                  « Classement PISA : la France championne des inégalités scolaires »
                  http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/12/03/classement-pisa-la-france-championne-des-inegalites-scolaires_3524389_1473688.html

                  1. etre republicain c est etre pour l egalite.

                    vous n etes pas republicain c est votre choix mais la France n est pas faites pour vous.

                    Vous avez le droit de la quitter.

                    Bon debarras 🙂

                    1. Aucun rapport évidemment… 🙂

    2. +1 Encore une manœuvre de diversion (l’Etat protège les pauvres entreprises des dangers) pour cacher son incurie

  5. Ces querelles sont symptomatiques de nos sociétés du « droit à » et de l’individualisme.
    En quelques décennies, nous sommes passés de la primauté des devoirs envers la société – au risque d’oublier les aspirations individuelles – à la prééminence des droits de l’individu. En témoignent les discours sur l’éducation (les droits des enfants s’adressent aux adultes, pas aux enfants), la généralisation de l’exigence de bien-être, la défense des droits acquis quel qu’en soit le coût collectif… L’attitude qui consistait à ne pas se faire remarquer a laissé place à la valorisation de soi illustrée de façon anecdotique par les selfies…
    Comme un minimum de vie sociale doit être préservé, cette situation conduit à des interventions multipliées de l’Etat et une inflation législative: moins un pays a de moeurs, plus il a de lois. Les moeurs sont constituées par cet ensemble de lois non écrites que chacun s’oblige à observer. C’est l’éducation qui impose ces contraintes et conduit à les intérioriser par la démonstration pratique de leur bien-fondé. Un équilibre déficient entre valorisation des droits de la personne et respect des autres conduit donc fatalement à une perte de liberté.
    Nous en sommes là: chercher comment préserver la vie sociale et les libertés, alors que le fondement qui est l’acceptation et même l’adhésion à une loi non écrite commune n’est plus là. Evidemment, les personnes d’origine étrangère occupent ce vide. Et les incantations au vivre-ensemble de nos politiciens ne suffisent pas à en faire advenir la réalité.

  6. Pour ce qui concerne les entreprises privées, c’est ceux qui en sont propriétaires qui décident ce qui est acceptable ou pas chez eux, en fonction des critères qui sont les leurs. Toute attitude contraire à ces critères peut être estimée préjudiciable à l’entreprise et traité comme telle.

    1. « Pour ce qui concerne les entreprises privées, c’est ceux qui en sont propriétaires qui décident ce qui est acceptable ou pas chez eux, en fonction des critères qui sont les leurs.  »

      DONC des quartiers entiers, voire des villes avec uniqement des restos halal, des boucheries halal, des supermarches halal, etc…ca vous derange pas.

      Merci de confirmer.

      1. DONC des quartiers entiers, voire des villes avec uniqement des restos halal, des boucheries halal, des supermarches halal, etc…ca vous derange pas.

        Non si ça se fait librement, sans intervention ni distorsion de l’état et déjà posté plusieurs fois:
        http://www.wikiberal.org/wiki/Discrimination
        http://www.wikiberal.org/wiki/Discrimination_positive

        Avant de te déclarer libéral gamin, il serait bon que tu lises au moins le titre du livre déjà pour commencer :
        Le libéralisme pour les débutants

        1. Vous avez été atteint dans votre orgueil. Ca m a bien fait rire… d ailleurs, a dire vrai, j ai envoyé vos posts a mes collegues francophones et on s est bien marré.

          Merci encore pour ce moment. (sans pub pour le bouquin de Valerie)

          🙂

          1. Relire l’enchainement et ta dernière réponse complètement en décalage est un régal 🙂

            1. C est vous qui êtes en décalage avec vous-même, vous êtes racistes et vous répondez à mes posts.

              La schizophrénie vous repait.

              La prochaine fois, venez avec des arguments, c est mieux que les invectives.

              Sans arguments vous ne ferez pas le poids face à Virginie Martin et son étude. En effet, elle est bien plus courageuse et intelligente que vous puisqu ELLE publie ses études et les défends en publique contrairement a vous …petit commentateur schizophrène, caché derrière son PC de Lidl, donc sans courage…

              PS: arrêtez de mentir on sait bien que vous n avez pas acheté le livre de l étude et encore moins que vous l ayez lu. Maintenant c est la mythomanie qui vous dévore.

              Comme j écrivais plus haut vous devriez voir un psychiatre.

              Je ne peux rien pour vous. 🙂

  7. un voile n’est pas pire qu’un badge « CGT » ou « SUD » ou « CFDT » ou « FO » , faudrait il interdire aussi le syndicalisme intégriste dans l’entreprise au nom de la laïcité ?
    OUI , il est totalement anormal qu’un syndicaliste soit dans les murs d’une entreprise, est ce que l’on vit avec notre avocat ou notre agent d’assurance , bien sur que non , ils passeraient leur temps a nous vendre leur camelote !

  8. En gros si je met une kippa sur la tête au travail (dans le tertiaire), je risque quoi ?

    1. Bonjour.

      Si vous êtes dans une administration publique vous serez très certainement rappelé a l’ordre, dans le privé cela dépendra du bon vouloir de votre chef (ex : si vous êtes en contact avec la clientèle celui-ci pourrait vous demander de la retirer pour éviter tout potentiel conflit/refroidissement avec cette dernière).

      En espérant avoir été utile, au revoir (et bonne journée).

  9. « Amusant…. Mais c’est même dans le titre de l’étude que tu avances, c’est ballot.
    « Les discriminations à l’embauche aggravent le chômage dans les Zones urbaines sensibles (ZUS). Ce phénomène coûte plusieurs milliards d’euros » » – ineptie.

    http://theconversation.com/la-discrimination-coute-dix-milliards-deuros-par-an-a-la-france-49784

    quote: « Le constat des auteures de l’ouvrage (une étude du Think Tank Different) dont nous publions ci-dessous deux extraits est sans appel : la discrimination coûte cher à la société française. Dix milliards d’euros de manque à gagner chaque année car l’État investit et forme une jeunesse qui faute d’embauche, ne contribue pas ensuite à produire la richesse du pays. »

    « Tellement nombreuses que quasi la moitié des jeunes sont sans emploi:
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/24/un-chomage-alarmant-dans-les-quartiers-sensibles_4562776_3224.html »

    OUI ÉVIDEMMENT car les DISCRIMINATIONS A L EMBAUCHE font RAGE. Rien n avoir avec le nombre des entreprises mais avec le choix des recruteurs (RH ou technique).

    Pour rappel, en France en 2015, a CV égal MOHAMED doit envoyer 4 fois plus de CV pour obtenir un entretien.

    « J’ai lu, j’ai démonté ton étude bidon, démontré » – Une démonstration de CP? lol. Ou avez vous lu l étude puisque c est un bouquin en vente (17,50 euros) dont je DOUTE que vous l ayez acheté dimanche après midi LOL….Vous mentez beaucoup.

    Si vous avez un problème avec l étude faite par Virginie Martin vous n avez qu a lui écrire: virginie.martin@kedgebs.com
    MAIS comme vous ne pouvez rien démontrer et qu en plus vous n êtes pas courageux (planque derrière votre ordi)….TOO BAD.

    En pratiquant ou supportant la discrimination vous êtes le PROBLÈME de la nation et de la République.

    Ne pas confondre libéralisme et racisme. Vous devez imaginer que c est la même chose donc je me permets de vous corriger.

    PS je suis liberal et contre les discriminations ethniques, age, genre…Et la politique française ne m intéresse guère.

Les commentaires sont fermés.