On peut devenir champion du monde grâce à des tutos Youtube !

Publié Par Auteur invité, le dans Sciences et technologies

Par Thomas Mongin.

Le Kenyan Julius Yego a 27 ans, est champion du monde de lancer de javelot et a tout appris de sa discipline en regardant des tutos sur YouTube.

Lorsqu’il remporte la première place des Jeux Africains de 2011, alors que personne ne le connaît ou presque, tous les médias se ruent vers lui pour l’interviewer, avec une question précise en tête : qui est ton coach et quel sont vos méthodes ? Julius répond alors tout simplement : “YouTube“. (Vu ici)

Génération Youtube

On dit souvent que le Y, de la « génération Y » symbolise la forme des écouteurs ou alors utilisé pour sa prononciation “Why ?” De mon coté, je pense que la génération Y devrait s’appeler la génération Youtube !

La plateforme de vidéos Youtube est à l’image de la montée en puissance de des nouveaux influenceurs qui fleurissent sur le web.

Youtube c’est six milliards d’heure de vidéos vues par mois dans le monde et il est devenu le deuxième moteur de recherche au monde après Google et devant Facebook. Youtube a permis à une jeune génération de créer, de s’amuser, de s’informer et pour certains même de se professionnaliser et d’inventer un nouveau métier, leur propre métier, celui de « Youtubeur ».

En plus de se divertir, la plateforme permet aux gens de se cultiver et d’apprendre des choses à travers des vidéos ludiques et inspirantes.

Qui n’a jamais fait une recherche sur quelque chose qu’il ne connaît pas sur Youtube ?

Parfois je me surprends moi-même en tapant tout et n’importe quoi dans la barre de recherche …. Et je trouve toujours une réponse en vidéo !

J’ai récemment acheté un panier de légumes qui contenait un poireau et à vrai dire, je ne savais pas quoi en faire. J’ai donc trouvé une recette sur internet pour l’utiliser mais je ne savais pas comment couper ce légume. Burger King me tendait les bras…

En tapant désespérément ma requête « comment éplucher un poireau ? » sur Youtube, je n’imaginais pas que des personnes puissent se filmer en train de couper un légume, et pourtant ma surprise fut grande !

Deux pages de tutos YouTube sur les poireaux

Deux pages entières sont consacrées à cette thématique sous forme de tutos, de vidéos, de recette, et j’en passe.

Je me suis senti moins seul dans mon désespoir lorsque j’ai constaté que la première vidéo proposée a été vue près de 200 000 fois. 47 secondes, un poireau, un couteau et 200 000 vues, voila la recette du succès.

Ce que je veux dire avec cet exemple pas piqué des hannetons, je te l’accorde, c’est que TOUT peut s’apprendre sur Youtube. À l’image du champion du monde de lancer de javelot, je suis persuadé que nous tous, à notre niveau et à notre échelle nous avons tellement de choses à apprendre sur cette plateforme en suivant des conférences, en suivant des personnes inspirantes, ou alors en participant même à la conception de vidéo à uploader sur la plateforme, par exemple. Nous avons tous des choses à apprendre et/ou à enseigner à d’autres, alors profitons-en.

Ce type de plateforme collaborative où tout le monde peut échanger et partager sa passion librement, permet à des hommes de se surpasser, la preuve encore aujourd’hui avec Julius Yego !

Sur le web

  1. Avant Youtube, c’était l’Encyclopedia Universalis, le cahier de recettes de grand-mère, le fascicule « Les lancers » des Cahiers de l’Athlétisme, etc. L’outil reste anecdotique, ce qui compte c’est la motivation et le discernement de ceux qui s’en servent, et de ceux qui les repèrent pour cette motivation et ce discernement et leur donnent leur chance ensuite.

    1. Never Mind It's Just Me

      Oui… et non, avant youtube, il manquait la dimension participative du partage de connaissance.

Les commentaires sont fermés.