JO 2016 : jour 3, le compteur français se débloque !

Publié Par Auteur invité, le dans Sport

Par Yanarthus.
Un article de Mythes, mancies et mathématiques

Sonnez buccins, résonnez trompettes, alleluia ! Le Compteur a été débloqué. Sous diverses formes, cette phrase a été répétée en boucle sur les antennes de France Télévisions car, comme chacun sait, « la première médaille est la plus difficile à obtenir » (bon, la deuxième a l’air pas mal non plus) : « nos nageurs ont débloqué le compteur », « des médailles le compteur est débloqué par les relayeurs », « débloqué quatre fois par 100 médailles, le maître-compteur de natation »…

Enfin des médailles françaises aux Jeux Olympiques !

hollande chomage rené le honzecEn effet, la France éternelle ne présente plus un infamant « zéro pointé » dans le vrai classement des médailles, comme de vulgaires Jamaïque, Suisse ou autre Allemagne. Eh oui, Allemagne ! Notre traditionnel rival sportif est dans une panade encore pire que la nôtre et voilà un argument présentable pour pouvoir affirmer que tout va bien. Il y a trois choses immuables en ce monde : les chars allemands ne peuvent pas franchir les Ardennes, la planète se réchauffe dangereusement et la France rayonne.

Néanmoins, et dans un souci d’anticipation, il est tout de même temps de commencer à résoudre les problèmes (même s’ils n’existent pas), à prendre des mesures et à désigner des responsables. Pour commencer : est déclarée fossoyeuse de la Patrie en péril l’escrimeuse soviétique Sofya Velikaya pour avoir eu l’outrecuidance d’éliminer successivement trois Françaises (huitième de finale, quart de finale et demi-finale !) dans le tournoi de sabre. Que cela serve d’exemple.

  1. États-Unis 112
  2. Chine 77
  3. Japon 74
  4. Russie 72
  5. Italie 64
  6. Corée du Sud 54
  7. Australie 50
  8. Hongrie 35
  9. Thaïlande 26

  1. France 8

  1. Allemagne 0

Comme disait le poète, les oiseaux de Thaïlande ne meurent pas dans la légende. Mais surtout, ce classement corrobore les tendres propos du directeur du service des sports de France Télévisions.

À propos de France Télévisions, après trois jours de fusion avec son canapé, le téléspectateur commence à bien connaître le dispositif de ces chaînes. Il est agréablement surpris par le rugby à VII mais il sait qu’il ne doit pas allumer son téléviseur trop tôt pour échapper aux sinistres rediffusions des matches nocturnes de certain sport fun de plage. Il essaie aussi de ne pas s’énerver devant les jeux de mots et private jokes répétitifs d’un présentateur et se désole d’un consultant psychologico-touriste qui raconte ses exploits d’ancien combattant et « adore les Brésiliens car ils aiment le sport ». N’est pas Jean Rochefort qui veut. Il s’amuse d’entendre un commentateur ramer pour meubler un match de tennis de table et se demande pourquoi il a l’impression de voir de l’athlétisme en regardant de l’aviron. Et Bernard Faure, il est où ?

Bon, ce qui est sûr, c’est que le programme du Jour 4 est « particulièrement alléchant » et que « les chances de médailles sont très nombreuses ».

Sur le web