Jeux Olympiques 2016 : le (vrai) classement du jour 1

Publié Par Auteur invité, le dans Pushmobile, Sport

Par Yanarthus.

Classement Rio 2016 by Phil GuestCC BY-NC-ND 2.0)

Classement Rio 2016 by Phil Guest CC BY-NC-ND 2.0)

 

Les premières médailles des Jeux Olympiques de Rio ont été distribuées hier. Voici les premières places du classement officiel (selon le règlement présenté ici même) à l’issue de cette première journée :

1ers ex æquo : Australie et États-Unis (34 points)

3è : Corée du Sud (26 points)

4è : Hongrie (25 points)

5è : Japon (20 points)

6è ex æquo : Argentine, Chine et Russie (15 points)

ex æquo : Belgique, Thaïlande et Vietnam (10 points)

La France est en embuscade à la 21e place ex æquo. Pour ce pays, saluons l’excellente stratégie de la paire féminine de double du tennis : elle a suivi à la lettre la recommandation de ne pas se fatiguer sur certaines compétitions qui ne rapportent pas de points en étant éliminée au premier tour alors qu’elle était tête de série n°2. Comble de raffinement, pour masquer cette stratégie, une habile explication a été trouvée pour justifier cette défaite. Tout le monde en sort grandi.

Au-delà du décompte des médailles, le football féminin permet aussi d’effectuer des calculs avec son classement de type Elo (même principe qu’aux échecs) des nations. Si vous voulez savoir pourquoi la France y a gagné 7 points en battant la Colombie 4-0 puis perdu 13 en s’inclinant 1-0 contre les États-Unis et pourquoi l’Allemagne y a perdu 1 point en battant le Zimbabwe seulement 6-1, allez consulter cet excellent article.


Publié initialement sur le blog de Benoit Rittaud

  1. Franchement, les jeux, on s’en fout totalement.
    Vu le nombre d’avions nécessaires pour véhiculer matériel, athlètes et intendance, la COP21 est battue en brèche.
    Personnellement, je suis même contre le déroulement des jeux en France.
    N’oublions pas que nous sommes en « guerre » et complètement exsangue financièrement.
    Il n’y a que notre président pour croire que tout va bien.

    1. On ne s’en fout pas tant que cela visiblement…

  2. Les jeux sont totalement dévoyés. Coubertin avait créé une compétition INDIVIDUELLE entre AMATEURS. Il ne devait y avoir ni drapeaux ni hymnes! Seuls les individus étaient pris en compte.
    Aujourd’hui, nous avons affaire à une compétition entre professionnels destinée à promouvoir les différents nationalismes.

    1. Coubertin n’était pas un gourou dont il faudrait suivre les prescriptions. L’évolution des JO doit se faire suivant des principes de récompense de l’effort et de la réussite individuels, de loyauté, d’égalité des chances et de transparence et de simplicité des règles. Coubertin aurait favorisé les riches aristocrates mâles, ça n’est pas spécialement mieux que ce que nous voyons.
      Ceci étant, je serais curieux de savoir si l’audience diminuerait si les commentateurs s’intéressaient un peu plus aux performances des gagnants quelle que soit leur nationalité et un peu moins aux excuses des Français éliminés en séries, et s’ils connaissaient suffisamment les disciplines pour ne pas avoir besoin de faire appel à d’anciens sportifs télégéniques mais pas tous cultivés pour les aider à se lamenter sur ces éliminations.

      1. Des « commentaires » qui se transforment en encouragements beuglés (Canal+), c’est absolument insupportable et non professionnel.

Les commentaires sont fermés.