Dabiq, le Mein Kampf de l’État islamique

Publié Par Philippe Bilger, le dans Moyen Orient, Pushmobile

Par Philippe Bilger.

Même ceux qui ne voulaient pas voir devront regarder.

Même ceux qui s’acharnaient à ne pas comprendre devront ouvrir les yeux et prendre de plein fouet la réalité, la vérité.

Plus personne ne pourra se dissimuler « derrière le voile trompeur de l’illusion ».
Dabiq, le magazine de propagande de Daech, vient, après les assassinats, celui du père Hamel notamment, les commenter. « Break the cross » : il nous dit tout, nous annonce tout, nous estime si peu qu’il n’éprouve même plus le besoin de feindre (Le Figaro).

Il veut briser la Croix, avoir la peau des chrétiens, l’adversaire irréductible, selon lui, de l’islam et la religion à abattre.

Volonté de conquête et d’emprise totales

Avec une odieuse condescendance, il tourne en dérision le pape François « qui se cache derrière le voile trompeur de la bonne volonté » et félicite le « mécréant » Benoît qui, mieux que d’autres, a saisi ce qu’était Daech : une volonté de conquête et d’emprise totales, l’islam prenant le sacré et le profane sous sa coupe, religion et à la fois gouvernement. Rien ne lui échappant.

Daech, jamais aussi ostensiblement, n’a méprisé notre faiblesse puisqu’à la guerre que nous prétendons lui mener, il oppose sa froide et terrifiante résolution de châtier les « mécréants » sauf s’ils entrent dans « la maison de l’islam ».

À lire ce texte glaçant, on est effaré par le décalage suicidaire entre leur haine trop opératoire déjà et nos « arguties », leur obsession meurtrière et théorisée et nos scrupules, notre État de droit choyé, nos brèves avancées avec nos retraits pleins d’une mansuétude qui, loin de nous acquérir les bonnes grâces de cet ennemi mortel, amplifie encore davantage, si c’est possible, sa détestation.

Nos fraternisations sont les plus belles parce qu’elles sont désespérées.

Pour Daech, non seulement nous sommes des impies mais des pleutres.

Le rouleau compresseur tueur est en marche.

Les crimes à venir

Hitler, avec Mein Kampf, dans la forteresse où il était emprisonné, écrivait, noir sur génocide, ce que des années plus tard il allait perpétrer. Personne ne l’a cru. Trop immense, trop délirant, trop fou.

Daech si sûr de sa puissance sans frein ni limites et de son impunité qu’il nous donne les clés de ses crimes et nous offre, en se moquant de nous, les justifications des suivants.

Face à un tel affront, une telle arrogance, ce ciblage exclusif des chrétiens par cet impérialisme insensible dont la mort, la sienne et en même temps celle qu’il donne, est la sombre parure, la jouissance suprême, il faudrait que notre démocratie cesse de se tourner les pouces, d’atermoyer, de supputer et de suivre. De peser le pour et le contre. De relativiser. De mettre sur le même plan le terrorisme islamiste et certaines violences catholiques ou juives.

En sport, celui qui gagne a « l’instinct du tueur ». Notre République, à force de se vanter de ne pas l’éprouver, va doucement aller à sa perte. Avec l’état de droit tel qu’on ne veut pas y toucher, nous mourrons dignement, dans les règles. En tendant quasiment notre gorge.

Dabiq est clairement le Mein Kampf de Daech.

Serons-nous un jour lassés de nos Munich à répétition ?

Sur le web

  1. > le pape François « qui se cache derrière le voile trompeur de la bonne volonté »

    Il n’a pas tort, sur ce point là.

  2. Tiens les yeux de Maître Bilger s’ouvrent…
    Je ne suis pas abonnée à « Daqib » et donc ne le lis pas, mais j’ai eu la curiosité de lire le coran il y a quelques années.
    Pénible, cette lecture, mais j’ai été au bout.
    Moi, la sans dent, je voulais comprendre ce qui se tramait.
    Je n’ai pas été déçue.
    Cette horreur est un précis de guerre, de conquête, d’élimination des infidèles (comprendre tous ceux qui ne sont pas « soumis » ou musulmans).
    J’ai tout de suite fait le parallèle avec « Mein Kampf », qui sans que je l’ai jamais lu, prône aussi la conquête et l’élimination de l’autre qui ne correspond pas aux critères de la théorie fanatique.
    On avance, on avance.
    Si un membre de l’élite tous les dix ans est capable d’ouvrir les yeux, c’est sûr, on est sauvé !

    1. lu le coran en entier!
      vous avez du courage moi je n’y suis pas arrivé
      j’en ai retire l’impression d’un salmigondi de sourates disparates, ecrites par des personnes vivant dans un monde brutal regi par la loi du plus fort

      et comme le disait la chanson de « dallas »

      sous ton soleil implacable rien ne subsiste que la mort

      ceci etant il faut certe se defendre le plus intelligemment possible

      mais l’exemple d’israel montre qu’on peut fort bien vivre avec cette menace dont l’incidence , vue objectivement et de sirius est 20 fois moins importante qye celle des accidents de la route ( 4000 mort/an contre 200)

      daesh aboit, notre caravanne passera

  3. Je suis ravi de voir enfin dans Contrepoints un article un peu lucide sur l’ennemi … du moins celui qui nous a désignés comme l’ennemi à abattre. J’avais déjà par deux fois comparer le Coran à Mein Kampf dans des commentaires d’articles, et ces commentaires avaient été censurés (merci Contrepoints pour votre défense des libertés qui occulte son principal ennemi). J’invite les lecteurs de Contrepoints, comme dans tous mes commentaires sur ces questions, à lire urgemment le Coran, et à ne croire que ce qui est écrit noir sur blanc dans ce livre.

    1. Alors vite interdisons le Coran!
      « ne croire que ce qui est écrit noir sur blanc dans ce livre »
      Hum il n y a que les idiots utiles de Daesh qui croient noir sur blanc ce qui est écrit dans le Coran.
      Un ouvrage religieux n est pas fait pour être ingurgité intellectuellement noir sur blanc.
      Et sinon on combat une idéologie par une contre idéologie pas par les armes et sur le temps long pas en 6 mois or l »Occident en est totalement dépourvue depuis quelques décennies.

    2. Idem, j’ai fustigé une partie du Coran comme un manuel de guerre de religion, écrit par les successeurs du prophète et n’ayant rien à voir avec les enseignements de ce dernier, et j’ai été censuré par Contrepoints. Il est vrai que je ne suis pas un ancien haut magistrat. Merci donc M. Bilger de mettre les points sur les « i ». Concrètement, faudra t-il qu’un collectif de citoyens dépose une plainte pour diffusion de littérature incitant au meurtre et à la violence pour que nos leaders se décident à imposer une réforme du Coran pour autoriser sa diffusion sur notre territoire ?

      1. Bonjour Jean,
        « Collectif de citoyens dépose une plainte », je suis partante.
        Le coran en librairie haram est très visible sur les étals, l’ouvrage de l’inventeur du nazisme est invisible, pourquoi ?

    3. Avez vous envisagé de juger l’arbre à ses fruits? De connaître des musulmans ordinaires, leurs valeurs, leur vision de la vie?
      Vous constaterez peut-être que ce sont les mêmes que les vôtres?
      Lire une traduction du Coran ne qualifie en rien pour en parler. C’est un peu plus compliqué que ça…

      1. Pour être franc, meme mes amis musulmans ordinaires ne se couvrent pas de gloire quand ils parlent de leur religion. Je dirai même que j’évite ce sujet avec GRAND SOIN justement pour ne pas perdre d’amis. la religion rend stupide en général, et l’islam atteint le paroxysme de ce phénomène. je n’ai jamais été aussi sidéré que que quand j’entends des musulmans me parler de leur religion. C’est un outrage à l’intelligence.

      2. @Phil zof , belle excuse, bien pratique. C est vrai que la vie du prophète est exemplaire, oula zut , non . Maintenant une fois dit ça il y a évidemment des musulmans animés par l amour et la paix , bien sûr et ce malgré leur religion , c est méritoire de leur part.

        1. Je me permets de prolonger votre commentaire :
          1) proposons la conversion à ceux qui sont « animés par l’amour et la paix ».
          2) préparons l’enfer pour les autres.

      3. Juger l’arbre à ses fruits ? Cela fait quatorze siècles qu’on s’y emploie. Relisez ce qu’en pensaient nos grands auteurs, Montaigne, Bossuet, Voltaire, Tocqueville, Chateaubriand, Renan, Churchill…
        C’est quoi un musulman « ordinaire » ? Sans doute quelqu’un qui n’a jamais étudié vraiment le coran, et qui donc n’en applique pas les préceptes ; ça aide pour mener une vie respectueuse des autres.
        Vous n’aimez pas les traductions du coran ? Vous imaginez quoi, que c’est un texte hautement philosophique, qui ne peut être compris qu’en VO ? Essayez donc de lire ce tissu de coranneries et vous comprendrez vite qu’on pourrait le traduire en n’importe quoi sans en altérer le sens.

        1. Une vidéo sur opposition musulman ordinaire et islamiste radical : https://www.youtube.com/watch?v=egRD5HkbDu0

          A ceux qui ne connaissent pas Aldo Stérone, je recommande celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=Ypob6Bi2QKY

      4. Les fruits de l’islam sont là: l’état des pays musulmans aujourd’hui, leur apport à la civilisation moderne, aux sciences, à la technologie, à la pensée, aux arts; la situation des immigrations musulmanes dans les autres pays; le rapport que ceux qui se réclament de l’islam entretiennent avec la violence…

  4. Moi, j’ai lu  » connaître l’islam  » qu’une copine de boulot m’avait passé en me disant que ça deviendrait mon livre de chevet.
    J’ai eu beaucoup de mal à terminer de le lire. Un ramassis de pseudo vérités-révélations, attribution et récupération des derniers progrès scientifiques, du bourrage de crâne à chaque page, chaque paragraphe, limite chaque phrase, . . . et le prophète, le plus grand, le miséricordieux etc, etc . . . Du lavage de cerveau ! Il m’a fallu arriver à la moitié du livre pour que soient évoqués les 5 piliers de l’islam, le reste je l’ai lu en diagonale ; j’en pouvais plus !
    À classer dans les lectures de merde avec un autre bouquin qui n’a rien à voir et qui s’appelait  » ne mangez plus les animaux « .

  5. On parle de la doctrine du coran, mais la sunna, c’est encore plus vaste et en pire. Les prescriptions de l’islam s’étendent jusqu’à tous les aspects de la vie quotidienne du converti, et si on a la volonté de les appliquer on ne peut que devenir un fanatique. Se lever en pleine nuit, à 2 ou 3 heures du matin, pour répéter ses prières, lesquelles commencent par à peu près par « il n’y a de dieu qu’allah, les injustes et les infidèles n’auront aucune miséricorde », c’est quoi si ce n’est pas un lavage de cerveau? J’ai un jour posé cette question au docteur de l’islam, à l’école coranique de la mosquée de Paris:

    – comment faire pour devenir un bon musulman?
    – tu as lu le coran?
    – oui
    – lis-le 10 fois!

    La répétition. Le matraquage débile. Voilà comment ces islamistes force leur doctrine dans la tête des gens dès le plus jeune âge. J’ai eu de bonnes conversations avec des musulmans, des types sympathiques, des modérés comme on dit. Les modérés que j’ai rencontré ne m’auraient pas tué pour refus de me soumettre à leur doctrine, certes non! Mais ils disaient:  » il faut convertir les gens par la parole ». Par la parole, c’est sans aucun doute plus humain que par les armes. Mais ce « il FAUT les convertir », ça suffit pour moi à exprimer ce qu’est l’islam. Il faut les convertir. tous. Exactement comme l’église catholique vaticane à ses débuts, avant qu’elle fasse son aggiornamento, avant qu’elle abandonne ses méthodes « d’évangélisation ».

  6. Réponse à l’auteur de l’article :
    Aucun libéral (même non-interventionniste) ne vous empêche d’aller faire la guerre contre les méchants du jour. Mais faites-le avec VOTRE argent, pas avec l’argent du contribuable. Et n’oubliez pas d’économiser un peu de votre argent pour aller ensuite faire la guerre aux Nord-coréens. Eux aussi nous traitent de lâches.

  7. Nous savons tout cela… L’Islam doit aujourdhui choisir son camp… Et clairement rejoindre l’Occident, ou bien au contraire retourner vers le,moyen age qu’ils ont fuit en immigrant vers les pays occidentaux.

    Les musulmans ont Le choix dans leurs mains. Et la question est finalement assez simple.

    – reconnaitre la supprematie des lois de la republique sur les principes religieux.
    – condamner la lecture litterale des textes fondateurs de l’islam , pour tirer les enseignements de la,partie philosophique des textes rapportant les propos de mahomet , et exclure la partie belliqueuse du chef de guerre qu etait aussi le prophète de l’islam.
    – reconnaitre enfin l’égalité des droits et devoirs entre les hommes et les femmes.

    Le reste suivra de fait…

    Par contre, Bilger se trompe quand il pense que l’abandon de notre etat de droit serait utile à ce combat…
    Notre faiblesse est avant tout émotionnelle… Le simple fait de considérer le traitement larmoyant de l’information, les répétitions jusqu’à l’ecoeurement de témoignages plus ou moins pertinents, la multiplication des marches blanches soi disant en memoire des victimes, étc.. Soit complice de fait des terroristes devrait suffire à remettre le,combat sur les necessaires sujets de préoccupation pour notre securité.

    Pas besoin de lois en plus des dizaines de lois sécuritaires jamais appliquées ces dernières années.

    Il suffit d’éteindre les TV, oublier les réseaux sociaux. Cesser de prêter le flanc à la,peur…

    Et exiger de l’islam de France qu’il ne se contente pas de déplorer… Mais qu’il agisse … ( par exemple en refusant tout accompagnement religieux pour les terroristes…)

  8. Et, clairement, concrètement, on fait quoi?

    1. @Phil on aimerait que l état applique nos lois pour commencer et pas seulement pour les automobilistes 😉 , bref fasse son boulot de régalien.

      1. Ce serait un bon début, sachant que les préceptes coraniques sont incompatibles avec…

    2. Créons une association de citoyens français et portons l’affaire « coran » en justice pour faire interdire ce texte et ses pratiquants du territoire national aux raisons de la sécurité de l’Etat.

      1. En Droit, il ne faut pas seulement avoir raison (ce livre incite à la haine), il faut qu’on (un juge) vous donne raison. Et là, c’est pas gagné…

      2. Il est parfaitement évident que ce livre (le plus ennuyeux que j’aie jamais lu, on se demande comment Allah peut trouver des éditeurs), tombe entièrement sous le coup de l’incitation à la haine, avec, de surcroît, une circonstance lourdement aggravante: il est censé avoir été donné par Allah, de sorte qu’il constitue une vérité absolue en intemporelle, ce qui interdit de le contextualiser, et donc de relativiser ces appels à la haine et à la guerre. Il est parfaitement clair que, si la justice faisait son travail, l’ouvrage devrait être interdit. Qu’en pense l’ex-magistrat Bilger?

        1.  » Il est parfaitement clair que, si la justice faisait son travail, l’ouvrage devrait être interdit.  »

          Le problème est que la majorité de ceux qui voteront son interdiction ne l’auront même pas lu. Comme la plupart de ceux qui en parlent en s’autoproclamant spécialiste du Coran.

          Moi je ne l’ai pas lu mais ce que j’en sais c’est que l’on en dit tout et son contraire suivant qui en parle.

          D.J

    3. >>>>phil zof: Et, clairement, concrètement, on fait quoi?

      On applique le droit français et pour commencer on construit les prisons qui manquent depuis 20 ans et qui font régulièrement condamner la France pour les conditions de détention lamentable. J’ai entendu de nombreux débats sur le « laxisme » judiciaire, magistrats, avocats, policiers, tous disaient qu’on relâchait à tour de bras faute …de places de prisons.

      Économiquement, on dégraisse, on allège et on recentre l’état sur ses missions régaliennes.

      Pour finir « Pas de taxation sans représentation », pas un cent ne doit être pris de force à ceux qui refusent la politique d’accueil actuelle OU ALORS on fait voter les Français sur les points précis de cette politique. C’est aux gens qui paient pour la terre qu’ils occupent de décider qui et, combien de gens ils ont envie d’y accepter et donc de payer et d’intégrer.

      En bref: ce pays est foutu, parce que tout ça relève du vœu pieux

  9. J’aimerais savoir une chose. Il m’a semblé que le coran était en 2 parties chronologique:
    – la période pré-Médine: où l’on a une version « joie, bonheur, respect »
    – la période post-Médine: et là c’est le début de la guerre, la violence et la soumission

    Est-ce finalement le cas?
    Après il est question dans cet article du Dabiq et non du coran.

    1. C’est exact, les versets deviennent de plus en plus belliqueux au fil du temps. La chronologie est indispensable pour lever les contradictions ; deux versets (dont j’ai oublié les réfs) expliquent que les révélations les plus récentes abrogent les plus anciennes si elles sont en opposition (nasikh / mansukh).

      1. Dans le Coran, les sourates apparaissent classées d’après leur longueur (!). Donc, il est assez difficile de s’y retrouver dans ce qui est abrogé par des sourates chronologiquement ultérieures, mais qui apparaissent avant la sourate abrogée. Un auteur a repris le Coran dans sont intégralité mais en mettant dans une autre typographie les sourates qui sont abrogées d’après les érudits mahométans eux-mêmes. C’est nettement plus clair. Le problème est évidement que la plupart des sourates pacifiques, citées dans les journaux, apparaissent comme étant abrogées.

      2. Dans les versets de La Mecque, Mahomet reste prudent et conciliant parce qu’il est très minoritaire, au point qu’il doit quitter la ville pour Médine, c’est ce qu’on appelle l’hégire (hijra, séparation), en 622. Et là, il s’impose (en attaquant des caravanes pour financer son groupe, et en éliminant tous ses opposants, allant jusqu’à faire décapiter tous les hommes d’une tribu juive, dont le nombre est évalué entre 600 et 900 têtes). N’ayant plus d’ennemis à redouter sur place, il cesse de ménager l’adversaire et affiche une totale intolérance envers tous ceux qui ne suivent pas sa prédication. Les versets de Médine sont donc d’une tonalité différente, et tous les exégètes musulmans considèrent que lorsqu’il y a contradiction, les versets médinois abrogent les versets mecquois.

  10. Tant qu’il y aura du business à faire avec les pays musulmans, nos dirigeants se mettront à plat ventre pour une assiette de lentilles… pas de vagues, c’est pas bon pour les affaires. La religion musulmane doit se plier aux lois françaises, ou plier bagages.

  11. Stéphane Boulots

    Mein Kampf a été diffusé en France dans une version différente de la version allemande, version « politiquement correcte » complétement expurgée (par les Nazis) des passages auxquels l’auteur de l’article fait référence.

    { La seule traduction non expurgée a été éditée par … l’extrême droite Française, ce qui a ajouté encore plus de confusion et de suspicion et par l’ancêtre de la LICRA alliée pour la circonstance avec l’extrême droite, soit un sacré bazar… }

    Tout l’article repose sur un homme de paille.

  12. Ce que je comprends pas, c’est pourquoi l’Indonésie qui est un pays musulman (le plus peuplé du monde d’ailleurs), avec une tradition assez rigoureuse pour ne pas dire rugueuse de la religion, ne mène pas d’attentats à travers le monde pour assassiner les chrétiens, si l’islam est par essence impérialiste et guerrier? Est-ce que ce serait parce que l’Indonésie n’a pas été ravagée par un embargo et plusieurs guerres menées par l’OTAN et ses alliées? Serait-ce un début de piste d’analyse plus plausible et logique que « islam caca, chrétiens gentils »?

    1. Vous devriez vous renseigner avant d’avancer ce genre de choses.
      http://geopolis.francetvinfo.fr/persecutions-religieuses-en-indonesie-12217

    2.  » ne mène pas d’attentats à travers le monde pour assassiner les chrétiens, si l’islam est par essence impérialiste et guerrier? Est-ce que ce serait parce que l’Indonésie n’a pas été ravagée par un embargo et plusieurs guerres menées par l’OTAN et ses alliées?  »

      Parce que d’après vous c’est rationnel de la part de Deash ou d’Al Qaeda de s’en prendre majoritairement contre d’autres musulmans comme d’égorger des centaines de musulmans chiites ou de faire exploser des kamikazes dans des marchés comme a Bagdad en tuant des centaines d’autres musulmans et d’utiliser les femmes musulmanes comme esclaves sexuelles comme réponse aux agressions de l’occident contre les pays musulmans?

      D.J

      1. Malheureusement et pour une raison que je n’explique pas, il se trouve que les pays musulmans sont peuplés par des…musulmans. Il est donc logique que les premières victimes de Daesh soient des locaux oui. Daesh considère la plupart des gens comme des mécréants, musulmans inclus, donc oui il y a une certaine logique – qui prouve aussi que le caractére « musulman » de Daesh n’est qu’une idéologie de facade. On a tout simplement affaire à une guerre civile causée par la destabilisation continue de la région par les forces de l’OTAN. L’islam n’est qu’une vague excuse. Regardez les pays faillis en Afrique qui sombrent guerre civile – pas de musulmans, ca n’empeche pas les gens de s’entretuer.

        1. Regardez les pays faillis en Afrique qui sombrent guerre civile – pas de musulman

          C’est clair: Centrafrique, Soudan, Nigeria, Sahel, Mali, Burkina, Cote d’Ivoire etc. etc.

        2. Ah la logique… Vous utilisez ce mot dans tous vos commentaires comme pour justifier comme établies vos inepties…
          La logique : ça marche quand on raisonne à partir d’hypothèses vérifiables et vérifiées : des faits ; pas des fantasmes comme d’autres commentateurs vous le rappellent…
          Enfin la logique cela ne s’invoque pas, cela se démontre : et là j’avoue que votre « démonstration » me laisse perplexe : affirmer que : « Daesh considère la plupart des gens comme des mécréants, musulmans inclus, donc oui il y a une certaine logique – qui prouve aussi que le caractére « musulman » de Daesh n’est qu’une idéologie de facade » , ce n’est plus de la cécité, c’est de l’obscurantisme … On n’est pas loin de la même dialectique de l’EI…
          Quand à votre exemple des pays d’Afrique soit disant non musulman, ce serait à mourir de rire si le sujet s’y prêtait : cela fait plus de trente ans que je la fréquente, et il est très clair que plus la population d’un pays voit se renforcer sa proportion de musulmans, plus les minorités religieuses ont du mal à vivre ensemble… Et la majeure partie des pays qui ont failli comme vous dites, ont connu une augmentation relative des musulmans au sein de leur population…

  13. Sous-Commandant Marco

    Le coup des Munichois, on nous l’a déjà fait en 2002-03, pour attendrir la viande avant de l’envoyer à l’abattoir de la guerre d’Irak. Ce procédé est largement éventé.

    J’aimerais que M. Bilger nous cite un homme politique français qui propose de négocier avec Daech (même Marion Maréchal-Le Pen a voté pour le bombardement de l’Irak et de la Syrie), nous indique quelle est la puissance démographique, industrielle et militaire de Daech par rapport à celle de l’Allemagne de l’époque d’Hitler, combien la première et la seconde guerres mondiales ont fait de morts dans notre pays, à quelle distance Daech se trouve de chez nous, etc. Chacun de ces éléments démontre que Daech est une menace négligeable. C’est surtout un grain de sable dans les mécaniques que nous roulons à l’extérieur depuis notre intervention idiote en Libye.

    De plus, je ne vois nulle part dans cet article plutôt indigent (M. Bilger nous a habitués à mieux) de condamnation de l’alliance entre la France et les régimes salafistes du Golfe. Ces monarchies qui dépensent des milliards pour propager une vision extrémiste et rétrograde de l’Islam sont en grande partie responsables du chaos qui règne maintenant dans la région, notamment en Syrie, en Irak et au Yemen.

    Pour employer les mêmes ficelles grossières que M. Bilger, prétendre lutter contre Daech tout s’alliant avec ces régimes revient à essayer d’écraser Hitler en s’alliant avec Franco et Mussolini: c’est être ignorant ou hypocrite.

  14. Daech et les djihadistes prêchent une interprétation du Coran commandant aux musulmans de tuer les mécréants pour mériter leur salut. Cette interprétation est un choix personnel qui n’est pas contraire aux textes coraniques, mais tout à fait contraire à nos préceptes démocratiques et républicains. Il nous faut annoncer clairement la couleur, en disant publiquement que les musulmans ne peuvent vivent sur notre territoire qu’à la condition expresse de renoncer à cette interprétation. Il est urgent d’agir largement dans ce sens si l’on veut éviter que l’immense majorité des musulmans français ne cède à la terreur qu’inspire la violence de certains de leurs coreligionnaires…

  15. Qui a lu Mein Kampf ici ? Et en entier ?

  16. Connaître son ennemi est la base de la stratégie.
    À commencer par le désigner clairement, sans quoi, c’est lui qui nous dictera ses définitions.
    Nous sommes en guerre parce que notre ennemi nous l’a déclarée en des termes extrêmement clairs. Ce prétendu Califat doit disparaître au plus vite.

  17. Dabiq se télécharge assez facilement, si vous n’avez pas peur de vous coltiner des appels au meurtre. L’arrogance de Daesh est vraiment impressionnante. Il lance des déclarations de guerre à tout le monde. Il y a des passages très durs contre les faux musulmans.

    1. Liliane des Foets

      Le coRange n

  18. Et comme d’habitude que je poste un commentaire critique à l’encontre de l’izlam, celui-ci n’est pas publié. Merci la modération, comme ça on sait que vous n’êtes pas « modérés », vous! Et pas des libéraux non plus, manifestement.

  19. L'Eternel Dr Slump

    Alors, messieurs les modérés, on ne veut toujours pas publier mes commentaires? Je ne profère aucune insulte, aucune incitation d’aucune sorte, je suis critique mais dans le respect de la charte d’utilisation de Contrepoints, et dans le respect de chacun. C’est beau l »information libérale assurée par des modérateurs basés on ne sait où…

    1. Pour ce problème, voir ici :
      http://goo.gl/w2mleh

  20. Ah sacré Ilmyrn. Alors pour vous démontez votre remarque en deux temps:
    1. Votre lien là, ça me rappelle la persécution des minorités musulmanes Rohingya en Birmanie, ou celle de la minorité arabe en Israel. Bizarre, les musulmans seraient aussi persécutés quand ils sont en minorité dans un pays intolérant? Ce qui voudrait dire que les musulmans ne sont pas systématiquement très très méchants caca boudin de nature? Quel choc!
    2. Vous avez toujours des problèmes à comprendre ce que vous lisez apparemment. Je parlais d’attentats à travers le monde, pas de persécutions à domicile. La Birmanie persécute ses musulmans, mais ils ne provoquent pas d’attentats en Europe que je sache.

    1. Au Timor-Oriental, les musulmans indonésiens ont abattu ⅓ de la population de cette ancienne colonie portugaise qui était, d’ailleurs, catholique.
      Génocide contre les Papous. « Indonésislamisation » de la partie ouest de l’ile de Papouasie.
      En Indonésie même, il y a eu des conflits religieux ou les minorités chrétiennes ont été écrasées et ont pratiquement disparues.

      etc. etc.

      La Birmanie persécute ses musulmans, mais ils ne provoquent pas d’attentats en Europe que je sache.

      Et les Ouzbeck n’attaquent pas les iles Fidji, c’est incroyable, ils sont tout à fait pacifiques vous avez raison.

Les commentaires sont fermés.