1. Une des explications réside dans la sous valorisation des soins dentaires de base dans notre pays, qui entraîne une augmentation anormale des prix des soins dentaires plus complexes: implants, couronnes, afin de restaurer une marge correcte.
    La problématique est le même pour le prix de la consultation du généraliste à 23 ou 25 euros qui entraîne une surconsommation d’actes peu intéressants et le refus des actes plus difficiles par les généralistes, ainsi que la baisse des effectifs de cette profession. J’attends les premières vagues de déconventionnement avec impatience …

Les commentaires sont fermés.