Une marche pour la légalisation du cannabis

Publié Par Auteur invité, le dans Sujets de société

Par François Defourny.1

Cannabis By: nyuhuhuuCC BY 2.0

 

Vous le savez peut-être déjà, le Parti Libertarien est actuellement le seul parti belge qui est pour la légalisation totale du cannabis.

Nous sommes pour une liberté totale, que ce soit au niveau production, commercialisation et consommation.

Par le passé, nous avons déjà abordé le thème du cannabis lors de débat et les articles suivants : Soutien aux jeunes MR sur la dépénalisation des drogues dures et Cannabis en Belgique : il devient urgent de libéraliser le secteur !

Depuis notre dernier article, la situation n’a pas évolué. Pourtant, il est urgent d’agir !

La prohibition ne fonctionne pas et fait le grand bonheur des criminels !

Au programme de la journée : cortège, discours pro-légalisation, prise de parole du Parti libertarien, concerts.

Nous vous invitons à nous rejoindre avec votre plus beau déguisement, vos meilleurs slogans et surtout avec votre bonne humeur.

Nous tenons à remercier le Cannabis Social Club de Liège pour leur initiative, la consommation de cannabis fait partie des libertés individuelles que nous défendons.

L’événement est relayé sur Facebook.

Nous espérons vous voir nombreux ! Il est grand temps que les choses bougent et que nous cessions la politique de l’autruche. Le Parti libertarien et les organisateurs de la marche vous donnent rendez-vous ce samedi 28 mai, 12h (au plus tard) à la gare de Liège-Guillemins.

La marche est autorisée et encadrée par les autorités locales.

  1. Coordinateur drogues, Parti Libertarien.
  1. libéralisation du cannabis….pas demain la veille en France ….cela pourrait faire du grabuge de la part de ceux qui vivent trés bien de ce « travail au noir »

  2. La dépénalisation du cannabis s’observe dans plus en plus de pays à travers le monde, mais l’idée d’un débat sur ce sujet en France reste tabou. Retour sur le cas uruguayen de la dépénalisation de cette drogue, sur le blog Trop Libre de la Fondation pour l’innovation politique ( http://goo.gl/s3ulvR )

    1. La dépénalisation est une solution dangereuse qui crée une demande légale pour une offre illégale. C’est une demi décision de froussard qui sera toujours une mauvaise décision. La vraie bonne solution elle est à chercher dans le COLORADO et non pas aux Pays bas ou au Portugal.

  3. on dirait que fumer du cannabis librement est le plus important du monde…tout le monde s’en fout , libre ou pas ce marché fonctionne bien , on préféraient qu’ils fassent travailler leurs neurones afin de libérer les entreprises en général et pas qu’une particularité éphémère du marché du travail

    1. Comme boire de l’alcool était important au USA pendant la prohibition. Ou enlever son voile en Iran quand on est une femme. La liberté individuelle est la chose le concept principale du libéralisme, la liberté économique n’est que son corolaire.

    2. il y a effectivement bien d’autres sujets autrement plus importants, sauf peut-être pour les amateurs de ce produit nauséabond.

      1. nauséabond ? Ca sent plutôt bon moi je trouves.

        1. C’est subjectif. Moi j’aime bien l’odeur musquée de la beuh, mais il n’empêche que ça ressemble parfois à une odeur de sueur chaude qui peut en écoeurer plus d’un.

    3. « on dirait que fumer du cannabis librement est le plus important du monde… »

      Parce que dégager des moyens de police et désengorger la justice de la poursuite et la répression de « crimes » sans victimes afin de mieux affronter la vraie criminalité, ce n’est pas assez important à vos yeux ?

      1. Mais non c’est pas important à ses yeux. Les toxicos sont des gens détestables, et à peine humain, des dégénérés, des sous hommes pour réactitude. Il y a des gens qui ont plus de valeur à protéger enfin. La liberté des toxicos on s’en occupera après la préservation de la chasse à la palombe. Chaque chose en son temps! C’est pas du mépris, c’est du bon sens… Puisqu’on vous le dit!

      2. fumer librement du cannabis va résoudre tout les problèmes en France ?
        je reve, cela ne fait que libérer une place qui sera vite prise par autre chose , la situation actuelle satisfait tout le monde , qui veut fumer fume , qui veut traficoter traficote, on rend libre le cannabis médicament ,on dépénalise la possession et l’usage ‘normal’ et voilà

        1. Reactitude: Un messagea propos du cannabis=une ânerie. J’argumente:
          « Fumer librement du cannabis va résoudre tout les problèmes en France ? »
          Non, d’ailleurs personne n’a jamais prétendu ça sur ce site. On dit juste que la persécution qui émane de la prohibition est un problème grave avec de multiples conséquences néfastes. On n’a pas dit que ça allait reboucher le trou de la sécu résoudre les problèmes de viol ou le clitélisme. C’est un problème grave parmi une liste hélas assez longue.

          « je reve, cela ne fait que libérer une place qui sera vite prise par autre chose »
          Pas si on procède intelligemment en légalisant toutes les drogues. Mais en admettant que l’on ne légalise QUE le cannabis, le déversement de la consommation illégale dans d’autres drogues n’a jamais été observée ni dans les pays qui ont légalisé ni dans les pays qui ont dépénalisé. Ce que vous dites est donc une affirmation sans aucun support historique ou statistique. cet argument est pour l’instant à classer dans la catégorie « propos de bistrot reposant essentiellement sur le mépris que vous avez des gens qui ne choisissent pas le même poison que vous. »

          « la situation actuelle satisfait tout le monde »
          Faux. Elle ne satisfait ni les consommateurs ni une part significative des forces de police, ni les producteurs en autosuffisance, ni les gens qui ne consomment pas et ne veulent pas payer d’impôt pour forcer d’autres gens dont ils n’ont rien à cogner et qui font juste des choix différents à les imiter dans la modération. Ca fait un paquet de gens. Ca fait moins de la moitié le la population mais quand même 40% des français. J’imagine que 40% des français c’est encore un navrant détail que vous pouvez ignorer en toute bonne conscience puisqu’une fois de plus votre mépris des toxicos et de leurs fournisseurs est égal à du bon sens.

          « qui veut fumer fume »
          Qui veut fumer fume ce qu’il trouve: Du shit de troisième tamisage coupé aux hydrocarbures, de l’herbe au verre pilé, de l’huile coupée elle aussi aux hydrocarbures, de la bonne herbe vendue 8 EUR/g en province (A peu près 25% du prix de l’or). Donc il n’ y a pas de quoi être satisfait quand on sait qu’une production industrielle arriverait à un coût de prod de 1EUR/g pour une herbe surpassant la qualité de tout ce qui existe en France actuellement. Mais une fois de plus du haut de son ignorance, Réactitude est satisfait donc tout le monde est satisfait…

          « qui veut traficoter traficote »
          Va dire ça à ceux qui se font tirer dessus pour avoir vendu trop proche d’un quartier revendiqué par un réseau. Va dire à ceux qui se font balancer par un client qui a des dettes, va dire ça à ceux qui se font raquetter par la police, va ire ça à ceux dont la famille entière se fait saisir ses biens parce que UN membre de la famille est trafiquant, va dire ça à la population carcéral française en taule pour trafic de stupéfiants… Qui veut traficoter se prépare des lendemains qui ne chantent pas, et comme disait freaconomics les petits dealers vivent chez leurs parents.

          « on rend libre le cannabis médicament ,on dépénalise la possession et l’usage ‘normal’ et voilà »
          Et voila on a vréé un marché légal pour une offre illégale et le trafiquants s’unissent avec les flics corrompus pour vous dire merci Monsieur Réactitude.

          4 lignes, 5 âneries. Qui dit mieux?

          1. si ton argument principal est la qualité du produit et de sa distribution c’est que tu n’as rien compris aux problèmes posés par les drogues à une société !
            n’oublie pas qu’une personne normale et équilibrée n’a pas besoin de ça , c’est toujours pour échapper à un problème et la société n’a pas besoin de ces gens la , elle veut des gens responsables pour progresser et affronter la réalité et dépendant de son autorité.
            l’alcool ou la cigarette ne sont pas comme le cannabis, l’usager en paie le prix tôt ou tard et court a l’hôpital public et il en a conscience alors que le cannabis…rares son ceux en faisant un abus dangereux pour la santé ..aucun besoin , suffisamment efficace pour ne pas en abuser et pour les désespérés il y plein d’autres trucs…et puis , ça paie les interdictions si j’en crois libé et la brigade des stups…et pour blanchir son argent quoi de mieux que les trafics !

            évidement je suis pour la fin de toutes les interdictions mais j’essaie de comprendre pourquoi celles ci existent et ces raisons ne sont pas belles !

            1. « si ton argument principal est la qualité du produit et de sa distribution c’est que tu n’as rien compris aux problèmes posés par les drogues à une société ! »
              Si après que je vous ai expliqué des dizaines fois en long en large et en travers que l’argument principal est la persécution de personnes à priori pacifiques vous pensez que mon argument principal est la pureté du produit, vous êtes soit de mauvaise fois soit pas très malin et très probablement les deux.

              « n’oublie pas qu’une personne normale et équilibrée n’a pas besoin de ça , c’est toujours pour échapper à un problème »

              Et voila, Réactitude tombe le masque: Les gens qui consomment du cannabis sont tous des pauvre hères, incapables de faire face à la réalité. Ce sont à peine des humains en fait. Ils n’ont plus de libre arbitre, ils sont juste des corps brisés vidés de toute substance et de tout animus.

              « et la société n’a pas besoin de ces gens la , elle veut des gens responsables pour progresser et affronter la réalité et dépendant de son autorité. »

              La société ne veut rien d’ailleurs « la société  » ça n’existe pas. VOUS voulez changer les gens que VOUS méprisez. C’est pas la société qui veut quoi que ce soit. C’est vous qui voulez imposer votre vision par les armes aux autres. Vous faites du constructivisme politique violent. Les toxicos, nombreux, font tout autant partie de la société que les armées de moralisateurs aigris frustrés méprisants et surtout VIOLENTS dont vous faites partie. Elle veut des gens responsables la société? Ah bon? Des gens responsables à qui on ne laisse pas la liberté de choisir ce qu’ils mettent dans leur poumons? Vous mentez (c’est une habitude chez vous). Vous ne voulez absolument pas des gens responsables. Vous voulez des gens soumis à votre morale étriquée. C’est pas la même chose. Si vous vouliez des gens responsables vous seriez en faveur de la légalisation et de laisser crever les toxicos dans leur vomi: Qu’ils prennent leurs responsabilités. Mais comme vous êtes un menteur, vous vous cachez derrière des concepts fumeux pour justifier une fois de plus la persécution de ceux que vous détestez: Ces foutus glandeurs qui fument des joints.

              « l’alcool ou la cigarette ne sont pas comme le cannabis, l’usager en paie le prix tôt ou tard et court a l’hôpital public et il en a conscience alors que le cannabis…rares son ceux en faisant un abus dangereux pour la santé ..aucun besoin , suffisamment efficace pour ne pas en abuser et pour les désespérés il y plein d’autres trucs…et puis , ça paie les interdictions si j’en crois libé et la brigade des stups…et pour blanchir son argent quoi de mieux que les trafics ! »

              Et maintenant que réactitude nous a sorti sa prose tentant vaguement de déguiser son mépris en bon sens, il passe à la fameuse litanie confuse et abscons du mec qui croit avoir un avis d’expert et qui s’enterre avec des phrases qui n’ont ni queue ni tête. Tous vos arguments sont de la daube en barre. Il n’y a rien à sauver. Vous êtes dans le préjugé, le jugement de valeur et l’argument haineux. Rien ne se conforme à la logique dans ce que vous dites. Vous essayez désespérément de justifier une prohibition forcément fondée sur l’action policière tout en minimisant l’action policière. Vous tentez de réduire les toxicos au rang d’irresponsables incapables de faire face à la réalité, vous leur niez le plus profond de leur nature humaine, leur libre arbitre, et vous essayez de vous faire passer pour un humaniste. Vous développez des arguments sans cohérence: « l’alcool ou la cigarette ne sont pas comme le cannabis, l’usager en paie le prix tôt ou tard et court a l’hôpital public et il en a conscience alors que le cannabis… » Bien sur que si le cannabis a un prix pour l’usager. Déjà parce qu’il le consomme avec du tabac, et ensuite parce que c’est pas bon pour la mémoire à court terme, ça désorganise, ça inspire mais ça déconcentre… Ca joue sur l’appetit etc… Bien sur que ça a des conséquences. pas les mêmes que l’alcool ou le tabac mais pas pires ou moins graves, juste différente. Vous mettez des jugements de valeur sur les effets secondaire de drogues dont les scientifiques admettent qu’ils ne connaissent pas tous les effets secondaires.

              La petitesse de vos propos n’a d’égal que l’atrophie de votre honnêteté intellectuelle.

    4. Réactitude et son attitude autocentrée… Réactitude s’en fout de la liberté des autres. C’est la SIENNE qui comptes. Réactitude n’en a rien à foutre qu’on éxécute sommairement des gens qui se livrent à une activité qui ne le regarde pas (on tire sur les go fast)… L’incarcération d’individus à priori non violents, pour le motif d’une simple détention d’un produit végétal? C’est le cadet de soucis… On va même les mettre dans des prisons où on les viole tiens! Ca leur fera le fion à ces petits cons!

      Mais bien sûr Réactitude respecte la liberté individuelle.. C’est juste que la liberté de crever d’un cirrhoze du foie est tellement plus importante que la liberté de crever d’un cancer du poumon. C’est du bon sens qu’on vous dit! Les gens qui ne sont pas d’accord avec le bon sens de Réactitude seront des « loques humaines à 40 ans ». Ils n’ont aucun sens des priorités. Lutter contre la persécution d’individus sur la base d’activités pacifiques n’est pas une priorité. Foutre des vies en l’air sur l’autel de sa bien pensance, c’est un petit détail à peine navrant. Ce n’est rien. Je ne vois même pas pourquoi on en parle en fait. Les drogués sont des gens sacrifiables. C’est pas grave si on en écrase un deux. Ces gens n’ont pas la même valeur que les autres enfin. Soyez un peu raisonnables messieurs les légalisateurs. Une petite persécution d’Etat ne fait de mal à personne…

      1. je veux bien tout autoriser ,drogue dure ou douce , prostitution etc , cela ne me pose aucun problème quoique le cannabis m’a tué au premier et dernier essai mais sans doute que ma première cigarette à fait de même..
        je dis simplement que le cannabis n’est pas une priorité , qui en veut en a ..et puis c’est entré dans les mœurs et de toute façon c’est la société qui en paiera les avantages et les inconvénients . pour l’instant , elle n’en voit que des inconvénients , c’est son droit !

        1. La société n’a pas de de droit. Seuls les individus ont des droits.

          Dire que cesser la persécution d’individus pacifiques à priori n’est pas une priorité est une parole que je qualifie volontiers d’immonde, répugnante et abjecte. on pourrait également dire que c’est intellectuellement malhonnête de votre part: C’est pas une priorité pour vous parce que c’est pas votre truc. Si on faisait la même chose avec votre pinard, votre bibine, ou votre café, je suis certain que ça deviendrait bien plus prioritaire.

          Ce n’est pas à vous de déterminer les libertés les plus prioritaires, par définition les libertés sont subjectives. La liberté de manger ce que l’on veut n’est pas prioritaire pour les anorexiques, la liberté de circuler n’est pas prioritaire pour les gens qui s’enferment chez eux. La liberté d’association n’est pas prioritaire pour les agoraphobes, la liberté d’expression n’est pas prioritaire pour ceux qui n’ont rien à dire, la liberté de manifester n’est pas prioritaire pour ceux qui ne vont pas dans les manifs (moi par exemple) et effectivement la liberté de fumer des joints n’est pas prioritaires pour ceux qui n’aiment pas ça. Votre préférence subjective est un argument en carton (et encore, en carton mouillé).

          1. une société n’a pas a se préoccuper des choix individuels sauf si c’est dans son intérêt . elle ne connait pas l’individu mais le collectif , son but , exister. la notion de liberté n’existe pas pour une société , la société commande , l’individu exécute….c’est sans doute difficile accepter d’être que des esclaves mais , c’est la vie :-).
            Ps: en ce moment il semblerait que la priorité est ..la loi travail , désolé , ce n’est pas moi qui décide!

            1. And, you know, there is no such thing as society. – Margaret Thatcher

              1. José a raison, et vous dites des aneries. D’ailleurs la société afghane qui mapide des femmes infidèmes a raison. Elle n’a pas à se préoccuper de ces individus. Crucifier l’armée de Spartacus et encadrer la voie romaine de corps mutilés, c’était un choix de société. C’est comme le génocide au Rwanda, Pourquoi s’en insurger? La société a commandé, Hutus se sont éxécutés et les Tutsis sont devenus de la viande hachée.

                Une fois de plus, vous mentez. Vous nous pondez des poncifs contre lesquels vous vous révolterez quand ils toucheront à ce que vous aimez vous. Vous êtes une blague intellectuelle, un plylogisme mal dégrossi qui se prend un fin philosophe et qui s’affranchit des règles les plus élémentaires de la logique pour justifier les préjugés issus de votre paresse intellectuelle.

                Il n’ y a qu’un seul esclave ici et c’est vous. Vous n’êtes pas esclave de la société mais de votre malhonnêteté intellectuelle.

  4. Afin de protéger le bien-être et la santé de nos concitoyens, nous leur proposons un passage en prison obligatoire pour les désintoxiqué. Vous allez voir, ca ira mieux après un bon viol.

  5. question:

    ce parti libertarien est-il pour la suppression de l’autorisation de mise sur le marché de tous les produits?
    (médicaments, aliments, phytosanitaires, produits chimiques …)

    et si non comment fait-il le tri?
    (certains médicaments dont on connait la composition exacte et les effets nocifs, sont retiré du marché alors que moins dangereux que des produits toxiques à l’élaboration douteuse à base de cannabis; d’autres à l’inverse sont quasi en vente libre alors que sans doute plus dangereux que les petites plantes qui poussent dans le jardinet d’alfred..)

    1. Comment on fait? On met le nom des molécules actives dans le mode d’emploi avec la liste des effets secondaires, et les gens se débrouillent pour s’y retrouver ou font confiance à leur médecin. bref, on traite les gens comme des adultes et on leur laisse savoir que quand on prend un médicament on fait de la biologie appliquée, qu’il y a toujours des risques et que c’est à eux de faire l’arbitrage bénéfice-risque. Et s’ils ne veulent pas faire cet arbitrage; à eux de trouver une personne compétente pour le faire pour eux (médecin; pharmacien; gourou; pote qui s’y connait; illuminé du quartier, que sais-je encore)…

      A titre informatif le Vidal est en partie consultable en ligne gratuitement. Que chacun de débrouille.

      Par contre, composition non conforme à la notice= fraude ou négligence agravée= très très grosse punition légale.

      Simple, efficace, et de bon goût…

      1. D’après certaines personnes, l’objectif des groupes pharmaceutique ou des semancier OGM est de tuer le plus possible de leur clients.

Les commentaires sont fermés.