Irréprochable

Publié Par h16, le dans Édito

Alors bon, papy, voilà, tu t’es pris une balle pour la France, un obus peut-être, tu as perdu un bout de mâchoire, une jambe ou quelques mètres d’intestin voire ta vie dans une bataille qui tua ou blessa plus de 700.000 personnes. Pour te remercier 100 ans plus tard, on a décidé qu’on se trémousserait dans une souarée-concert bien plus festive que citoyenne, animée par un délicieux chanteur de rap aux envolées lyriques aussi calibrées que les projectiles lancés à Verdun et que tu te prenais sur le coin de la tête. Cette classe inouïe, c’est aussi ça, la République Irréprochable de Hollande. Alors, papy, heureux ?

Vous l’avez compris, on assiste encore une fois, quasi-médusé, à une nouvelle grande idée de l’Exécutif actuel : commémorer le centenaire de la bataille de Verdun, le 29 mai prochain, avec un rendez-vous « populaire » tourné vers la jeunesse (probablement parce qu’il n’y a plus de Poilus survivant et qu’en vertu de ça, c’est Open Bar je suppose), assuré par le rappeur Black M issu du groupe Sexion d’Assaut.

black M rape à verdun

On en viendrait presque à oublier ce qu’on commémore fête ainsi. Koz se pose la question, en tout cas, et à raison. On ne peut qu’éprouver de la consternation en imaginant que cette idée a pu germer dans un des esprits qui entourent le Président, d’imaginer qu’il a pu l’accepter ou, a contrario, qu’on a pu poursuivre sur cette lancée ridicule sans le mettre au courant. Ou alors, si l’on est pas consterné, on se forcera, cynique, à imaginer le Chef de l’État choisir volontairement, consciemment, cet « artiste » pour un nouvel affront à ceux qu’il verrait, dans cette hypothèse, comme la vieille France rance et conservatrice.

on appelle cela du foutage de gueuleHypothèse hardie que celle d’un Président qui mépriserait à ce point ceux qui l’ont élu, mais est-elle si irraisonnable ?

Certains continuent de considérer le président et ceux qui l’entourent comme de parfaits imbéciles, alors que si on leur attribue méchanceté et cynisme sans bornes, on obtiendra le même résultat et en définitive, ce qui passe pour des bourdes n’est alors qu’une nouvelle démonstration d’un total foutage de gueule à la fois arrogant et parfaitement assumé.

De fait, cette hypothèse ne vient pas de nulle part. Elle est même très bien étayée par ce qu’on observe en périphérie.

Prenez Sapin, ce bedonnant ministre dont les performances à son maroquin le placent définitivement dans la catégorie des inutiles trop opulents. Apparemment plus habile à tripoter le porte-monnaie du contribuable que leur culotte, ce ventripotent appendice ministériel a malencontreusement ripé sur celle d’une journaliste. Comment imaginer que ce geste, effectivement inapproprié, n’est pas en réalité une quasi-habitude, une démonstration, là encore cynique et détachée, du pouvoir dont il dispose, celui de faire à peu près n’importe quelle énormité (à commencer par planter tout un pays) sans encourir la moindre sanction, en restant donc irréprochable ?

Prenez Baupin, cet autre exemplaire rondouillard d’élu dispensable parvenu à son poste par une série de circonstances politiques que la lucidité qualifierait d’aggravantes : Médiapart révélait il y a quelques jours que Baupin se serait lui aussi rendu coupable de comportements sulfureux voire carrément répréhensibles. Décidément, la montée de la sève printanière chez nos deux résineux provoque des dégâts, mais si pour Sapin, on peut vaguement admettre un moment d’égarement, pour Baupin en revanche, la récidive et l’habitude ne font aucun doute.

Or, chose intéressante, certaines élues, voire féministes, de tous les combats pour dénoncer ce genre de comportements, savaient pourtant depuis longtemps ce qui se tramait :

En gros, tout le monde savait. Il faut être honnête. (…) Je ne tombe pas de ma chaise.

Ici, Clémentine Autain était donc parfaitement au courant des agissements de Baupin, et elle a courageusement choisi de fermer sa gueule, probablement parce que c’est ça, la politique. D’autres avaient encore plus subtilement choisi de ne rien voir ni entendre. Et parce qu’à un certain niveau de responsabilité, on devient assez vite, comme la République, complètement irréprochable. Et puis, ce n’est pas comme si une précédente affaire impliquant un homme politique irréprochable n’avait pas déjà eu lieu, et qu’en conséquence, le doute était donc encore permis sur la marche à suivre et l’alerte à donner.

On pourrait aligner tant d’autres affaires, de Thévenoud à Andrieux en passant par Baylet, on arriverait toujours à la même constatation : toujours aucun reproche.

En fait, de sapinades en baupinades, on a dépassé, de très loin, la doléance, la critique ou le reproche. De ce point de vue, la République est irréprochable parce qu’on est loin, très loin et très au-delà du simple reproche.

irréprochable

En fait, c’est un malentendu gênant dont il est question ici : quand Hollande déclarait vouloir une République Irréprochable, là où tout le monde croyait entendre un appel à une République nettoyée de ses élus véreux ou aux comportements honteux, le candidat signifiait simplement qu’il serait impossible de reprocher quoi que ce soit à ses élus sous sa version de la République. Dans ce cadre, la République irréprochable n’est pas un objectif, c’est une façon de penser : qu’elle le soit ou non n’est ici d’aucune importance et n’a aucune pertinence sur les actions menées. La République est pensée comme irréprochable, c’est-à-dire que quoi que le Camp du Bien puisse faire, il sera irréprochable.

Enfin, on ne pourra s’empêcher de noter le timing diabolique de ces révélations.

L’histoire se répète ironiquement : en mai 2011, un an avant les élections présidentielles qui virent Hollande se faire élire, explosait l’affaire DSK qui allait le mettre définitivement hors-course. Un an avant les élections de 2017, en mai 2016, on retrouve une belle affaire de mœurs aux relents de ce précédent sulfureux. Amusante coïncidence et ironie du sort qui donne, une fois encore, une carte supplémentaire à Hollande, en amoindrissant la position des écologistes tant au gouvernement (au travers de Cosse, l’épouse de Baupin) qu’à l’Assemblée où les dissensions internes sont ravivées par cette révélation.

Non, décidément, il est impossible d’accréditer la thèse d’un président complètement dépassé par les événements et balloté par des conseillers en communications aiguisés comme du saindoux ; en revanche, celle d’un président flambidouilleur et calculateur continue de tenir la route.

Et dans ce cadre, il est impératif qu’il soit et continue d’être irréprochable.
—-
Sur le web

  1. « total foutage de gueule à la fois arrogant et parfaitement assumé. »
    Le problème est qu’une majorité de Français s’en rendent compte et ne l’oublient pas en 2017.
    Même s’il y a un attentat. Même si, à force d’artifices, le chômage baisse un peu. Même s’ils ont reçu de honteux cadeaux à visée électorale (il faudra les payer après). Et même si Hollande épouse Julie en avril 2017…

    1. h16h16 Auteur de l’article

      Je crains que ça ne suffira pas.

      1. Je rejoins l’auteur. J’irai même plus loin : un peuple de veaux qui tolère quotidiennement la corruption généralisée et l’imposture de sa soit disant élite, qui accepte qu’on plante des arbres pour « lutter le terrorisme » (au lieu d’exiger la démission du ministre de l’intérieur et du chef du gouvernement), qui chaque jour sert consciencieusement de paillasson et de porte monnaie sur pattes à la classe parasite, mérite ce qui lui arrive.

        1. Malheureusement nous sommes encore nombreux à vivre dans ce pays gère par des cochons. Et elus par les veaux en question.
          Ah, la Ferme des animaux !

    2. « ne l’oublient pas », en êtes-vous si sûr ? 🙂

    3. Les Français blabla… les Français blabla… Les Français sont responsables de cette situation par leurs actions ou inactions, leurs intérêts contradictoires que nombreux organisent et exercent via ces institutions « républicaines » dans une sorte de mêlée électorale…

      Nous sommes tous plus ou moins coresponsables de cette situation : subventions, marchés captifs, allocs, absence de véritables débats, médias plus ou moins biaisés apprécier par un grand nombre, querelles de clochers, en retard technologique, absence d’esprit économique et notamment des systèmes de marchés, esprit monarchiste-bonapartiste, mépris de classe institutionnalisé, centralisme, jacobinisme, peu de subsidiarité, séparation peu nette dans l’esprit de beaucoup de ce qu’est privé et de ce qui est public, blabla intérêt général très subjectif partout, pseudo-« altruisme » partout, droit civil, culture latine et catholique qui sont de bons précurseurs à l’envie, à la haine de la richesse et de la réussite de l’autre, à la colère et in fine au collectivisme.

      « Un peuple de moutons finit par engendrer un gouvernement de loups. »
      « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. »

  2. Deux résineux 😆 … qui se sont faits poisser ! 🙄

    1. Cela lui colle aux doigts à Hollande. En fera-t-il un fromage ❓

  3. Dans n’importe quel autre pays, que ce soit Cahuzac, Thevenoud, Vals (Forca Barca), Royal, Sapin ou le dernier mal baisé en date, carrières politiques carbonisées.
    Dans n’importe quel autre pays, un prétendant malheureux aux élections passe de la lumière a l’obscurité.
    Dans n’importe quel autre pays, une étude sérieuse du patrimoine de Savamieux, évidemment, un minimum.
    Egalement, une explication quant a la fortune multi millionnaires d’une Touraine. Fonctionnaire, fille de fonctionnaire. Mais non, parlons de Tavarez
    Une révolution, une vraie, lorsque les députés se votent des lois sur mesure (indemnités en cas de non reelection).
    Un tollé sur les placards dorés des potes..
    Une investigation sur les autoroutes, dont la concession est au détriment exclusif des utilisateurs et contribuables. Qui a profité de ce crime, et nous parlons bien d’un crime, contre les Français et contre l’économie de la France?
    Marges obscènes. Vite, du pain, des jeux:
    http://www.lepoint.fr/automobile/blogs/jacques-chevalier/quand-la-fete-de-l-autoroute-marche-sur-la-tete-10-05-2016-2038277_654.php
    Article qui aurait pu et du être écrit par le Gorafi.

    Coupable de tout, honte de rien, responsable de rien.

    Les tiques se sont tellement bien installées, tellement nombreuses, que la bête ne sait plus les voir, et vice versa.
    Nous crèverons ensemble.

    1. Non, surement pas dans « n’importe quel pays ». Cela est même bien pire dans la plupart. Mais ce qui est grave, c’est que la majorité des français ne comprennent pas qu’aucun progrès ne peut se faire tant qu’on tolère ce genre de choses. Un petit séjour dans un pays « en voie (désespérée) de développement » serait une bonne thérapie pour chacun …

      1. Mea culpa: n’importe quel pays de la zone UE, et qui mérite d’y être (pas la Grèce ou l’Italie, donc).

  4. bah , flandouile a lui même donné le ton en coccufiant sa propre compagne ; c’est l’orgie dans la république irréprochable ; orgie de dépenses inconsidérée , orgie de mensonges , de magouilles , de calculs politiques ….vla t’y pas que maintenant en plus du pain et des jeux on y rajoute de le zique , et quel zique ! pour commémorer les horreurs de la guerre ….ce millieu de la politique est complêtement pourris parce que les individus qui le compose sont eux même complêtement pourris et ne pensent qu’à leur avenir alors qu’ils sont grassement payés pour penser à l’avenir de 65 millions de français ; et le problême c’est que l’on méttra des années pour soigner ce pays que le ps a enfoncé dans le déclin ;

  5. P.L.jesuisunhommelibre

    Même si le sujet est grave, votre formule « Décidément, la montée de la sève printanière chez nos deux résineux » est un bijoux et m’a fait hurler de rire.

  6. C’est la grande différence entre la France et les USA : en France les dirigeants politiques se moquent du drapeau ( on peut le brûler sous leurs yeux sans problème), de l’hymne national ( Taubira ne voulait même pas en connaître les paroles), des symboles ( on  » s’amuse  » avec des rappeurs agressifs qui crachent sur la France lors de commémorations de guerre) Aux USA tous ces faits seraient inacceptables et punis car il reste quelque chose qui relie les communautés et c’est justement ces symboles et rituels.Mais ils ne sont pas idiots: leur objectif inlassable ( surtout à gauche mais aussi chez beaucoup de LR) est de détruire le concept de nation francaise, de patrie et de famille.Il faut tout raser et détruire les acquis. C’est aussi logique de faciliter les choses aux étrangers qui ne partagent pas la culture occidentale et qui l’agressent autant que possible.Ceci a un nom : la traîtrise et … en temps de guerre ( à en croire Hollande, qui est notre chef de guerre) ceci est puni de manière radicale et irréversible.

    1. Malheureusement ça change aux USA, la gauche d’Obama, le département d’état et les Universités (peuplées de professeurs influents et généralement un peu trop à gauche) font tout pour démolir ce que l’on appelle communément ici « the American Exceptionalism », en 8 and on a vu un changement assez impressionnant et pas en bien, qui n’est pas étranger à la popularité d’un Trump en réaction. On n’est pas au niveau de la France en routage de gueule mais on commence à aller dans cette direction.

      1. Merci, ca me donne un debut de comprehension rationnel sur le phénomène en question.

    2. merci Prolux
      c’est la bonne tonalité!

  7. Pour le français, en particulier, entre paraître et être, c’est le paraître qu’il préfère. L’esprit Louis 14 flotte toujours sur le pays.

    Etre honnête ❓ pouah, quelle horreur ❗ Autant s’en mettre plein les poches…
    Etre discret ❓ pouah, quelle horreur ❗ Autant se mettre en mesure de s’en mettre plein les poches…
    Etre réservé ❓ pouah, quelle horreur :!:Autant se mettre en mesure de s’en mettre plein les poches…

    … à l’infini.

  8. Qu’espérez vous ? Un sursaut populaire ?
    Les gens qui demandent la fin des privilèges des statuts publics, les gens qui se révoltent contre les grévistes ?
    Que les français dans un élan patriotique exigent la régulation de l’immigration, le respect de nos valeurs, de notre histoire ?
    Un mouvement général pour libérer l’économie ? pour en finir avec l’assistanat infantilisant ?
    Vous rêvez, il se passe rien et il ne se passera rien, le niveau insupportable est passé depuis longtemps et rien.
    Notre histoire est en train de s’arrêter et nous disparaissons, en bougonnant chacun dans son coin.

    1. En même temps, avec un tantinet de recul, on se rend bien compte que rien n’est entrepris afin que les lignes bougent.

      Je suis toujours surpris que le libéralisme n’ait pas de tribune, fut-elle journalistique ou ludique. Le truc à la mode pour faire passer les idées, c’est YouTube. A quand une chaîne YouTube libérale et amusante pour instiller le goût de la liberté dans la tête de notre jeunesse ? L’écologie a bien son chevalier Youtubesque sous le nom de professeur Feuillage. Il mêle sexualité, écologie et gags loufoques. Et les jeunes aiment.

      Le libérale ne sait juste pas communiquer avec la jeunesse. Il n’a pas de héros, n’est pas épique et semble, en France, contre nature.

      Le jour où le libéralisme sonnera plus sexy, peut-être fera-t-il enfin mouche !

      1. Le libéral il s en fout de communiquer il est pas la pour convaincre les autres de vivre comme lui il leur laisse le choix, il veut juste qu on le laisse mener sa vie comme il l entend, le libéral il ne fait pas de politique sinon ce N est plus un libéral

  9. Ce qui me choque autant que le choix de ce rappeur nauséabond, moi qui ne suis ni adhérent ni même sympathisant du FN, c’est que seule « l’extrême droite » droite réagisse à cette insupportable provocation et aux arguments en défense bidons du gouvernement ! Le refus de Black M ne tient en aucun cas à sa couleur, mais à ses propos haineux qu’aucun tribunal n’hésiterait à sanctionner s’ils étaient tenus par d’autres … Ce « choix » témoigne d’une orientation inacceptable pour ceux qui ne veulent pas voir les valeurs de notre pays se déliter !

    1. J’ai beau aimer la culture américaine, cette fascination en France pour le pire de l’autre côté de l’Atlantique m’atterre au plus au point, cette manie d’être « hype » « moderne » que beaucoup singent puérilement… la gauche française qui s’inspire du pire de la gauche US, la droite française qui s’inspire du pire de la droite US, la jeunesse etc…

      Mais bon c’est peut être trop subjectif…

    2. « mais à ses propos haineux qu’aucun tribunal n’hésiterait à sanctionner s’ils étaient tenus par d’autres »

      Avez-vous jamais entendu parlé du concept de liberté d’expression ? Vous ne votez peut-être pas FN mais, manifestement, vous en partagez les valeurs de haine de la liberté.

  10. Si seulement P. Muray était encore vivant pour voir Black M à la tête de la « fête » pour Verdun…

  11. Je voulais juste rappeler, pour appuyer encore l’ironie tragique de la situation, que les « papys » de Verdun n’ont, pour la plupart, pas atteint l’âge d’être ne serait-ce que papas. Ils avaient la vingtaine…

  12. Au stade de France, le public avait sifflé le rappeur qu’on avait voulu produire avant match….

Les commentaires sont fermés.