Cameroun : un archer tue une kamikaze avec une flèche empoisonnée

Publié Par Charles Bwele, le dans Afrique

Par Charles Bwélé.

Enfant avec arc et flèches by Thiery(CC BY-NC 2.0)

Enfant avec arc et flèches by Thiery(CC BY-NC 2.0)

Selon le gouverneur Midjiyawa Bakari de la province Extrême-Nord du Cameroun – voisine immédiate du Nigéria, une femme d’une quarantaine d’années et une fille de 14 ans ont refusé de s’arrêter à un poste frontière entre les deux pays.

Face à leur refus d’obtempérer, un membre des milices citoyennes a tiré une flèche empoisonnée à l’aide de son arc, tuant instantanément la frontalière quarantenaire qui était effectivement vêtue d’une veste-suicide. L’adolescente qui l’accompagnait a déclenché sa bombe et péri sans causer de victimes.

Depuis mi-2015, Boko Haram a subi de lourdes pertes face aux opérations plus ou moins coordonnées des armées du Nigéria, du Cameroun, du Tchad et du Niger, et est confinée à la défensive, au vol de bétail et aux attentats-suicides.

Quelques mois plus tôt, j’avais longuement évoqué « l’efficacité low-tech des comités de vigilance anti-terroriste » du nord-Cameroun qui interceptent chaque semaine plusieurs tentatives d’attentats-suicides commis par la secte djihadiste. Ces comités ne manquent jamais d’arcs, de flèches et de pistolets / fusils artisanaux d’abord destinés à la chasse, et bénéficient de l’appui politique, logistique et financier du gouvernement camerounais.

Sur le web

  1. Une simple flèche ?
    Bravo Monsieur !
    Vous êtes plus opérationnel avec une arme moyen-âgeuse que nos armées avec des armes ultra modernes.

    1. Tout est un problème de volonté et de courage. Certaines sociétés (suivez mon regard) manquent cruellement des 2.

  2. moquais, malheureusement ces milices, même initialement bien intentionnées, dérivent généralement vers la formation de groupuscules mafieux.

    1. @gc: Mafieux ? Mais dans quelles affaires ces « formations » pourraient elles tremper ? Soit elles existaient déjà. Soit elles ne bénéficient pas de nouveaux avantages comme des armes de guerres puisqu’il s’agit essentiellement d’armes utilisées pour la chasse : Tous ont le même niveau de capacité guerrière.

  3. Cela ne changera rien à sa situation, mais je dirais plutôt « quadragénaire » au lieu de « quarantenaire ». Sinon, bel exploit!

  4. C;est l’archer Yi

  5. Les Camerounais sont plus pragmatiques et efficaces que les Francais: armer les citoyens est une solution de bon sens ( les Suisses en avaient aussi parlé).Les Dirigeants Francais font le contraire: ils veulent éviter/interdire que les citoyens ne possèdent des armes mais dans le même temps ils sont incapables de récupérer les armes dont disposent les délinquants.En conclusion, les Francais sont des proies faciles , comme des moutons qui vont à l’abattoir. Ceci est d’autant plus inquiétant que les forces de l’ordre nous ont démontré leur totale inaptitude à nous protéger et même à arrêter les terroristes en plein Paris et en plein jour après leurs exactions ( frères Kouachi, …). Face à la lâcheté des terroristes islamistes il faut armer les Francais ( le drame du bataclan aurait été évité ou au moins amoindri ).

    1. Ben oui, étant donné le niveau de tension sociale et communautaire en France, c’est sur que ça va pas dégénérer… 30000 morts par armes à feu aux USA tous les ans et ça n’a pas empêché la tuerie de San Bernardino.

      1. Gael dit que ça dégénérerait si les Français étaient armés. Par sûr. En effet presque TOUS les adultes suisses ont leur fusil d’assaut chez eux après avoir fait une période militaire. Or il y a moins de morts par armes à feu que chez nous (proportionnellement). Chez nous 1,5 million de chasseurs vont toutes les semaines à la chasse pendant la saison avec leur fusil dans la voiture sans problème (malgré les tensions sociales) . (Il y a mois d’une douzaine de morts accidentelles par an pendant la chasse dont 90 % sont des chasseurs eux-mêmes.) Il y a presque autant de tireurs sportifs qui vont au stand de tir régulièrement.

        1. La Suisse est un pays bien plus calme, discipliné et consensuel que la France, et les tensions sociales, liées notamment à l’immigration sont à des années lumières de celles qu’il y a en France. Aucune comparaison possible.
          Les chasseurs vivent en majorité en zones rurales où les tensions sociales sont bien moindres. Le chasseur il va pas pêter un plomb parce que son voisin du dessus fait du bruit toute la nuit puisqu’il n’a pas de voisin du dessus comme il habite une maison individuelle. C’est un peu caricaturé, ce n’est pas le cas pour tous, mais c’est tout de même représentatif.
          1.5 millions de tireurs sportifs ou presque? Issu de fftir.org: Saison 2015-2016 : Nous sommes maintenant 199 900 licenciés inscrits à la FFTir.

          Si vous avez des arguments valables je serai prêt à les entendre.

          1. le désarmement des français est très récent : dans les années 50 quasiment tout le monde avait un fusil chez soi, et en exagérant à peine Manufrance en vendait autant que de vélos. on ne s’entretuait pas pour autant, comme en Suisse aujourd’hui. Et ce n’est pas une question de « tension sociale », vous ne connaissez pas les zones rurales, si vous croyez que les tensions y sont moindres. Simplement, on n’a pas l’habitude de se précipiter sur le fusil (ni le couteaux ni les poings ni les battes de base-ball et autres manches de pioche) pour régler ses problèmes (pas même en Corse). C’est juste une question de norme culturelle.
            Et ce désarmement reste très partiel :
            les estimations vont de 3 Millions d’armes (minimum absolu : déclarées par les possesseurs à la police) à 20 millions.
            Il s’en vend encore pas loin de 100 000/an (plus toutes les illégales, les importées etc.), alors qu’elles ne s’usent quasiment pas
            Même en tenant compte du fait que certains ont plusieurs armes et d’autres aucune, on arrive facilement à un français sur 10 et un foyer sur 3 doté d’une arme à feu. La plupart ne servant jamais, et quasiment aucune destinée à un usage homicide…
            http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/10/01/combien-d-armes-a-feu-circulent-en-france_1099601_3224.html

      2. Gael Marchand: « 30000 morts par armes à feu aux USA tous les ans »

        Dont 2/3 de suicides selon cette études des données:
        http://www.pewresearch.org/fact-tank/2015/10/21/gun-homicides-steady-after-decline-in-90s-suicide-rate-edges-up/

        1. Ca ne change presque pas mon point. Un mort par arme à feu c’est un mort par arme à feu. Pour le cas du suicidé, s’il n’avait pas eu accès facilement à cette arme à feu, il aurait eu moins de chance de mourir.
          Et quand bien même, admettons que l’on ne compte que les 10000 restants tués par autrui, ça fait quand même 10000 morts, et ça n’a toujours pas empêché la tuerie de San Bernardino. A l’échelle de la France, 5 fois moins d’habitants, ça fait 2000 morts. Je suis même prêt à vous faire une ristourne de 1000 têtes au prétexte que la société américaine est plus violente. Pour empêcher combien de morts en Novembre dernier? En sachant que même si les armes étaient autorisées, on ne laisserait pas les porteurs rentrer avec dans une salle de concert, ça fait une trentaine de vies sauvées. 30 contre 1000 donc…

          1. voir plus haut. C’est pas les armes qui manquent en France, c’est juste l’envie (l’habitude, la norme culturelle…) de s’en servir sur les autres.
            Les 2000 morts par armes à feu, on y est déjà. essentiellement des suicides, quelques accidents, une poignée d’homicides. Les armes étant des armes, et donc faites pour tuer, M. de Lapalisse ne vous contredira pas si vous dites qu’elles ont faciliter la mort. De là à en conclure que leur suppression apaiserait la société, permettez qu’on en doute.

        2. Je vous invite llmryn a exposer votre argument aux nombreuses familles qui ont connus des tentatives de suicide.

    2. Vous dites qu’il faut armer les citoyens. Je vous prends l’exemple du marathon de Boston. Meme si les américains sont pragmatiques et armés, ils n’ont pas pu contrecarrer le double attentat du marathon de Boston orchestré par Tamarlan et Djokhar Tsarnaev.il ne faut pas juger, les terroristes s’en prennent à n’importe qui. Ils peuvent entrer dans un aéroport ou un café et tout en déclenchant leurs bombes, dissimulées dans leur gilet, peuvent s’approcher de quelqu’un et le périr . Je suis d’accord avec vous au sujet de nos soit disant élites qui gouvernent la France.

      1. Bang Marie ! Boston est au Massachusetts, or dans cet État le port d’arme est réglementé, particulièrement à Boston et proximité, et soumis à permis.

        https://en.m.wikipedia.org/wiki/Gun_laws_in_the_United_States_by_state#Massachusetts

        1. Sur que ça a tout changé.

          Ce que l’article ne dit pas clairement, mais le sous entend assez nettement, c’est qu’il y a eu l’efficacité de l’archer, très bien, mais aussi l’efficacité de la « barrière », qui a pu mettre en évidence les intentions de la dame. Sans cette « barrière » (portique,contrôle,douane,…), elle serait passée et aurait atteint son objectif, archer ou pas.

          A Boston : pas de contrôle, pas d’identification, donc attentat réussit. ça va être dur de concilier liberté et sécurité.
          Mais ça, on le sait déjà.

        2. Ca veut juste dire qu’il y a un peu moins de gens qui en ont.
          Et quand bien même ça serait appliqué en France vous croyez que ca serait sans permis?

      2. @ Marie
        « Ils peuvent entrer dans un aéroport ou un café… » : Oui dans des pays où le port d’armes est interdit.
        Les tueurs de masse aux USA le font dans des gun free zone : cinéma, église, collège, université car ils savent qu’il n’y aura personne en face pour les arrêter. Quand par erreur ils le font dans des zones où le port d’armes est autorisée ils se font descendre très rapidement, même avant d’avoir fait une victime.

        1. Le Bataclan ou le Stade France, par exemple, ferait partie des zones sans armes. Ca n’aurait donc pas changé grand chose en Novembre dernier.

        2. De toute façon, mais en comptabilisant les victimes des récents attentats on est encore loin des taux d’homicides par arme à feux aux états unis.

  6. Çà reste quand même bien triste. triste que deux femmes meurent. Triste que des gens en soient réduit à monter la garde et tuer à vue.

    1. Vous dites que « ça reste bien triste que ces deux femmes meurent » tuées à vue par un gardien. Vous oubliez que ces deux femmes avaient décidé de mourir. Elles ne sont pas mortes à cause de l’archer.

    2. Triste que ces femmes soient instrumentalisées, des le plus jeune age, pour se faire exploser.

Les commentaires sont fermés.