Ted Cruz et John Kasich unissent leurs efforts pour bloquer Donald Trump

Publié Par Daniel Girard, le dans Amérique du Nord

Par Daniel Girard, depuis Boston, États-Unis.

Ted Cruz By: Jamelle BouieCC BY 2.0

 

L’establishment républicain la réclamait depuis des mois : l’alliance stratégique du sénateur texan Ted Cruz et du gouverneur de l’Ohio John Kasich pour contrer efficacement Donald Trump. Le milliardaire est le seul candidat qui peut encore obtenir les 1237 délégués requis pour remporter l’investiture avant la convention de juillet. Donald Trump en compte 845 contre 559 pour Ted Cruz et 148 pour John Kasich. Il reste 672 délégués répartis dans 15 États à distribuer. Donald Trump doit en obtenir 392 pour atteindre le seuil de 1237. Ni Ted Cruz ni John Kasich ne peuvent atteindre cette barre.

Une alliance stratégique essentielle

Mardi le 26 avril, 172 délégués seront distribués dans cinq États du nord-est des États-Unis et les sondages placent déjà Donald Trump en tête partout. Il est probable qu’après le dépouillement du vote, mardi soir, le milliardaire aura creusé encore plus son avance contre ses adversaires. L’alliance stratégique était devenue une question de survie pour Ted Cruz et John Kasich, et ils en ont fait l’annonce tard dimanche soir.

Les deux candidats ne pourront pas freiner Donald Trump dans le Nord-Est, mais ils ont accepté de se concerter pour les primaires de l’Indiana (3 mai), de l’Oregon, (17 mai) et du Nouveau-Mexique (7 juin). John Kasich s’est engagé à laisser le champ libre à Ted Cruz pour l’Indiana, un État qui accorde l’essentiel de ses 57 délégués au candidat qui finit en première place (winner-take-all). En Indiana, la division du vote se faisait clairement à l’avantage de Donald Trump. En échange, John Kasich ne sera pas sur les bulletins de vote en Oregon (28 délégués) et au Nouveau-Mexique (24 délégués). Réactions rapides (intertitre) Le directeur des médias sociaux de Donald Trump, Dan Scavino, a réagi rapidement à l’alliance en soulignant qu’elle unit deux candidats mathématiquement éliminés qui cèdent au désespoir. Donald Trump a enchaîné avec une réaction similaire peu de temps après.

Plusieurs partisans de Donald Trump se sont dit fouettés par cette alliance et estiment qu’elle pourrait en fait donner plus d’énergie aux républicains qui en ont soupé des manoeuvres de l’establishment.

C’est là l’ironie suprême de la candidature de Donald Trump. L’establishment républicain a convaincu Ted Cruz et John Kasich de travailler de concert pour écarter l’outsider du GOP, Donald Trump. Cela ne fait que renforcer la conviction des partisans du milliardaire que les dés sont pipés dans cette course à l’investiture. Ce n’est pas le cas, bien sûr, mais les ténors du Parti républicain ne font rien pour contrer cette impression. Bien au contraire.

  1. « ce n’est pas le cas bien sûr ».
    Admettons pour ce cas précis. Mais il y a tout de même quelques bizarreries dans certains résultats, non ? Je pense notamment au camp « adverse »…………..

    1. Je pourrais écrire un article seulement sur ces bizzareries tellement il y en a ! Ces bizzareries révèlent entre autres des faiblesses de rigueur dans l’attribution des délégués. J’y reviendrai peut-être. Merci du commentaire.

  2. Ce n’est même plus du désespoir, mais de la panique. Le mouvement est complémentent contre productif.

    Ce ne sont pas que les électeurs déjà acquis à Trump qui sont outragés, ça ne fait que confirmer leur convictions, mais les votants potentiels de ces deux guignols.

    Les commentaires de cet article,dans un journal peu suspect d’être lu par le militant Trump moyen, sont éloquents

    http://www.nytimes.com/2016/04/26/us/politics/ted-cruz-john-kasich-donald-trump.html?hp&action=click&pgtype=Homepage&clickSource=story-heading&module=first-column-region&region=top-news&WT.nav=top-news&_r=0

    C’est légal, mais pas moral. Trump à déjà gagné , si un candidat Républicain autre que lui est nominé, il serra discrédité d’office, et ses chances de gagner la présidentielle seront de zéro.

    L’un des deux candidats auraient du se retirer de la course.

    .

Les commentaires sont fermés.