La « primaire des Français » et son étrange idéologie

Publié Par Éric Verhaeghe, le dans Politique

Par Éric Verhaeghe.

Corinne Lepage, une des candidates à la primaire des Français

Corinne Lepage (Crédits Guillaume Paumier, licence Creative Commons)

Les élections présidentielles auront lieu dans plus d’un an, et déjà les candidatures pleuvent comme vache qui pisse. Entre les innombrables candidats à la primaire de droite, les potentiels candidats de gauche, les candidatures des autres partis, vient de fleurir une nouvelle initiative : la primaire des Français. Celle-ci se présente comme l’initiative de « Français, rassemblés au sein de mouvements citoyens, démocrates et républicains ». À la lecture du texte de présentation, et du nom des candidats, on reste quand même un peu perplexe sur les tabous ou les intentions cachées du mouvement.

La primaire des Français, un renouvellement en trompe-l’œil

Parmi les candidats affichés à la « primaire des Français », on trouve d’abord un étrange attelage de personnalités qui se présentent comme celles du « renouvellement ». On s’amusera de ce faux nez, de cette torsion de la réalité, expliquée de la façon sur le site :

Parce que le renouvellement est un impératif pour aujourd’hui et pour demain, les candidats à La Primaire des Français ne peuvent avoir cumulé plus de 12 ans de fonctions ou mandats politiques nationaux

Pourquoi 12 ans, et pas 11, on 9 ou 8 ? Pourquoi pas 0 an ? À partir de quel moment est-on nouveau ou ne l’est-on plus ?

On a tous bien compris ici que la règle des « 12 ans de mandat » est un faux nez pour justifier le recyclage des vieux briscards de la politique française, comme Corinne Lepage (66 ans en 2017) ou Jean-Marie Cavada (76 ans en 2017), qui sont au renouvellement de la vie politique ce que ma grand-mère était à la germanophilie : une sorte d’oxymore, de désaveu, de gigantesque oedème de Quincke.

Une bien-pensance qui ne dit pas son nom

Le sujet du « renouvellement » introduit le doute sur la sincérité du projet. La lecture des « attendus » du site renforce ce sentiment de malaise vis-à-vis d’une démarche qui est présentée comme « citoyenne », mais dont l’inspiration bien-pensante affleure à chaque ligne.

Officiellement, la primaire des Français aura au moins deux credo : la laïcité et la bataille pour l’emploi. Voilà qui ne mange pas de pain. La laïcité est présentée comme l’expression de la République, l’accès au travail comme une priorité nationale.

En creux, on comprend donc tout ce qui n’est pas important pour la primaire des Français : la question de la souveraineté face à l’Europe et à l’euro, par exemple, ou la question de la réforme des institutions. Insidieusement, l’idéologie qui nous est proposée, et qui a l’agaçant réflexe de ne pas s’assumer comme telle, de jouer aux innocentes, est celle d’une bien-pensance européiste. La primaire des Français, c’est ne pas toucher aux institutions, ne pas contester l’ordre européen, ne pas heurter la doctrine diffusée dans les salons de l’aristocratie parisienne. Garder les idées de l’entre-soi, mais en les empaquetant dans une image de nouveauté.

D’ailleurs, Didier Tauzin, lui aussi candidat citoyen, mais beaucoup moins fréquentable aux yeux des Parisiens, ne fait pas partie du mouvement… Voilà un beau signal faible sur le caractère pas si citoyen de la primaire des Français.

Hmmmm ! on adore, quand les beaux quartiers cherchent à s’acoquiner avec la plèbe et prennent leurs habits du samedi soir pour danser en boîte et faire peuple. La ficelle est vraiment très grosse, et il suffit d’examiner les candidats qui s’affichent pour comprendre que le biberon auquel le mouvement est nourri veut se donner une apparence populaire et citoyenne, mais n’est que le énième faux nez de la bien-pensance officielle.

La primaire des Français, ou la mondialisation désirée

Le pompon de l’imposture est sans doute atteint dans le dernier attendu de la proposition :

Parce que la Planète est notre mère, les candidats à La Primaire des Français ont tous affirmé leur volonté de mettre en œuvre les mesures indispensables à la sauvegarde des ressources naturelles et à leur utilisation durable et responsable.

La Planète est notre mère… c’est la religion Inca et son Pachamama qui inspire la primaire des Français? La référence est en tout cas divertissante. D’un côté, le mouvement s’affirme comme « laïque ». De l’autre, il produit une sorte de gloubi-boulga holiste, proche de l’animisme, sacrifiant à la désormais incontournable doctrine de la « planète, notre bien commun », dont l’arrière-pensée mondialisante est bien connue.

Et c’est bien ce qui étonne dans la « primaire des Français ». Elle est assez curieusement la primaire de tout le monde, sauf des Français. On y parle de tout un tas de choses, sauf des Français et de la France, et de notre place dans le contexte mondial. En ce sens, je suis gêné par ce mouvement, qui aura bien du mal à dissiper le sentiment qu’il cherche à récupérer la dynamique « citoyenne » pour la mettre au service d’une conception obsolète de notre destin.

Sur le web

  1. parce que la planête est notre mère…….juste ciel ! que les politiques ne viennent pas mettre leurs sales mains ( ou mains sales ) sur ce sujet ; sauver la planête est l’affaire des 7 milliards d’individus qui la peuplent , certainement pas l’affaire d’une poignée de politiques qui n’en ont strictement rien à cirer de l’état de notre monde ;

  2. De toute façon la seule primaire citoyenne c’est laprimaire.org , et certains de cette coalition parlent même d’utiliser laprimaire.org après que la pétition aient gagné… Alors pourquoi ne pas en parler de suite ? Ca manque déjà de transparence… J’imagine qu’ils veulent obtenir dès le départ un lot de soutiens pour ensuite les réutiliser pour pousser leur candidature sur laprimaire.org . En plus on voit bien qu’ils possèdent un poids médiatique important vu le nombre de journal qui en parle… C’est dommage que leur énergie soit mise au service de leur intérêt… Perso je suis candidat à laprimaire.org (https://laprimaire.org/candidat/331445939278) mais je suis même pas candidat à la présidentielle, je cherche juste à défendre une stratégie pour les citoyens…comme beaucoup de candidat issue de la société civile. Non franchement laPrimairedesFrancais c’est de la recupération politicienne des envies citoyennes.

    1. …de journaux ,svp !!

  3. « Parce que les difficultés se vivent et se règlent en se confrontant à la réalité et que la parole publique est abimée par les promesses et discours sans lendemain, les candidats à La Primaire des Français ont tous connu, pendant 5 ans au moins, la vie en entreprise ou un engagement associatif, social ou éducatif ; »
    Tenir la buvette au bal du 14 juillet, ça compte ?

  4. On sait plus ce dont les français ne veulent pas que ce dont ils veulent, à part du pain et des jeux à la télé.

  5. Tout n’est pas parfait … certes.
    Mais ne tirez pas sur l’ambulance. Une initiative portée par 6 mouvements qui essaient d’accéder aux media et de faire entendre une voie différente : cela mérite peut-être un regard un peu plus positif que votre papier ‘ironique’ qui finalement ne fait que renforcer ceux que vous critiquez aussi abondamment.
    Ou alors, depuis hier soir, les politiciens sont devenus vertueux, la situation économique s’est assainie et le chômage a disparu (entre autre …).
    40 ans de n’importe quoi ne peut pas être balayé d’un revers de manche surtout dans le contexte d’un système bien bétonné ou politiciens, journalistes, et corps intermédiaires dansent en se donnant la main sur les restes de la France.
    Avez-vous été sur tous les sites : Nous Citoyens, Les zèbres, … pour pouvoir dire qu’il n’y a rien derrière cette initiative ?
    La primaire des français fera le tri et il y a fort à parier que les candidats que vous citez ne seront pas retenus.
    Vous m’aviez habitué à plus de professionnalisme et plus de discernement.
    Amicalement

    1. Une voie différente, alors que ces gens rabâchent le préambule de la constitution de 46 et que certain-e-s glandouillent autour de la politique depuis des lustres… Ca n’est pas « différente » au sens calife à la place du calife qu’on veut, c’est différente au sens de pour la liberté, le pragmatisme et l’efficacité.

    2. Bien dit !!

  6. Content de voir que le PLD ne s’associe pas à cette saleté :
    – Cavada, la planche pourrie, l’appartchik opportuniste.
    – Lepage, la folle furieuse qui veut ficher les gens pour leurs opinions.
    Beurk.

  7. De la foutaise, merci de le dénoncer. Un PS bis qui se drape dans les habits de la democratie, non merci je passe mon tour.

  8. C’est marrant qu’un énarque, qui ne cesse de nous dire que le Sarkozy est libéral, vienne nous faire la leçon sur un mouvement citoyen, non pas en prenant les autres mouvements partis prenant (nous citoyens, Bleu blanc Zebre) mais les 2 élus qui ont gouvernés… c’est marrant, car Nous Citoyens est le seul parti qui prone le discours le plus libéral d’un point de vue économique que j’ai vu, venant de personnes du monde civil (sous-entendu, non pas des énarques a 2 balles qui ont dirigés le pays dans la situation qu’elle connait avec son chef Hollande) et çà, ca dérange les petits énarques dont l’auteur fait parti… Nous citoyens est un mouvement créé par un entrepreneur de renom Denis Payre, un grand entrepreneur Français qui prone, lui, le libéralisme (contrairement à Sarkozy que l’auteur idolatre a priori)…. de l’autre coté il y a le mouvement citoyen très actif Bleu Blanc Zebre de Alexandre Jardin, qui est libéral d’un point de vue sociétal et un peu économique… il aggrège concretement, très contcretement, des entrepreneurs de la vie quotidienne, il les met en avant à la télé, il fait en sorte que des gens qui agissent dans le sens d’une bonne société (a ces yeux, mais peu importe)…. contrairement aux énarques qui n’agissent que dans leurs sens…
    Alors c’est certain, les mouvements citoyens, comme celui-la, vont faire peur a cette caste de planqué, qui n’a comme seule expérience de la vie, l’ENA, et qui vont passer les prochaines années à commencer a avoir peur des mouvements citoyens justement…. d’ailleurs allez rejoindre le parti socialiste, eux ont compris l’ampleur des mouvements citoyens, ils essayent d’en créer un… ba oui faudrait pas que les vrais citoyens ni énarque ni sciencepotique, ne leur pique leur place au soleil…

    Alors je ne défend pas aveuglement ce mouvement, mais il a un mérite, c’est qu’il change la donne de ce que l’UMPSFN nous offre, ce n’est sans doute pas mon parti idéal, mais il a le mérite d’agrandir l’échiquier politique par du citoyen, car, contrairement a ce que l’auteur veut faire croire (ou qu’il n’a pas compris), la primaire citoyenne n’a pas vocation a donner la place aux 2 politiques cités, mais précisément qu’un candidat citoyen soit élu sur un programme et sur ces capacités… bref loin du monde politique actuel.

    1. Je ne crois pas que Nous Citoyens ait encore grand-chose à voir avec les idées d’entrepreneuriat et de liberté. C’est très social-collectiviste, pour autant qu’on puisse en juger sur leur site.

      1. Vous n’avez pas du voir le bon site, ou le bon projet, si je me refere à la page principal, du projet (http://www.nouscitoyens.fr/le-mouvement-nous-citoyens/le-projet-citoyen/) on y parle de :
        – statut de fonctionnaire seulement pour le régalien, suppression des régimes spéciaux, diminution du nombre de fonctionnaires
        – suppression charges soc et patro sur smic (bon j’aime pas la notion uniquement de smic, mais l’idée est bonne tout de meme, ca peut montrer la direction), liberté du temps de travail discutable patron / salarié
        – education augmenter le nombre d’heures de travail des enseignants et les payer mieux, responsabilisation des chefs d’etablissements,
        – conditionner les aides aux personnes voulant vraiment se réinsérer (meme si ils précisent « sauf exception » que je n’aime pas non plus)

        Honnetement, je n’ai pas vu un seul parti revendiqué tout cela, qui est, je pense, l’objectif de n’importe quel libéral, enfin je le pense sincèrement…

        1. Ce projet, on croirait du Macron 😉
          Je dois dire que j’ai été particulièrement indisposé par le « constat citoyen » Nous ne savons plus vivre ensemble, et le lien collectif manque, et par l’absence de principes directeurs libéraux respectant l’individu et ses initiatives, et laissant les fruits de leurs efforts à ceux qui les ont gagnés. Je n’ai pas écrit « social-collectiviste » en me référant à une idéologie, mais bien sur la base de termes comme « recréer le lien entre Français ». Du coup, les propositions peuvent paraître libérales (surtout en comparaison des autres), mais les détails de l’implémentation sont faciles à détourner, et la procédure qui vise à écouter les citoyens plutôt qu’à appliquer un certain nombre de recettes dont on sait qu’elles fonctionnent, n’est ni pédagogique — pour une candidature dont on sait qu’elle ne mènera pas au pouvoir, c’est embêtant — ni orientée « liberté » plutôt qu' »égalitarisme » ou effacement des jalousies. Mais bon, je réservais mon jugement.
          Cette initiative « primaire des Français » m’a décidé : quand on s’engage sur les termes de l’initiative — et quels termes ! — prioritairement à son propre programme, on n’est plus libéral, et on ne sert en rien le libéralisme.

          1. C’est certainement intéressant, mais c’est incompréhensible. Pouvez vous redire la même chose en clair ?

    2. Tout à fait vrai…On a l’impression que ces mouvements dits citoyens,bien qu’imparfaits parce que débutants,dérangent certains ,en particulier ceux qui préfèrent le confort des bons vieux partis -stériles- politiques ! Dommage !

      1. Ce n’est pas une impression… si demain je vous offre 6000€ net de salaire + 6000€ de frais dont vous pouvez faire ce que vous voulez + de l’argent a distribuer a n’importe quelle association qui vous aidera dans votre promo + un système fiscal de nanti, un régime de retraite exceptionnel,… et bien.. j’avoue que voir pointer des citoyens (les sans-dents) venir essayer remettre de l’ordre dans ce bazar… et bien ca me ferait peur si j’étais eux.

        Mais la bonne nouvelle, c’est justement ce genre d’article, qu’un énarque critique un mouvement citoyen (mais ne dise mot sur le ridicule mouvement que le PS essaye de monter), en meme temps, chaque politique parle de plus de démocratie (bon ils vont pas trop loin bien sur), que le PS (récuparateur officiel de mouvement depuis sa création SOS racisme, Licra, LGBT,…) essaye lui aussi de créer un mouvement citoyen,… et bien tout cela me rassure, c’est que les mouvements citoyens commencent a prendre une place qui leur fait peur… et finalement un article d’un énarque comme celui-ci, c’est comme un indicateur… et l’indicateur est dans le vert clair…

        1. c’est vrai, que le PS récupère tout ce qu’il peut, mais pour ce qui est de la Licra c’est ici… l’inverse, qui est vrai -et en plus honteux encore. Celle-ci était héritière de la LICA, clairement marquée à gauche, et elle-même issue de la ‘Ligue internationale contre les pogromes’ qui compta Einstein dans son Comité d’honneur. Mais à la faveur de sa présidence et là où rien ne l’y obligeait le sans-dignité Pierre Aidenbaum (PS) a liquidé ce passé et remis cette officine clés en main à son successeur, le peu reluisant Patrick Gaubert… Les convictions, y’a que ça d’vrai !

  9. Le poncif de la « bien-pensance », la « plèbe » qui s’accoquine avec les « beaux quartiers ». Éric Verhaeghe prétendant savoir mieux que tout le monde ce que sont les vrais Français!
    En tout cas je ne me reconnais pas du tout dans ce type de donneur de leçons suffisant qui nie aux citoyens le droit de se faire entendre autrement qu’à travers les vieux partis sclérosés qui prétendent encore représenter les Français.
    Je ne dis pas que cette proposition est à elle seule la solution… Elle a au moins le mérite de faire réagir certains individus qui méprisent la vraie démocratie.

  10. « la Planète est notre mère »

    Faudrait expliquer cela aux cinq cents millions d’hommes qui vivent à coté d’un volcan.

  11. Lepage, Lepage…. C’est pas elle qui veut ficher les climato-sceptiques?

  12. Il est vrai que dès qu’une initiative est lancée il y en autant qui sont pour que ceux qui sont contre. Pour ma part, je soutiens tous les mouvements qui se lancent pour participer au débat en dehors des partis traditionnels qui monopolisent la parole sans apporter de solutions durables depuis des décennies, Que ce soit la primaire des français, la primaire.org, le mouvement nuit debout etc , on ne sait pas ce qui en restera mais cela fait progresser la démocratie. Dans l’article, je ne vois qu’un procès d’intention, comme d’habitude les débats vont malheureusement dériver sur la forme de façon à ne jamais aborder le fond.

  13. S’il est vrai que JM Cavada et Corinne Lepage sont de vieux briscards de la politique, il n’en est pas de même pour Alexandre Jardin et Nicolas Doucerain, tout nouveau président de Nous Citoyens. Si vous vous étiez intéressé au parcours atypique de celui-ci et si vous aviez regardé en détail le programme de Nous Citoyens, vous ne pourriez pas écrire de telles contre-vérités. Nous Citoyens est pro européen mais propose des solutions concrètes pour une Europe efficace et qui ne se mêle pas de tout. De même, la réforme des institutions et le non cumul des mandats dans le temps est son cheval de bataille. Quant à Nicolas Doucerain, tout juste 40 ans, il n’a rien d’un apparatchik : à 11 ans, il créait une activité de portage de petits déjeuner dans sa ville, à 16 ans il quittait l’école et à 20 ans créait son entreprise.
    Alors j’espère bien que des hommes comme lui, réellement issus de la société civile, pourront faire leur chemin et surtout que notre caste dominante, politique et médiatique, ne leur mettra pas trop de bâtons dans les roues. Mais, je sais, je suis une optimiste invétérée…

    1. Quelqu’un qui s’engage aujourd’hui à soutenir celui ou celle qui sera désigné dans ces primaires, sachant que ça peut être Lepage ou Cavada, ne vaut pas un pet de lapin libéral !

      1. Alcofribas Nasier

        L’ agressivité de votre sémantique n’est que le reflet habituel des débats stériles des partis, celle qui paralyse notre pays depuis trop longtemps. Il est temps que vous consacriez votre énergie à construire plutôt qu’à détruire les initiatives. Qu’avez vous à proposer pour que la France relève la tête, fédère les citoyens vers un projet commun …? C’est le moment pour la République des Citoyens . Les clans vont vaciller pour de bon!

  14. Les vieux briscards dont vous parlez ne pourront justement pas être recyclés puisqu’ils ont plus de 12 ans de mandats……Un article à charge….de toute évidence vous n’avez rien compris à la démarche. Si vous êtes satisfait des résultats de la classe politique qui nous gouverne depuis des années, continuez à taper sur des citoyens qui prennent une initiative citoyenne…..Et vous êtes sûr qu’à la prochaine élection nous aurons, comme seule alternative, e trio infernal Hollande, Zarkozy, Le Pen…..De belles perspectives pour la France

  15. bon d’accord, c’est vrai que la nommée Lepage n’a pas inventé le fil à couper le beurre, mais c’est quand même un peu dur de l’avoir surnommée, en titre d’article : la « primaire des Français », sic

Les commentaires sont fermés.