Pédophilie : le lynchage médiatique de l’Église catholique

Publié Par Jacques Garello, le dans Religion

Par Jacques Garello.

Un article de l’Aleps.

Eglise dans la pénombre

Eglise dans la pénombre (Crédits : Daniel Kedinger, CC-BY-NC-ND 2.0)

Dans une tribune publiée samedi dernier dans Le Figaro, l’Association des Économistes Catholiques créée et présidée par le Professeur Jean-Yves Naudet, et à laquelle j’appartiens, appelle à signer une pétition contre le « lynchage médiatique » qui vise le cardinal Barbarin. Je vous livre quelques extraits de cette tribune :

« La campagne médiatique contre le cardinal-archevêque de Lyon, suite à l’ouverture d’informations judiciaires consécutives aux plaintes d’anciennes victimes de prêtres pédophiles, appelle quelques observations.

« L’initiative des victimes est à respecter et même à saluer. En ces affaires, le silence et le déni ne sauraient ni prendre en compte les blessures des victimes, ni assurer la prévention indispensable, comme le requiert la loi qui libère en apportant les clarifications dont il est besoin.

« La parole est dès lors à la justice […] L’emportement médiatique actuel n’a rien à voir avec la justice. Chacun est libre de penser et de dire ce qu’il veut. Mais les déclarations d’hommes politiques de haut niveau qui préjugent des résultats des enquêtes ou prétendent dicter sa conduite au cardinal reflètent des a priori inavoués, qui, au-delà de la personne du cardinal, ont sans doute pour cible un monde catholique jugé trop peu malléable. »

Cette tribune a obtenu de très nombreuses signatures de personnalités civiles de tout premier rang, et la liste s’allonge d’heure en heure.

J’ajoute une remarque à cette pétition. La pédophilie est un crime aussi vieux que le monde, et on ne saurait ni en minimiser la gravité psychologique et morale ni en accepter la fatalité. Malheureusement, si elle menace des enfants dans le cadre d’actions de jeunesse et d’écoles (de toutes sortes) elle est souvent incestueuse. Quant aux coupables, ils appartiennent à toutes les conditions, à toutes les religions. Le lynchage qui vise le cardinal Barbarin n’est donc pas seulement médiatique, mais aussi politique : le cardinal n’a pas sa langue dans la poche et avait été l’un des meneurs de la « manif pour tous ».

  1. Si le traitement médiatique était le même pour les responsables de l’EDNAT il faudrait rajouter des pages aux journaux.

    1. et si on inclut les politiques et les coachs sportifs et culturels on aura un bottin … mais eux cépapareille ?

  2. Je me disais aussi, bizarre que l’Eglise ait tant de pédophiles et que les journalistes n’en découvrent aucun chez les imams, les politiciens, les fonctionnaires, etc…comment les pédophiles peuvent-ils être aussi concentrés sur l’Eglise uniquement ?

    1. Je ne m’associe pas au lynchage, parce qu’il est facile et systématique, bien que je déteste l’église catholique. Des pédophiles, il y en a hélas un peu partout, mais il y en a sans doute plus chez les curés, parce que l’église les fabrique, en imposant aux curés un régime, le celibat, absolument contre nature, générateur de toutes les frustrations, névroses, déséquilibres.

      1. Si j’en crois les statistiques, c’est plutôt dans l’éducation nationale où l’on dénombre le plus de cas de pédophile. Mais dans notre beau pays, bouffer du curé, c’est quand même plus la norme que de bouffer du prof.

        1. Je ne bouffe pas du curé parce que ce serait la mode. A mon age avancé, je déteste l’église catholique parce que je le ressens profondément ainsi et non pas parce que c’est la norme ou qu il serait bien porté de le faire.
          Quant à l’EDNAT, si vous saviez tout le mal que j’en pense!

      2. « il y en a sans doute plus chez les curés » : à force de l’entendre, on fini par le croire, alors que l’article spécifie très clairement : « elle [la pédophilie] est souvent incestueuse ». A moins de donner des chiffres concluants, soyez respectueux.

        1. Je respecte. Je reste aussi sur mes convictions sur le passeisme de l’église catholique, sa volonté de s’attacher au passé, sa volonté de masquer la réalité quand elle est compromise, son refus total de s’adapter sur des questions concernant le sexe ou la place de la femme au sein de l’église.

          1. Quand on voit l’évolution sexuelle et les dinguos qui ont un cerveau ou des ovaires à la place du cerveau on peut se poser la question sur l’évolution sexuelle. La sexualité est nécessaire pour renouveler l’humanité mais les humains sont un peu comme les bonobos, le sexe sert un peu à tout y compris résoudre des frustrations et à oublier ses problèmes existentiels. Quand on voit la liberté sexuelle aux EU dans les années 50″s élaborée par le DR Kinsley grand malade du sexe, pédophile (plus de 1800 enfants violés par ce taré) et continu bien que mort (et je ne dirait pas paix à son âme) toujours la référence des LGTB, je me dis que l’humain n’est pas tellement plus évolué que le bonobo. Le sexe devient la pilule rose qui résout tous les problèmes. Vous êtes dépressifs? baisez, Vous voulez avoir un belle peau? baisez, Vous voulez vivre plus longtemps? baiser. Vous avez des problèmes de prostates? baisez? Vous avez de l’hypertention ? baisez. Pour éviter le cancer ? baisez.!!!!! C’est dingue comme la baise résout tous les problèmes existentiels et de santé. Il contribue à un meilleur être certes, mais faire un bon footing a le même effet. Le problème c’est que certains meurent en courant ou en baisant.

        2. Thomatello ,

          « elle [la pédophilie] est souvent incestueuse »

          CQFD , les curés se marient sans le dire …( rires ) …Bref , depuis le concile du Latran , de 1123 , les prêtres n’ont pas le droit de se marier , car ils auraient dû léguer leurs biens à leurs enfants et non pas à l’église catholique (…) , ce qui ne me semble pas leur interdire les actes sexuels des autres mortels ( enfin , ce me semble )…

          1. Non c’est pas un problème de lègue. Avant le xème siècle les papes avaient le droit d’avoir une descendance et de se marier. Mais le problème c’est qu’ils avaient tendance à imposer leur progéniture comme pape, c’est ce qu’on appelait la pornocratie pontificale. C’est à partir de là que l’église a imposé à le célibat aux papes et aux religieux ce qui n’a pas empêcher certains papes d’avoir des enfants illégitimes mais au moins ils ne pouvaient pas succéder à leur père

            1. idem pour les évèques! donc d’ou le célibat des religieux. D’autre part les prêtre ne font pas vœux de chasteté qui n’a rien à voir avec le sexe, mais on impose aux prêtre d’avoir une distance avec les fidèles qu’ils côtoient pour éviter une ascendance psychologique,sociale, intellectuelle. L’abstinence est une volonté du prêtre (qui n’est certes pas facile) . De nombreux prêtres ont eu une femme illégitime mais leur problème est …… Dois-je vivre avec cette femme (qui est un amour sincère ou dois-je quitter l’église pour vivre ma vie comme n’importe quel homme). Aux EU des pasteurs ont commis des actes de pédophilie (bizarrement peu médiatisés)/ Mais la guerre entre les protestants (issus du catholicismes mais dissidents) n’est pas terminée d’autant plus que le pouvoir américains est plus protestant que catholique. Comme on dit on voit la poussière dans l’œil du voisin mais pas la poutre dans le sien.
              J’ai lu un article d’un journaliste indépendant sur la pédophilie des religieux en 2010 (lui même était athée à cette époque) ou il mentionnait la pédophilie- d’après une Etudes américaines-chez les protestants et les cathos. l’ étude montrait qu’il y avait autant voire plus de pédophiles chez les protestants. Depuis que ce monsieur a eu une illumination évangéliste et c’est converti au protestantisme il casse du catholique à tout va. Sur son blog j’ai eu envie de ressortir son article de 2010 mais il faut faire un don pour se connecter. C’est sure, c’est bien un protestant.

        3. « alors que l’article spécifie très clairement : « elle [la pédophilie] est souvent incestueuse » »

          Oui l’article aurait pu aussi dire que la Terre est carrée, cela serait-il vrai pour autant ?

      3. Imposant le célibat? ou sont les hommes de mains qui pètent les genoux des prêtres soupçonnés de trahir leur vœux?
        Personne n’oblige quiconque à devenir prêtre et personne n’oblige les prêtres à le rester si il trouve le « travail » trop « dure ». RIEN n’excuse la la pédophilie et surtout pas les « circonstances »

        1. Valls sort de ce corps/commentaire… expliquer, comprendre n’est pas excuser… il va falloir le repeter dans les prochaines années j’ai l’impression. Expliquer et comprendre c’est savoir d’ou vient la source pour essayer de corriger, si tu n’as pas la source de ton probleme (ce n’est peut-etre pas le célibat, mais peu importe, il faut essayer de comprendre, expliquer) ou sinon, avec des « RIEN n’excuse » tu envois en prison des gens… mais les enfants continueront a se faire violer…

      4. Si un curé veut écorner son célibat,il a un large choix de paroissiennes ou de paroissiens prêts à l’aider à tenir sa soutane entre les dents.S’il tripote ou viole des gamins,c’est qu’il est pédophile et il l’était avant de devenir curé.Ras le bol des clichés.

    2. Tout est mathématique, il doit y avoir autant (en pourcentage) de pretres pédophiles que de rabins ou imams pédophiles… mais il y X fois plus de pretres que des autres…. ensuite pourquoi cette fonction ? car le mécanicien ne rencontre pas d’enfants, donc il a moins de chance d’agir, d’ailleurs les professions qui connaissent cela, sont des professions qui sont liés aux gamins, et ce n’est donc pas « les pédophiles qui deviennent prof ou curé »… mais les curés ou profs qui deviennent pédophiles, ou tout du moins qui permettent a des pédophiles d’agir, vu qu’ils travaillent avec leur proie…

      1. les pédophiles qui deviennent prof ou curé »… mais les curés ou profs qui deviennent pédophiles,
        Non ce sont les pédophiles qui choisissent des professions où ils seront en contact avec des enfants.

        1. Je ne le pense, justement pas. Je vous laisse regarder cet article http://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-Ethique/Sciences/Comment-prevenir-et-prendre-en-charge-la-pedophilie-2015-04-28-1307083 qui détail assez bien la chose. Il s’agit de personnes ayant eu une enfance sans enfance, connu des viols, ou autres actes qui les ont mis dans une situation de faiblesse mentale sur le sujet sexuel… cela ne se revele généralement pas tout au long de leur vie jusqu’a ce qu’ils soient en contact avec des enfants (vu que ce dont des gens qui n’ont pas aimés etre enfant pour une raison ou une autre), ou ils commencent a ressentir des envies, qu’ils essayent de refreiner,… jusqu’au jour ou ils passent a l’attrocité.
          Pour que l’on soit clair, et vu qu’il est a la mode de dire des banalités Vallsienne sur le « expliquer c’est excuser »… a aucun moment j’excuse, j’ai eu pendant des années, et encore maintenant une haine la plus profonde envers ces gens, on nous parle de terrorisme, de pleins de choses, mais jamais de cette horreur, dont certains politiques ont trempés amérement dedans… c’est pour moi le pire des crimes… mais une fois tout cela dit, je reste persuadé qu’a s’arreter sur le « ils sont méchants faut les tuer » ne résout pas le probleme de fond, puisque d’autres reviendront à la charge, et les enfants continueront a etre violé. La majorité des associations de victimes de pédophiles sont sur cet axe par ailleurs, car ils ont pris conscience que « expliquer, comprendre » c’est avancé, c’est chercher des solutions pour éviter ou réduire ce genre d’attrocité. Condamner, dire que « ils n’ont que ce qu’ils méritent si ils se font assasinés etc… » ce que j’ai dit pendant des années, c’est d’une facilité deconcertante et cela abouti a une situation de statut quo… bref

  3. Bonjour,

    Ne pas oublier, que parmi les pourfendeurs actuels, certains ont signé le manifeste pour la pédophilie dans les années 70…… !

  4. Les problèmes sont symptomatiques chez les autres, circonstanciels chez soit.
    Un prêtre et c’est l’institution entière catholique qui est mise en cause.
    Un instituteur, et c’est l’éducation nationale qui est la victime et le procureur.

    Voila un réflexe très partagé qui devrait être interdit chez les journalistes et les ministres.

    1. Ce n’est pas un prêtre, cest tout de même beaucoup de curés, un peu partout, hier, avant hier, aujourd’hui. A ce niveau cela cesse d’être une juxtaposition de faits isolés pour devenir un fait de société bien préoccupant.

      1. Ce ne sont pas les prêtres qui deviennent pédophiles, ce sont des pédophiles qui deviennent prêtre.
        On a à faire a des prédateurs sexuels qui cherchent la meilleure façon d’approcher des enfants.
        Et dès qu’un cas de pédophilie se présente quelque soit l’institution toucher tout est fait pour le cacher.
        La différence c’est qu’aujourd’hui l’église catholique depuis Benoit XVI dénonce systématiquement les faits au lieu d’essayer comme avant de les régler en interne (ce qui ne fut vraiment pas efficace) on aimerait qu’il en soit de même ailleurs.

        1. « La majorité des faits, grâce à Dieu, sont prescrits » Cardinal Barbarin – 15 Mars 2016

  5. « La pédophilie est un crime aussi vieux que le monde, et on ne saurait ni en minimiser la gravité psychologique et morale ni en accepter la fatalité. »

    Suis-je le seul étonné par cette phrase qui de mon avis minimise ce crime ? On la croirait écrite par un pédophile.

    1. Où voyez vous la moindre minimisation ?

      1. Remplacez « pédophilie » par assassinat ou torture et relisez la phrase. Nan ?

  6. Résumé de la pensée de Jacques Garello : la preuve que Barbarin est victime d’un lynchage politique, la pédophilie est le plus souvent incestueuse et elle existe aussi dans d’autres religions.

    En lisant des trucs pareils, j’ai quant à moi le sentiment d’être victime d’une hallucination…

  7. Surtout ne parlons pas de Marrakech monsieur L…

  8. Le lynchage des cathos est indegnable, notemment pour tous les proces imbeciles et injustes qui ont ete fait a Benoit XVI, mais je trouve franchement que ce dossier n’est plas le mieu choisi pour denoncer le lynchage.
    Son « La majorité des faits, grâce à Dieu, sont prescrits » lors d’une conference de presse m’a profondement revulse et est precisement indefendable.

  9. Article Hallucinant.. on est sur un site libéral, pas sur un site de la vieille droite reac… les pédophiles en taule.

  10. J’ai bien évidemment été scandalisé par le lynchage médiatique du Cardinal Barbarin. Par RPcontre j’aimerais un lien me permettant de signer cette fameuse pétition…

  11. Il est évident que la polémique sur Mgr Barbarin s’apparente au lynchage, qui est le contraire de la justice. Par ailleurs, ce procédé arriverait à laisser croire que l’intéressé lui-même est proche des milieux pédophiles, ce qui semble aberrant. L’Eglise a une longue histoire et dans sa structure hiérarchique très forte, a eu tendance à faire elle-même sa propre justice avec un biais vers la solution du silence dès lors que le risque existe de compromettre ses hiérarques. Il faut que ce qui est un délit pour la loi soit aussi un délit pour elle. Or, cela me semble parfois douteux, dès lors que l’on entend les paroles imprudentes de Mgr Lalanne sur la question «la pédophilie est-elle un péché ?». Il s’est repris mais un peu tard. L’Eglise de France va donc sans doute retirer leur fonction à ces deux personnes si elle agit conformément à la pensée de la société civile qui est censée devenir la sienne en matière de crime. Cela fait très mal bien sûr, mais la clarification est à ce prix. Il n’empêche que le lynchage est efficace même s’il est injuste (antinomique de la Justice).

Les commentaires sont fermés.