Panama Papers : les paradis fiscaux, dernier monde libre [Replay]

Publié Par Thierry Afschrift, le dans Fiscalité

Les dirigeants européens semblent oublier que s’il existe des paradis fiscaux, c’est parce qu’il y a des enfers fiscaux.

Par Thierry Afschrift, depuis la Belgique.

Grâce aux révélations du Soir et d’autres journaux sur l’identité de certains actionnaires de sociétés offshore (affaire dite des Panama Papers), il est heureusement probable que des trafiquants, des dirigeants corrompus ou d’autres criminels pourront être démasqués.

Ce sont des informations importantes pour la lutte contre la criminalité et l’élimination des tyrannies. Il est dès lors surprenant que les politiques ne s’y intéressent guère et que ce soit au nom de la lutte contre la fraude fiscale qu’ils proposent une illusoire « suppression des paradis fiscaux ». Aux yeux des dirigeants européens, il semble ainsi essentiel d’entraver l’usage des paradis fiscaux, non par les trafiquants et les tyrans, mais par les simples citoyens.

Ils semblent oublier que s’il existe des paradis fiscaux, c’est parce qu’il y a des enfers fiscaux, et la Belgique est l’un des pires d’entre eux. Lorsqu’un État dépense plus de 55 % de ce que ses habitants ont gagné, et qu’il s’avère incapable de réduire réellement ses dépenses, il serait bien avisé de se demander si ce n’est pas sa politique qui suscite l’attrait pour les paradis fiscaux. Et en Belgique, malgré les annonces récurrentes de réduction du train de vie de l’État, les dépenses publiques ont augmenté de 27% depuis 2007.

Des milliers de Belges ont des intérêts dans des sociétés, des trusts, ou des fondations localisés dans des pays à fiscalité avantageuse. Ce ne sont pas tous des criminels, ni même des fraudeurs du fisc. Pour régler des successions complexes, investir en joint-venture dans certains pays émergents, ou éviter des doubles taxations d’un même revenu, ils créent certaines de ces structures tant décriées. Beaucoup aussi recherchent seulement la discrétion de leur patrimoine, à l’égard de partenaires d’affaires, de membres de leur famille, ou de l’État lui-même. Aucune règle ne donne au Pouvoir le droit de tout savoir.

La « transparence » est un devoir des gouvernements, une contrepartie à leur pouvoir et une manière de rendre compte des impôts, soit de recettes qu’ils obtiennent par la contrainte. Il est fâcheux que cette notion soit retournée par les États contre leurs citoyens, pour leur demander, à eux, d’être transparents et de justifier du produit de leur travail et de leur épargne.

Ceux qui profitent légalement des avantages des paradis fiscaux n’encourent souvent aucune critique puisqu’aucune loi belge n’interdit d’acquérir des participations dans de telles sociétés, ni n’oblige à en déclarer la propriété. Les revenus de ces structures ne sont pas taxables en Belgique, sauf dans quelques hypothèses qu’il est assez aisément possible d’éviter sans enfreindre aucun texte légal.

Il est normal que l’État fasse valoir ses droits à l’égard de ceux qui ne respectent pas la loi. Comme il doit admettre, dans un état de droit, que ce qui n’est pas interdit est permis et que ce que la loi ne déclare pas taxable ne doit pas l’être.

Serait-il alors immoral d’investir ailleurs pour éviter d’être surtaxé ici ? Il est injuste d’enfreindre une loi juste, mais si précisément on ne l’enfreint pas, où serait l’injustice ? Et croit-on vraiment que nos lois fiscales, décidées au prix de multiples marchandages entre partis et groupes de pression, ont quelque chose à voir avec la justice ? Elles sont seulement l’expression erratique de l’évolution de rapports de force. Les impôts sont une question de pouvoir, pas de justice.

Si, comme le disait Thomas d’Aquin, l’impôt est un « pillage légal », l’État peut l’exiger parce qu’il est légal, mais son sujet, s’il y échappe dans le respect des lois, même grâce à des pays exotiques, ne fait qu’éviter un pillage… Les individus ont des droits et il n’existe pas de règle morale suivant laquelle un Pouvoir, même élu, pourrait décider à sa guise et sans limite, d’attribuer, sous prétexte de redistribution, les propriétés et les revenus des uns aux autres, au nom d’un « intérêt général  » qu’il définit lui-même. S’il agit de la sorte, il fait la loi, et pourra en assurer le respect, mais il n’édicte aucune règle éthique.

Quant aux paradis fiscaux eux-mêmes, on serait malvenu de les montrer du doigt parce qu’ils ont choisi de ne pas écraser leur population de charges comparables à celles qui nous accablent. Ils fournissent au contraire la preuve qu’il existe d’autres choix que celui de l’État fort ou de l’État Providence. Les paradis fiscaux sont des États souverains, qui choisissent librement leur système économique. Pratiquement tous reconnaissent l’ensemble des libertés fondamentales au moins autant que la Belgique, et leurs dirigeants sont, presque partout, issus d’élections libres.

La misère est à Cuba, pas aux Îles Caïman ; le chômage endémique est en Martinique assistée par la France, pas aux Bahamas ou aux Bermudes, et tout indépendant ou salarié belge rêverait de bénéficier des pensions et autres prestations sociales des Suisses. Il n’est pas fatal que l’État soit toujours, comme le disait Bastiat, la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde. Des États avec peu d’impôts ne sont pas pour cela archaïques, inefficaces ou injustes.

Ces États sont au contraire l’expression concrète de ce principe énoncé à l’Assemblée Nationale en 1789 : « Un peuple libre n’acquitte que des contributions », soit le prix des services que lui rend le Pouvoir, « un peuple esclave paie des impôts ».


Publié initialement dans Le Soir le 8 avril 2013.

  1. Texte admirable.

  2. Merci à Me Afschrift de se battre au quotidien pour les contribuables. Le Parti Libertarien entend porter ce même combat dans le monde politique belge.

  3. Quelle limpidité mon cher Thierry… On comprend pourquoi seul l’argument d’autorité « solidaritéjusticesocialeespècedemonstreturbolibéralsanscoeur » est utilisé quotidiennement par nos élus… Pour le reste, ils sont désarmés intellectuellement…

  4. Un souffle d’air frais vient de balayer le web….
    Bravo à cet avocat belge dont le texte devrait être diffusé dans toutes les écoles…libres!

  5. Les citoyens sont en légitime défense fiscale.
    Ceux qui le peuvent ont raison de se réfugier dans ces paradis.

  6. Combat pour la liberté!

    Le but de cette véritable croisade contre les « paradis fiscaux » est de non pas combattre la « fraude fiscale » qui est une activité noble dans des pays comme la France (corporatiste et corrompue comme la Grèce ou l’Italie) ou les USA ( monnaie ne valant rien et gouvernement militariste).Pas en Suède , au Danemark ou en Estonie.Il suffit dans ce cas d’avoir un système fiscale simple ( pas forcément proportionnel) et avec des taux acceptables au moins sur les sociétés, l’épargne et les charges sociales( l’épargne et le travail créent la prospérité).Et avec une politique monétaire saine qui permet l’accumulation du capital ( ce n’est pas le cas de l’euro ou du dollar US).Ce qui se joue en réalité c’est tout simplement l’instauration d’un état d’exception permanent en supprimant tout d’abord les garanties judiciaires fondamentales ( voir par exemple l’US patriot act et équivalents dans le monde à la suite des événements de 11 Septembre).Puis d’exiger une transparence totale des individus face aux états.Pour mieux les spolier par la suite pour payer les dettes odieuses contractées par les politicards pour distribuer de l’argent… au différentes corporations!Ou encore imposer la réquisition de l’épargne ( comme à Chypre) ou mettre en place des politiques socialistes d’hyperinflation comme au Venezuela ou en Argentine.Ce qu’a tenté de faire l’ex Union Soviétique en 70 ans , 22 ans après sa chute nous instaurons un système de surveillance généralisée qui n’a rien à envier à l’ex KGB!En attendant la suite…
    Donc il s’agit en réalité de combattre un nouveau totalitarisme qui se met en place à l’échelle planétaire! Et réagissons vite ou il sera trop tard et il nous restera seulement nos yeux pour pleurer!

    1. Réagissons vite. Vous avez raison, mais comment ? En France, quel politicien cherche à rendre le travail et l’épargne libres ? Qui cherche à redéfinir les pouvoirs des lobbies, syndicats, ONG, la presse, à leur supprimer les subventions qui ne sont que nos impôts pour nous faire disparaître ? Ils cherchent tous cette place qui leur assure, à eux, la fortune, il n’y a qu’à constater leurs revenus, retraites et patrimoines sur le site HATVP… Ils sont tous d’accord avec le mondialisme et pour lutter contre les « inégalités » mais pas les leurs. Inégalités,nouvelle arme des Pikkety, Oxfam et j’en passe. Quel monde après ce communisme planétaire? Alors que faire ? Comment se mobiliser ?
      Je suis à votre écoute.

  7. Que ça fait du bien de lire un texte aussi criant de vérité, cela redonne un instant confiance et joie de vivre;Malheureusement ces instants rares sont bien vite étouffés par notre merdinfrance imposée par nos mafiosos gouvernementaux

  8. Oui mais là je crois que vous passez à côté du problème de ce qu’il vient de se passer. Je vis au Panama, le meilleur article que j’ai lu sort de la Prensa ici au Panama. L’ampleur de cette affaire et les répercussions sont insondables. la famille Cameron est touchée, la famille royale espagnole, almodovar cotoient ici les Narco traficants ou encore le receleur du plus gros casse du siècle au Royaume Uni. Mossac Fonseca est la 5ième plus grosse firme du secteur offshore, véritable multinationale avec des filiales dans plus de trente pays. C’est près de 160 000 BVI et 48 000 Sociétés panaméennes mais aussi Bahamas, hongkong, belize etc ….

    Et tout ce qui sort n’est qu’une goutte d’eau dans ce que représentent les paradis Fiscaux dans le monde. Je vis au Panama et j’aime le Panama vous avez raison de dire qu’ici c’est la liberté la première des choses et que nous vivons sous une des constitutions les plus libérales au monde et que cela n’est pas pour rien dan les croissances qui oscillent depuis 20 ans entre 6 et 12%.

    Oui vous avez raison encore, il y a des paradis fiscaux parce qu’il y a des enfers fiscaux.Mais est-ce bien là le problème dans cette affaire, quand cameron ou la famille d’espagne apparaissent aux côtés de Narcos trafiquants dans les médias ?

    Je crois que quelque chose vient d’exploser et qu’il est très difficile d’appréhender d’ampleur de ce qu’il vient de se passer.

  9. Philippe GACHET-MAUROZ

    Les opprimés fiscaux, ne peuvent que se réjouir de la publication d’un tel texte…Opprimés fiscal en mais mais jouisseur de profits…Comment ces profits naissent dans ce enfer…Car pour payer de l’impôt il faut avor fait du profit…A quel moment remercie t’on le pays qui le permet?
    Merci à toute nos institutions ecole qui forme les salariés,justice qui condamne les mauvais n payeurs et garantie le CA, police qui surveille l’outil dee production et la production, merci les routes et les infrastructures.
    Ce sont les évadés fiscaux qui font créer un enfer à ceux qui restent…
    A St BARTH nombreux sont les millionnaires échappant à l’impôts,,et qui se souviennent d’être français quand surgissent les symptômes d’une réelle maladie, merci nos à nos hopitaux et systéme de santé non financé par eux….qu’ils aillent donc consulter chez des proctologues antillais

    1. Juste lol. Vu la qualité de l’enseignement public français, je vois mal en quoi on peut remercier l’état pour cela. L’enseignement public français est tout juste bon à faire de la propagande gauchiste.
      Vous vivez où ? En France, la racaille a tous les droits et ne va pas en prison sauf après avoir commis une multitude d’infractions. Les criminels peuvent agir en totale impunité dans ce pays.

      Vous avez déjà regarder le budget de l’état ( au sens commun du terme et non pas au sens administratif du terme) . Vous ferez bien d’y jeter un coup d’oeil. Parce que si vous regardez les dépenses de l’état. Vous verriez que la justice, la police, l’armée, les services de renseignement, les routes,….. ne représentent pas grand chose dans le budget de l’état.

      Si la France est un enfer fiscal, c’est d’une part parce que les dépenses publiques sont très élevés en France et d’autre part que l’on est dirigé par des hauts fonctionnaires qui adorent tout complexifier et qui ont fait que la France est doté d’un système fiscale très complexe ce qui nuit grandement à l’efficacité de récolte des recettes et à l’économie.

      Les gens pratiquent l’évasion fiscale justement parce que l’on est dans un enfer fiscal. Il suffit d’avoir un système fiscale simple ( notamment en instaurant une flat tax) et des impôts bas et vous réduirez grandement l’optimisation fiscale et la fraude fiscale. Les gauchistes sont les premiers à vouloir complexifier le système et à vouloir mettre des impôts hauts et après, ils osent se scandaliser de l’évasion fiscale. Quelle hypocrisie. Ce sont eux les premiers responsables de ce phénomène.

  10. l’enfer fiscal , c’est pour les moins riches ; because quand on est trés riches , même si on est durement ponctionné , il reste trés largement de quoi vivre plusieurs vies sans bosser ;

    1. « il reste trés largement de quoi vivre plusieurs vies sans bosser »
      Et donc t’as le droit de les racketter ? Parasite.

  11. La Russie est aussi un paradis fiscal, mais pas du monde libre…

    1. En quoi la Russie est un paradis fiscal ? C’est est surtout un état mafieux. La plupart des banques russes sont liés à la mafia

      1. +1

        La notion de paradis fiscal présuppose l’existence d’un état de droit. Dans un pays ou la mafia, l’état, les renseignements et les entreprises se confondent, ou la notion de public et de privé n’a pas de sens, il ne peut pas y avoir plus de paradis fiscal que d’enfer fiscal.

        1. mdr depuis quand le panama est un Etat de droit vous vous rendez compte des bullshit que vous débitez à la seconde?

          1. pardon ??? Piutain lazarius vous etes un ignare. Le Panama est un état de droit qui fonctionne mieux que la France. L’arrogance des imbéciles !

  12. Que la fiscalité en France ou en Belgique soit trop élevée est un fait mais si on veut payer moins d’impôts on va vivre dans un autre pays. L’idée de vivre en France ou en Belgique et de mettre son argent ailleurs pour payer moins d’impôts n’est pas cohérent. Si quelqu’un veut bénéficier de la fiscalité des Iles Caïman et bien il se doit de déménager là-bas.

    1. Et ceux qui appellent de leur vœux à plus d’état collectiviste doivent aller vivre à Cuba ?

      4 des élus de la commission contre la fraude fiscale, ceux qui prônait la déchéance de nationalité contre les fraudeurs, avaient des comptes en suisse.
      Et ce n’est pas Dupont qui balance cela mais Philippe Pascot, un élu socialiste qui travaillait pour Vals:
      https://www.youtube.com/watch?v=ff-1t8p2eAo

      Vous n’avez aucune idée de la Mafia qu’est devenue la haute administration.

  13. Il faut bien comprendre que ce n’est pas parce que l’on est sur cette liste que l’on a commis une infraction. Les avocats fiscalistes pour permettre à leurs clients d’échapper aux impôts construisent des structures fiscales très complexes qui passent souvent par des  » paradis fiscaux  » ( ce terme ne veut strictement rien dire) . Cela n’a rien d’illégal.

    Je pense qu’il faut bien distinguer d’une part, les personnes qui ont violé la loi c’est à dire qu’ils ont fraudé le fisc, qu’ils ont détourné de l’argent public et ont reçu des pots de vins,… et d’autre part, ceux qui n’ont rien fait d’illégal. Je n’ai aucune compassion pour ceux qui ont commis un délit. Tant pis pour eux. Ils doivent assumer les conséquences de leurs actes. Par contre, je trouve scandaleux de donner publiquement les noms des gens ayant respecté la loi. Et pire encore, de donner l’impression ( comme le font les médias actuellement) que ces gens ont commis un délit. A partir du moment où quelqu’un respecte la loi, cela ne regarde personne de ce qu’il fait de son argent. Il a le droit au respect de sa vie privée. On n’a pas à le jeter en pâture aux médias.

    Je trouve profondément malhonnête des journalistes ayant divulgué ce scandale de donner l’impression qu’il n’y a que des criminels sur cette liste, que tous les gens qui s’y trouvent ont commis un délit. Parce que c’est totalement faux.

    J’aimerais quand même bien savoir qui est se cache de la fuite. Il est ridicule de penser que les journalistes ont réussi tout seul ou de penser qu’il y a un lanceur d’alerte qui a décidé tout seul de faire fuiter ses documents. Le motif principal de cette fuite est clairement celui de nuire au Panamá et aux pays du même genre. Il est clair qu’un état est derrière la fuite. Mais lequel ? J’aurais bien dit les usa ( ce sont eux qui étaient derrière la fuite de la HSBC). Cependant, parmi les chefs d’état concernés, il y a plusieurs de leurs alliés notamment le président ukrainien et le président argentin. Je ne crois pas qu’ils auraient fait fuite des documents concernant des chefs d’état alliés.

    1. membres de la famille à Cameron, les Balkani, l avocat de Sarkozy, le.mec de l’ affaire des frégates de Karachi, Jérôme cahuzac, Michel platini des membres de la famille royal espagnol, des dirigeants africains

      En chef d état: président argentin ancien premier ministre géorgien premier ministre islandais ancien premier ministre irakien ancien premier ministre jordanien ancien premier ministre du quatar ancien émir du quatar roi d Arabie Saoudite ancien président du Soudan présidents des Émirats arabes unis ancien premier ministre ukrainien présidents ukrainien

      apparement un grand parti politique francais va etre balancé par le monde demain
      et la société générale est aussi impliqué ainsi que patrick drahi de sfr

      Légal ou illégal ca va déchanter et des têtes vont tomber bref… bah le problème des gens impliqués c’est que c’est pas des illustres inconnus donc ton arguments de vie privés blabla on s’en tape bref c’ est des gens qui font appel à des communicants qui entretienne une image qui dirigent des Etats ou font de la politique qui interviennent sur des plateaux télé qui saturent l’espaces médiatiques à longueur de journée ou pire qui font des discours moralisateurs etc… bref fin de récré à tous les fan de pédro almodovar qui est aussi sur les listes 🙂

      1. En vérité, pour le père de Cameron (qui est aujourd’hui), ce n’est pas un scoop. Les médias en ont déja parlé en 2012. Le père de Cameron a dirigé des investissements faits par des sociétés offshores (rien d’illégal).
        Le meilleur s’est quand même le premier ministre islandais qui est lui qui a fondé le mouvement anti banque en Islande (In defense) et qui s’est fait élire sur un discours antibanque.

      1. La liste est encore extrêmement incomplète. En plus, pourquoi vous me donnez cette liste ??

    2. Tiens, en parlant du président ukrainien.
      C’est bizarre, mais le type a transféré ses actifs le même jour où l’armée ukrainienne se faisait buter par les séparatistes et les soldats russes à l’Est.
      Ce jour là, Kiev n’a pas pu répondre aux demandes de renfort : https://www.letemps.ch/monde/2016/04/04/affaires-petro-porochenko-rattrapees-panama

      Comment peut-on encore prendre la défense de ce gars ?
      C’est exactement la même ordure que Poutine.
      Je plains sincèrement les gens qui se sont révoltés sur la place Maïdan.
      Entre ce président qui continue de couvrir la corruption et qui transfert ses actifs le même jour où de violents affrontements éclates, et la Russie qui est agressive envers son voisin, je me demande quand est-ce que ce peuple pourra vraiment vivre librement.
      Bien triste de voir cela.

      1. +1 Nico 13 Dédidaces à Lecteur , Sleepingwave et autres atlantistes bisounours qui nous abreuvaient gentiment de commentaires sur les progrès de l’Ukraine dans la lutte contre la corruption bref restons lucides…

        1. Il y a clairement des progrès et Porochenko n’est qu’un président parmi d’autres, les ukrainiens pourront choisir à nouveau leurs dirigeants si la Russie n’envahit pas totalement ce pays. En tous cas content de savoir que l’on reconnait enfin qu’il y a des soldats russes qui ont envahis l’Ukraine. Je tiens à faire remarquer que Porochenko n’a envahit aucun pays, ne glorifie pas la boucherie communiste ou encore ne se rend pas complice des terroristes iraniens qui affament des enfants, entres autres joyeusetés.

  14. Je partage le point de vue de l’auteur sur le fait que l’état ne remplis pas ses obligations et ne respecte finalement que ce qui l’arrange…Une question simple comment la France pourrait elle devenir un paradis fiscal et aspirer les capitaux plutot que cet enfer ou tout le monde en a assez de payer sans cesse pour finalement voir que tout empire…..

    1. Le souci c’ est qu’avec quasiement 200 nationalité cités c ‘est plus la france l’enfer fiscal mais la planète ahah la question c’est quel taux appliquer? parce que vu comment la société brassait etc ils devait avoir un taux proche de zéro non? et dire qu’il faut un taux proche de zéro pour se prémunir des enfers fiscaux à part du populisme je vois pas trop ce que c’est… marrant quand même que ce soit le panama et non l’irlande ou d’autres états avec des taux relativement favorables? en tout cas c’est plutôt une bonne nouvelle que ça sorte

      1. Lazarius: « Le souci c’ est qu’avec quasiement 200 nationalité cités c ‘est plus la france l’enfer fiscal mais la planète »

        Vous confondez une citation avec l’état de la fiscalité d’un pays ?
        Vos opinions sont vite construite sur un pays dis donc…

        Lazarius: « et dire qu’il faut un taux proche de zéro pour se prémunir des enfers fiscaux à part du populisme je vois pas trop ce que c’est… »

        Tout ou rien, c’est cohérent avec votre pensée binaire mais ça n’en reste pas moins un homme de paille.

        1. nan pas du c’ est vous qui ramenez constamment à la France c’est vous qui voyez un homme de pays tiens même la Suisse que vous bénissez à longueur de commentaire aurait crée plus de 34000 sociétés la bas ça trust le podium avec le RU… quelle pensée binaire? pourquoi c’est pas Irlande ou dans un autre pays avec une fiscalité attractive que l’affaire a éclaté pourtant ion peut pas dire que l’Irlande est un enfer fiscal non? avec 12,5% mais apparement c’est encore confiscatoire pour certains je suis binaire vous etes hypocrites

          1. À chaque réponse, tu t’enfonces un peu plus.
            34000 c’est à peine 10% des sociétés Suisse dont une très grande partie sont en fait des montages financiers en provenance d’enfers fiscaux comme la France, quand on voit que la société générale peut créer 900 entités ça ramène le nombre réel « d’entreprises suisse » a pas grand chose.

            Lazarius: « quelle pensée binaire?  »

            Il faut être sacrément idiot pour prétendre que les taux d’impôt n’ont rien à voir avec les stratégies d’évitement.

  15. Il faut tous ces mecs donneurs de leçons de civisme et qui figurent dans les « Panama papers » morfent.
    Le peuple en a marre de se faire taper dans la gueule tandis que les élites sont dans des abris.

  16. et voilà comment pendant quelques jours , on va nous inonder des noms « des salauds de riches » qui planquent leurs sous dans les paradis fiscaux , de ces salopards qui ne veulent pas partager . Au lieu de se déchainer sur Platini (le journal de Rance 2 ce midi) citoyen suisse dont je me moque éperdument et qui pour l’instant n’a tué personne, j’aurais préféré que les « journalistes » nous donnent les noms de ceux qui alimentent financièrement les pseudos islamistes qui nous font sauter la gueule.

  17. « Un peuple libre n’acquitte que des contributions », soit le prix des services que lui rend le Pouvoir, « un peuple esclave paie des impôts »

    Excellent ! Cela renforce l’impression générale des citoyens de s’acheminer vers un état dictatorial, tyrannique financièrement, où toute liberté économique sera bientôt supprimée. Le fruit de son travail n’appartient pas à l’esclave, 57 % du fruit du travail des citoyens ne leur appartiennent déjà plus.

  18. Le vrai problème n’est pas le montant des impôts qu’on paye, c’est le gaspillage éhonté qu’en fait l’état au profit des politiciens, de leurs copains et de leurs castes d’électeurs. Si les citoyens avaient le sentiment que leurs impôts sont bien utilisés à leur profit, ils tricheraient moins.

    1. @jsimian « Le vrai problème n’est pas le montant des impôts qu’on paye »
      … Si, quand même ! S’ils nous en prélevaient pas tant, ils n’en dépenseraient pas autant. Surtout que la caste politique ne paye pas d’impôt sur leurs rétribution pour leurs fonctions !

  19. Dans l’enfer fiscal, le pékin moyen comme moi est obligé de payer ses impôts. Pour accéder au paradis, il faut plus qu’un simple salaire et, très souvent, l’argent est gagné de façon pas très honnête. La comparaison est donc spécieuse.

    1. Ah oui c’est connu, les riches sont malhonnêtes. Et les Noirs ont le rythme dans la peau, et les juifs sont radins.

      Catch my drift, here ?

      1. I catch your drift. So, you mean that Putin’s money in offshore accounts has been honestly made?

        1. Francois: « I catch your drift. »

          Visiblement pas. Relis, ou fais toi aider au pire.

          1. Dans le passé, les contributeurs étaient polis sur ce site.

            1. Prétendre que ce que dis H16 implique que poutine est honnête c’est prendre les gens pour des cons, d’où la monnaie de la pièce.

      2. drahi et juif et rotchild leur nom apparaissent dans la liste pourtant 🙂

      3. Nous sommes comme dans une copropriété, nous avons élus une régie, qui a choisi un concierge et les entreprises pour la gérer…nous devons payer les charges de copro .
        et là tout le monde se plaint de la gestion calamiteuse (ce qui est vrai au demeurant)et ceux qui ont les gros appartements veulent bien rester dans l’immeuble et ne pas payer les charges…les modestes ne payent ni loyers et veulent que les charges soient payées par les autres…
        Reste les moyens, qui payent pour tout le monde qui ralent…
        Puis vient les élections pour un nouveau choix de la régie…la régie est réélue…
        Pourquoi les gens sont si cons…

      4. Je pense que tout le monde en a assez d’une loi à géométrie variable, et ils ont raison. Au fond je me dis que sans les paradis fiscaux cela fait longtemps que la France se serait écroulée sous son socialisme débile. Mais ils sont pas con, ils ont légalisé la triche. Aujourd’hui on peut mettre une holding au luxembourg et defiscaliser massivement en toute légalité. J’ai toute ma vie été très content que l’on puisse s’offrir cette liberté. Pour la première fois je pense que c’est mal. car 1/ ça entretient le système socialiste car au fonds les élites continuent à gagner très bien leurs vie 2/ ils vivent sous une loi différente du petit entrepreneur qui lui paye pour le système et crève. 3/ ça détruit la nation qui ne se construit plus de champions puisqu’ils sont tous vus comme des tricheurs. Il est peut être temps que l’on dévoile la proportion industrielle de la défiscalisation vers le luxembourg par exemple que les gens sâchent que ce n’est pas le socialisme qui faut tenir l’édifice… SI demain ils devaient interdire les montages avec le luxembourg, on aurait un changement immédiat de régime en deux jours …

      5. on peut même être noir avoir le rythme dans la peau et être en indélicatesse avec le fisc

    2. « et, très souvent, l’argent est gagné de façon pas très honnête »
      C’est pas beau la jalousie.
      « Dans l’enfer fiscal, le pékin moyen comme moi est obligé de payer ses impôts »
      Non, dans l’enfer fiscal, les losers comme toi votent et demandent plus d’Etat pour ceci ou cela, et après se plaignent qu’ils payent trop d’impôts, et hurlent que certains échappent au racket.

      1. Essep, On n’a pas gardé les moutons ensemble. Et si vous lisiez mes autres posts, vous sauriez que ce vous écrivez sur moi est un contresens total.

  20. J’attend le jour où le Monde sortira un article sur la France, qui est elle aussi un paradis fiscal ,pas pour nous braves gens mais pour nos zélites : les politiques .
    2000 milliards de dettes sans jamais être inquiétés , sans jamais n’avoir de comptes à rendre. Nourris logés aux frais de la princesse ,des patrimoines supérieurs à des gens qui ont bossés toute leur vie alors qu’ils ne font rien sauf se pavaner de télés en télés ….alors quand j’entends notre bouboule national la ramener pour nous dire que les vilains voleurs seront punis , j’enrage . J’enrage de l’aveuglement congénital des français .

  21. On doit surtout s’interroger sur la tentative répugnante de récupération de l’OCDE qui n’a aucune légitimité pour réguler la finance internationale et souhaite faire plier Panama. De tous les organismes internationaux, l’OCDE est probablement l’une des pire. Une armée de planqués à Paris, payés des milliers d’euros par le contribuable pour se tourner les pouces et faire des conférences. Qui ne payent pas d’impôts eux même mais dénoncent l’évasion fiscale. Une organisation gauchiste répugnante (ils ne jurent que par les dépenses publiques). Le Panama a passé les exigences du GAFI mais l’OCDE souhaite lui faire adhérer directement à son système centralisé d’échange d’info (que les US ont boudé là on la boucle bien sûr). Dans quelques années ces planqués exigeront des moyens supplémentaires pour « s’adapter à leur missions qui ont radicalement changé ».

  22. Dommage qu’il n’y ait pas le lien vers l’article sur le journal « le soir » du 8 avril 2013

    Sinon, cette histoire me fait penser à DSK le retour soit manipulation

Les commentaires sont fermés.