Quand le boycott de Sodastream nuit aussi aux Palestiniens

Publié Par Nathalie Elgrably-Lévy, le dans Moyen Orient

Par Nathalie Elgrably

 

Le Parlement canadien a récemment soulevé l’indignation après avoir voté une motion pour condamner le mouvement BDS qui invite au boycott des compagnies israéliennes opérant dans les territoires contestés. Pour plusieurs, cette initiative serait une action citoyenne pour assurer le respect des droits de la personne des Palestiniens.

Selon ses instigateurs, le boycott est formidablement fructueux ! Ils s’enorgueillissent d’ailleurs d’avoir eu raison du fabricant israélien SodaStream. Mais qu’en est-il réellement ?

Chômage et précarité

BDS ne dit pas que SodaStream a quitté la Judée-Samarie pour déménager dans le Néguev et que, par le fait même, 500 employés palestiniens et 450 Arabes israéliens ont perdu leur emploi, ce qui plonge près de 5000 personnes dans la précarité économique.

BDS ne dit pas que ces employés bénéficiaient de salaires israéliens, d’une couverture médicale, de tous les avantages sociaux israéliens, et même d’un système de navettes offert par Soda-Stream pour assurer leur transport.

BDS ne dit pas que le quotidien Al-Hayat Al-Jadida, le journal officiel de l’Autorité palestinienne, a reconnu que les entreprises israéliennes traitent bien leurs travailleurs et qu’elles respectent tous leurs droits.

BDS ne dit pas qu’une enquête financée par l’ONU et menée par l’Autorité palestinienne a révélé que les Palestiniens qui travaillent dans des entreprises israéliennes touchent des salaires 2,12 fois supérieurs à ceux offerts par les entreprises palestiniennes.

Un exemple de collaboration

BDS ne dit pas que SodaStream était un exemple de collaboration harmonieuse entre Juifs et Arabes et contribuait à déconstruire les stéréotypes toxiques.

BDS ne dit pas que brûler les ponts que les entreprises comme SodaStream créent ne contribue nullement au processus de paix.

BDS affirme défendre les intérêts des Palestiniens. Nul doute que les ex-employés de SodaStream lui sont maintenant infiniment reconnaissants…

Et nul doute que les 25 000 Palestiniens qui gagnent leur vie grâce à des compagnies israéliennes brûlent d’impatience de voir leur tour arriver.

Sur le web

  1. En quoi est-ce libéral qu’un État (en l’occurrence: canadien) interdise aux gens un boycott d’une entreprise (en l’occurrence: israélienne) ?

    Quoi qu’il en soit, je suis d’accord avec l’article pour dire que le boycott de compagnies israéliennes n’est peut-être pas la priorité pour accélérer le processus de paix.

    De mon point de vue, la priorité c’est de savoir faire une distinction entre, d’un côté, les dirigeants israéliens et palestiniens, et de l’autre côté, le peuple israélien et le peuple palestinien. Les dirigeants sont des criminels, contrairement aux peuples qui sont juste manipulés.

    Il est dans l’intérêt des dirigeants de provoquer de l’insécurité, des conflits, des guerres, afin de justifier leur pouvoir et les aides qu’ils reçoivent des états étrangers. Ces aides sont censées assurer la sécurité des peuples mais en réalité elles permettent aux dirigeants de se maintenir au pouvoir.

    (J’ai déjà expliqué tout ça dans un autre message : https://www.contrepoints.org/2015/11/06/227971-rabin-1995-2015-un-espoir-pour-la-paix-a-ete-tue#comment-1175551 )

  2. En quoi est-ce libéral qu’un État (en l’occurrence: canadien) interdise aux gens un boycott d’une entreprise (en l’occurrence: israélienne) ?

    Quoi qu’il en soit, je suis d’accord avec l’article pour dire que le boycott de compagnies israéliennes n’est peut-être pas la priorité pour accélérer le processus de paix.

    Selon moi, la priorité c’est de savoir faire une distinction entre, d’un côté, les dirigeants israéliens et palestiniens, et de l’autre côté, le peuple israélien et le peuple palestinien. Les dirigeants sont des criminels, contrairement aux peuples qui sont juste manipulés.

    Il est dans l’intérêt des dirigeants de provoquer de l’insécurité, des conflits, des guerres, afin de justifier leur pouvoir et les aides qu’ils reçoivent des états étrangers. Ces aides sont censées assurer la sécurité des peuples mais en réalité elles permettent aux dirigeants de se maintenir au pouvoir.

    (J’ai déjà expliqué tout ça dans un autre message : https://www.contrepoints.org/2015/11/06/227971-rabin-1995-2015-un-espoir-pour-la-paix-a-ete-tue#comment-1175551 )

  3. En tout cas, ça va dans le sens de la séparation physique, et c’est déjà une bonne chose. Que chacun reste de son côté et les choses iront beaucoup mieux. Ca ne sert à rien de forcer une cohabitation, qui n’est globalement pas souhaitée et qui a déjà conduit à la guerre civile dans les années 20 et à de nombreux attentats, mis à part semer la pagaille. Le libéralisme économique c’est important mais il n’est pas censé précéder le droit élémentaire à la vie et à la sécurité qui permet de l’exercer.

    1. Vous avez raison la séparation marche beaucoup mieux… la preuve depuis 50 ans, juifs israeliens et musulmans palestiniens s’entendent à merveille…. alors qu’avant, quand tout le monde était mélangé (juifs et musulmans) tout allait mal… l’histoire réécrite, je vous rappel qu’en France le révisionnisme est interdit un, faites attention.

  4. Les Palestiniens et leurs ‘supporters’ ont la fâcheuse tendance à se tirer une balle dans le pied : En plus de Sodastream il y a le Hamas tirant des tickets sur Israël (intérêt zéro, riposte mortelle), il y a les attaques au couteau (les Palestiniens meurent beaucoup plus que les Israéliens).

    Les Palestiniens doivent commencer à se soucier de leur intérêt, hors la violence et la régression économique n’y fera rien.

    Renoncer à la violence et aux armes serait la meilleure solution: Plus aucune raison pour Israël d’attaquer et sécurisation d’une grosse aide internationale au développement en échange. Bref, développer le territoire d’abord puis négocier avec les Israéliens.

    1. Les Palestiniens sont déja les champions du monde d’aide internationale. Ils recoivent énormément de fric du monde entier. Seul petit problème: l’aide internationale est en général détourné par les dirigeants palestiniens. Ou bien, cette aide internationale sert au terrorisme (les tunnels sont un très bon exemple)

      1. D’où le renoncement aux armes avant tout.
        Ce que je dis n’arrivera pas, le Hamas prospérant sur la misère palestinienne.

        1. Car vous imaginez le Hamas renoncer aux armes ?
          Akashi rêve tout haut..

          1. Vu le nombre de millionnaires parmi les dirigeants du Hamas, ce n’est pas près d’arriver. Ils ne vont pas renoncer à tout ce fric gratuit qui vient du monde entier.

            1. « Ils ne vont pas renoncer à tout ce fric gratuit qui vient du monde entier. »

              Plus précisément : qui vient d’États étrangers (tel que l’Iran.)

              La priorité n’est donc pas celle que préconise Akashi, à savoir : que les palestiniens renoncent à la violence (c’est souhaitable mais hélas ça n’arrivera pas.)

              La vraie priorité c’est que les États étrangers (occidentaux ou orientaux) cessent de vouloir « aider » les palestiniens. Puisque, tel que l’explique astérix, cette aide est détournée par les dirigeants palestiniens et termine dans les mains des terroristes.

              1. La vraie priorité serait que les Palestiniens virent ceux qui les dirigent et s’enrichissent sur leur dos et font massacrer leurs enfants.

                1. @theo31 : Pour que les palestiniens décident de renverser leurs dirigeants criminels, il faut que les incitations à agir de la sorte existent. Or ces incitations n’existent pas tant que lesdits dirigeants criminels sont financés par des pays arabes voisins (et par l’iran) et tant qu’Israël se lance dans des guerres préventives et des expropriations de palestiniens par des colons.

              2.  » La vraie priorité c’est que les États étrangers (occidentaux ou orientaux) cessent de vouloir « aider » les palestiniens  »

                C’est comme pour le renoncement à la violence comme le préconise Akashi. C’est également souhaitables mais hélas ça n’arrivera non plus jamais.

                D.J

    2. Votre commentaire serait juste si les palestiniens recherchaient avant tout la paix et la prospérité mais cela est faux. Le Hamas ne cherche pas la paix, c’est une organisation islamiste voulant détruire Israel et tuer tous les juifs.

      « (les Palestiniens meurent beaucoup plus que les Israéliens » Il faut arrêter de regarder cela sous le prisme occidental. Dans la culture palestinienne, mourir en martyr est un honneur. Quand ils font de tels attaques, ils cherchent justement à mourir en martyr. Dès leur plus jeune âge, on apprends aux palestiniens (par l’école, la télé) que c’est bien de mourir en martyr. La haine des juifs est tellement forte chez eux qu’ils sont prêts à mourir s’ils peuvent tuer des juifs. Comme disait Golda Meir, « La paix s’installera ici le jour où les Arabes aimeront leurs enfants plus fort qu’ils ne nous haïssent. »

    3. Bien sur, l’interet des palestiniens c’est de fermer les yeux sur la colonisation, l’expulsion de citoyens palestiniens, etc… c’est sur…
      Si l’Allemagne venait a prendre par la force l’alsace, puis les vosges, puis Paris,… on les laisserait faire, c’est certain, ca serait la meilleure solution, c’est sur.

      1.  » Bien sur, l’interet des palestiniens c’est de fermer les yeux sur la colonisation, l’expulsion de citoyens palestiniens, etc… c’est sur…
        Si l’Allemagne venait a prendre par la force l’alsace, puis les vosges, puis Paris,… on les laisserait faire, c’est certain, ca serait la meilleure solution, c’est sur.  »

        Depuis quand les alsaciens tirent régulièrement des roquettes sur les villes allemandes et envoient des kamikazes se faire péter dans des marchés juste de l’autre côté de la frontière?

        D.J

        1. Liberté Adorée

          depuis qu’on ne les a pas coloniser… si demain l’Allemagne colonise les vosges… ce n’est pas les vosges uniquement qui répliquera, on est, je pense d’accord, car si on laisse uniquement l’armée vosgienne, ils vont sans doute perdre le combat… donc si on colonise une partie de la France, c’est toute la France qui attaquera l’Allemagne.

          1. Et si demain, à la suite d’une guerre déclenchée par la France, elle doit céder les Vosges à l’Allemagne qui a gagné la guerre, vous parlerez de colonisation ?

  5. Voilà ce que ne dit pas BDS: toute l’économie palestinienne dépent entièrement de l’économie israélienne. Mais l’inverse n’est pas du tout vrai. L’économie israélienne peut très bien se passer des palestiniennes.

    Les usines et exploitations agricoles employent des palestiniens. Donc, les boycotter c’est nuire aux palestiniens. Il faut arrêter de croire que ce sont les juifs qui travaillent là dedans, c’est faux.
    Le secteur des hautes technologies est un secteur que personne ne compte boycotter pour tant, c’est un secteur occupé par les juifs.

    BDS n’a jamais cherché la paix, ils veulent détruire Israel. Je pense qu’ils ont pour but de nuire à l’économie palestinienne pour pousser vers plus de fanatisme. C’est la même chose que pour les camps de réfugiés palestiniens. Les camps de réfugiés palestiniens sont le noyau dur du terrorisme (et fanatisme) palestinien. Israel en a conscience, voilà pourquoi elle a voulu mettre fin à ces camps (où les conditions de vie sont terribles) pour construire des meilleurs habitats où les palestiniens auraient de bien meilleurs conditions de vie. Cela a été refusé par les dirigeants palestiniens et leurs soutiens car ils n’ont aucune envie de faire disparaitre le noyau dur du terrorisme. Ils veulent laisser ces gens dans des conditions de vie horribles pour qu’ils haissent Israel et deviennent des terroristes

  6. « les 25 000 Palestiniens qui gagnent leur vie grâce à des compagnies israéliennes » c’est bcp plus si on compte les emplois indirects

  7. Sous-Commandant Marco

    Je me réfère à l’article de Libé cité par Mme Nathalie Elgrably:

    « Le PDG de SodaStream, Daniel Birnbaum, a, lui, affirmé que «le BDS n’a rien à voir avec ça», martelant: «c’est la faute du gouvernement». Le gouvernement «est incapable de surmonter sa propre bureaucratie et son propre entêtement pour résoudre cette énorme difficulté: permettre à 74 gens bien de continuer à faire ce qu’ils faisaient jusqu’alors», a-t-il dit. »

    Rien à voir avec le BDS donc.

    1. Merci de montrer à quel point vous êtes illetré et que vous ne comprenez rien. A moins que vous menez délibérement.

      LE PDG de Sodastream ne parlait pas du tout de la même chose, là il parlait du renvoi des derniers 74 derniers ouvriers palestiniens qui travaillaient dans l’usine au Néguev. Il a dû les licencier pour des problèmes avec la bureaucratie.

      Ici, il s’agit du fait que l’usine à la base basé en Judée Samarie a dû être fermé et les ouvriers palestiniens ont dû être licencier (sauf 74). Or, ici, c’est clairement de la faute de BDS. Il faut vraiment être de mauvaise foi pour dire le contraire.

      Petit conseil: essayez de lire les articles correctement avant de commenter, cela vous éviteras de vous ridiculiser
      Petit conseil: essayez de

      1. « menez » mentez

      2. « Or, ici, c’est clairement de la faute de BDS. Il faut vraiment être de mauvaise foi pour dire le contraire.  »

        @astérix : est-ce que le boycott initié par le BDS réussirait en l’absence de colonisation israélienne expropriant des palestiniens ?

        1. est-ce que le boycott initié par le BDS réussirait en l’absence de colonisation israélienne expropriant des palestiniens ?

          Parfois, on a des surprises… 😉

    2. D’ailleurs, si les 74 palestiniens ont vu leurs permis de travail retiré pour aller travailler en Israel, c’est à cause de la vague d’attaques au couteau. Depuis, cette vague d’attaques, le gouvernement a décidé de restreindre les permis de travail vers Israel (il y en a plus de 58 000 aujourd’hui) pour des raisons de sécurité.

      A la base, si il n’y avait pas eu de déménagements, il n’y aurait jamais eu tous ces problèmes pour les permis de travail vers Israel.

      Plus de 500 palestiniens ont été virés à cause de BDS, seul 74 palestiniens ont été gardés pour travailler en Israel mais ils ont dû être viré. Voilà pourquoi le PDG est mécontent contre la bureaucratie c’est à propos de c’est 74 personnes mais change quoi par rapport à l’article ?

      Sous-Commandant Marco, vous êtes un troll qui commente juste quand cela concerne Israel. Il faut vous faire soigner pour votre obsession anti israélienne

      1. « commente » commentez

      2. Euh Astérix, vous ne vous contentez pas de commenter jusqu’en il sagit de l’Israel, mais surtout… quand il y a du musulman quelque part, et vous ne vous contentez pas de donner votre avis, mais de faire 25 commentaires, en vous répondant a vous-meme, etc… en terme de troll, je pense que vous dépassez tout. Et je vous rappel, qu’un troll n’est pas la définition de quelqu’un qui à un propos différent du votre. Que n’importe qui qui a un problème avec la politique israelienne, Russe, ou je ne sais quoi, ne devient pas anti-israelien ou autre… car si vous etes pro francais, alors vous soutenez Hollande, et cela, libre a vous… mais moi je ne me sens pas du tout soutenir Hollande et pourtant j’aime la France, et je suis pro-france…. et pas anti-France.
        Je suis certain que vous allez saisir rapidement le sens du mot troll du coup et par conséquent en repérer un récurrent…

  8. En quoi est-ce libéral d’occuper un territoire et de ne pas laisser un peuple disposer de son droit à l’autodetermination?

    1. En quoi est-ce libéral de lancer des missiles sur des gens qui ne vous ont rien fait ?

      1. En attendant les Palestiniens sont embauchés par milliers pour reconstruire les tunnels vers Israël, ils nous préparent la prochaine guerre, les destructions massives de la dernière guerre n’auront pas suffit ! Et évidemment la reconstruction du pays n’a quasiment pas avancé car l’argent est partie dans les tunnels..

      2. Parce que les Palestiniens ont fait quoi exactement pour se faire déposséder de leurs terres? Vous voulez répondre à ma première question?

        1. « leurs terres »

          @Moody : Certaines terres étaient à eux. D’autres terres n’étaient à personne.

          1. Une terre sans peuple pour un peuple sans terre c’est ca? Les Palestiniens veulent jeter les juifs à la mer? Vous fatiguez pas, on les connait déjà tous les clichés du genre.

        2. A la fin du XIXème siècle, les « palestiniens » ont vendu des terres aux ashkénazes.

        3.  » Parce que les Palestiniens ont fait quoi exactement pour se faire déposséder de leurs terres? Vous voulez répondre à ma première question?  »

          Les palestiniens ont toujours été sous une occupation d’un empire. L’empire Romains, Ottoman et britannique.

          D.J

      3. Une question, absurde sans doute (au pays du socialisme on passe son temps a qualifier les propos et les idées donc ca ne devrait pas louper), en quoi la France qui s’oppose à la colonisation des allemands en 40 et ceci par la force armée, est-il justifié ? En quoi est-ce libéral de s’opposer a un pays qui colonise par la force et qui est hors la loi, par le fait de ces colonisations ( condamner plusieurs fois par l’ONU) ? Comment répondre à un colonisateur très puissant (militairement et économiquement), en échangant, et en disant « d’accord vous prenez autant de terre que vous le souhaitez, vous agrandissez votre territoire comme vous le voulez,…. et j’accepte tout cela gentillement » ? C’est çà ?

        Et pour le rien fait, je rappel que le peuple israelien a voter pour Benji Netta… avec un programme clair sur les colonisations, alors que d’autres candidats étaient pour l’arret de la colonisation, d’autres étaient pour le retrait des terres occupées carrément… donc un peuple pas innocent totalement non plus. Contrairement a nous, ou Hollande a menti tout le long de sa campagne, donc le peuple ne peut pas etre tenu pour responsable de la politique internationale (qui nous transforme en victime des attentats de l’EI) les Israeliens ont été prévenu avant par Netta bien avant.
        Bref l’éternel débat sans fin sur le sujet.

Les commentaires sont fermés.