1. Franchement, est-ce la place d’un 1er ministre d’aller dans ce genre d’émissions pour ados boutonneux et attardés ou est-ce le plaisir de se retrouver entre bobos de la gauche caviar ?

    Trop beau d’entendre le 1er ministre catalan parler de « l’amour de la France » ou de « la grandeur de la France » ! Qu’en ont-ils donc fait de ces beaux sentiments lui comme l’autre, accroché aux commandes suivi de tout son staff, quand ils ont littéralement mis à sac ce pays… ?
    « Les valeurs…  » Quelles valeurs qu’ils nous répètent à l’envi sans jamais les citer ? Celles peut-être qu’ils ont voulu insuffler à travers leur nouveau système de l’éducation nationale ? Celles du « mariage pour tous » qui bousillent les principes mêmes de la famille ou celles qui bidouillent cette fumisterie du « non genre » ?
    Quelle arrogance, quelle hypocrisie et que de tromperies… Faut-il donc se gargariser de mots vides de sens, pour donner le change et rouler un peu plus l’auditoire dans la farine ?

    « Il est plus facile de duper les gens que de les convaincre qu’ils ont été dupés » (M. Twain)

    « Le triomphe des démagogies est passager, mais les ruines sont éternelles » (Ch. Peguy)

  2. Chez Valls, on aime tellement la France qu’on est revenu spécialement en Espagne pour que le petit Manolo soit né là-bas …

Les commentaires sont fermés.